1

Je m’en fous du foot et de l’équipe de France !

Je ne regarde pas la coupe du monde ! Je me fous du foot comme de ma première couche. Les joueurs me sortent par les trous du nez, et leur attitude me fait vomir. Et voilà que mon sadique de rédacteur me demande de dire ce que j’en pense.

Cela commence en général par un agacement dans la rue, issu de la visibilité évidente des affiches, par les sourires bien blancs des joueurs qui ont des têtes de ravis de la classe, par la couleur de leurs maillots, et pour finir par l’expression équipe de France !

Puis, en rentrant chez moi, j’ai comme un mal de ventre, une sorte de gargouillis désagréable ! J’allume la radio et je ne trouve aucune chaîne qui ne parle pas de foot ! Les uns s’exclament, les autres supputent et tous semblent ravis. Je suis au bord du vomissement ! Je tourne ma mollette désespérément car j’aimerai bien en savoir plus sur la défaillance dans la surveillance de Rédoine Faïd ? Chacun en parle quasiment, comme un héros de roman !

Sur l’idée que se font les médias et les auditeurs sur le fameux « Que Dieu te protège » qu’aurait proféré Béatrice Dalle, l’héroïne de 37,2 le matin, qui félicite Redoine Faïd pour son évasion. Clairement, elle n’avait sûrement pas dû dessaouler, ou pas fumé son shit, ou bien loupé son rail de cocaïne ! Quelques réflexions certes, mais rien de transcendant ! Personne ne semble l’avoir informée que ce type a quand même flingué une mère de famille de 26 ans ! 30 secondes, et puis c’est reparti sur le foot et moi sur ma mollette ! Je suis en sueur, je m’imagine les yeux exorbités, une envie de violence me prend, mais je me calme avant que mon poste ne subisse un acte de terrorisme !

J’aimerai pourtant en savoir plus sur la situation en Syrie, en Israël, au Yemen et là, en désespoir de cause, je me tourne vers RT-France qui me donne des articles sans qu’un ballon traverse l’écran.

Le foot avale tout ! C’est une vraie pute qui suce toutes les infos sur nos écrans, nos radios dont notre cerveau a besoin pour se faire une opinion sur la politique étrangère, française !  Je refuse d’être lobotomisé, mais est-ce que j’en ai encore le droit ? La DGSI me surveille-t-elle ? Analyse-t-elle le nombre d’heures passées devant la télé ? Est-ce que je suis bien prudent à heurter de front, cette agence d’espionnage intérieur qui s’attaque à des pères de familles de plus de 60 ans! 

Pas de chance, j’avais bien décidé de ne pas être informé sur le match FranceAfrique –Argentine, c’était sans compter sur la famille. On est toujours trahi par les proches ! Je faisais une petite sieste, à l’ombre, sous une chaleur écrasante, quand ma fille a déclaré tout de go, qu’elle avait perdu son pari avec son homme ! La France avait gagné !

Quel gâchis ! Une demi-heure de perdue ! J’étais là, tranquille, peinard dans mon transat, les pieds nus, écartant mes doigts de pieds, et j’écoutais les merles, et j’allais tranquillement me plonger dans un sommeil réparateur, et paf, j’ai revu d’un coup les images de ces joueurs si peu de chez moi, qu’il m’a été impossible de continuer !

Je savais bien que le soir, les radios, les télévisions allaient se gargariser. Elles allaient détailler les actions, nous montrer les nouveaux z’héros !  J’ai donc fait la grève ! J’ai allumé mon Netflix et regardé un film de zombies. Tous cherchaient à faire la peau à des vivants, à des mecs et des filles qui avaient encore un cerveau et qui se demandaient bien comme ils allaient pouvoir s’en sortir ! Comme des joueurs de foot qui voulaient me mettre un maillot !  La fin était comme je le craignais dès le départ ! Ils ne s’en sont pas sortis ! Ils se sont fait dévorer tout cru ! Ah misère…

Qu’est-ce que je vais bien dire, bien écrire sur le foot ! Pourquoi mon rédacteur est si méchant ! Pourquoi veut-il que je parle sur un ballon rond alors que le seul ballon que je supporte tout juste, c’est le ballon ovale, et surtout le haka !

