Système de santé détruit : ces salauds ne méritent que la corde !

 

Dans la nuit du 25 au 26 décembre 2022, une femme d’une soixantaine d’années est morte à Fondettes, près de Tours (Indre-et-Loire). Morte à cause d’un refus de prise en charge !
En effet, souffrant de sérieux problèmes respiratoires, cette femme s’est présentée aux urgences de la clinique située à côté de chez elle. La clinique refuse de la prendre en charge et lui dit d’aller aux « urgences » malgré son état et sa détresse respiratoire.

Cette femme rentre donc chez elle et appelle les pompiers. Lorsqu’ils arrivent, elle est morte par crise cardiaque.
Cette femme aurait pu être sauvée si des soins lui avaient été prodigués dans cette clinique en attendant le SAMU que ladite clinique aurait pu joindre afin de la transporter au CHU de Tours.
Mais la clinique s’est contentée d’appliquer les « procédures »… et cette femme en est morte.
Comment cela est-il possible en France en 2022 ?

En cas de grave problème de santé, si l’on suit la procédure « normale », il faut appeler le 15, car on n’a plus le droit d’aller directement aux urgences. Mais le 15 reçoit de ce fait un nombre d’appels qui ne cesse d’augmenter (+ 30 à 40 %) auquel il doit faire face sans aucun moyen supplémentaire. Donc, l’attente peut être très longue, alors que chaque minute compte lorsqu’il s’agit de sauver une vie.
À l’arrivée aux urgences, si vous êtes toujours vivant, il n’y a jamais assez de lits et le personnel est insuffisant.
Donc les malades doivent attendre sur des brancards, dans les couloirs. Comme le personnel est débordé, certains cas graves passent inaperçus et se soldent par des morts. Heureusement ce n’est pas le cas tous les jours, il n’empêche que c’est une réalité incontestable.
Enfin, si vous avez survécu à toutes ces épreuves, le plus souvent on vous oriente vers un service en relation avec votre pathologie.
Toute personne ayant été aux urgences sait qu’il va falloir de longs coups de téléphones au médecin pour trouver un lit disponible. Et attendre dans un couloir pendant des heures avant de pouvoir accéder à un lit dans une chambre, est chose courante.

Telle est la sinistre réalité de notre France en 2022.
C’est un monstrueux scandale.

De nombreuses prises de positions indignées ont été émises suite à la mort de cette femme.
Notamment en provenance de la classe politique.
Comment ces « politiques » peuvent-ils s’indigner de cela alors que TOUS SANS EXCEPTION sont responsables de cette situation catastrophique de l’hôpital public qui se paye par la mort de citoyens !
Cela fait des années qu’ils œuvrent ensemble à la destruction méthodique de l’hôpital et de notre système de santé.

Rappelons qu’au sortir de la Seconde Guerre mondiale, le Conseil national de la Résistance (CNR) avait jeté les bases de notre société.
C’est à cette époque qu’a été créée la Sécurité Sociale, dont le principe de base était la solidarité avec des cotisations payées par tous ceux qui travaillaient, afin de la financer.
Pour la branche maladie, les bien-portants payaient pour les malades. Pour la branche travail, les actifs payaient pour les chômeurs. Pour les allocations familiales, les prestations servies étaient universelles, c’est-à-dire sans tenir compte des revenus. Pour la branche retraite, les actifs payaient les retraites de ceux qui ont cessé de travailler.

À tous les niveaux, c’était la solidarité entre les générations.

En parallèle, le système de santé était particulièrement bien organisé. La France consacrait les moyens financiers nécessaires. Il y avait de nombreux hôpitaux, des médecins et du matériel (lits, appareillage médical…).
Bref, nous avions le « meilleur système de santé du monde ».

Aujourd’hui, tout cela n’est plus qu’un champ de ruines.
Il n’y a plus assez d’hôpitaux, de médecins, de lits, ni de matériels.
Comment en est-on arrivé là ?

