Synthèse Nationale organise un grand rendez-vous Bleu-Blanc-Rouge

Publié le 8 octobre 2019 - par - 2 commentaires - 1 145 vues
Share

A quelques jours de l’organisation des journées bleu-blanc-rouge, à Rungis, ce week-end, notre fondateur, Pierre Cassen, a rencontré le sympathique Roland Hélie, pour faire le point…

Riposte Laïque : Vous organisez donc, ce week-end, le grand rendez-vous Bleu-Blanc-Rouge, et cela sur deux jours. C’est une révolution, par rapport à vos habitudes ?

Roland Hélie : Rien ne vous échappe, mon cher Pierre… Effectivement, la grande innovation de l’année, c’est que pour leur treizième édition, les Journées de Synthèse nationale se dérouleront sur deux jours, le samedi 12 et le dimanche 13 octobre prochains à Rungis (94).

Riposte Laïque : Pourquoi avoir repris les journées Bleu-Blanc-Rouge, qui étaient le grand rassemblement organisé par le Front national, à l’époque de Jean-Marie Le Pen ?

Roland Hélie : Comme nous sommes des gens attachés aux traditions, nous avons pensé que ce serait une bonne idée, puisque cela se passera sur deux jours, de renouer avec l’une des plus belles traditions du mouvement national, à savoir les Fêtes Bleu-Blanc-Rouge que le Front national organisait dans les années 1980, 1990 et 2000… J’ai donc demandé à Jean-Marie Le Pen, détenteur du titre, l’autorisation de le raviver. Ce qu’il a accepté bien volontiers.

Un petit bémol cependant, Synthèse nationale ayant des moyens sans doute plus limités que ceux du Front à la grande époque, nous avons plus modestement intitulé ces journées « Le rendez-vous Bleu-Blanc-Rouge » plutôt que « la fête des BBR ». Mais l’esprit à la fois politique et festif sera le même, rassurez-vous.

Riposte Laïque : Je présume que la tradition de Synthèse nationale sera préservée, et que vous aurez un nombre très conséquent, et varié, d’intervenants ?

Roland Hélie : Dans cette période trouble où la France subit de plus en plus les conséquences néfastes du mondialisme, il est temps que les patriotes se retrouvent. C’est là tout le sens de la démarche, depuis la création, en 2006, de Synthèse nationale. Voilà pourquoi nous invitons toutes les forces nationales et identitaires conséquentes, dans la mesure où elles le souhaitent, à venir s’exprimer lors de ce rendez-vous Bleu-Blanc-Rouge.

Ainsi, près d’une trentaine d’intervenants se succèderont au cours des différents forums ou durant le meeting final dimanche en fin d’après-midi. Il y aura des représentants de toutes les sensibilités de notre famille. Vous-même, Pierre, vous prendrez la parole lors de ce meeting final au nom de Riposte Laïque. Ce sera aussi le cas de Jean-Marie Le Pen qui vient de sortir le second volume de ses Mémoires. Les lecteurs peuvent consulter le programme ci-dessous.

Je sais bien que notre famille, d’une certaine manière, n’échappe pas à « la diversité » et que les forces qui la composent peuvent paraître contradictoires, voire antagonistes. La seule contrainte que nous imposons est de se respecter les uns et les autres dans la mesure où toutes ces forces sont engagées dans le même combat et ont toutes le même amour de la France.

Riposte Laïque : Cela commence quand, ces deux journées, cela finit quand, et que se passe-t-il entre le début et la fin ?

Roland Hélie : Bonne question… le mieux, c’est de consulter le programme :

SAMEDI 12 OCTOBRE
14 h 00 : ouverture des portes. Entrée : 10,00 € (valable pour les deux journées)
14 h 30 : message de bienvenue de Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale
14 h 30 – 15 h 30 : 1er forum : Le Système veut tuer nos libertés…
Hugues Bouchu, délégué des Amis franciliens de Synthèse nationale
Yvan Benedetti, Les Nationalistes
Jérôme Bourbon, Rivarol
Daniel Conversano, Suavélos
Caroline-Christa Bernard, artiste et témoin du Bataclan
Un responsable de l’ex-Bastion social
16 h 00 et jusqu’à 17 h 00 : 2e forum : sur l’Europe…
Gabriele Adinolfi, Institut Polaris (Rome)
Thomas Ferrier, écrivain
Irène Dimopoulos, directrice de Empros  (Athènes)
Des délégations grecques et espagnoles…
17 h 30  – 18 h 30 : 3e forum : La nécessaire reconquête culturelle…
Philippe Randa, directeur d’EuroLibertés
Robert Steuckers, éditeur (Bruxelles)
Anne Brassié, écrivain
Thierry Bouclier, écrivain
Pierre Gillieth, Réfléchir et Agir
19 h 30 – 23 h 00 : Banquet patriotique (repas alsacien : 30 €)
Animation musicale par Dr Merlin et par le groupe de folk traditionnel européen Les Feux follets.