Pourquoi en France, est-il interdit depuis quelque temps de profiter de sa redevance en cherchant à s’instruire, à s’informer ?

Pourquoi je ne peux pas en savoir plus avec nos médias français sur le financement de la campagne de Macron ?

Pourquoi ces précautions oratoires du type « S’il est avéré, le détournement de fonds publics est extrêmement préjudiciable ».  Préjudiciable ? C’est la loi qui est bafouée, c’est une tromperie ! C’est le vol des deniers de l’Etat puisque celui-ci rembourse les frais électoraux ! Depuis quand un voleur qui vole, produit une action préjudiciable ? Le journaliste s’est fait essorer la tête ? Il s’est tapé 36 heures non-stop de coupe du monde peut-être ?

Pourquoi une analyse de fond n’est pas faite sur le projet d’attentat de « l’ultra-droite ». Vous vous rendez compte, dix personnes avec 36 flingues dont certains à poudre, quelques grenades à plâtre et la presse titre que c’est au risque : d’« aboutir à un climat de guerre civile » ?

Mais bon je m’arrête, vous avez tous compris le sens de mon propos ! Le foot est pour moi un outil de décervelage, c’est l’écran de 1984 et je refuse d’être Winston Smith.

Gérard Brazon (Libre expression)




Bourrage de crâne : la Russie, les USA, la France, le Foot et moi, et moi…

Je ne sais pas si vous partagez ce sentiment qui est d’être décalé, éparpillé et éclaté dans la vie politique de mon cher pays, la France.

Comme beaucoup, je constate que nous sommes rarement en phase avec les décisions prises par nos dirigeants, nos gouvernements, nos députés (hormis quelques-uns), nos lois votées, nos décideurs syndicaux et notre presse et radios-télévisions. Cela fait déjà beaucoup.

Le plus souvent je zappe les informations diffusées par les chaînes de télévisions françaises. Les sujets traités me semblent incohérents, ou toujours les mêmes mais traités de manières différentes. Qu’ils soient politiques ou sociétaux.

Un exemple : nous avons droit chaque jour selon les époques, aux mêmes discours alarmistes sur la météo qui prend l’essentiel du temps de vos journaux de 20h. Tous sont compassionnels, et le plus souvent pleurnichards sur la neige, la pluie, les orages, le soleil, les inondations et la sécheresse, et les conséquences qui en résultent ! Quoi de plus naturel que la météo qu’ont subie nos ancêtres avec les famines des uns, la richesse des autres ! Les années bonnes pour les uns, mauvaises pour les autres selon ce qui est cultivé ou élevé ! Rien de neuf au fond, sauf la distribution de l’info !

Nous avons toujours droit à l’animateur qui a la tête de circonstance. En une minute, il/elle peut se montrer tour à tour enjoué ou accablé, joyeux ou affligé selon la nouvelle ! Nous sommes donc censés nous apitoyer ou exploser de joie je présume !

Un autre exemple en politique ! La gauche, les syndicalistes et les ex RPR/UMP/LR ont voté pour un président de la République qu’ils détestent aujourd’hui. Pourtant, il fait en gros ce qu’il avait annoncé durant sa campagne. C’est plutôt rare en général, car depuis quarante ans, les Français ont voté pour des présidents qui enterraient aussitôt ce qu’ils avaient promis. De Pompidou à Hollande, pas un qui ne s’est pas parjuré. Le pire étant pour les patriotes, l’effarant Nicolas Sarkozy ! Comme cela ne suffisait pas, les Français ont élu une assemblée nationale de bouffons et de pseudo insoumis, hormis là aussi, quelques-uns qui ont à cœur, la Nation ! Que doit-on penser des Français qui votent comme des moutons ?

