Syrie : Hollande demeure le cancre de l’Occident

Publié le 29 septembre 2015 - par - 20 commentaires - 1 960 vues
Share

hollande-au-qatarA force de faire le grand écart sur le dossier syrien, François Hollande se retrouve totalement isolé​. La stratégie consistant à frapper Daech, tout en exigeant le départ de Bachar el Assad, est un modèle d’incohérence qui a conduit à une impasse. La formation de troupes syriennes modérées, financée par les Américains pour combattre le régime syrien, a tourné au fiasco absolu puisque la plupart des combattants sont passés avec armes et bagages dans le camp du Front al-Nosra, la branche d’al-Qaida en Syrie. On a vu au Vietnam, en Irak ou en Afghanistan, ce que valent les armées formées à la hâte par les Occidentaux. Corruption, absence de motivation et désertions en masse, font systématiquement partie du paquetage de ces soldats d’opérette.

Par conséquent mettre dans le même sac l’Etat islamique et Assad, alors que celui ci combat les islamistes et n’a jamais été l’ennemi de la France, est une faute majeure. La débâcle libyenne qui a suivi la chute de Kadhafi n’a donc pas servi de leçon. La France fait, une fois de plus, le jeu des islamistes qui rafleront la mise, si le pouvoir central syrien s’effondre. Seuls les Saoudiens et les Turcs veulent éliminer Assad, non pas parce que c’est un despote qui martyrise son peuple, ce qui est le cadet de leurs soucis, mais tout simplement parce qu’il appartient à la communauté chiite, ennemie de toujours. On est donc loin de la défense des droits de l’homme et de la lutte contre les tyrans qui anime les Occidentaux ! Au Moyen Orient, les droits de l’homme ne pèsent rien. C’est la guerre pour le pouvoir, la guerre éternelle entre sunnites et chiites qui domine tout. Il est donc temps de mettre nos arguments humanistes au vestiaire.

Quelles que soient les réelles motivations politiques de Poutine, qui cherche à briser son isolement, il est clair que c’est lui qui détient la clé du problème en proposant aux Occidentaux une alliance élargie, associant Moscou, Téhéran et Damas, pour combattre Daech. La coalition menée par les Américains ayant totalement échoué, puisque non seulement leur bête noire Assad est toujours en place, mais que Daech ne cesse d’étendre son califat, Poutine pourrait bien endosser les habits du pacificateur du Moyen Orient et redorer son blason, singulièrement terni par la crise ukrainienne.

Hélas, si Obama et Merkel semblent disposés à différer le départ d’Assad et à écouter Poutine, François Hollande s’obstine à faire de l’éviction du dictateur syrien, un préalable non négociable avant d’engager toute discussion sur la proposition russe. C’est un mauvais calcul qui ouvre un boulevard aux islamistes, comme en Libye, et la France ne pourra mener bien longtemps sa petite guerre personnelle, contre l’avis de ses alliés. D’ailleurs un récent sondage montre qu’ une immense majorité des citoyens est favorable à une alliance avec Moscou et Téhéran pour en finir avec l’Etat islamique.

Certes, il est arrivé par le passé que la France ait raison seule contre tous, notamment quand Chirac a eu la sagesse de refuser d’engager la France dans la première guerre du Golfe en 1992, mais l’enjeu n’était pas le même. Face à la menace terroriste et la déferlante migratoire provoquée par la guerre, il va bien falloir se résigner à trancher entre deux maux, et si possible en choisissant le moindre !

On ne peut à la fois bombarder un camp d’entraînement en Syrie, en invoquant la légitime défense contre Daech, et mettre Assad dans le même sac, alors que la Syrie n’a jamais menacé la France. Incohérence, une fois de plus !

Jacques Guillemain 
Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Henry

vivement un changement de président pour la France

Herbert Sogno

D’accord en tout point avec l’article et sur le fait qu’on doit s’allier à Assad pour éliminer plus rapidement l’EI, mais je dirais également aussi pour avoir quelqu’un de potable ensuite pour assurer la direction du pays une fois la paix revenue, car il n’y a aucune alternative crédible. Assurer la continuité du régime est ce qui peut arriver de mieux à toute la région, et même à nous autres. Celui qu’on appelle plus bas Guignol mérite bien ce nom car dans cette histoire, il est certainement la marionnette des pouvoirs sunnites du Golfe !

Quant aux gens qu’il a fait torturer, si c’étaient des islamistes, je ne les pleurerai pas beaucoup.

Xavier

Guignol a lancé ce jour une plainte contre Bachar el hassad pour « crime de guerre » !!!

