1

« Armes 2.0 le pouvoir des mots » ou la «version améliorée» de l’EI

Comment l’État islamique a-t-il remporté la guerre de la communication ? Une chercheuse, Aya Mcheimeche, diplômée en sciences politiques et administratives, relations internationales et défense, sécurité et gestion de crise, décrit, dans un livre à paraître courant mars, le cauchemar qui nous attend, avec la version améliorée de l’État islamique. « L’État islamique, affaibli aujourd’hui, est une « version améliorée » d’Al-Qaïda et nous assisterons dans quelque temps à la naissance de la « version améliorée » de l’État islamique » diagnostique la chercheuse dans le livre « Armes 2.0 le pouvoir des mots » (VA Éditions, 98, Bd de la reine, 78000 Versailles, France).

Aya Mcheimeche livre le nouveau visage de l’État islamique, à l’issue de sa mue

La lecture de cet ouvrage donne des frissons, car l’auteur a décortiqué les plus récentes vidéo de l’État islamique : « Il y a un temps pour tout, un temps pour vivre, un temps pour mourir, un temps pour pleurer, un temps pour rire, un temps pour aimer, un temps pour haïr, le temps est venu d’agir et de secourir la religion par la langue, le cœur, les membres, la plume et le sabre ». (Dar al-Islam).

Au fil des pages, Aya Mcheimeche insiste : la communication est devenue une arme, une arme de recrutement et de conviction. Le temps est venu de s’y adapter… L’État islamique, affaibli aujourd’hui, est une « version améliorée » d’Al-Qaïda et nous assisterons dans quelque temps à la naissance de la « version améliorée » de l’État islamique. » martèle l’auteur, soucieuse d’alerter l’Occident du mutant qui va sortir des entrailles de l’État islamique.

Aya Mcheimeche, « auteur de Armes 2.0, le pouvoir des mots », a le mérite de réaliser un ouvrage d’analyse des revues et des vidéos de l’État islamique ainsi que des techniques de conviction employées par l’organisation : « la foi, la communauté et l’action ». Cet ouvrage a pour ambition d’étudier ces caméléons de la communication que sont les dirigeants de l’État islamique, capables de jongler entre l’appel à la violence et la terreur que montrent les vidéos et un aspect plus réfléchi et plus méthodique parfaitement rédigé dans leurs revues.

Citant un communiquant de l’État islamique, Aya Mcheimeche reprend les conclusions de ce terroriste du Web « Nous concluons […] en précisant que ce magazine ne s’adresse ni aux chercheurs ni aux journalistes mécréants ou pseudo-musulmans qui veulent étudier l’État islamique et qui nous attaqueront de toute manière, même si notre orthographe et notre syntaxe étaient parfaites » (Dar al-Islam).

Rédigée par une « chercheuse pseudo-musulmane », cette étude ne s’attardera pas à attaquer, mais bel et bien à analyser au mieux la communication de l’État islamique afin de se préparer aux batailles à venir, derrière un écran.

Francis GRUZELLE
Carte de Presse 55411

Lire aussi ces articles qui constituent un complément d’information :

https://ripostelaique.com/moselle-combien-coutent-les-migrants-dans-ce-departement.html

Ardèche : le maire d’Annonay interdit l’islamiste intégriste Omar Erkat

Quand la France sera-t-elle débarrassée du psychiatre égyptien Omar Erkat ?

Le patron du Dauphiné Libéré jugé pour violences et outrage le 24 septembre

Le patron du Dauphiné Libéré sera jugé pour violences le 28 mai

http://www.lareference-paris.com/485

https://fr.blastingnews.com/societe/2018/05/meurtres-en-serie-a-marseille-des-kalachnikov-lyonnaises-002599045.html

Fréjus : un clando tunisien viole une sexagénaire dans un parc public

Il y a 3 ans, Hervé Cornara était décapité par un islamiste

Que faire des 460 « enfants soldats » de Daech à leur retour en France ?

Le recul du gouvernement dans la lutte contre le terrorisme

 

 

 




Maxime Hauchard, l’assassin de l’Etat islamique, est mort : un de moins !

UNE BELLE ORDURE CHEZ LES 72 VIERGES.

Hauchard était son nom. Bon voyage. Pour un de ces SS éliminé, cinq sont encore vivants. Cela fait du monde, environ 1400 d’après les chiffres « officiels ». En fait, personne ne sait au juste. Retour  examiné au cas-par-cas, nous a promis Bichon-Président. Par la passoire Schengen ? Avec la collaboration des passeurs de Libye ? Sous la haute responsabilité du CCIF ? Question à Madame Belloubet : ces tueurs + complices qui pleurent maintenant pour rentrer chez maman, on les amnistie aux deux-tiers de la peine ? Ou considère-t-on dès maintenant qu’ils ne sont finalement coupables que pour un tiers ? Ça en fait des tiers, comme dans le Marius de Pagnol. En moins drôle.

https://actu.orange.fr/france/le-bourreau-de-l-etat-islamique-maxime-hauchard-est-mort-magic-CNT000000ZUJEm.html


ÇA BOUGE DU CÔTÉ DES MAGISTRATS.

La Justice française commencerait-elle à régler la mire ? On a envie de le croire au vu de ce genre de réaction. Le problème réside dans l’ampleur de la tâche dès lors que les radicaux ont mis leur griffe sur les ouailles du Prophète. Ces foules sans autre consistance que leur nombre et leur obstination à n’entendre que la voix de leur Maître, ne servent à rien…. sauf à générer la crainte de nos pantaleones au pouvoir lorsqu’on les envoie en première ligne.

http://islamisation.fr/2018/03/14/une-quinzaine-de-mosquees-sous-influence-du-salafiste-doudi-dans-les-bouches-du-rhone/


ÇA TANGUE DU CÔTÉ DES RETRAITÉS.

Chère Nadine Morano, les vieux de ce pays ne paient pas que pour les clandestins. Ils paient aussi pour les Algériens cent-cinquantenaires toujours actifs (http://www.bvoltaire.com/matraquage-fiscal-subissent-retraites-cette-affaire-de-fraude-de-200-millions-aux-prestations-retraites-intolerable/?mc_cid=707819bf38&mc_eid=3580e33982), pour leurs petits-enfants en taule aux Baumettes, pour que nos soignants continuent à se faire insulter au nom d’Allah dans les hôpitaux, pour l’édification des pâtisseries orientales nommées mosquées, pour le triplement, chaque année, de la population de Mayotte, pour les lames de rasoir avec lesquelles on excise des fillettes au pays d’Olympe de Gouges (http://www.liberation.fr/france/2017/03/07/une-campagne-nationale-pour-parler-de-l-excision-en-france_1552999), pour que le CCIF continue son sale boulot de sape de nos libertés, etc, etc. Pour tout cela, ils paient, et ça fait jouir notre Président.

http://www.bfmtv.com/politique/morano-accuse-l-etat-de-sacrifier-les-retraites-pour-traiter-la-politique-migratoire-1394594.html


MAIS ÇA VA BIEN POUR LES COPAINS DE MACRON.