En politique étrangère ! Nous sommes bombardés chaque jour de commentaires injurieux, souvent ridicules et mensongers sur la Russie de Vladimir Poutine, sur les USA de Donald Trump. Tous les jours nos fantastiques  « experts » et autres « savants de la presse » nous expliquent que ces hommes sont la lie de la terre si ce n’est de l’humanité. J’ai appris à les écouter d’un derrière distrait au début, et aujourd’hui, je les zappe tout simplement. 

Pour réaliser à quel point je me sens décalé, la Syrie est le meilleur exemple ! Je suis un soutien d’Israël ! Convaincu que ce pays est légitime et somme toute, extraordinaire dans ses réalisations en à peine soixante-dix ans. Je n’en dirai pas autant de ses voisins qui vivent sur la même terre et crèvent de leur religion de haine ! A décharge, Israël a ses ultra-orthodoxes qui ne valent guère mieux ! Dans le même temps, je soutiens Bachar Al Assad dans sa guerre de libération face aux ordures islamistes. Sur l’échiquier syrien, je me retrouve donc à soutenir les Russes de Poutine, mais aussi l’Iran, dont je déteste le pouvoir politique islamiste, sa charia, et ses pendaisons. De fait, je ne suis pas solidaire des USA de Donald Trump, et des Israéliens. Pire, de la politique de faux-cul de mon propre pays la France. Alors quoi, suis-je malade ? Suis-je un idiot ? Je ne le crois pas ! Enfin je l’espère !

Le Monde est compliqué, c’est une évidence ! La politique est compliquée d’accord, mais ces complications sont-elles si naturelles que ça ? J’ai la certitude que la France n’est pas à sa place.

Elle devrait-être à mon sens, dans le juste milieu. La porte-parole des non alignés comme elle le fut pendant longtemps du temps du général de Gaulle. Elle n’aurait jamais dû s’aligner, et pire appartenir à l’OTAN. Elle n’aurait jamais dû abandonner les pays qui acceptent le jeu de la démocratie, au profit de dictateurs africains et moyen-orientaux ! Elle n’aurait jamais dû se compromettre avec l’Arabie-Saoudite, et le Qatar et se vendre aux immigrationnistes de l’Union européenne. D’où ce décalage que je ressens comme une déchirure !

Je me sens décalé parce que la France n’est plus dans cette politique équilibrée entre l’Est et l’Ouest. Certes, le mur de Berlin est tombé, l’URSS n’existe plus, mais remarquez que l’OTAN qui était le pendant du pacte de Varsovie et qui aurait dû s’évanouir, existe encore et se montre agressif !

Elle fait des exercices militaires aux frontières de la Russie, elle a tenté de s’installer en Crimée d’où la réaction rapide de la Russie de rectifier l’erreur magistrale de Nikita Kroutchev en récupérant démocratiquement la Crimée.

Les USA ont des bases qui encerclent la Russie et la Chine. Le pays de Donald Trump a fait des guerres de conquêtes au nom de la démocratie dit-elle, sur la base surtout d’un mensonge pour lequel Colin Powell n’a jamais été jugé, et en réalité au nom du pétrole, pour faire éclater l’Irak, puis dans la foulée la Libye et la Syrie. En fournissant des armes comme la France d’ailleurs, à nos pires ennemis, les islamistes !  Toutes ces « démocraties » ont assassiné et ont fait massacrer de loin, ou de prés, des milliers de personnes.  J’y ajoute sans états d’âme, tous ceux qui furent assassinés dans les attentats en France. La perversion de la cité commence par la fraude des mots disait Platon. 

