Syndicalistes déchargés d’activité : la lutte paie, camarades !

Publié le 14 mars 2014 - par - 1 105 vues
Share

Pas fâché d’avoir fini de tondre ma pelouse taxée, c’est l’heure de jeter un oeil pervers sur la toile encore incontrôlée mais bientôt contrôlable selon certains puisque les chinois et les nord-coréens y arrivent, donc pourquoi pas nous. Et là !!! Je découvre:  http://www.20minutes.fr/societe/1285526-20140130-conseil-general-nord-responsable-syndicale-fait-chambrer-riad-maroc

La responsable de l’Unsa (Union nationale des syndicats autonomes) fait parler dans les couloirs de l’hôtel du département. Caroline Dozier-Tahon y est salariée à temps plein, tout en étant co-propriétaire d’un riad à Agadir (Maroc). Au conseil général, elle est entièrement déchargée d’activité au profit de son mandat de représentante syndicale.

C’est beau de pouvoir être déchargée d’activité. Les plus de trois millions de chômeurs vont apprécier, non-salariés à temps plein et déchargés de toute activité, c’est clair ça vous remonte le moral. Chez Caroline ça remonte le compte en banque mais pas le moral et encore moins la morale. Alors pour retrouver le sourire quoi de mieux que de donner un coup de boost à son compte bancaire en utilisant son emploi du temps déchargé de toute activité pour bronzage, farniente, shopping et donner un coup de main à sa petite entreprise délocalisée du coté d’Agadir ? C’est le coté socialo-libéral de la chose, et là il n’y a rien à redire, ordre formel du président. Seulement ça ne plait pas à tout le monde et en particulier aux anciens copains chargés de haine bien que déchargés eux aussi de toute activité mais qui n’ont pas osé en faire autant.

Caroline Dozier-Tahon, qui chapeaute le 3e syndicat du conseil général, n’a assisté qu’à 8 des 27 réunions CHS (hygiène et sécurité) et CTP (paritaires) tenues en deux ans. Contacté, le siège nordiste de l’Unsa n’a pas réagi. Mais une source interne confie que le sujet «est assez gênant». L’intéressée, elle, dénonce la «médisance» de ses camarades. «Je fais mon boulot de syndicaliste. Si je ne suis pas présente parfois, c’est aussi parce que je dispense des formations, ou que je visite un service ailleurs qu’au siège lillois.» Elle assure utiliser ses 56 jours de congé annuels et son compte épargne temps pour rejoindre son mari à Agadir. Les hôtes du riad semblent apprécier: mois après mois, une bonne moitié de leurs compliments sur tripadvisor.fr s’adressent aux deux propriétaires, «Caroline et Didier».

Allez bande de jaloux et médisants que vous êtes, vous n’avez pas 56 jours de congé vous ??? Ben en principe non, vous avez juste droit à deux jours et demi par mois ce qui fait 2,5 * 12 = 30 jours. La on est presqu’au double, c’est moins bien qu’un prof de collège ou de lycée pour enseigner des théories fumeuses qui dégagent un parfum encore interdit mais bientôt légalisé mais c’est tout de même pas mal. A cela on ajoute un compte épargne temps qui est tombé du ciel sans doute vu qu’elle est aux abonnés absents, ne participant qu’au quart des réunions sous des prétextes dignes d’un élève de CM2.

Bon, puisque ses camarades du parti inique (pardon, unique) sont en train de la crucifier, autant que j’enfonce moi aussi mon clou. Notre chère Caroline représente le 3°syndicat, J’en déduis par conséquent qu’il y a deux autres syndicats qui ont forcément les mêmes pratiques au sein du conseil général du nord et qu’il en existe sans doute d’autres en train de téter ce même sein. Et comme il existe autant de départements que de conseils généraux, ça nous fait un paquet de déchargés d’activité. Si on ajoute les conseils régionaux et les déchargés du mille feuille administratif français, va falloir prévoir un paquebot pour les emmener à Agadir. Paquebot qui reviendra chargé de chances pour la France pour que la compagnie fasse des bénéfices.

Mais bon promis, le grand timon-niais du pédalo va régler ces tout petits problèmes en examinant de près ce mille feuille. Il va créer une cellule de crise, la transformer en comité Théodule garni de syndicalistes chargés de surveiller leurs copains quand il ne seront plus totalement déchargés de toute activité. Ensuite après quelques mois de digestations, ils déboiseront un morceau d’Amazonie pour nous pondre bio un rapport papier de 500 pages minimum qui sera examiné par une commission puis fournie au parlement puis la décision ferme de remédier à ce problème sera prononcée en 2020.

D’ici là c’est clair ils seront tous à Agadir et sans justificatifs foireux puisque tous à la retraite. 

Philippe Legrand

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.