Yassine Belattar fait partie de ces gens que les bons hasards de l’existence ont introduit dans les cercles plus ou moins rapprochés du Pouvoir. Ici, les médias, bien placés autour de l’astre. Il faut suivre de très près ce monsieur dont le masque glisse peu à peu, dévoilant un personnage ambigu, manipulateur, très « oriental » dans sa manière d’enrober tant ses incompétences que ses désirs de servir. Servir qui, telle est la question. J’ai mon idée.

Yassine Belattar, le drôle de conseiller d’Emmanuel Macron


LES BRITANNIQUES SE COMMETTENT AVEC L’ISLAM.

Pendant que leurs filles servent de pâté sexuel aux gangs de musulmans pakistanais, ils copulent avec l’argent des émirs et autres cheiks. Il y aurait là une sorte d’échange tacite, on n’en serait pas plus étonnés. Le Maire de Londres, lui-même originaire de ce pays des merveilles qu’est le Pakistan, parade ici au milieu de ses compatriotes. Il a raison, finalement. S’il était suppositoire, on devine aisément dans quel fondement il serait en train de soigner la complaisance des financiers.

https://www.saphirnews.com/Finance-islamique-l-emission-d-un-gros-sukuk-annonce-depuis-Londres-par-la-BID_a24990.html

Heureusement, il y a aussi cela : un député qui pose les bonnes questions au sujet du méga-scandale qui sort enfin des bordels pakistanais du Royaume-Uni. « Le gouvernement demandera-t-il aux responsables musulmans si ce comportement de violence est accepté par le Coran?  Le gouvernement encouragera-t-il un débat national sur les différentes interprétations de l’islam, peut-on parler de l’islam sans être accusé de racisme? » Pour quand ce discours dans la bouche d’un député LREM?

https://www.careappointments.co.uk/care-news/england/item/43536-child-sexual-abuse-not-exclusive-to-one-community-race-or-religion


IDEM EN HOLLANDE : LIAISONS TRÉS-TRÉS-TRÉS DANGEREUSES.

Avec


LES RÉFUGIÉES EN ALLEMAGNE NE TRAVAILLENT PAS.

Il semble en effet qu’elles aient suffisamment à faire à la maison, 

https://voiceofeurope.com/2018/03/germany-88-5-of-refugee-women-dont-work-and-especially-muslim-women-live-segregated/


LES CHAMPIONNES ALGÉRIENNES SONT TRÉS INTELLIGENTES.

Plutôt que d’affronter l’ennemi héréditaire venu lui aussi sans autre arme que son talent, on plie les gaules, on range le kimono dans la valise et on rentre au pays la ceinture noire entre les jambes. Des années d’entrainement pour ce résultat pitoyable. En 1956, les Hongrois massacrés à Budapest affrontèrent les Soviétiques au water-polo (JO de Melbourne). Ils réglèrent les comptes comme il convenait. Déserter n’a jamais fait avancer la solution des conflits.

http://http://www.algeriemondeinfos.com/2018/03/12/championnats-monde-de-judo-amina-belkadi-refuse-de-combattre-israelienne/


 




Hermann, le gros Allemand violé, suscite bien des réactions…

L’article sur le camarade Hermann a suscité pas mal de réactions, ce qui est logique, sain et nomal. On peut le considérer de diverses façons. Comme une info non vérifiée, déformée par un Charlie ou un Gorafi quelconque, certes, mais aussi, et c’est le parti que j’assume, comme une forme de mémoire pour les milliers d’enfants yazidis, chrétiens et musulmans-non-conformes enlevés, torturés, violés, vendus comme esclaves sexuels, tués et jetés dans ces fosses communes que l’on commence à peine à découvrir.

Cet Allemand, gros comme d’autres tout aussi coupables, étaient maigres voire même chétifs, ce converti désireux de se battre pour Allah, n’a peut-être pas subi ce que ma plume vengeresse lui inflige. Si c’est le cas, tant mieux pour lui. Mais comme d’autres et notamment pas mal de Français (de souche comme de papier), il a participé à cette orgie de sang et de sperme répandus sur un territoire grand comme le tiers de la France. Et ce, apparemment, pendant au moins deux ans.

Deux ans. Rappelons nous. C’est la demie-durée de l’Occupation allemande en France. Le temps pour les vainqueurs du moment de faire énormément de dégâts.

Il convient d’instruire sans tarder le procès public de ceux qui ont agi, mais aussi de ceux qui ont aidé les tueurs-violeurs-dépeceurs sans se salir les mains, et enfin, last but not least, celui des innombrables qui savaient mais se sont tus. Parmi ceux-là, comptons un bon nombre des glapissants qui aujourd’hui se déclarent révulsés par ce qui en vérité, fut.

Car ces ignominies ont été, et des gens comme Hermann en furent sinon les exécutants du moins les témoins. Je suis persuadé que l’immense majorité de nos contemporains, en Europe en tout cas, a su. Il faut bien reconnaître que la voix de cette masse craintive, indifférente, cynique ou simplement désinformée, ne s’est guère fait entendre. Nous sommes ici bien placés pour le savoir, qui ne cessons de payer au quotidien le simple fait de nous insurger contre le fondement de tout cela.

Le constat se vérifie une fois encore : le silence des pantoufles est plus dangereux que le bruit des bottes.

Je songe bien souvent, avec beaucoup de tristesse, aux suppliciés du Calife. Si Hermann et ses clones ont survécu à leurs bourreaux en déroute, qu’ils s’arrangent avec leur conscience. Il n’y auront pas grand mal, puisque ils ne sont que les quatre premières lettre de ce mot. Mais il faut absolument qu’ils soient traduits en vraie Justice, empêchés de nuire jusqu’à leur dernier jour. Alors seulement, les âmes des torturés de Syrie, d’Irak, de Libye et de maints autres lieux cesseront de gémir en Enfer.

Jean Sobieski




Hermann, djihadiste allemand devenu objet sexuel : 20 fellations et 40 sodomies par jour !