Le désastre a commencé lorsque les hommes politiques ont cru intelligent de « rentabiliser » le domaine de la santé.
Tout fut mis en équation. La gestion de l’hôpital et de la santé échappa aux médecins.
C’était l’époque de Thatcher et Reagan. L’époque du libéralisme triomphant.
Et Bercy s’en est donné à cœur joie, afin de mettre en œuvre les directives des politiques.
Aucune vision à long ou moyen terme dans leur approche. Seul devait être pris en compte le chiffre à atteindre à la fin de l’année.

Résultat : l’organisation et les moyens alloués à la santé ne sont plus décidés en fonction des besoins de la population, mais uniquement en fonction de la rentabilité.
Ainsi, pour ne prendre qu’un exemple, la maternité de Guingamp est menacée de fermeture. Parce qu’elle n’a pas assez de patientes, donc n’est pas assez rentable.
En conséquence, en cas de fermeture de cette structure, si une femme doit accoucher elle devra aller jusqu’à St-Brieuc, ce qui prend environ 30 minutes. En cas de problème sérieux, le temps d’arriver jusqu’à St-Brieuc, cette femme risque de perdre son enfant, sa vie ou les deux.

Donc, on constate qu’il y a deux approches possibles :

  • Prendre en compte les besoins de la population et mettre les moyens nécessaires
  • Rechercher la rentabilité à tout prix quitte à ce que cela tue des citoyens

Force est de constater que depuis belle lurette, c’est la seconde approche qui est pratiquée.

Prenons l’exemple des fermetures de lits.

  • Sarkozy : 37 000 suppressions de lits
  • Hollande : 10 000
  • Macron : 21 000 (et ce n’est pas fini …)

Ce ne sont pas des « économies » qu’ils ont faites… c’est un carnage !

Et dès le plus petit problème, l’hôpital est débordé. Comment pourrait-il en être autrement ?
C’est ce que les Français ont vécu avec la crise du Covid.
Pour éviter un trop grand afflux vers les hôpitaux, incapables d’y faire face, les Français ont été victimes d’une politique autoritaire (confinements, masques…) et de la quasi-obligation de se vacciner, avec à la clé un flicage complet de la population.
Quant au manque de personnel, l’argument est totalement fallacieux. Il suffirait tout simplement de réintégrer le personnel non vacciné, soit 15 000 soignants. La France est le seul pays à ne pas l’avoir fait.
Macron et son gouvernement ne veulent pas en entendre parler.Macron veut mettre au pas la population et refuse donc le plus élémentaire bon sens.

Au moment de conclure cet article je ne peux que constater que cette femme, à Tours, est morte à cause de tout ce que je viens de décrire.

J’ajoute que la santé n’est pas un domaine qu’on peut mettre en équation. Ce qui doit être prioritairement pris en compte, ce sont les besoins de la population et d’accorder les moyens pour y répondre.
C’est un choix de société, qui implique que l’État ne saurait être géré comme une entreprise ou une start-up.
Et dans cette optique, il n’est nullement obligatoire que toute activité de l’État soit « bénéficiaire ».
C’est même le principe fondamental de tout « service public ».
Par exemple en matière de chemin de fer. Ce sont les lignes rentables (TGV), donc largement bénéficiaires, qui doivent compenser les pertes constatées sur les petites lignes de campagne. C’est ce qu’on appelle la « péréquation des coûts ».
Au final, les compte sont équilibrés.
Grâce à cette notion de « service public », chaque Français peut se déplacer, à égalité de moyens avec les autres citoyens.

Sauf que nos brillants dirigeants refusent cette conception et filialisent toutes les activités, par exemple à la SNCF. Chaque filiale devant être bénéficiaire.
Donc la « péréquation des coûts », base du service public « à la française » ne peut plus s’appliquer.
Il y a donc d’un côté les filiales rentables (TGV), et de l’autre les filiales non rentables condamnées à la disparition, comme le réseau des petits trains de campagne ou régionaux.

