1

La Russie et la Chine prennent la place de la France en Afrique

On s’aperçoit que la Russie comme la Chine s’ingèrent économiquement en Afrique. Il semble bien que les pays Africains aient trouvé d’autres sources pour financer leurs développements économiques.

La France est depuis les années soixante, le fournisseur et payeur. Comme le disent certains Russes, la France a permis aux pays Africains de se fournir à bon compte sur le dos des contribuables Français et sert encore de porte-monnaie à travers la diaspora Africaine, à financer des pays comme la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Mali, et j’en passe, avec les aides sociales que la France leur donne.

Une diaspora qui se cesse de prendre de l’ampleur puisque les clandestins venus d’Afrique ne cessent de gonfler les rangs des soi-disant demandeurs d’asiles. Tout cela grâce à la mécanique culpabilisatrice mis au point par les progressistes de tous poils en nous serinant chaque jour l’esclavage et la colonisation à toutes les sauces.

On pourra observer que la traite inter africaine n’est jamais mise en avant, pas plus que celle des arabomusulmans. Sus aux blancs et invasion totale de l’Union Européenne sont au menu ! Une UE qui ne résistera pas à ces invasions de crickets qui finiront bien par tout dévorer une fois sur place.

L’Afrique « accueille » la Russie et la Chine. Mais avec quel argent cette Afrique va-t-elle payer les investissements Chinois et Russes ? Par l’emprunt comme d’habitude. Mais cette Afrique ne pourra pas utiliser l’excuse de la colonisation.

Aujourd’hui c’est l’ensemble du continent africain qui prétend avoir été « victime de la colonisation » et qui en profite pour réclamer des « compensations » morales à la France. En sera-t-il de même demain avec la Russie, une fois que celle-ci aura « cessé de plaire » aux africains, ou tout simplement réduira ou cessera le financement de l’Afrique ?

Les milieux d’affaire Russes et ceux de la Chine ne sont pas totalement idiots. Ils savent bien que l’Afrique est une terre aride qui boit tout ce qui tombe sur son sol.

Cela rappelle à certains, la situation en France dans les années 1960 avec toutefois une différence : les français appelaient les africains à venir travailler en France alors en plein boom économique, alors qu’aujourd’hui la Russie n’appelle clairement personne.

Ce n’est pas en Russie, demain la veille, que des hordes d’Africains s’imposeront au peuple Russe dans les rues de Moscou et de Saint Pétersbourg. N’oublions pas que cette Afrique bien hypocrite dénonce encore, une soi-disant « colonisation » alors même qu’ils s’en accommodaient fort bien lorsqu’ils en tiraient des avantages directs. Que l’on considère, par exemple, l’Algérie, le Sénégal ou la Côte d’Ivoire. Que seraient aujourd’hui ces pays sans l’aide française d’alors ?

Je rappelle tout de même au passage, que l’Afrique n’a guère bougé, voire qu’elle a plutôt régressé depuis les indépendances ! Alors que l’Asie, qui a vécu elle aussi la colonisation, est en train d’imposer son diktat économique et sa technologie !

Même Barak Hussein Obama, lors d’une visite dans le pays de son père au Kenya, faisait cette comparaison entre la Corée du Sud qui était plus pauvre que le Kenya en 1960, et qui est devenu un pays riche et exportateur de technologie de pointe. Les Asiatiques travaillent et ne sont pas la tête dans le rétroviseur !

 L’Europe va s’effondrer sous le poids des criquets, c’est une évidence, surtout avec les dirigeants mondialistes que nous avons ! Et l’Afrique, comme à son habitude, excellera dans la mendicité avec tous ses roitelets sangsues. Triste avenir pour ce qui fût autrefois, l’Occident et son génie.

Vladimir Poutine ne commettra pas l’erreur mortelle du regroupement familial. Il ne fera pas, comme le président Giscard d’Estaing et Jacques Chirac son premier Ministre, l’erreur de signer une loi autorisant tous les immigrés installés en France, d’y faire venir leurs familles. Cette loi du « regroupement familial » a été le déclenchement d’une véritable invasion des pays africains en France, et à l’origine de la situation désastreuse actuelle nous explique Russe-Info.ru.

Pas plus en Russie qu’en Chine d’ailleurs. Les Russes et les Chinois savent qu’en 1960, la France a financé le développement de l’Afrique, avec le succès que nous savons. De très nombreux pays ont construit leurs routes, leurs villes, leurs industries, avec l’aide matérielle et financière de la France… qui a, à plusieurs reprises ensuite, effacé leurs dettes. En effet, combien de métros, de lignes de bus, de ports, d’aéroports et d’usines payés aux frais des contribuables Français in fine, au détour d’un voyage présidentiel. Sans compter, en remerciement, la réponse des immigrés fraîchement naturalisés qui, une fois élus dans les assemblées diverses et variées, y compris dans les plus hautes, voire sur les terrains de sports, s’ingénient à salir le pays qui les a accueillis.