Discrètes sous leurs suaires de mort, presque furtives, prévenantes quoique considérant avec dégoût la chose comme un simple produit ménager de supérette mécréante, les femmes se sont activées le jour durant afin que la jolie recrue de leurs hommes soit impeccablement apprêtée pour le retour des guerriers d’Allah.

http://tellmemoretv.com/un-allemand-en-surpoid-qui-avait-rejoint-daesh-affirme-quil-a-ete-un-objet-sexuel/6717

Elles l’ont lavé, poudré aux aisselles et aux aines, parfumé de haut en bas avec du Guerlain réquisitionné chez les bourgeois de Raqqa. Elles ont taillé sa barbe, juste assez pour exciter l’épiderme des héros. Le pubis a été dûment caramélisé, à la mode maghrébine, à juste fin d’épilation. Lorsque le soir est venu, Hermann a été installé, entravé, sur un lit de jute et de crottin de cheval, mélange dont la senteur un peu âcre a toujours eu pour effet de stimuler la glande du musulman en guerre. Ce depuis l’an de grâce 632.

Hermann a senti son coeur battre plus fort. Serait-il à la hauteur de l’offre qu’il fait, plus ou moins consentant, à ses hôtes depuis que ses rondeurs toutes germaniques ont commencé à agacer les narines (pas seulement) des djihadistes ? Venu là pour se battre, il s’est vu attribuer une fonction assez inattendue : objet sexuel. Il rêvait d’autre chose. À la guerre, on ne choisit pas son destin.

Mais voici que déjà les enfants du prophète reviennent. Ils sont une trentaine. Leur journée fut une sorte de triomphe. Très vite, l’on saura qu’ils ont, entre aube et crépuscule, égorgé une centaine de chrétiens, cramé trois pilotes jordaniens dans une cage de fer arrosée d’essence, traîné des prisonniers au cul de voitures lancées à toute vitesse, noyé deux prêtres, fait creuser six fosses communes par des Yazidis dont les filles ont été vendues au marché, certaines à des intermédiaires agissant pour des vieilles saloperies françaises possédant des ryads au Maroc. En passant par le centre-ville, ils ont précipité quelques homosexuels du haut d’un immeuble, avant de décapiter un trio d’adolescents surpris à écouter du rock dans une cave, dénoncés par leurs propres parents, et dont les têtes ont été piquées sur les grilles du jardin public.

Ils ont besoin d’un exutoire pour ce qui leur reste de testostérone, en gros de quoi gagner un Tour de France sans descendre de vélo. On les comprend. La guerre est exigeante. Hermann sera la chose. Hermann sent bon. Hermann est nu, attaché aux barreaux d’un lit. Hermann sourit, un peu inquiet tout de même, il souffre de courbatures et fatigue un peu, mais que ne ferait-on pas pour calmer les colères d’un Dieu auquel on a prêté le serment suprême : éliminer le reste du monde pour que son règne, absolu, arrive enfin ?

Hermann y passe, comme chaque soir. Se fondre dans le meilleur des peuples n’est pas chose de confort. Son tendre aveu mâtiné d’un certain regret est consigné dans le lien joint à cet article. Il est la fin d’un monde, le nôtre hélas, quand l’animal affamé fait ce pour quoi il a été créé : survivre et perpétuer l’espèce. Ici, celle des pires ordures que ce siècle débutant ait enfantées.

Hermann s’en est sorti, grâce à « l’amour » d’un chef musulman. Eut-il été haï, les morceaux de sa barbaque eussent été donnés aux chiens. Hermann a finalement de la chance. Bien conseillée par Angela Merkel, sa patrie reconnaissante l’attachera à ses allocations d’ancien combattant avec des chapelets de saucisses made in Foire de Francfort. Mais c‘est du cochon ! s’inquiétera Hermann. Et alors, graisse-en-fusion, on ne va pas faire la fine bouche quand on a avalé jusqu’à plus-gerbe les torrents de foutre d’une puissance divine en ruée vers la victoire finale !

Jean Sobieski

PS : bien que suspectant cette information d’avoir été relayée par un site parodique, nous n’avons pas pu nous empêcher de nous faire plaisir, et de faire plaisir à nos lecteurs, en délirant sur ce thème…




Un attentat islamiste de grande ampleur évité à Montpellier

L’unité anti terroriste (SDAT), dirigée par Bernard Bajolet (en civil), est intervenue en urgence à Montpellier, après avoir été déposée par avion, pour éviter un nouveau carnage.

Une opération antiterroriste menée par les policiers de la Sous-direction antiterroriste (Sdat) a été menée ce vendredi matin à l’aube à Montpellier (Hérault). C’est du moins ce qu’indiquent plusieurs sources policières et proche de l’enquête. Plusieurs kilos de composantes d’explosifs ont été saisis, le groupe préparant plusieurs attentats de grande envergure.

Selon l’une de ces sources, quatre personnes de confession musulmane ont été interpellées dont une jeune fille née en 2001 et un jeune homme né en 1996. Les médias anglophones fournissent davantage de détails sur les terroristes (lire http://fr.blastingnews.com/societe/2017/02/a-montpellier-une-femme-et-trois-hommes-preparaient-un-massacre-de-masse-001462351.html ) que les médias Français. Pourquoi ?

Les quatre terroristes arrêtés à Montpellier ont été idéologiquement formés dans une mosquée salafiste de la région, selon une source proche de l’enquête. Serait-ce celle de Lunel, ville réputée pour avoir fourni nombre de combattants aux djihadistes syriens ?

https://ripostelaique.com/lembarras-du-malheureux-imam-de-lunel.html

Serait-ce celui de La Paillade, où l’imam n’avait rien à redire contre les propos de Ben Laden ?

http://islamineurope.unblog.fr/2011/06/03/dapres-limam-mohamed-khattabi-de-la-mosquee-de-montpellier-aujourdhui-lislam-au-niveau-pratique-est-la-premiere-religion-deurope/

Serait-ce La Grande Mosquée de Montpellier, qui voulait piéger Marine Le Pen en l’invitant, et qui a nommé un pseudo laïque comme porte-parole ?

http://ripostelaique.com/jerome-riva-syndicaliste-ufal-ligue-enseignement-et-porte-parole-de-la-mosquee.html

Serait-ce un mélange de tout cela ?

Une semaine après l’attentat terroriste du Louvre, où un salafiste se baladait avec une machette dans la rue, le pire semble avoir été évité du côté de Montpellier. Cette arrestation préventive intervient alors que les « revenants de Daech » sont estimés à près d’un millier par Georges Fenech, Président de la Commission d’enquête parlementaire sur le terrorisme.