Au fronton des mairies, il est inscrit « Liberté, Égalité, Fraternité ».
Qu’est-ce que la liberté de se déplacer, si l’on a pas les moyens de le faire parce que les décideurs ont décrété qu’à tel ou tel endroit il n’était pas assez rentable de maintenir une petite ligne de chemin de fer ?
Qu’est-ce que l’égalité entre citoyens, si certains disposent de moyens de transports refusés aux autres parce qu’ils n’ont pas la chance d’habiter au bon endroit ?
Qu’est-ce que la fraternité entre citoyens, si leur société est plongée dans « les eaux glacées du calcul égoïste » ?
Pour la santé, c’est exactement la même chose.

Nos hommes politiques (gauche et droite) ont, depuis des décennies, abandonné cette conception de « service public de la santé ». Chaque structure de santé est tenue d’être bénéficiaire. Ils suppriment donc à tour de bras des hôpitaux, des lits, des postes dès qu’ils sont jugés « non rentables ».
Et des citoyens meurent de cette politique.

Si nous étions dans un pays « normal », où les hommes politiques doivent rendre des comptes pour les conséquences de leurs décisions politiques, ils devraient tous passer en justice.
Et les responsables répondre de la mort des citoyens victimes de leur politique.
Mais dans notre beau pays de France, ils sont « tous coupables, mais pas responsables ».
Jusqu’à quand ?

Bernard GERMAIN

image_pdfimage_print
32

42 Commentaires

  1. Envoyons des milliards à zelenski ,nous n’en avons absolument pas besoin .
    Une infirmière gagne de 7000 à 9OOO $ par mois aux USA et 1500 à2000 euros en France .QUi peut bien vouloir encore abréger sa durée vie en travaillant pour un salaire de misère au nom d’une prétendue « vocation » et d’un dévouement sacrificiel au 21eme siècle ? A part quelque mystiques prétendant au paradis des gogos
    La durée moyenne de carrière d’une infirmière en France est de 5 ans ,c’est à dire que certaines ne finissent méme pas la première année et se barrent …

  2. L’espérance de vie va dégringoler dans les années qui viennent et le taux de mortalité va exploser.
    Un seul responsable: ce peuple con et lâche qui s’acharne depuis des decennies à remettre ses propres bourreaux au pouvoir.

  3. Des têtes au bout de piques, voici ce qu’il manque en France actuellement. Cela en ferait réfléchir beaucoup qui au lieu de se gaver feraient leur boulot.

  4. LE TOP c est sarkouille la fripouille ! NICO la talonnette cpmplexe d etre un nain thyroidien ! MADAME TUSSAUD l a bien represente avec ses talonnettes. on ne parle pas de ses trahisons etindignites : deni de democratie quant au vote contre l europe , magouilles incessantes y compris la coupe du monde au qatar, creation de conseils de l ordre professionnel et tsunamis migratoires ! on l espere juge et pendu haut et court ou 12 BALLES apres jugement pour haute trahison .et en plus , en descendant STRAUSS KHAN , i nous amene le scooteriste libidineux , l idiot utile qui a mis en selle macronescu le PIRE FOSSOYEUR DE NOTRE FRANCE …..

  5. M’enfin, ça fait 40 ans que je vous dis que la gouvernance de droiche est criminelle et que leurs élus ne méritent que la guillotine.

  6. Dans ma ville, les urgences annoncent une attente de 5 heures et au chef-lieu de département, les urgences annoncent 25 heures d’attente. Dans la mesure ou un médecin déterminerait à l’accueil le degré d’urgence en fonction des affections, on pourrait concevoir de l’attente pour les cas non urgents. Mais ce n’est pas le cas. Urgent ou pas, tous les patients sont traités de la même façon et doivent attendre leur tour même s’il est trop tard. Pays de fous !

  7. Vous noircissez beaucoup le tableau. On n’a pas encore vu de député, ou de préfet, ou de ministre qui soit mort dans un couloir d’hôpital, sur un brancard, en attente de soins. L’essentiel est donc sauf. Ce qui peut arriver à la plèbe, aux gens de rien, à nous « les petits, les obscurs, les sans-grades » n’a évidemment pas grande importance.

