Syrie : Poutine de plus en plus en position de force

PoutineLes USA surveillent de très près, et avec une grande inquiétude, la place militaire grandissante qu’occupe la Russie en Syrie et son rôle décisif dans cette partie du Moyen-Orient. Avec grande inquiétude et grand déplaisir.
Il est vrai que ces tout derniers jours, la présence militaire russe en Syrie s’est intensifiée. Selon le Capitaine Jeff Davis, porte-parole du Pentagone, l’aéroport de  Lattaquié est en passe de devenir une base militaire majeure, base militaire pouvant servir à la fois à la réception d’armes de terre et à l’organisation de frappes aériennes.
D’après les photos satellites, des observateurs militaires américains ont repéré l’arrivée à cette base d’une quantité importante d’armement lourd mais aussi d’hommes et d’équipements. Ils ont compté 6 chars T 90, 15 obusiers, 35 véhicules blindés de transport de troupes, 200 militaires et des logements pour 1500 personnes. Envois qui seraient suivis, selon le ministre des Affaires Etrangères russe, Serge Lavrov, par celui de formateurs.
Dans cette nouvelle guerre froide, les USA, non sans raison, voient dans  la croissante présence militaire russe au sol et dans l’espace aérien de la Syrie, le signe de leur propre perte d’influence. Du coup, ils tentent des manœuvres maladroites qui  ressemblent à des tentatives désespérées de jouer un semblant de rôle.
En effet, selon le New York Times, c’est le Secrétaire d’Etat américain, John Kerry qui a appelé à deux reprises le ministre  Serge Lavrov, disant craindre que cette présence militaire n’aggrave le chaos qui règne là-bas ou que les forces russes et américaines n’entrent accidentellement en conflit ! –  on appréciera l’argument –  ce qui ne semble pas avoir  entamé la résolution de la Russie.
En fait, les USA se sentent isolés. André Weiss, ancien expert auprès du Conseil de Sécurité et du Pentagone, exprime même des doutes sur la détermination des pays occidentaux à stopper cette présence grandissante, alors que la Russie, elle, peut compter sur des soutiens de poids dans la région : en effet, si à la demande des USA, la Bulgarie a fermé  son couloir aérien à la Russie, en revanche, l’Iran, et même  l’Irak, lui ouvraient le leur, pour le passage de 15 avions Condor. De la part de l’Irak dont le Premier Ministre Al-Abadi a reçu l’appui américain, cela ressemble bien à un camouflet.
Inquiets de l’entente entre la Russie et  l’Iran, du lâchage de l’Irak, les USA tentent de trouver un accord avec la Russie pour mettre en place avec elle un gouvernement de transition si Bashar Al Assad venait à partir. La Russie semble bien en position de tenir la dragée haute.
La prochaine étape dans l’avancée de la Russie sera la venue de Vladimir Poutine en personne à la 70° session de l’Assemblée Générale des Nations Unies ce mois-ci, lors de laquelle ce dernier, sans nul doute, fera figure d’interlocuteur incontournable dans le problème syrien.
Les USA qui s’effacent devant une Russie sur le point même de supplanter l’Iran dans cette partie du monde et avec le soutien de ce dernier, n’ont-ils pas oublié, tout comme  les pays européens, notre vénéré président et ses Mistral en tête, que la Russie est un allié historique de la Syrie où elle avait des bases navales et un débouché sur la Méditerranée, et qu’aucune solution véritable ne saurait se trouver sans elle?
Il semble que dans cette partie d’échecs dans laquelle USA et Russie s’affrontent comme au temps de Bobby Fischer et Boris Spassky, le roi Obama ne soit mis en échec.
 
 
 

image_pdf
0
0

25 Commentaires

  1. Pourvu que Poutine en soutenant Assad exige néanmoins la dissolution des factions du Hezbollah qui sont aussi à ses côtés dans le conflit. En tout cas je suis content que les russes envoient des troupes car la coalition tous azimuts que j’espérais depuis déjà déjà deux semaines se fait d’elle même, malgré l’absence de communication. Poutine sait que les actes valent mieux que les discours et il agit directement sur le terrain ; enfin l’espoir de voir l’EI disparaitre commence à renaître. Ouf !
    ϹПAСЍБО Vladimir !

  2. N’oublions pas non plus que depuis les croisades, la Syrie et le Liban sont (ou furent ) des pays frères de la France ! Qui les trahit honteusement depuis un dénommé mitterrand. En attendant, Vive Poutine !

  3. pour les anglophones lisez l’article du jour de sue reind ,daily mail, en direct de berlin.un vrai polar d’horreur ! mais grace a la presse anglo-saxonne on a accés a des infos qu’on ne trouve pas dans la presse « francaise » qux ordres !

    • Ne vous fiez pas absolument à la presse anglo-saxonne qui est loin d’être impartiale et qui a son politiquement correct aussi, et plus que tout autres le Daily Mail qui excelle dans le sensationnalisme et le French bashing.

      • je sais faire le tri..mais on a accés a des infos qui ne se trouvent pas dans la presse francaise: si vous parlez anglais lisez l’article en question ! quand au French bashing,parfois je comprend ….il faut savoir aussi nous regarder en face !