Alors oui, en écrivant cet article, j’ai le sentiment d’étaler, pour mieux la comprendre, la situation politique dans laquelle nous vivons tous et qui nous rend un peu schizophrène et nous déchire dans nos sentiments d’amour pour notre pays. Il faut se rendre à l’évidence, ceux qui nous dirigent depuis quarante ans, trahissent cette noble idée que devrait être la France, terre des libertés, des droits de l’homme, les vrais, les naturels, la main tendue, et en aucun cas la main coupée, le visage ouvert et non celui sur lequel les « invités » crachent ! 

Ceux qui nous dirigent ont ouvert la boîte de Pandore au nom de l’humanisme de pacotille, alors même que c’est en réalité au nom de la mort des nations. Au fond de cette boîte, lorsque tout est parti, le chaos, les guerres, le désir inassouvi, l’envie, les viols, les meurtres, la misère, il reste l’espoir ! Il est comme le soleil, il se lève à l’Est, du côté de pays comme la Hongrie, la Tchéquie, la Slovaquie, la Pologne, et puis peut-être la Slovénie, l’Autriche et l’Italie. Il se lève aussi du côté de la Russie, qui sait.

Alors, mes états d’âme ne sont que les miens, mes espoirs aussi, et l’amour de mon pays n’est que le mien.

Sur un autre sujet. A ce jour, et durant un mois, nous allons subir un véritable pilonnage footballistique qui est certainement censé nous aplatir devant une équipe de France qui ressemble si peu à la France de nos parents. Pendant un mois, je vais subir comme des milliers de Français, le canardage incessant des animateurs, des spots publicitaires, des cris d’une foule d’adeptes du ballon, des bourrages de crânes et autres obligatoires cris de joie ou de peine, selon les résultats.

Je me prépare après l’infect mois du ramadan, puis celle de l’ignoble fête de l’Aïd, à subir le pilonnage de la planète foot qui souvent, par les acteurs qui y sévissent, me font généralement vomir. Heureux les supporters de foot, le royaume de la pensée vide leur appartient ! Je sais que je ne vais pas me faire que des amis parmi les lecteurs. Je resterai quant à moi, sur ces belles images des jeux olympiques où l’argent n’a pas encore tout pourri !

Gérard Brazon (Libre expression)

  




Football : deux raisons pour lesquelles je souhaite que cette équipe de France se ramasse

Effarant. Les joueurs français sont en colère parait-il. Ils ont la hargne, l’envie d’en découdre, nous rabâchent les médias sportifs. Les chaînes de télévision ouvrent leurs Journaux en priorité sur cette équipe de France qui fut souvent la honte de la France. Les pauvres choux veulent leur revanche disent-ils.

La bien pensance les appelle les bleus, étant donné le multiculturalisme, le patriotisme en berne, le refus de chanter la Marseillaise, la pitoyable politique black, blanc beur, la risée de beaucoup, lors des divers championnats, les comparaisons d’origines entre les différentes équipes sur le terrain, etc. Peut-on y croire ? Quelle importance si ce n’est l’argent qui coule à flot et qui risque bien de se tarir en cas d’échec des chouchous de la bien pensance. Mais il n’y a pas que cela qui est en cause. Il y a la politique d’image de cette équipe qui serait la marque de la France multiculturelle, moderne et championne de la diversité. Argent et politique, deux ingrédients explosifs.

Islamofoot L’équipe de France semble être un autre rempart qui lui aussi désormais, se fissure. Difficile d’échapper aux discours guerriers des tenants du foot français. Nous pouvons voir des joueurs autrefois méprisants, accepter des interviews, parler aux journalistes qui de fait, nous démontrent hélas, le niveau culturel de ces joueurs. Millionnaires en dollars, ces joueurs ont fait leur fortune en tapant dans un ballon. Ils sont bien plus riches que des médecins, des chirurgiens, sans parler de ceux qui consacrent leur vie aux autres, ou de ceux qui crèvent dans nos rues de France du fait de l’incapacité de nos politiques bien nourris, à prendre leurs responsabilités. Certes c’est un raccourci, une synthèse à deux balles, mais cela  reste une réalité incontournable qui est choquante.