Beaucoup de Russes s’inquiètent car s’ils savent que si Vladimir Poutine est autrement plus intelligent que l’ensemble des Présidents Français depuis le Général de Gaulle, ils savent aussi que Poutine n’est pas immortel. Que les invasions migratoires se jouent sur plusieurs décennies.

Ils savent bien que la France, a joué la carte de la générosité envers l’Afrique en développant les industries, en alphabétisant et en soignant les populations. Mais les Russes voient aujourd’hui, le résultat de cette générosité. La France, voire l’Union Européenne, sont des peuples envahis par ces mêmes populations qui n’éprouvent pas, loin de là, une quelconque reconnaissance. Avec la complicité volontaire ou non, corrompus ou non, des dirigeants qui veulent en finir avec les Nations.

La Russie sera-t-elle dans la même situation dans quelques années ? Ainsi s’interrogent et s’inquiètent les Russes en commentant cette volonté de participer à l’économie Africaine ?

La Chine ne se sent pas concernée dans la mesure où son régime n’est pas démocratique, qu’elle gère plus d’un milliard et demi de personnes et que l’islam n’est pas le bienvenu. Elle a les moyens de s’imposer par la force et sa technologie. Les Africains ne seront pas tentés d’y imposer quoi que ce soit. Pas avant longtemps.

Gérard Brazon




Benalla aux Africains mécontents : « Soyez cohérents, rentrez chez vous ! »

Je n’aurais pas imaginé un jour dire du bien d’Alexandre Benalla, l’ami du triste et pitoyable Emannuel Macron, le Président d’une France qu’il injurie en permanence dès qu’il est en visite à l’étranger.

Sa sortie sur la colonisation est excellente et rejoint la mienne, et finalement l’ensemble des Français qui en ont assez de se faire traiter de fils d’esclavagistes, de descendants de colons, d’enfants de criminels contre l’humanité.

Non, la colonisation n’a pas été une mauvaise chose : infrastructures éducatives, de transports, de communication, de santé, augmentation de l’espérance de vie… Elle a été une chance pour les pays colonisés ; le problème c’est la manière dont on a décolonisé (abandonné) !(Source)

Assez de voir une minorité de gauchistes blancs, mal instruits, déculturés, prêter main-forte à des immigrés de fraîche date comme Houria Bouteldja, naturalisée il y a peu, qui vomit contre un pays qu’elle déteste ! Qu’elle retourne à Alger faire ses discours et pour participer aux manifestations d’une jeunesse qui veut réaliser ses rêves, et est condamnée par des oligarques, des sangsues du FLN à quémander des visas ou crever la gueule ouverte !

Si vous en voulez tant au pays dans lequel vous êtes et aux descendants de ceux qui selon vous ont pillé, violé, tué, torturé… soyez en cohérence avec vous-mêmes, « Rentrez chez vous » ! Vous pourrez profiter des infrastructures ultra-modernes, des hôpitaux dernier cri (Source)

Assez de lire sous la plume de Rokhaya Diallo des horreurs sur mes ancêtres, de l’entendre cracher sur un pays qui lui a tout donné, au moins les possibilités d’être ce qu’elle est, de s’instruire, d’étudier, d’écrire et de mettre ces qualités au service de femmes et d’hommes qui en auraient assurément le besoin, elle qui préfère, au lieu de remercier, ou simplement de vivre sa vie de femme libre, agonir la France d’insultes et d’injures !

Soyez en cohérence avec vous-même, « Rentrez chez vous », Madame Rokhaya Diallo puisque pour vous, la France n’est pas votre pays ! Vous pourrez y retrouver vos grands-parents, y pratiquer votre religion, y vivre comme vous le souhaitez, entre vous, entre femmes noires soumises à vos maris, engrossée chaque année, et voilée si vous le voulez ! Personne ne vous dira rien pour ce retour aux sources !

Soyez en cohérence avec vous-même, « Rentrez chez vous », Madame Danielle Obono, retrouvez vos parents, vos amis d’avant, faites-vous une place dans ce monde si riche de votre pays d’Afrique et tentez de devenir députée, de vous faire entendre dans votre société africaine si développée, si féminine, si proche de votre idéal de socialiste insoumise !