        • Il n’y a pas grand chose à trier dans le Daily Mail. il s’arrange pour présenter l’info de manière à exciter la xénophobie de leur lectorat. C’est de la bêtise crasse et de la malveillance. Et nous n’avons pas besoin des Little Englanders pour nous regarder en face. Qu’ils s’occupent de le le faire pour eux-mêmes.

          • c’est une faute de gout alors d’etre xeno ?
            les anglais eux au moins sont sur le terrain en syrie et vivant dans ce pays j’ai une vision plus realiste des choses .dites vous bien,que sans la position britannique conrforte grandement la position des pays d’europe centrale. »little Englanders » n’a aucune signification monsieur.

            • C’est une faute de goût d’être d’une ignorance crasse et de se moquer du voisin simplement parce qu’il est le voisin.
              Little Englander a une signification, c’est le terme que les anglais emploient pour des gens comme les lecteurs du Daily Mail, l’équivalent de franchouillard si vous voulez.
              Curieux sur un site plutôt patriote de défendre ses ennemis héréditaires.

  4. Ah si nous avions un Poutine à la tête de la France et non pas des dictateurs ventrus amaigris ou nain excités, impitoyables envers nous mêmes mais mous envers l’ennemi mahométan et envahissant, collabos de l’Otan et de l’effacement de la culture européenne, le pays se relèverait vite car il a encore un fort potentiel. Mais il faut se dépêcher.

  5. Je dis depuis un moment « sous la risée » de certains de mes ami(e)s que le salut viendra de Poutine et donc de la Russie. Tous, victimes de la grande intox des médias s’acharnent à affirmer que Poutine est un dictateur ! Curieux de voir à quel point l’arbre peut leur cacher la forêt… car j’en connais de vrais dictateurs ici, chez nous, qui sont, à mon avis, bien supérieurs à Poutine en matière de désintégration des droits fondamentaux..

  6. Avec l’EI on ne peut plus parler de guerre civile puisque ‘il menace de nous envahir et le fait, alors qu’avec la famille Al Assad, la Syrie n’envahissait personne. Et sous son régime, les minorités sont protégées y compris les Chrétiens qui occupent des postes clés en Syrie. Si Al Assad perd, c’est une double catastrophe.

    • l’iran est le seul pays musulmans a n’avoir jamais persecuté ses minorités (a part les ba hais qui sont des renégats musulmans)les juifs semblent oublier les millier des leurs qui trouvérent refuge en perse Durant la guerre ! et pendant ce temps on ne se preoccupe pas de cet etat poubelle et nuclearisé qu’est le pakistan !

  7. Je ne suis pas d’accord pour prendre parti dans les guerres civiles du proche-orient,que ce soit pour ou contre les Russes ou les Américains.
    Pour moi,chez les adeptes de l’Islam tout dépend des circonstances et même Assad et surtout Assad père peuvent être tout aussi cruels que Daesh même si leur propagande est différente. Il est vrai qu’Assad persécutait moins systématiquement les chrétiens que Daesh ou Al Qaïda,mais c’est un redoutable dictateur qui ne recule devant aucune barbarie pour sauver son régime:une clique d’Alaouites (Chiites) minoritaires qui profitent de la situation. Et le caractère minoritaire de cette clique fait que jamais ni la Russie,ni l’Iran n’ont la moindre chance de s’imposer en Syrie. Aussi les occidentaux feraient mieux de refuser l’invasion migratoire de ces peuples déplacés,laissant à l’Iran et à l’Arabie Saoudite le soin de les recevoir. Remarquons qu’en France Chiites,Sunnites,Alaouites ou autres représentent les mêmes valeurs et les mêmes dangers.

    • quand on est a poil on ne refuse pas une djellaba fut elle même iranienne ! ne foutons pas tout dans le meme sac et comprenez qu’un axe chiite-sunnite serait un desastre ! il faut au contraire accentuer les divisions de l’islam en jouant resolument la carte de l’iran qui a le merite d’etre une civilisation millenaire et sans oublier que les perses sont des nationalistes avant de de sentir membre de l’oumma ! et pour l’instant ce ne sont pas les 10 % de chiites qui nous menacent et nous envahissent !

  8. et surtout MAT.Poutine est un excellent homme d’état , qui sait parfaitement ce qu’il fait , et ne travaille pas à court terme. Ce qu’il fait est mûrement réfléchit , et attendons le déclenchement de son action en Syrie, je crois qu’il va y avoir du sport , que les américains vont faire machine arrière toute.

  9. MDR les USA sont furieux, que cela en déplaise. Poutine sait ce qu’il fait et a parfaitement RAISON, son armée est bien plus forte que celle des USA et le voyons par ses actes. Merci Monsieur Poutine !. Alors Monsieur Hollande, toujours sous la couette avec votre mamour Merkel ?

  10. la russie rampart des valeurs occidentales ,notre allie naturel !
    depuis prés d’un siècle l’amerique nous empoisonne doucereusement avec sa culture « cartonifére » et sa bouffe a fabriquer des dégénérés !

  11. Ces braves occidentaux, toujours promptes à faire la leçon aux autres, à les condamner, ne se rendent même plus compte qu’ils parlent sans que plus personne ne croit à leurs sornettes.
    La Russie sera notre ultime refuge pour préserver notre civilisation des barbares sanguinaires qui déferlent sur l’Europe.
    Qui l’eut crût ???!!!

Les commentaires sont fermés.