    • mais quand les boulangers vont faire faillite , il lui faudra courir vite et loin car les BOULANGERS ne sont pas des minets qui vont se prelasser dans les saunas gay et s ils sont en colere …….

  8. Et, une fois de plus, il s’en remet à L’U.E. pour décider des tests COVID pour les Chinois.
    Italie et Espagne l’ont déjà décidé ! Collabo !

  9. Vous avez, sinon vous le DEVEZ, réalisé que tout ceci est VOULU !! les ordures qui se sont succédés au poste « suprême  » SAVENT, TOUS !!

    Et pour cause, c’est comme pour le NAZISLAM, ils savent ce que leurs décisions ont eu, ont, et … VONT AVOIR comme impacts sur la vie & l’état de santé des Français, natifs et de coeur !! mais PIRE, ils ont été achetés, et accompagnent donc la destruction du pays !!

    Pour ceux qui refusent encore, de croire ce que j’affirme, vous, ici, et certains depuis très longtemps, avez écrit ce qu’il faudrait faire, sans avoir les rapports, les chiffres, la connaissance des faits, du moins tant que l’internet ne vous permettait pas d’avoir la réalité sous les yeux…

    Alors les ordures ci-dessus, entre hautes études, des vraies celles-là, et rapports réguliers, expliquez-moi comment ils peuvent être ignorants autrement que parce que ils ont mis en oeuvre SCIEMMENT cette politique de destruction du pays France ?

  10. les coupables de cette débâcle ne sont rien d’autres que les salopards de la bande à macron. Ces ordures sont des criminels qu’il faut piquer et repiquer avec les injections de la MORT soi-disant anti-covid !!!

  11. Il y a eu 50 à 60.000 décès en trop en 2020 : pour partie à cause d’un virus très agressif, et pour partie parce que nos dirigeants ont interdit aux médecins de soigner précocement les malades ; pour partie aussi parce qu’ils s’acharnent à détruire l’hôpital depuis 20 ans.
    En 2021, rebelote, malgré le vaxxin : 40 à 50.000 décès en trop par rapport à ce que nous aurions dû avoir.
    En 2022, on est parti pour être encore autour de 40-50.000 décès en trop (environ 675.000 décès attendus, déjà plus de 600.000 sont avérés fin novembre). Alors que nous avons un variant très peu agressif (Omicron) et que la grande majorité des gens à risques sont x3 ou x4 vaxxinés.
    40-50.000 décès en trop en 2022 dans ces conditions, c’est le signe de la décrépitude de notre système de soins, et la dégringolade n’est sans doute pas près de s’arrêter !
    Oui, certains de nos « dirigeants » sont des criminels.

  12. On a augmenté la population vivant sur le territoire français de 10% et on a diminué la capacité des hopitaux de 10%.Comme disait l’ami Fernand «il y a comme un défaut ».

  13. On pensait qu’il ne pouvait y avoir pire crétin que Véran, EH BIEN SI, celui qui le remplace et qui trouve anormal que des médecins se mettent en grève alors qu’il y a des malades de la grippe, du corona et des bronchiolites. MAIS apparemment LA RAISON de cette grève ne lui a pas fait se poser des questions. Les 210 000 lits supprimés avec le personnel ? Les services fermés ainsi que les urgences ? Le personnel en SOUS EFFECTIF complètement lessivé qui démissionne ? Les malades 4 jours sur un brancard dans le couloir et dans SES EXCREMENTS ? Ceux retrouvés morts car pas pu s’en occuper faute de personnel ? NE LUI POSE AUCUNE QUESTION, tt comme Macron il n’en a rien a foutre, des conditions déplorables, du manque de personnel et de matériel, du moment QUE LE DEGRAISSAGE SE POURSUIVE à la vitesse G V !

  14. je relève qu’il s’agit d’une clinique ; est elle privée ? est elle conventionnée ? essayez donc d’aller à l’Hôpital Américain de Neuilly la nuit en ayant reçu un coup de couteau dans le ventre . On ne vous demandera pas votre groupe sanguin mais votre carte de crédit.
    Bonne chance ,si l’agresseur vous a volé cette dernière.