Soyez en cohérence avec vous-même, « Rentrez chez vous » Madame Sibeth Ndiaye, vous qui insultez la France par vos étourderies, vos habits, vos remarques imbéciles, votre stupidité, vos mensonges pour couvrir Emmanuel Macron ! Vous êtes pourtant une nantie de la société sénégalaise, issue d’une famille de la haute bourgeoisie. Votre mère était une haute magistrate sénégalaise. Il est vrai que tout comme vous, elle a fait une carrière dans un pays qui n’était pas le sien (Source) Il semble que le mot patrie ne signifie pas grand-chose pour vous non plus !

Soyez en cohérence avec vous-mêmes, « Rentrez chez vous » ! Combien êtes-vous de ces femmes et de ces hommes nés à l’étranger et qui vous plaignez en permanence d’un pays qui vous a accueillis et que vous remerciez en l’insultant !

Où sont les Maliens qui vivent à Montreuil, la Bamako de France, alors que nos soldats meurent au Sahel ? Nos soldats font la guerre au Mali. Ils sont présents partout en Afrique pour soutenir des intérêts économiques et politiques avouables, et d’autres beaucoup moins, comme en Côte d’Ivoire dernièrement. Ils font la guerre contre les islamistes et meurent tandis que des Africains vivent d’allocations braguettes et autres aides sociales en France et vivent de la « solidarité » des Français.

Ils font la guerre pour soutenir des gouvernements incapables de se défendre, d’assurer la sécurité de leur pays, incapables de fonder une société économique viable, une industrie performante, une élite intellectuelle capable de construire et d’établir une société compétitive !

En Asie, la Corée, le Vietnam, la Thaïlande, le Cambodge, tous se sont élevés et sortis de la misère ! La colonisation ? Ils en ont fait un point de départ ! Ils ont utilisé toutes les ressources et surtout humaines, et ils taillent des croupières aux Occidentaux, aux anciens « colons » à qui ils vendent leurs technologies (TV, voitures, écrans, portables, mobiles, etc.) ! Sans parler de l’inévitable Chine ! 

Où est la technologie africaine ? Où sont les industries ?  Où sont les savants, les inventeurs, les créateurs ? La plupart ont fui vos pays !  La plupart sont en Europe, aux USA et ne comptent pas revenir !

Soyez en cohérence avec vous-mêmes, « Rentrez chez vous«  et faites de l’Afrique un miracle économique, imitez l’Asie, créez, inventez, produisez, relevez vos manches, et si parmi vos dirigeants il y a des hommes et des femmes qui refusent, libérez-vous, faites la révolution, faites comme en Asie. Arrêtez de vous plaindre, d’accuser les colons, l’esclavage (vous l’avez pratiqué, vous y avez participé) ou de risquer de tomber dans les pattes de l’islamisme qui lui, vous laissera au VIIe siècle !

Non, la colonisation n’a pas été une mauvaise chose : infrastructures éducatives, de transports, de communication, de santé, augmentation de l’espérance de vie… Elle a été une chance pour les pays colonisés ! C’est vous qui n’avez pas su utiliser ces infrastructures, qui vous êtes endormis sitôt le Blanc parti !

Vous avez laissé les routes, les chemins de fer, les ports construits par les colons à l’abandon, et vous vous êtes contentés de vos coutumes tribales, de vos lopins de terre, de vos petits rois dans les tribus, vos coutumes, la cueillette, la chasse, la pêche, le braconnage, (tuer une richesse incroyable, une diversité animale extraordinaire), etc. Vous vous êtes endormis pendant que des « élites noires » dans les villes, se sont gavées sur votre dos !

Vous êtes responsables et tous ceux qui sont en France, qui crachent, invectivent, réclament au nom d’une prétendue dette, tout en lui suçant le sang, le savent bien !

La France a beaucoup donné. Nous sommes un peuple de Blancs, d’essences grecque et celtique, de culture judéo-chrétienne, et nous avons beaucoup souffert pour être ce que nous sommes en 1 500 ans d’existence. Nous ne voulons plus souffrir, et surtout pas à cause d’ingrats incapables de comprendre ce que nous avons apporté !

Le grand Léopold Sédar Senghor disait, à propos de la colonisation, (elle) a charrié de l’or et de la boue. Pourquoi retenir la boue et pas les pépites ?