Pour toutes ces raisons, je souhaite que cette équipe se ramasse et ne puisse pas nous représenter au Brésil.  En voici deux raisons:

La première sera de marquer l’échec de cette politique socialisante et totalitaire d’immigration massive et de remplacement du peuple de France. Cette politique du foot consiste à nier les Français de souche au profit d’une immigration de remplacement valorisant les uns, tout en culpabilisant les autres. Elle devra finalement exploser. Cela permettra sans doute de revoir la composition de cette équipe en faveur d’une France bien plus réelle. 

La deuxième permettra aux jeunes qui vivent dans les cités de ne plus s’imaginer être le futur Zidane et de réduire le foot à ce qu’il est, c’est à dire un sport et non une usine à rêves. Une machinerie politique ayant pour but de calmer une jeunesse sans repères, incapable de s’instruire, de s’éduquer, de se former du fait de profs « droits de l’hommistes » politisés jusqu’à la moelle et couverts par une Education Nationale impuissante à offrir à cette jeunesse les formations minimales de base, les moyens culturels et la fierté d’être français.

Aujourd’hui, si c’est la mobilisation journalistique générale pour motiver des joueurs qui détestent la France que nous aimons, c’est surtout pour sauver les meubles de cette politique de la « diversité » et préserver la manne financière.

C’est environ deux millions d’euros que vont se partager les joueurs au prorata de leur implication pour se qualifier. Combien de téléspectateurs smicards ou au RSA vont applaudir cette équipe alors même qu’ils se serrent la ceinture ? Du pain et des jeux pour calmer le peuple ?

Je serai ravi s’ils perdent ce prochain match car pour moi ce n’est pas la France qui perdra mais une politique que je combats depuis des années. Le converti Ribery dont la femme se pavanait avec un maillot de l’équipe d’Algérie lors du dernier championnat du monde, ne peut pas être l’idole de la France, notre France. Pas plus d’ailleurs que d’autres qui exigeaient l’application de la charia dans les vestiaires des joueurs.

Gérard Brazon (Puteaux-Libre)




Ribery et Ben Arfa grièvement blessés : Zahia ne porte pas chance, et Allah abandonne ses footballeurs !

C’est une véritable malédiction qui frappe les joueurs de football qui mettent en avant leur religion. Le plus démonstratif d’entre eux, Franck Ribery, dont l’épouse avait montré, durant la dernière Coupe du Monde, sa préférence pour l’Algérie, vient de se blesser à nouveau grièvement à la cheville, et sera absent plusieurs semaines des stades de football.
http://www.leparisien.fr/sports/video-nouvelle-blessure-de-franck-ribery-un-mois-d-arret-au-moins-22-09-2010-1078565.php
Punition divine après ses incartades conjugales avec la dorénavant célèbre Zahia ? En tout cas, celui qui fut considéré comme un des meneurs de la grève de nos footballeurs, en Afrique du sud, qui a fait de la France la risée du monde entier, est bien mal récompensé. Voilà ce qu’il disait : « C’est l’islam qui me donne ma force sur le terrain » a affirmé « Frère Bilal », lors d’un entretien accordé à une revue musulmane. (4) « Le plus important est que ma famille se sente bien et en bonne santé. Tout le monde sait que je suis marié à une femme française de confession musulmane, Wahiba, et que mes deux filles, Hiziya, 3 ans, et Shahinez, 7 mois, portent des prénoms arabes. Je m’appelle Bilal et je suis musulman, et c’est très bien accepté ! Quand je fais ma prière au club, mes partenaires respectent cela. Quand je suis arrivé ici, le club a vraiment fait des efforts incroyables : par exemple, tous les jours, la viande halal m’est proposée aux repas. Avec Zizou, à la Coupe du monde, on parlait aussi de l’Algérie. Il était content que j’y aille et j’étais moi-même touché qu’il ait pu se rendre dans le pays des siens peu de temps après moi ».
Allah le misécordieux l’aurait-il abandonné ?