    • @Pato:Parfaitement faux. Après 5 heures d’attente aux urgences d’un hôpital public avec une colique néphrétique diagnostiquée par médecin et une ordonnance de prise en charge, je me suis rendu à l’hôpital américain. Vu par radiologue (échographie) et dans une chambre en moins d’une demi-heure. Opéré dès le lendemain. On m’a demandé ma carte ss et mutuelle pas ma carte bleue.

  15. Macron pas 21 000 mais 210 000 lits supprimés avec tt le personnel. Car depuis les 15 000 virés comme des malpropres sous le chantage de l’injection forcée, des dizaines d’autres ont donnés leur démission = trop de travail, burn out, dépression, ral-bol d’entendre Macron toujours promettre tt et continuer à fermer des services. Ce qui fait le bonheur de Macron qui veut tt détruire. La médecine des riches et des pauvres nous y sommes GRACE au SOCIALISME et CAPITALISME !!! A mais pour certains c’est MLP / RN qui n’ayant JAMAIS ETE AU POUVOIR qui détruit !!!

  16. Sarkozy a fermé 37.000 lits, j’en reviens. Un beau pourri lui aussi. Un voyou, un bonimenteur, et plein de morgue et de mépris.
    Ce qui est bien, c’est que toutes leurs turpitudes commencent à se dévoiler.

  17. CES SALOPARDS ONT ETE ELU PAR LES FRANCAIS QUE JE SACHE, PAS PAR LES MARTIENS !!!!!! que les français regardent où leurs conneries les emmènent, je trouve ça très bien…..certes les personnels hospitaliers ont laissé faire depuis des années sans taper sur la table, et les résultats sont là………

    • Jojo, exactement, sauf que le personnel hospitalier est en grève DEPUIS DES ANNEES, mais seulement avec un brassard sur le bras et NON inactif, ce que les différents gouvernements SE SONT FOUTUS COMPLETEMENT. Ensuite les soignants ont eu le tord de ne pas ÊTRE SOLIDAIRES DE CEUX QUI REFUSAIENT l’injection, s’ils avaient fait bloc en menaçant de se mettre en grève comme aujourd’hui, Macron n’aurait JAMAIS PU en licencier 15 000. Aujourd’hui 15 000 sont sans ressources et les autres lessivés en étant obligé de faire le travail des jetés comme des malpropres, ce qui fait que de plus en plus démissionnent et font le jeu du DEGRAISSAGE de Macron qui n’a qu’un but c’est de détruire complètement le corps médical. Cette saloperie reçoit les médecins uniquement pour faire croire aux français qu’il s’en occupe, mais c’est pour s’en débarrasser en leur racontant ce qu’ils veulent entendre TT EN POURSUIVANT dans leur dos la destruction = LA POLITIQUE DE MACHIAVEL !

    • « CES SALOPARDS ONT ETE ELU PAR LES FRANCAIS QUE JE SACHE, PAS PAR LES MARTIENS !!!!!! »
      Heu, iskozi moi, Ji viens pas planète Hollywood ou planète Mars Attak.
      Fi moi tranquille, j y vote macron because il nous donne l argent. Vouhallah.
      Li Franquaoui, il fi comme il veut. Re-Wouhallah.
      Ci la dimoukraci ici. Ci bien.
      Salam Jojo.

    • racanelle. Vous n’avez pas encore compris que E.Z coure avec les capitalistes ? Vous n’avez toujours pas remarqué qu’il ne dit rien contre les LABOS et les injections de ce truc qu’ils appellent vaccin ? Macron président DES RICHES. E.Z amis des milliardaires capitalistes et de la DROITE et vous pensez qu’il va sauver le corps médical ??? Réveillez vous, si jamais il arrivé au pouvoir, il serait comme Macron = aux ordres de ceux qui lui auraient acheté la présidence !!!