DIMANCHE 13 OCTOBRE
11 h 00 : ouverture
11 h 30 – 12 h 30 : 4e forum : L’autre Europe que nous voulons…
Bernard Monot, économiste, ancien député européen
Ernest Kigali, écrivain ivoirien
Jean-Eude Gannat, l’Alvarium (Angers)
Massimo Magliaro, directeur de la revue (Rome)
Vincent Vauclin, Président de la Dissidence française
Serge Ayoub, militant solidariste
Jean-François Touzé, membre du BP du PdF
12 h 30 – 12 h 30 : restauration (repas ou sandwichs, bar)
14 h 30 – 15 h 30 : Grand concert des Brigandes
16 h 00 – 18 h 00 : MEETING FINAL
Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale
Richard Roudier, la Ligue du Midi
Alain Escada, président de Civitas
Pierre Cassen, fondateur de Riposte laïque
Martin Peltier, écrivain
Pierre Vial, président de Terre et peuple
Filip Dewinter, député flamand (VB, Anvers)
Thomas Joly, secrétaire général du Parti de la France
Roger Holeindre, président du CNC
Jean-Marie Le Pen présentera  le second tome de ses Mémoires.
Plus de 80 exposants vous accueilleront durant ces deux jours…
Ce programme est susceptible d’être complété. Consultez le site de Synthèse nationale.

Riposte Laïque : Et pour s’inscrire, on fait comment ?

Roland Hélie : Vu qu’il ne reste plus que quelques jours, il est conseillé de venir directement à l’Espace Jean Monnet à Rungis et de prendre son billet sur place (10 euros). Il en va de même pour le banquet patriotique du samedi soir. Un guichet d’inscription à la disposition de celles et ceux qui veulent y participer sera ouvert tout l’après-midi sur place.

Riposte Laïque : Sinon, un petit commentaire sur l’actualité politique, entre le discours d’Éric Zemmour, le lynchage qu’il subit, le scandale de la préfecture de police, où un islamiste sévissait en toute impunité, au cœur du renseignement français, et le début impulsé par Macron sur l’immigration ?

Roland Hélie : Chaque jour la triste réalité prouve ô combien nous avons tous raison de mener notre combat pour sauver notre nation et notre civilisation. Que voulez-vous, les faits sont têtus… Cela fait plus de cinquante ans que nous sonnons le tocsin et à chaque fois, on nous traite de tous les noms.

Heureusement, partout en Europe, et parfois au-delà, les peuples commencent à ouvrir les yeux. Notre devoir à nous tous, militants de la cause, est de redonner à nos compatriotes une conscience nationale et identitaire. C’est la première des choses à faire et c’est à la portée de tous. Ce rendez-vous Bleu-Blanc-Rouge est justement conçu pour essayer de donner aux participants l’argumentation nécessaire pour cela. Il en va de notre avenir à tous… Bientôt, il sera trop tard.

Riposte Laïque : Quelque chose à ajouter, Roland ?

Roland Hélie : Comme chaque année, les amis de Riposte Laïque sont tous les bienvenus samedi et dimanche prochains à Rungis.

Propos recueillis par Pierre Cassen

Rendez-vous Bleu-Blanc-Rouge, 13es Journées de Synthèse nationale, samedi 12 (à partir de 14 h) et dimanche 13 octobre 2019 (à partir de 11 h), Espace Jean Monnet 47, rue des Solets à Rungis (94), entrée 10 euros pour les deux jours.

Comment accéder à l’Espace Jean Monnet, 47 rue des Solets à Rungis (94) ?
En RER : Ligne C2 Train Mona, station Rungis La Fraternelle (située à 300 m de l’Espace Jean Monnet)
En Tramway : ligne T7, arrêt La Fraternelle (directe en partant de la station de métro Villejuif – Louis Aragon)
En voiture : Parc d’affaires ICAD à Rungis, l’Espace Jean Monnet est bien fléché. Vaste parking gratuit.

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
POLYEUCTE

Une Chapelle de plus, alors que les Eglises se vident ? ?

patphil

eh bien il y a beaucoup de chapelles qui veulent réveiller les consciences!
mais quid des alliances ensuite? comme le disait ménard il faut plus que des discours