Les terroristes de Montpellier disent « avoir prêté serment » au chef de l’état islamique

Dans ce contexte d’extrême danger pour les Français moyens, depuis plusieurs mois, le gouvernement se trompe de cible. 850 combattants de Daech seraient sur le point de rentrer en France, après les déboires militaires du Califat Islamique, selon une hypothèse basse. Le chiffre de 1200 est avancé dans le cadre d’une hypothèse haute. Si chaque terroriste « revenant » de Daech, infiltré sur le territoire Français, parvient à assassiner 16 personnes, au lieu d’être arrêté par les forces de police et d’enquête, mobilisées par la traque des sites de lanceurs d’alerte, 20 000 civils Français pourraient perdre la vie dans les prochains mois.

Francis GRUZELLE

http://ripostelaique.com/jerome-riva-syndicaliste-ufal-ligue-enseignement-et-porte-parole-de-la-mosquee.html

Carte de Presse 55411

 Lire aussi ces articles qui constituent un complément d’information :

http://ripostelaique.com/insecticides-degelee-royal-foll.html

http://ripostelaique.com/foll-beurre-tuant-9-milliards-dabeilles.html

http://ripostelaique.com/deux-poisons-tuent-la-france-monsanto-et-lislam.html

http://ripostelaique.com/ardeche-le-maire-dannonay-interdit-lislamiste-integriste-omar-erkat.html

http://ripostelaique.com/migrants-lardeche-francis-gruzelle-denonce-mensonges-de-letat.html

http://ripostelaique.com/exclusif-orphelinats-galere-de-noel-enfants-places.html

http://ripostelaique.com/conditions-de-travail-prehistorique-a-grotte-chauvet.html

http://ripostelaique.com/france-quil-manque-plus-a-nos-politiques.html

http://ripostelaique.com/valence-quatre-spahis-protegeaient-mosquee-attaques-voiture-folle.html

http://ripostelaique.com/tantonville-les-migrants-arrivent-dans-le-chateau-cazeneuve-a-gagne.html




François Hollande : la descente aux enfers

AV GROT AMélioré
François Hollande donne au monde l’image d’un président préhistorique, qui passe plus de temps à festoyer qu’à gérer la France. D’où cette descente aux enfers.
av repas
 
Pas de trêve pascale pour l’impopularité croissante de François Hollande, 24e président de la République française. Les plus récents sondages commandés par les services du Palais de l’Elysée indiquent que « Seuls 3% des Français souhaitent le voir se représenter. 81% des sympathisants socialistes réclament une primaire, avec ou sans le Président… ». François Hollande paie au prix fort l’échec de sa politique syrienne (lire aussi http://ripostelaique.com/comment-lambassadrice-de-bachar-a-ridiculise-les-bras-casses-hollande-fabius.html), de sa politique agricole (lire aussi http://ripostelaique.com/jets-de-bouses-de-vaches-huees-pour-hollande-au-salon-de-lagriculture.html ), de sa politique sociale (lire aussi  http://ripostelaique.com/exclusif-orphelinats-galere-de-noel-enfants-places.html ), de sa politique économique dans une France où tout va mal, surtout pour les patriotes qui travaillent dur, dans une France en plein désarroi, où nos paysans se suicident pour échapper aux huissiers, dans une France où des intégristes égyptiens utilisent le pays comme base-arrière, dans une France où les projets de mosquées ou de centres cultuels musulmans intégristes se multiplient, dans une France où les entreprises licencient à tour de bras, où le groupe Aoste ferme son usine « Calixte » à Boffres en Ardèche, dans une France où peu d’entreprises innovent, créent des emplois et beaucoup disparaissent , dans une France où beaucoup de magistrats découragés diagnostiquent « La fin des juges », à l’image de Marie-Odile Theoleyre dans son remarquable livre (http://suite101.fr/article/actualite–la-fin-des-juges-dans-une-societe-en-pleine-folie-a35178), certains juges, et certains élus, ici et là, redressant la tête et stoppant des errements, en faisant prévaloir l’intérêt républicain.
La mauvaise gestion du dossier « terrorisme » par des collaborateurs incompétents de François Hollande (lire aussi http://ripostelaique.com/surnomme-r2d2-lemploye-de-banque-cazeneuve-naurait-jamais-du-finir-a-linterieur.html ) et par les services de renseignements français, ainsi que par les agents des services de renseignements intérieurs (lire aussi http://ripostelaique.com/exclusif-massacres-terroristes-dus-a-faillite-renseignement.html ) ont contribué à cette inexorable descente aux enfers de François Hollande.

Notre analyse est confortée par une enquête de l’hebdomadaire L’Express reprise par Wikipédia, qui expose, à partir des résultats de plusieurs sondages, cinq raisons à l’impopularité croissante du président de la République : absence de gouvernance, absence d’autorité, absence de ligne directrice, opposition d’une partie de la population au projet d’ouverture du mariage aux couples de personnes de même sexe, promesses économiques non tenues. L’éditorialiste François Lenglet estime ainsi que c’est le non-respect de trois promesses fondamentales ayant trait à l’économie du pays (celle de la résorption du déficit public à 3 % du PIB en 2013 – s’établissant finalement à 4,1 % -, celle d’inverser la courbe du chômage cette même année et l’engagement de « stabilité fiscale ») qui explique une grande partie de la très forte et persistante impopularité de l’exécutif. L’affaire Cahuzac et ses prises de position dans le conflit syrien ont également un impact négatif sur la perception de son action.

François Hollande représenté aux côtés d’Angela Merkel, symbolisant l’importante influence de l’Allemagne au sein de l’Union européenne.

En octobre 2013, l’affaire Leonarda avait renforcé l’impopularité de François Hollande : alors qu’auparavant les mauvais résultats économiques et les hausses d’impôts en constituaient les facteurs essentiels, Le Point note que cette affaire impacte directement le jugement de la personnalité de François Hollande ; en novembre 2013, il est considéré comme le président le moins courageux de la Ve République et apparaît, d’après une analyse de BVA, comme « incapable de trancher ». Le même mois, le baromètre Ifop indique que François Hollande bat le record d’impopularité pour un président de la Ve République, avec seulement 20 % d’avis favorables.

Dès 2013, l’hypothèse que Manuel Valls lui soit préféré en vue de la présidentielle de 2017 est évoquée. Plusieurs sondages donnent en effet François Hollande éliminé de la compétition présidentielle dès le premier tour. À la suite des élections municipales et européennes de 2014, qui sont un échec pour la gauche, sa popularité continue à diminuer (18 % de satisfaction contre 82 % de mécontents selon le baromètre Ifop), y compris chez les sympathisants socialistes, qui ne lui accordent plus majoritairement leur confiance. Son impopularité record sous la Cinquième République est confirmée en septembre 2014 par tous les instituts de sondage, avec des taux d’opinions favorables allant de 13 à 19 %.

