1

Kremlin-Bicêtre : un écolo muzz agresse une groupie de Mélenchon

Comment ne pas sourire quand des gauchistes de tendances quelque peu différentes s’accrochent et se donnent des coups de becs

La volaille gauchiste s’étripe et ma foi, cela ne peut que nous plaire de constater que le poulailler n’est plus une terre sainte pour tous ces coqs de basse-cour politique.

Les « deux œufs LV » (EELV) soutiennent un de leurs coqs d’élus, Karim Boufraine, qui est 3e adjoint à la mairie du Kremlin-Bicêtre, aux discours habituels de voyous des cités ( « pute », « sale chienne », « salope », « ta mère la pute », « je vais te baiser ta mère ») sans aucune retenue. (Source)

Il est vrai que ces tartuffes verts veulent déjà tuer les rêves d’enfants pour les avions, interdire la voile pour les bateaux pour cause de pollution à Vincennes, mais soutiennent le voile islamique qui serait une liberté pour les femmes soumises au Coran et à son contenu raciste et sexiste à Strasbourg et à Albertville.

Quand les cons voleront, les écolo-fascistes seront des chefs d’escadrilles. Tous sont consternés, y compris dans ce qui reste de gauche « raisonnable », dans ce concours de la connerie.

Qui est la victime d’insulte ? Une militante du non moins tartufe parti politique qu’est La France (in)soumise ! Le même qui a, parmi ses adhérents, des idiots utiles comme Danielle Obono grande  amie d’Houria Bouteldja, antisémite notoire, ou Rokhaya Diallo, l’égérie quelque peu raciste anti-Blancs, sans parler du député Éric Coquerel qui assume l’occupation de  la Basilique Saint-Denis, et qui fait partie de ces militants qui appellent à la prière républicaine pour la construction de nouvelles mosquées. Il est vrai que son patron avait estimé que la victoire de Charles Martel contre les Sarrazins en 732 avait été une défaite pour la France.

L’élu « deux œufs LV » caquette sur son perchoir, emmerde tout le poulailler politique en démentant, et affirme que c’est lui qui a été victime d’une « tentative d’agression ». Nous connaissons bien la technique de ces adeptes se considérant toujours comme des victimes. Sauf que l’agressée des (in)soumis refuse cette version des faits.

La France (in)soumise a déposée plainte. À l’heure où un assassin peut tuer une femme âgée juive, en la massacrant et en la balançant par la fenêtre aux cris de « Allahu akbar » sans être jugé, cet adjoint au maire, monsieur Karim Boufraine, pourra toujours dire qu’il a été pris d’une bouffée délirante pour se sortir de cette broutille.

Inutile de vous décrire les discours si cela avait été un élu du Rassemblement National, un adepte de Génération Identitaire, un sympathisant d’Éric Zemmour, ou simplement un militant de la Droite Nationale qui aurait protesté contre cet élu représentant de l’islamo-gauchisme. Il aurait été cloué au pilori de la bien-pensance, marqué au fer rouge de l’indignation, traité de fasciste, de nazi, suppôt de Satan, et j’en passe.

Qu’ils s’agressent entre eux, se tapent sur le bec, s’arrachent les plumes, me laisse totalement froid. Je regarde cette frénésie gauchiste d’un derrière distrait aurait dit Sacha Guitry.

Ces traîtres à la Nation, à la France, ces complices de l’islamo-gauchisme, ces liquidateurs de notre glorieux passé, de notre roman national, de notre passé plus que millénaire sont sans intérêt.

J’écrase ces quelques lignes en toute conscience pour me foutre de leurs gueules, alors que j’écraserais accidentellement un étron, au bord d’un chemin vicinal, en râlant de cette présence inopportune pour les pneus de ma voiture.

Gérard Brazon

 




Henri Peña-Ruiz ne savait pas que les Insoumis étaient islamisés

Politiquement ou humainement, je n’ai pas de liens avec le philosophe Henri Peña-Ruiz qui, lors d’un débat sur la laïcité, n’a fait qu’émettre, n’en déplaise à nos bien-pensants et autres faux-culs de gauche et des Républicains, une vérité !

Islamophobe moi-même, ayant peur de l’islam, de ce qu’il représente d’arriération, d’inégalité sexuelle, de misogynie forte, et de son caractère sacré de considérer les femmes comme des champs de labour (S2v223) que le mari peut « la bourrer » quand il veut, même si la pauvre femme s’y refuse parce que le misogyne dieu Allah, a en plus, autorisé son mari à lui mettre une trempe (S4v34). (où sont les féministes? ).  Je sais que le débat gêne les musulmans ! Ils disent que cela peut se faire avec un petit bâton sur les épaules, pas au visage, comme si cela changeait quelque chose à cette autorisation inexcusable de frapper sa femme !

Une femme est comparée à un âne.On observera au demeurant que la femme est comparée à un âne ! 