Autre grand malchanceux, Hatem Ben Arfa. Son nom a été également prononcé dans l’affaire Zahia. Certes, il est moins démonstratif que Ribery dans son appartenance au culte musulman. Mais il a été vu à plusieurs reprises, sur le banc de touche marseillais (qu’il a occupé bien plus souvent qu’à son tour) en train de se livrer à quelques prières déplacées, remarquées par les équipes de télévision. Il ne faisait pas partie de l’équipe de France d’Afrique du sud. Mais il a défrayé la chronique, en se lançant dans une grève reconductible de trois semaines, à faire pâlir les gauchistes de jalousie. Malgré son salaire de 300.000 euros par mois, il entendait partir pour l’Angleterre, et voulait faire pression sur son club pour être libéré de son contrat. Finalement, il fut transféré à Newcastle, comme quoi la lutte paie ! Là encore, châtiment divin ? Toujours est-il qu’à la quatrième minute d’un de ses premiers matches, il s’est fait briser la jambe en deux par un tacle assassin d’un joueur hollandais !
Allah le misécordieux l’aurait-il abandonné, lui aussi ?
http://www.youtube.com/watch?v=Qw7YSRYbQO8
Dans le même esprit, Karim Benzema – lui aussi cité dans l’affaire Zahia – joueur au talent prometteur, tient des propos qui devraient alerter notre sélectionneur. Il avait déjà avoué, sous l’ère Domenech, n’avoir pas tout donné quand il jouait pour l’équipe de France. Celui qui demeure le grand copain de Ribery, interrogé sur une radio, affirme, bien que né en France, que le pays de son coeur est l’Algérie, et qu’il a choisi la France pour des raisons sportives (il aurait pu ajouter « et financières).
Laurent Blanc, nouveau sélectionneur après le désastre Domenech, qui bénéficie d’une cote de faveur de la part des médias, s’était distingué en se prenant les pieds dans le tapis, disant qu’il allait interdire le halal… mais aussi le porc en équipe de France. Certains ont cru voir en lui celui qui allait redonner confiance aux Bleus, et surtout réintroduire des valeurs et un amour du maillot de l’équipe de France que nos milliardaires semblaient avoir oublié.
On peut être sceptique sur certains des choix de celui que les médias appellent Lolo. D’abord, il appelle Zidane auprès de l’équipe de France, dans un espèce de rôle de grand frère. Celui qui a terminé sa carrière en se faisant expulser, en finale de la Coupe du monde, par un vilain de boule asséné à Materrazzi, coupable d’avoir mal parlé de sa soeur (!!!) est-il le mieux à même d’avoir le langage d’un joueur qui aime la France ? On peut en douter quand, à la veille d’un match France-Algérie, il n’avait pas hésité à souhaiter un match nul. Quand Platini rencontrait l’équipe d’Italie, il ne tenait pas de tels propos, et faisait tout pour que la France gagne. Idem pour Raymond Kopa et l’équipe de Pologne. Zidane accepte d’être instrumentalisé par le gouvernement algérien, comme s’il était moitié français, et moitié algérien. Jamais cela n’aurait été envisageable avec Platini et Kopa, qui étaient dans la même situation que lui, pourtant. Mieux encore, Zidane, dans le même esprit, affirme qu’il se moque que son fils, Enzo, espoirt talentueux, joue pour l’équipe de France, ou pour l’équipe d’Espagne.
zidane-n-a-pas-de-preference-pour-son-fils-entre-la-france-et-l-espagne-5952134898
Voilà sur qui s’appuie Laurent Blanc pour refaire une nouvelle équipe de France. Et il ira s’étonner, quand il emmène ses joueurs voir un match de basket, à Bercy, qu’ils se prennent une bronca maison !
Les-Bleus-siffles-par-le-public-du-Palais-omnisports-de-Bercy_3638-1539482_actu.Htm?xtor=RSS-4&utm_source=RSS_MVI_ouest-france&utm_medium=RSS&utm_campaign=RSS
Finalement, Laurent Blanc veut-il vraiment tourner la page, ou bien ne fait-il que du replatrage, et ne mérite-t-il pas, lui aussi, un carton jaune, comme le suscite le lien ci-dessous, malgré la laborieuse victoire des Français contre la Roumanie ?
http://sitasecure.wordpress.com/2010/09/10/carton-jaune-pour-laurent-blanc/
Lucette Jeanpierre