 Du jamais vu pour un président de la République. A croire que le sobriquet, « Monsieur 3% », qu’on lui prêtait quelques mois avant la primaire socialiste de 2011, lui colle à la peau. A l’époque, ce chiffre représentait la part de sympathisants socialistes qui souhaitaient voir le candidat Hollande désigné pour la présidentielle de 2012. On connaît la suite. Mais quatre ans plus tard, et un an avant la nouvelle élection présidentielle, François Hollande est retrouvé à un niveau de popularité très faible. A la nuance près que ce taux concerne désormais l’ensemble des Français.

Seulement 15% des sympathisants socialistes en veulent

Selon les derniers sondages, seules 3 % des personnes interrogées souhaitent voir François Hollande se représenter en 2017. Un chiffre très faible, supérieur chez les sympathisants socialistes, mais encore dramatiquement bas pour un président sortant. Chez les sympathisants socialistes, ils ne sont en effet que 15% à souhaiter qu’il se présente à sa propre succession. Il est devancé auprès de cette population par Valls (40 %) et par Martine Aubry, d’une courte tête (16%).

81% des sympathisants du PS se déclarent favorables à une primaire à gauche

Pour la première fois dans l’histoire de la V ème République, un président sortant semble obligé, par ses propres supporters, à passer sous les « fourches caudines » d’une primaire dans son propre camp. Car 81% des sympathisants socialistes souhaitent la tenue d’une primaire pour désigner leur candidat pour 2017. Et ce dans l’hypothèse où François Hollande se représente. Des résultats désastreux, très sévères pour le président de la République, qui est largement désavoué et humilié par son propre camp.

Francis GRUZELLE

Carte de Presse 55411




Faut-il juger les juges ?

av juge burgaud

Faut-il juger les juges lorsqu’ils se sont trompés ou lorsqu’ils ont été désavoués ?

 

A la fin des années 70, près de 90 % de l’activité des juges était consacrée à la lutte contre la criminalité, la délinquance. Depuis 20 ans, de plus en plus de magistrats se veulent les « censeurs » de la vie politique, de la presse, et ce sont autant de moyens humains qui font défaut dans la lutte contre la criminalité organisée, la petite délinquance. Le « mariage de raison » (et non d’amour) qui prévalait entre les magistrats et les journalistes dans les années 80 a volé en éclat. Alors même que l’impartialité des juges est mise en cause, chaque jour. Certains juges ont même jeté le discrédit sur des commissaires de police efficaces, en reprochant à ces flics de terrain d’avoir « franchi la ligne rouge dans leurs recherches d’informations au sein du grand banditisme ». Mais, personne n’ose sanctionner, de manière exemplaire, les magistrats qui dérapent, à l’image de l’affaire d’Outreau.

Plusieurs magistrats se sont même interrogés sur l’indépendance de certains juges vis à vis de certaines religions (lire aussi http://ripostelaique.com/des-juges-francais-infeodes-a-certaines-religions.html ). La question méritait d’être posée, après que la Ministre de la Justice Christiane Taubira ait annoncé, le 27 avril 2015, aux journalistes accrédités auprès de son ministère, l’octroi de 2,7 M€ de crédits sur 3 ans
«destinés à mettre en place des formations à la laïcité pour les magistrats et les personnels des juridictions ».

 

La rentabilité domine aussi l’institution. Avec un management à la japonaise. Du coup, plusieurs magistrats découragés diagnostiquent «La fin des juges », à l’image de Marie-Odile Theoleyre dans son remarquable livre.

 

Au pénal surtout, mais aussi dans une moindre mesure au civil, les juges français ont un pouvoir plus important que leurs homologues des autres démocraties (en particulier les pays anglo-saxons de Common law), qui doivent s’effacer beaucoup plus souvent qu’eux, dans la prise des décisions, derrière des jurés populaires, qu’on ne trouve en France que dans les cours d’assises (encore dans celles-ci les juges professionnels ont-ils une influence importante, voire prépondérante, à en croire des confidences de jurés).

Ce constat est partagé par Benoît Garnot, agrégé d’histoire et docteur ès lettres, qui enseigne l’histoire de la justice à l’université de Bourgogne depuis 1988 et est l’auteur de nombreux ouvrages. Son dernier livre Histoire des juges en France, de l’Ancien Régime à nos jours est aux éditions Nouveau monde est meilleur qu’un diagnostic médical. 

av jugL’image du juge au XIX ème siècle : dépassée ?

 

L’auteur y décrypte les caractéristiques des magistrats en France. Il estime que les justiciables doivent être en droit de demander des comptes aux juges. Car le pouvoir des juges concerne le quotidien des procès, et donc le quotidien des Français.

Certes, les juges ont toujours été décriés, quels que soient l’époque et le lieu. La critique de la justice, et par conséquent des juges, était déjà très importante dans l’Antiquité : voyez Aristophane! Dès lors, pour Benoît Garnot, « La critique des juges n’a jamais cessé depuis. On a accusé les juges d’incompétence, de partialité, de concussion, de cruauté, d’insensibilité…, le plus souvent à tort (pas toujours cependant). Alors pourquoi une telle hostilité? Parce que tout procès fait au moins un mécontent, le perdant, et le plus souvent deux, quand le gagnant estime qu’il n’a pas reçu assez ou que l’autre n’a pas été suffisamment puni, ce qui est la réaction la plus fréquente.

 

« Après, il est très facile, mais trop courant, de reporter son mécontentement ou sa déception sur le juge. Quand en plus on se trouve, comme actuellement, en période de crise économique et sociale, les juges constituent des boucs émissaires idéaux… surtout quand des élus en rajoutent en contestant des décisions de justice… ».

 

Le plus gros problème demeure une judiciarisation de notre société Française, qui donne l’impression que les magistrats veulent se mêler de tout. Et Benoit Garnot a le mérite de rappeler « On oublie que les juges sont faillibles et ont droit à l’erreur, mais ils ont souvent du mal à la reconnaître… ». Et personne n’ose, à l’arrivée, sanctionner tous les magistrats qui ont commis des erreurs, qui ont ruiné des vies, qui ont massacré des enfances, qui ont détruit des entreprises, des commerces, des exploitations agricoles, en ordonnant ici une faillite, là une expulsion agricole, sans avoir vraiment pris le temps d’étudier le dossier.

 

Ces juges poursuivent leur carrière, un blâme administratif dans le pire des cas, une mutation dans les îles de la République lorsque l’affaire est moins grave mais alimente les médias.

