Syrie : Le crime au nom de la liberté ?

Kamal Ghobrial, bloggeur égyptien d’Alexandrie, actuellement aux États-Unis, se saisit de la situation syrienne pour insister sur l’aveuglement de l’Occident à vouloir aider les courants islamistes, et tout particulièrement les Frères Musulmans, à prendre le pouvoir dans les pays arabes. L’Occident doit réagir de toute urgence face à ce raz-de-marée qui se retournera contre lui : les cellules islamistes  « dormantes » mais actives  sont nombreuses dans les diverses banlieues et les zones de non-droit de nos capitales et de nos grandes villes et n’attendent que le moment propice pour se réveiller, aidées par le croissant islamique sud-méditerranéen.   

La situation en Syrie est-elle encore obscure et équivoque, après l’explosion qui a eu lieu au Centre de la Sécurité Nationale à Damas ? 

Y a-t-il encore un sage pour imaginer que ce qui se passe en Syrie est un « printemps arabe » ? Et non une extension des opérations terroristes qui a pu avoir comme prélude le plus célèbre l’explosion de l’Ambassade Américaine au Kenya en 1998 qui fut suivie d’une succession d’actes terroristes dont l’apogée fut les attaques du 11 septembre 2001 à New-York ? 

Ceux qui exécutent ces explosions sont-ils vraiment des chantres de la liberté, de la justice, de la modernité et du progrès ou sont-ils des chauves-souris, des loups des ténèbres qui menacent d’envahir le monde entier et pas seulement la Syrie ? 

Aujourd’hui, le monde occidental se range du côté des groupuscules criminels qui tentent de dominer la Syrie. Demain ou après demain, l’OTAN sera obligée d’envoyer ses avions pour démanteler les bastions de ces groupes qui abritent des assassins et des terroristes. Le simple citoyen syrien en sera toujours la victime et dans toutes les circonstances …Quelle malédiction !!

La résistance à l’invasion soviétique de l’Afghanistan fut un acte grandiose. Mais l’Afghanistan s’est transformé ensuite en un repaire du terrorisme mondial. Maintenant les Occidentaux font la même chose avec la Syrie. Tenter de faire chuter le  vilain régime du Baath « assadien » est bien mais la Syrie sera transformée alors  en un nouvel Afghanistan qui pourrait provoquer en Amérique un nouveau 11 septembre. Par leur ignorance, les Américains se suicident et détruisent  le monde avec eux. Là où la politique américaine intervient, elle apporte avec ses interventions  la destruction. Car, en prétendant nous sauver d’un mal, elle permet pire : qu’on nous étrangle. N’est-ce-pas ce qui s’est passé en Irak avec l’élimination du terrible régime « saddamien » qu’elle a remplacé par un régime bien pire. Nous critiquons les peuples d’Orient pour leur faible capacité à tirer la leçon de leurs erreurs et les leçons de l’Histoire. Pourquoi donc les dirigeants des peuples d’Occident font-ils la même chose, pour eux et pour nous, et renouvellent ces crimes contre l’humanité avec une stupidité inégalée ? 

Si la Syrie tombe entre les mains des terroristes islamisés, elle sera suivie rapidement par la Jordanie ce qui complétera le croissant allant de l’Iran à la Syrie, la Jordanie, Gaza, l’Egypte, la Libye, la Tunisie … On procède maintenant à la fabrication d’une liberté qui sera enfoncée dans les entrailles de l’humanité. Il n’y a pas de mal à ce que l’homme imite le phénix qui se consume périodiquement parce qu’il est mesure de renaître constamment de ses cendres. On exige la sincérité dans les relations humaines et non pas le trafic à coup de slogans et de paroles creuses. Le conseil donné à tous ceux qui sont en quête de liberté, ainsi aux Coptes qui peuvent le faire, c’est d’émigrer. Cela s’est déroulé en Irak, cela se déroulera en Syrie afin de laisser la région à une majorité obscure. Cette génération ne pourra pas réaliser son rêve de liberté. Elle passera sa vie en Orient dans l’humiliation. 

Ma position ne signifie pas que je nie l’existence de chantres de la liberté aux premiers rangs du « cyclone syrien »,  comme ce fut  le cas des cyclones égyptien et tunisien. Mais toute cette violence, toute cette tuerie en Syrie sont un indicateur précoce, un avertissement car les facultés d’agir sur les événements sont entre les mains d’éléments criminels terroristes. Les chantres de la liberté, au bout du compte, se trouveront pendus les premiers sur les potences de l’organisation d’al-Qaeda, de ses affidés et de l’école des Frères Musulmans qui est la source principale d’éclosion du terrorisme mondial.    

Ces quelques mots présentés discrètement sont un cri de mise en garde au monde libre. Ils ne lui sont pas destinés pour qu’il sauve les peuples d’Orient du terrorisme sacré issu de sa propre  culture mais pour que le monde libre n’aide pas ces peuples à se transformer en bombes qui exploseront à la face de l’humanité entière.      

Traduit de l’arabe par Bernard Dick

(*) http://www.ssrcaw.org/ar/show.art.asp?t=2&aid=316275

(18/07/2012)

 

 

 

 

 

 

 

image_pdf
0
0