Gérard Brazon

  • La fin du commerce des esclaves coïncide avec la conquête coloniale.
  • L’espérance de vie, (…) s’est néanmoins allongée de façon impressionnante. Entre 20 et 25 ans au début du xixe siècle, l’espérance de vie à la naissance était passée à 35 ans en 1950.
  • La population africaine en 1880 est estimée à 120 millions. Jusqu’en 1935, la progression démographique est estimée à 37,5 %, pour aboutir à une population de 165 millions de personnes. En 1935, l’Afrique est sur le point de franchir le cap de l’accroissement démographique rapide. La population globale passe à 200 millions à la fin des années 1940 ; ce chiffre atteint 300 millions vers le milieu des années 1960, puis 400 millions au milieu des années 1970. La colonisation semble avoir joué le rôle de catalyseur.
  • En 1960, au moment des indépendances, la France avait construit 18 000 kilomètres de voies ferrées, 215 000 kilomètres de pistes principales utilisables en toutes saisons, plus de 50 000 kilomètres de routes bitumées. Ces chantiers ont eu un coût humain terrible tant les conditions de travail étaient dures. Elle laisse également 63 ports équipés et 196 aérodromes. Source Gérard Brazon



Statistiques pour les champions africains, pas pour les délinquants !

Vous voudriez savoir combien de sportives et de sportifs originaires d’Afrique de l’Est ont gagné de grands marathons ? Aucun problème. Tapez « https://en.wikipedia.org/wiki/Hamburg_Marathon » et vous aurez déjà une petite idée.
En revanche, n’allez pas demander la proportion des repris de justice qui sont originaires d’un pays du Maghreb. En publiant ce genre d’information, c’est vous qui deviendriez le délinquant. Vous seriez démasqué comme le sale raciste que vous êtes.
Des lois interdisent donc aux journalistes de France, de Belgique, des Pays-Bas, d’Allemagne et de tous les pays englués dans l’idéologie humanitaroïde, de communiquer les pays d’origine des petits délinquants, casseurs et autres voyous en tout genre. Au reste, ce ne sont pas des voyous mais bien « des jeunes » selon la litote bien connue. Même les prénoms, souvent trop révélateurs, ne peuvent être imprimés.

Il est également prohibé de divulguer des statistiques qui dévoileraient la répartition des populations carcérales selon la souche ethnique ou la religion. Vous et moi, nous sommes beaucoup trop pauvres d’esprit pour comprendre que tous ces Mourad, Ahmed, Djamel, Moustapha, Saïd ou Selim, bien qu’enfermés dans des geôles, n’en sont pas moins de braves garçons qu’il serait criminel de stigmatiser.

Combien de fois un individu nuisible, désigné par le journaleux de service comme un Français, un Belge ou un Allemand est-il d’extraction africaine ? Sept, huit ou neuf fois sur dix ? Combien de fois s’agit-il d’un athée, d’un catholique ou d’un musulman ? Nous ne pouvons pas le savoir. Sous-doués comme nous le sommes, nous ne manquerions pas de tirer de ces informations des conclusions fallacieuses autant que fâcheuses. L’accès à ce type de données nous est donc strictement interdit. Vous risqueriez d’aller donner votre voix à un parti extrémiste. Nos paternes gouvernants nous immunisent ainsi contre notre propre sottise.
Pour garantir la paix des âmes, protégeons l’ignorance salutaire. Qui expliquerait à un bambin la cause d’une naissance par l’introduction d’un pénis dans un vagin ? Iriez-vous raconter à des enfants que les homosexuels masculins se pénètrent par l’anus ?

Pour garantir la paix sociale, procédons de même. Que toute la population soit ainsi infantilisée n’importe pas. Le bon père État et ses gardiens humanistes veillent. Grâce à eux, nous n’aurons pas à souffrir de l’anxiété due au remplacement progressif de nos populations. Si nos petits vieux ont désormais peur de se rendre dans le centre de leur ville, qu’ils restent chez eux ! Ils y regarderont la télévision. Celle-ci leur expliquera que ces bons jeunes gens basanés s’attaquant aux vitrines sont en réalité très inoffensifs et sont même très souvent de vrais Français !

Mais quoi ? Auriez-vous des doutes coupables ? Faut-il vous rappeler que toutes les religions sont respectables et particulièrement l’islam qui nous apporte une diversité culturelle bienvenue. Mahomet était un chef de guerre ? C’est que la péninsule arabique avait besoin d’un pacificateur. Il était pédophile ? Mais non, puisqu’il s’est marié. Une épouse de neuf ans ne transforme pas un mari en pédophile. Le Coran incite au meurtre des incroyants ? Ce n’est qu’une métaphore…

Vous le voyez, il est grand temps d’accueillir nos amis musulmans à bras ouverts. Et surtout, qu’ils nous arrivent avec leur progéniture ! Nous pouvons leur promettre de juteuses allocations dont ils n’auraient pu rêver chez eux. Une bonne musulmane qui « offrira » 10 petits dont chacun recevra un passeport français est une excellente patriote. Elle coopère à — où elle est la cause de — l’excellence de notre démographie en comparaison des autres pays européens et elle accélère considérablement la prise du pouvoir par le parti des imams.

Inch’Allah…

Gilbert Dispaux