 

Certains magistrats se placent sous la coupe du pouvoir politique, sous l’emprise de certaines loges maçonniques, ou prennent des engagement associatifs d’un tout autre plan, mais cela mériterait un trop long développement. S’ajoute à cela le recrutement et les carrières, au XIXe siècle et pendant une bonne partie du XXe siècle. Ce phénomène s’est atténué aujourd’hui pour les recrutements, mais beaucoup moins pour les carrières. Dans le traitement des affaires banales, qui constituent l’immense majorité du contentieux, la liberté des juges du siège est totale (évidemment dans le cadre de la loi et de la jurisprudence). La sujétion au pouvoir politique concerne surtout les magistrats du parquet, et de nombreuses affaires à connotation politique ou financière, qui s’avèrent souvent très médiatisées.

Les juges de l’ordre judiciaire sont-ils trop puissants en France ? Et que dire des juges constitutionnels, dont les décisions infirment de plus en plus souvent les lois votées par le Parlement ?

Dans une France où beaucoup de magistrats découragés diagnostiquent «La fin des juges », on a l’impression que certains serviteurs de l’Etat, dont les ancêtres se sont illustrés sur les champs de bataille, pour que «vive la France », tentent ici ou là de sauver le Pays réel, en incarnant cette laïcité et le sens de l’Etat que nous défendons.

Francis GRUZELLE

Carte de Presse 55411

Lire aussi ces articles qui constituent un complément d’information :

http://ripostelaique.com/ardeche-le-maire-dannonay-interdit-lislamiste-integriste-omar-erkat.html

http://ripostelaique.com/exclusif-orphelinats-galere-de-noel-enfants-places.html

http://ripostelaique.com/exclusif-la-mort-en-direct-de-reem-hassan-assassinee-par-daech-trahie-par-la-france-et-les-usa.html



Insecticides : « dégelée Royal » pour Le Foll

av le foll m'a tuerSur les 58 députés présents hier soir à l’assemblée nationale (sur un total de 577), 30 parlementaires ont eu le courage de voter contre les insecticides tueurs d’abeilles, et ont infligé une « dégelée Royal » à Stéphane Le Foll

Suite à l’engagement d’un certain nombre de médias, dont Riposte Laïque (http://ripostelaique.com/foll-beurre-tuant-9-milliards-dabeilles.html), des principaux syndicats de défense de l’apiculture, dont l’Abeille Ardéchoise et Drômoise : défense des abeilles, des apiculteurs , hier soir, tard dans la nuit, l’Assemblée Nationale a adopté l’interdiction des néonicotinoïdes en 2018. Deux heures de débats pour une interdiction obtenue à l’arrachée, grâce à l’engagement des députés qui se battent aux côtés des apiculteurs, depuis plus d’un an. Après deux heures de débats, les élus ont acté l’interdiction par 30 voix contre 28.

Ils ont ainsi fait barrière aux manœuvres de Stéphane Le Foll qui avait pourtant mis tout son poids de Ministre de l’Agriculture dans la balance pour éviter leur interdiction, faisant totalement fi des principes de l’agroécologie et des objectifs d’Ecophyto qu’il prétend défendre…

Néanmoins, l’UNAF (l’Union Nationale de l’Apiculture Française) regrette que « nos élus n’aient pas fait le choix d’interdire ces produits dès 2017, comme la Commission du Développement Durable l’avait initialement décidé, laissant encore les producteurs et leurs abeilles victimes de ces autorisations de mise sur le marché comme ils le sont depuis vingt ans… ». D’ici à 2018, un million de colonies d’abeilles vont périr suite à la mise en œuvre tardive de cette interdiction.

Si nous devons accueillir, avec tous les apiculteurs et avec tous les consommateurs de fruits et légumes, ce vote comme une vraie satisfaction tant cela était inimaginable quelques heures avant le débat, nous devons rester extrêmement vigilants car :

  1. le Sénat va devoir confirmer cette interdiction en 2ème lecture et cela est loin d’être gagné : apiculteurs, ONG environnementales et élus engagés à nos côtés devront redoubler d’efforts pour le maintien du texte tel quel.
  2. Si elle est confirmée par le Sénat, l’interdiction entrera en vigueur au 1er septembre 2018 soit dans plus de deux ans. Et en deux ans, de nombreux évènements peuvent venir remettre en question une interdiction qui a de nombreux ennemis…

Par ce message, nous tenions surtout à remercier tous les lecteurs de Riposte Laïque pour tout le travail qu’ils ont fait vers les élus. Nous savons que vous avez été nombreux à les contacter et que les élus ont été très sensibles à ces prises de contact. Votre travail a été indispensable pour nous permettre d’en arriver là où nous sommes aujourd’hui.

Et vous l’aurez compris, vous serez de nouveau mis à contribution pour le 4ème round, la deuxième lecture au Sénat ! Car nul doute que le lobby agro-industriel, représenté par Stéphane Le Foll au gouvernement, garde, avec ce report, le secret espoir d’obtenir un nouveau changement de législation en 2017 ou 2018.

 

Loi Biodiversité à l’Assemblée Nationale : les insecticides néonicotinoïdes enfin interdits mais… dans deux ans.

Hormis les firmes, plus personne ne conteste la toxicité des néonicotinoïdes envers les abeilles et les pollinisateurs. Mais les lobbys restent puissants… Pourtant, de manière courageuse, le 17 mars 2016, les députés ont décidé une interdiction des néonicotinoïdes à compter du 1er septembre 2018. L’Union Nationale de l’Apiculture Française se satisfait que l’Assemblée prenne enfin ses responsabilités face à la dangerosité de ces produits et du ministre Stéphane Le Foll, regrettant néanmoins le délai de deux ans pour la mise en application de l’interdiction.

C’est donc une vraie satisfaction même si ce n’est pas encore une victoire : les apiculteurs ne pourront se réjouir que lorsque leurs abeilles comme les pollinisateurs et l’ensemble de la biodiversité ne seront plus exposées à ces produits.

L’Union Nationale de l’Apiculture Française salue le travail des députés qui se sont investis sur le sujet et reste plus que jamais déterminée avant le passage du texte en 2ème lecture au Sénat.

Pour Gilles Lanio, président de l’UNAF, « D’ici la fin des discussions sur la loi biodiversité, l’UNAF, comme les nombreuses associations apicoles et environnementales qui soutiennent ce combat, mettra TOUT en œuvre pour poursuivre la mobilisation afin d’obtenir le retrait définitif de ces produits. C’est une urgence absolue ».