En imposant le halal, Domenech n'a-t-il pas commis une faute professionnelle ?

Bénédicte Charles, dans Marianne, complète les informations et les articles que Riposte Laïque a déjà consacrés à cette affaire.
http://www.marianne2.fr/Incroyable-mais-vrai-avec-Domenech,-c-etait-halal-pour-tous-les-bleus-!_a197168.html
Il n’empêche, nous avons donc la confirmation que l’équipe de France de football a contribué à financer, pendant des années, le culte musulman. Domenech était-il le seul informé ? Les instances fédérales savaient-elles ? Qui a couvert ce scandale ?
A l’heure où nous apprenons que la Fédération négocie avec l’ancien sélectionneur ses indemnités, et qu’on parle d’un chiffre de 500.000 millions d’euros de dédommagement, il nous semble que cela s’appelle une faute professionnelle, dans un pays laïque, que d’imposer de telles pratiques à l’ensemble des joueurs d’une équipe nationale. Or curieusement, la Fédération, qui lui reproche de ne pas avoir serré la main de son homologue d’Afrique du sud, d’avoir lu le communiqué des joueurs, et de ne pas avoir informé son président des graves insultes proférées par l’islamo-milliardaire Anelka, est muette sur ce dossier.
Nous attendons toujours que Roselyne Bachelot ou Rama Yade s’expriment sur cette question, et surtout donnent des consignes précises à l’ensemble des fédérations sportives de ce pays, pour interdire toute pratique alimentaire qui financerait un culte.
Lucette Jeanpierre




Il faut que nos footballeurs mangent du cochon pour marquer des buts !

Pierre Cassen, place de la Bourse, ce samedi 4 septembre, a remporté un franc succès, en ironisant sur l’équipe de France de football. Il faisit remarquer que du temps de Domenech, l’équipe de France de Domenech mangeait halal… et perdait tout le temps.
http://www.ripostelaique.com/Anelka-et-Ribery-ont-ils-impose-le.html
Puis Laurent Blanc est arrivé. Il a commencé à prendre des bonnes décisions, en disant qu’on ne mangerait plus halal… mais aussitôt après, il a affirmé qu’il n’y aurait plus de porc non plus, par respect, paraît-il, de certaines différences…
http://www.ripostelaique.com/Laurent-Blanc-annonce-qu-il-n-y.html
Une attitude qui a provoqué la colère d’une de nos lectrices, Chantal Macaire, qui a écrit à Roselyne Bachelot…
http://www.ripostelaique.com/Laurent-Blanc-interdit-le-porc.html
Malgré tout cela, même si Domenech n’est plus là – il est en train de négocier ses indemnités, et aucune commission d’enquête ne paraît prête à voir le jour sur les repas halal de l’équipe de France – l’équipe de France continue à perdre !
Après un match amical perdu contre les modestes Norvégiens, le premier match officiel des joueurs de Laurent Blanc s’est terminé de manière catastrophique : battu à domicile contre la modeste équipe de Biélorussie !
Il ne reste plus qu’une chance, pour Laurent Blanc, avant le difficile match de ce mardi, chez les redoutables Croates : IL FAUT QUE NOS FOOTBALLEURS MANGENT DU COCHON !
Martine Chapouton