Comme c’est dans le Coran, parole divine, un Coran tombé tout droit du bureau d’Allah, aucun n’accepte de dire que sur ce coup-là, Dieu s’était quelque peu montré distrait. On pourrait dire que c’est contextuel, qu’il s’est planté, mais il n’a rien dit depuis ! Pourtant, Allah a changé souvent d’avis ! Pas moins de 5 sourates pour le vin et l’alcool pour finalement, l’interdire ! À moins que finalement le Coran ne soit issu que du délire de Mahomet qui, en fonction du temps, du moment, ajustait ses désirs comme le soupçonnait l’une de ses femmes Aïcha, qu’il avait violée, à plus de 50 ans, alors qu’elle avait 9 ans ! Comment s’appelle ce crime que refuse d’entendre la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) ?

Bref, Henri Peña-Ruiz n’a dit que la vérité concernant l’islamophobie ! Il s’est livré à un important rappel : la laïcité garantissant la liberté de conscience, il est tout à fait permis d’être « islamophobe », « cathéphobe » ou « athéphobe » tant qu’il s’agit de critiquer des idées et non de discriminer des personnes. « Il n’est pas raciste de s’en prendre à une religion, mais il est raciste de s’en prendre à une personne du fait de sa religion » a-t-il résumé. (Source)

Sauf que le pauvre philosophe n’avait pas tout à fait cerné le niveau de bêtise de la plupart de ceux qui l’ont écouté en direct, et surtout la profonde débilité gauchiste des internautes de LFI comme la courageuse Manu mais pas téméraire puisqu’elle tweete sous un pseudo !

Cette jeune fille n’a pas dû aller ailleurs que dans ses beaux quartiers, et en tout cas pas en Iran, en Arabie saoudite, au Qatar, au Pakistan et autres charmants pays où la femme est traitée comme moins que rien, voire fouettée sur la place publique pour avoir retiré son foulard de la honte !

Que dire de ce triste sire issu du désert, un dénommé Youcef Brakni 

Voilà des gens qui se font les agents du Rassemblement National sans le vouloir ! Plus idiot tu meurs ! Je serais Marine Le Pen, j’en chialerais de rire ! C’est sûrement ce qu’elle fait d’ailleurs !

Voilà des Insoumis complètement déboussolés ! Surtout ceux qui viennent des « Indigènes de la République » ou des sympathisants comme Danielle Obono ou Taha Bouhafs.  Le triste coquin Éric Coquerel se démène pour calmer le jeu, mais il n’a plus que du sable entre les doigts !

Le mot magique inventé par Khomeini « islamophobie » fait encore débat chez les nuls !

 On peut donc être « cathéphobe » ou « athéphobe mais surtout pas islamophobe ! On peut pisser dans les églises, cracher à la gueule des curés, les traiter de pédophiles sans distinction, mais pas touche à l’imam ou une mosquée ! On peut se marrer de l’incendie de Notre-Dame comme l’a fait un « humoriste » sur France Inter, une radio financée par les contribuables, mais pas touche au chantier d’une mosquée ! Se moquer d’une procession, mais pas des prières de rues !

L’islam intouchable ! L’islam incritiquable !

L’islam est sacré chez les gauchistes, chez les Insoumis. N’est-ce pas Mélenchon qui disait que c’était dommage que Charles Martel ait gagné sa bataille à Poitiers ?

Aucun de ces petits cons n’a lu le Coran, et ne s’est intéressé à son contenu, pas plus la Manu d’en haut que le militant de base des Insoumis ! Haro sur l’islamophobe, car l’islam est la nouvelle religion, celle de l’amour, de la paix et de la tolérance !

L’islamophobe c’est caca, ce n’est pas bien, c’est d’extrême droite, c’est donc fasciste et, allons-y franchement, c’est un nazi en devenir ! Frémissez gentes dames, doux messires, la bête immonde pointe son museau, mais rassurez-vous, grâce aux Saladins des cités, le danger sera écarté !

C’est dans ces moment-là que je reste effaré par tant de bêtises, tant d’inepties, tant de souffrance à réaliser encore une fois, qu’entre les abstentionnistes qui se trouvent intelligents de ne pas voter pour des cons, et donc les autorisent de fait, à rester au pouvoir, et ces gauchistes totalement vides de culture historique et shootés à la propagande au point qu’ils ne prennent même pas la peine de regarder la condition féminine dans les 57 pays de l’islam, ni ne s’interrogent sur le fait qu’il n’y a que les femmes musulmanes de France et d’Europe qui se plaignent de ne pas pouvoir « vivre leur islam ». Il suffirait qu’elles essayent de vivre six mois en Iran, en Arabie pour comprendre que les femmes des pays musulmans rêvent de vivre comme elles en Europe !

Je termine, pour les abstentionnistes, par une citation de Platon : L’un des préjudices d’avoir refusé de prendre part à la vie politique est que vous finissez par être gouverné par vos subordonnés.

Gérard Brazon