Voir l’amendement adopté :

http://www.assemblee-nationale.fr/14/amendements/3564/AN/974.asp

Francis GRUZELLE

Carte de Presse 55411

Lire aussi ces articles qui constituent un complément d’information :

http://ripostelaique.com/foll-beurre-tuant-9-milliards-dabeilles.html

http://ripostelaique.com/deux-poisons-tuent-la-france-monsanto-et-lislam.html

http://ripostelaique.com/ardeche-le-maire-dannonay-interdit-lislamiste-integriste-omar-erkat.html

http://ripostelaique.com/migrants-lardeche-francis-gruzelle-denonce-mensonges-de-letat.html

http://ripostelaique.com/exclusif-orphelinats-galere-de-noel-enfants-places.html

http://ripostelaique.com/conditions-de-travail-prehistorique-a-grotte-chauvet.html

http://ripostelaique.com/france-quil-manque-plus-a-nos-politiques.html

http://ripostelaique.com/valence-quatre-spahis-protegeaient-mosquee-attaques-voiture-folle.html

http://ripostelaique.com/tantonville-les-migrants-arrivent-dans-le-chateau-cazeneuve-a-gagne.html




Le Foll fait son beurre en tuant 9 milliards d’abeilles

av le foll avait promis son aide aux apiculteurs en 2012Lorsqu’il a été nommé ministre de l’agriculture, Le Foll a visité des exploitations apicoles dans la Sarthe (ici chez Sophie Dugué), spécialisées dans l’élevage des reines d’abeilles. Il avait alors promis d’aider les apiculteurs et les abeilles. Aujourd’hui, Le Foll fait son beurre en tuant 9 milliards d’abeilles en soutenant les pesticides et insecticides tueurs d’abeilles. Si les abeilles collectaient des billets de banque à la place du pollen et du miel, elles seraient mieux défendues par les ministres socialistes, par les députés et les sénateurs. 

AV AB ISRAE

Suite au courrier de Stéphane Le Foll aux parlementaires, le quotidien de gauche « Le Monde » dévoile le drôle de jeu du Ministre Stéphane Le Foll qui demande aux députés de voter pour les insecticides et pesticides tueurs d’abeilles. A ce stade, deux hypothèses s’imposent. Soit Stéphane Le Foll est devenu fou, et il doit être interné. Soit Stéphane Le Foll est au service des multinationales de l’insecticide, dans un schéma à la Jérôme Cahuzac, et il doit être immédiatement démis de ses fonctions. Les principaux syndicats d’apiculteurs de France, dont l’Abeille Ardéchoise et Drômoise : défense des abeilles, des apiculteurs , ont vivement réagi ce jour en inscrivant, sur leurs sites internet et leurs pages Facebook « LE FOLL, VRP DES MULTINATIONALES DE L’INSECTICIDE TUEUR D’ABEILLES. COMBIEN GAGNE-T-IL DANS LA SERIE « CAHUZAC EST MON MODELE » ? ».

Certes, le combat des apiculteurs pour obtenir l’interdiction des néonicotinoïdes semblait bien inégal dans la République des profiteurs. D’un côté, les firmes qui fabriquent les insecticides tueurs d’abeilles (et d’humains ?) et qui déversent des dizaines de millions d’euros via leurs « lobbystes » présents dans les couloirs des ministères, de l’Assemblée Nationale, du Sénat. De l’autre, les apiculteurs qui n’ont pu offrir aux députés, le 14 mars 2016, que 577 petits pots de miel de 50g étiquetés « Ce miel est le fruit du travail précieux de pollinisation des abeilles dont notre alimentation dépend. Pour préserver ce service inestimable, interdisez les néonicotinoïdes. ».

Après la colère des agriculteurs au dernier salon de l’agriculture (http://ripostelaique.com/jets-de-bouses-de-vaches-huees-pour-hollande-au-salon-de-lagriculture.html), après les trahisons successives de Stéphane Le Foll (http://ripostelaique.com/foll-trahit-agriculteurs-senat-saborde-lapiculture.html), tous s’estiment aujourd’hui victimes d’un ministre incompétent, « ayant pêté les plombs » puisque Le Foll a décidé de « faire son beurre » en tuant 9 milliards d’abeilles en France.

 

Hier, jour de l’ouverture des discussions sur la loi biodiversité, les dirigeants des apiculteurs de France étaient aux abords de l’Assemblée Nationale pour un rassemblement avec les élus, les ONG et la presse afin de demander l’interdiction de ces pesticides. Le même jour, ils ont fait livrer à l’Assemblée Nationale 577 petits pots de miel de 50g étiquetés « Ce miel est le fruit du travail précieux de pollinisation des abeilles dont notre alimentation dépend. Pour préserver ce service inestimable, interdisez les néonicotinoïdes. ». Avec une lettre d’accompagnement expliquant la dangerosité pour les abeilles et pour es hommes des insecticides tueurs d’abeilles.

 

Le 14 mars au soir, dans l’édition du Monde du 15/03, les apiculteurs ont fait publier un encart demandant l’interdiction des néonicotinoïdes.

 

Durant le week-end, Nicolas Hulot a publié une tribune sur la question dans Le Monde, sur proposition de la coordination des apiculteurs de France.

 

Toutes ces actions sont importantes au niveau national. Elles auront permis d’obtenir une interdiction desnéonicotinoïdes en Commission du Développement Durable, mais pour transformer l’essai lors du vote en séance, ce ne sera peut-être pas suffisant compte-tenu de la mobilisation du camp adverse et notamment du Ministre de l’Agriculture.

Aujourd’hui, suite au démentiel courrier de Stéphane Le Foll aux parlementaires, l’UNAF et 3 autres syndicats d’apiculteurs ont écrit de nouveau à l’ensemble des députés pour répondre à l’argumentaire du Ministre.

 

Par la voix d’Anne Furet, la coordinatrice de l’UNAF (l’Union Nationale de l’Apiculture Française qui rassemble 90 % des fédérations d’apiculteurs de France), les combattants de l’Apiculture adressent ce message aux lecteurs de Riposte Laïque : « Nous comptons sur vous pour continuer de contacter tous vos députés, afin de connaitre leur positionnement lors du vote (demain soir ou vendredi matin). » Pour les coordonnés des députés c’est ici (cliquez sur « contact » dans la fiche du deputé) => http://www2.assemblee-nationale.fr/deputes/liste/tableau

Naturellement, dans ce dossier où il y a présomption de corruption de la part des multinationales des insecticides « tueurs d’abeilles » nous vous informerons du vote de vos élus, en publiant une liste nominative, département par département, avec les prénoms et noms des parlementaires concernés.