  18. Jamais compris pourquoi ce sont les médecins qui passent des heures au téléphone pour trouver un lit d’accueil. Un diagnostic et une thérapeutique mise en place au urgences peut parfaitement être expliqué par un cadre infirmier à ses collègues d’autres services.A l’accueil des urgences, c’est une infirmière qui oriente les patients dans les box selon la gravité et la pathologie.

  19. mais pourquoi les gens ne se conduisent pas avec civisme, être malade aux heures de bureau seulement

  20. Bernard, il y a un élément, et de plus en plus important, que tu n’as pas pris en compte dans ton excellent article :

    Le fait que le coût de l’invasion, le coût des soins de toutes la misère du monde, des muzzs en premier lieu, ne peut plus être « couvert » par l’argent du CON-tribuable !

    Soit quelque chose comme plus de 200…MILLIARDS, et par année !!!

    Et c’est exactement le même principe : tant que c’était possible, les impôts, taxes et autres, permettaient, dans le dos des natifs, de nourrir le parasitisme ; sauf que là, maintenant, ce n’est tout simplement…plus possible !!

    « On » a donc rogné sur tout, sur l’armée, sur le médical, sur le service, mais maintenant, le niveau du coût en question est devenu tellement élevé, qu’il n’est plus possible, et de le cacher, et de maintenir le niveau des plus pauvres, d’autant que tout cela est voulu !!!

  21. 40/100 des nouveaux medecins français vont exercer en allemagne au canada aux usa en angleterre mais pas en france.
    En france on doit donc importer des medecins africains roumains… a cause du numerus closed.
    Bravo Cassetex.

  22. BRAVO pour votre article !
    Mais je crois que vous avez omis l’ENORME contribution de la France à soigner toute l’Afrique avec gratuité totale pour tout macaque qui débarque chez nous !
    Alors que les retraités et mêmes certains salariés n’arrivent plus à se payer une mutuelle, alors qu’ils cotisent ou ont cotisé toute leur vie !
    Déjà, si nous ne soignions pas toute l’Afrique GRATUITEMENT, les Noirs sont plus nombreux que les Blancs dans les hôpitaux… c’est sûr que nous ne serions pas autant dans le trou !!!!
    Qu’ils se magnent le Q et se construisent des hôpitaux en Afrique ! BORDEL !!

    • Les hôpitaux en Afrique ? On en a construit pourtant pas mal, non ?

      Aujourd’hui ce sont les chinois qui les construisent… avec des travailleurs chinois, encasernés dans des quartiers chinois… car les chinois ne veulent pas fréquenter et se mélanger avec les noirs !

  23. Mais puisqu’on vous dit que tout ça est à cause du COVID allons…ou bien l’histoire de l’abruti à qui on montre la lune et qui regarde le doigt…pauvre France…

  24. et si il n’y avait que notre systéme de santé….l’éducation,notre police,nos armées etc……le responsable c’est avant tout macron.Par contre les 1 milliard/an donné pour l’A.M.E la y a du fric,imaginez avec ce milliard chaque année tout ce que l’ont pourrait faire et aider telles ou telles institution,au lieu de soigner tout ces cafards venus de partout.

    https://i83.servimg.com/u/f83/19/48/51/99/silex110.jpg

    • 1 milliard ? Beaucoup plus si on cumulé tout. La dette française, c’est ça. Nos impôts, c’est ça. La ruine de la France est la traîtrise de nos gouvernants depuis 60 ans. UNIQUEMENT.

      • A.M.E = 1,079 milliard d’euros en 2022.Ces crédits sont en augmentation de 2,1 % par rapport à 2021,infernal la France pays pour les « autres » et rien pour les siens.

    • deux silex??? un seul suffit, le reste serait du gaspillage, la fin de l’abondance a été proclamé par le président!
      hors sujet: j’attends avec impatience (à la saint glinglin surement) la publication des factures edf de l’élysée, des ministères et des préfectures

    • Excellent votre affiche en PJ 🤣
      Vous oubliez le « pognon de dingue » que Narcissius dernier distribue comme des bons points à son pote de l’Ukraine…

Les commentaires sont fermés.