1

Tabasser un Blanc, lorsque tu es noir, c’est 35 h de TIG au maximum

Agressionsol.jpg

L’affaire Yanis, rappelez-vous, en septembre 2021 à Montgeron, en Essonne, nous avions vu en vidéo un groupe de jeunes Noirs pourchasser, frapper, y compris au sol, un jeune Blanc. Attaque qualifiée d’homophobe et pas de raciste par la presse.

Si un Noir se faisait tabasser par des Blancs, au cri de sale pédé, la presse retiendrait-elle pour qualifier l’attaque, raciste ou homophobe ? Merci d’avoir répondu, nous pensons pareil. Donc les Noirs, qui pour la presse ne sont toujours pas Noirs mais sont des jeunes, ont enfin été jugés un an après les faits ! Les preuves, ils les avaient filmées eux mêmes. L’enquête fut courte.

https://www.bfmtv.com/police-justice/j-ai-cru-que-j-allais-mourir-victime-d-une-agression-homophobe-yanis-deplore-la-clemence-de-la-justice-pour-ses-bourreaux_AV-202209160136.html

La justice a mis un an pour cracher à la figure de la victime et des Français. Quant aux étrangers ou Français de papiers d’Afrique noire coupables, ils sont sortis libres du tribunal, victorieux, prêts à recommencer. Une dizaine d’agresseurs directs plus tous les passants qui ne sont pas intervenus et uniquement deux condamnations. Et de plus, ces condamnations sont ridiculement faibles. En  écrivant sur ripostelaique.com, nous risquons plus.

«  « J’AI CRU QUE J’ALLAIS MOURIR » : VICTIME D’UNE AGRESSION HOMOPHOBE, YANIS DÉPLORE LA CLÉMENCE DE LA JUSTICE POUR SES BOURREAUX »

Alors Yanis, d’un, ce n’est pas de la clémence c’est de la complicité de génocide, et de deux, le terme bourreaux finalement je l’approuve. Ils sont l’armée étrangère, là pour tuer les Français, mais comme ils ont pris le contrôle, c’est chez eux donc ils appliquent la loi tel des bourreaux. D’ailleurs, tu avais déjà intégré qu’ils étaient chez eux en ne portant pas plainte après les faits : « Juste après les faits, Yanis n’avait pas porté plainte. Le parquet d’Évry avait fini par ouvrir une enquête pour « violences volontaires en réunion avec une incapacité totale de travail supérieure à huit jours, et en raison de l’appartenance sexuelle réelle ou supposée de la victime » afin notamment d’identifier la victime. »

Les Noirs qui ont agressé Yanis doivent bien évidemment être remigrés en Afrique immédiatement. Si l’État français ne les remigre pas, des gens comme eux finiront tués et retourneront dans une boîte en bois au pays. J’ignore la date mais la justice se fera dans la rue puisqu’elle n’est plus rendue dans les tribunaux français. Sur le plateau de Cnews, ils cherchaient des alternatives à la prison. Cette solution existe : la remigration. Aucun intervenant ne l’a proposée. Pourtant cela viderait nos prisons, créant des places pour les quelques Français qui déconnent.

Il y avait un macroniste qui a une mission bidon de développement des peines de travaux d’intérêt général. Il a été incapable de dire quels travaux pour quels types de délinquants. Des travaux de peinture dans le cas des jeunes Noirs qui ont attaqué Yanis, est-ce pertinent ? Pire, il a pris l’exemple du portage de repas aux vieux et aux handicapés. Dois-je en déduire qu’à l’heure actuelle des délinquants sexuels et des voleurs condamnés à moins de 2 ans de prison ferme, vont chez des personnes vulnérables ?

Quentin Neuf