Hé Charlot pourquoi tu ne portes pas plainte aussi contre Bush et Obama , l’un parce qu’il a détruit l’Irak de manière illégale, un vrai crime de guerre et l’autre parce qu’il a continué la politique de Bush en torturant et humiliant des centaines d’hommes à Guentanamo qu’il avait dit qu’il fermerait…

Je te parle même pas des atrocités commises par tes potes d’Arabie Saoudite !

Les cons osent tout . c’est à cela qu’on les reconnait…..
les spécialistes ne s’y trompent pas c’est pourquoi dans les 5 pays susceptibles de résoudre le problème Syrien, la France n’est pas mentionnée…

Et arrête de dire que la France a pilonné la Syrie. Toi, Mohamed hollande, Tu as pilonné la Syrie tout seul. tu n’as rien demandé aux français et rien à nos représentants, un vrai dictateur !

pugnacité

Ce garçon boucher en apparence ,mais en réalité un pervers adepte du consensus mou n’est qu’un calculateur visant sa satisfaction personnelle et faisant abstraction de l’intérêt général .

hathoriti

Dégageons ce type ! Il est un danger mortel pour la France et il s’en fout !

Jacqueline Doucy-Roblin

On ne peut pas éradiquer daesh sans soutenir Bachar el Assad ,de quoi se mêle le Don Juan de Tulle ? Ces pays ont besoin d’hommes de sa trempe pour éviter justement que les extrémistes arrivent au pouvoir
En agissant ainsi ce pauvre décérébré qu’est Hollande fait le jeu des fous de dieu ,il leur délivre un blanc-seing !!!!!

Themis

Premier coup d’arrêt sur la toute puissance de Bruxelles. Les néerlandais réagissent ! A lire !

http://fr.sputniknews.com/international/20150929/1018481811/Amsterdam-referendum-Kiev-UE.html#ixzz3nF10myke

MF

En faisant le jeu des islamistes, hollande a filé un mauvais coton dès le départ. Il a couvert la France de ruines et de honte. Mais la lâcheté est la chose du monde la mieux partagée et bien peu sont descendu dans la rue pour lui demander de dégager…

Auguste

« Hollande demeure le cancre de l’Occident », dites vous ! Vous auriez pu dire « le demeuré Hollande est le cancre de l’occident ». Vous dites qu’il est dangereux pour la paix au Moyen-Orient. C’est faux parce qu’il compte pour du beurre.

Olga

Hollande est surtout dangereux pour la France parce que sa politique de merde nous ramène les guerres du Moyen Orient sur notre territoire !

Et comme vous dites, ce qui se passe au Moyen Orient c’est l’affaire des « grands » mais pas de cet amateur qui est la risée du monde entier !

herve de bougelles

le chancre….mou !

lommel

mais que vaut finalement la position de la france dans le « grand jeu » ?les geants feront bien ce qu’ils veulent en se passant de l’opinion du reticent laquais hollandais et on le laissera continuer a bombarder des camps d’entrainement vides pour toute participation…

laurette

Petite erreur dans l’article , la première guerre du golfe était en 1991 sous mittérand .
Jacques Chirac , c’était en 2003 lors de la seconde guerre du golfe .

GV

d’accord avec vous comme presque toujours mais, sauf erreur, la Syrie a quand même été mise en cause dans l’attentat du Drakkar. (c’était le père d’Assad qui était au pouvoir il est vrai)

Blanche

Hollande va être heureux, je viens de lire que le chef de la diplomatie saoudienne Adel al-Jubeir a déclaré à l’ONU qu’Assad doit partir sous peine d’être chassé par la force militaire.
Parti Socialiste et Arabie Saoudite, même combat !

lommel

risque rien du côté des forces armées saoudiennes !

Blanche

D’accord en tout point avec cet article, qui souligne bien l’absurdité de la position diplomatique française sur la situation en Syrie.
On a aussi Fabius qui dans une conférence de presse a expliqué que la France agissait vraiment contre l’EI, elle, au contraire de la Russie. Communication à visée intérieure je suppose, parce qu’à l’international c’est d’un pitoyable complet.

Mickdan

Les socialistes,hollande et sa clique sont des imbéciles,ils ne comprennent rien a rien,font tout a l’envers de toutes logique,ils trahissent la France ce qui va arriver je l’avais prédis,on va etre la dernière roue du carrosse et on va ce retrouver isoler alors que les autres pays vont s’accorder ensemble,il n’y a pas besoin d’avoir fait l’ENA pour comprendre tout ce qui ce passe,!!!

Dominique

Une fois de plus, Hollande est à côté de la plaque, mais cette fois ci, c’est tres grave.