 

Francis GRUZELLE

Carte de Presse 55411

Lire aussi ces articles qui constituent un complément d’information :

http://ripostelaique.com/deux-poisons-tuent-la-france-monsanto-et-lislam.html

http://ripostelaique.com/ardeche-le-maire-dannonay-interdit-lislamiste-integriste-omar-erkat.html

http://ripostelaique.com/migrants-lardeche-francis-gruzelle-denonce-mensonges-de-letat.html

http://ripostelaique.com/exclusif-orphelinats-galere-de-noel-enfants-places.html

http://ripostelaique.com/conditions-de-travail-prehistorique-a-grotte-chauvet.html

http://ripostelaique.com/france-quil-manque-plus-a-nos-politiques.html

http://ripostelaique.com/valence-quatre-spahis-protegeaient-mosquee-attaques-voiture-folle.html

http://ripostelaique.com/tantonville-les-migrants-arrivent-dans-le-chateau-cazeneuve-a-gagne.html




Liste de 22.000 noms : les combattantes kurdes révèlent l’intox de Daech

av combattantes kurdes

Exclusif : les combattantes Kurdes révèlent l’intox de Daech à travers le Wiki Leaks de l’Etat islamique

Les sœurs de Reem Hassan, cette chef de guerre tombée en héros, voici quelques mois, face à Daech (http://ripostelaique.com/exclusif-la-mort-en-direct-de-reem-hassan-assassinee-par-daech-trahie-par-la-france-et-les-usa.html), dont nous avons souvent relayés les exploits, dénoncent via un mail adressé à leurs soutiens, la plus grosse manipulation de l’état islamique, reprise en chœur par tous les médias occidentaux, le Wiki Leaks de l’Etat islamique. Selon ces combattantes, « le «Wiki Leaks» de l’Etat islamique, une soi-disante liste comportant 22.000 noms de recrues de l’organisation terroriste, constitue une vaste opération d’enfumage orchestrée par l’Etat islamique. Il en est de même de l’intox, prise au sérieux par les services de renseignements occidentaux selon laquelle l’Etat islamique a transféré son quartier général, en plein désert, en laissant son fief de Raqqa. Depuis plusieurs semaines, les structures de commandement de l’Etat Islamique se trouvent dans des quartiers populaires de Mossoul, difficilement bombardables… Les mouvements de résistance Kurde sont les seuls à disposer d’informateurs de terrain, au sein d’une population Kurde de 37 millions d’habitants, dont les territoires sont massivement occupés par l’Etat Islamique et par les colonialistes et génocidaires Turques… ».
L’absence officielle d’activité sur Raqqa, qui abrite toujours d’importants moyens logistiques non décelés par les satellites Occidentaux, s’explique, selon plusieurs cheffes de guerre Kurdes, par le fait que les combattants de Daech connaissent les heures de passage des satellites occidentaux.
L’exemple de la chef de guerre Reem Hassan a fait des émules parmi les femmes Kurdes qui s’emploient, depuis de nombreuses années, à former des cadres pour le futur Etat Kurde. Surtout lorsque les Kurdes ont appris, via internet, que le colonne de combattantes de Reem Hassan a été trahie et abandonnée par la France et les USA, sans doute pour faire plaisir aux dirigeants Turques. En effet, les aviations françaises et américaines avaient fermement promis un soutien aérien au groupe de combattantes dirigées par la Jeanne d’Arc Syrienne Reem Hassan. (lire http://ripostelaique.com/exclusif-la-jeanne-darc-kurde-reem-hassan-est-tombee-en-heros-face-a-daech.html ).  Sans cette promesse de soutien aérien, les combattantes de la Liberté n’auraient, sans doute, pas attaqué DAECH à une contre cinquante ce jour là et auraient attendu que le rapport de force leur soit plus favorable.
av kurdDe par le sang versé par ces combattantes Kurdes, l’Occident et l’ONU devront, demain, accorder un état souverain aux 37 millions de Kurdes
Peu d’experts du Renseignement Occidental (y compris Bernard Bajolet, l’Enarque Français qui dirige la DGSE Française) se sont posés des questions sur l’authenticité des documents, notamment des logos et de la rhétorique utilisées, qui ne correspondent pas forcément aux habitudes de Daech. Les combattants Kurdes savent, eux, depuis des années, que les principaux adversaires de la région sont Daech et les Turques, « et qu’on ne quitte pas vivant l’organisation terroriste Daech, encore moins avec des documents confidentiels et une liste de 22 000 noms » !
av bajoletBernard Bajolet (en civil au centre), l’enarque qui dirige la DGSE : homme de terrain ou d’appareil ?
Pour une fois, les ministres de la Défense et de l’Intérieur Français ont été bien inspirés de se taire en se refusant à tout commentaire. Un porte-parole de Downing Street a déclaré, lui, n’avoir pas eu connaissance de ces documents jusqu’à présent et étudier «la façon dont nous pouvons utiliser ces informations pour lutter contre Daech».
av bachar écoutes dgse et dcriLes agents des services de renseignements occidentaux et Américains collectent le renseignement devant des ordinateurs et via des satellites. Les agents Kurdes ou Syriens (parmi les meilleurs au monde avec ceux du Mossad) « chouffent » dans les lignes et villes tenues par Daech.
amie is lt para prête
Comment cette intox est-elle arrivée sur la table des chefs occidentaux et de quelques médias ? Selon un scénario digne du vol des bijoux de la Castafiore dans Tintin. La chaîne britannique Sky News, le journal allemand Süddeutsche Zeitung, ainsi que le site d’opposition syrien Zaman al-Wasl ont publié des extraits de ces listings. Sky News affirme les avoir obtenus sous forme d’une clé USB dérobée au chef de la police du «califat» et transmise en Turquie par un membre repenti de Daech. Comme si un potentiel traitre de Daech arrivait à « faire les poches » du chef de la police de l’organisation terroriste.
Dans une France marquée par l’arrivée massive des migrants, y compris dans les orphelinats (lire http://ripostelaique.com/exclusif-orphelinats-galere-de-noel-enfants-places.html ), dans une France où nos paysans se suicident pour échapper aux huissiers, dans une Allemagne où les migrants perturbent le quotidien de plusieurs grandes villes, le ministre de l’intérieur Thomas de Maizière, sans même vérifier l’authenticité des documents a souligné « qu’ils permettaient de comprendre «les structures sous-jacentes de l’organisation terroriste» et permettraient de faciliter et d’accélérer les poursuites contre les candidats au djihad en Allemagne ». Heureusement que le ridicule ne tue pas.

Francis GRUZELLE

Carte de Presse 55411

 http://ripostelaique.com/exclusif-orphelinats-galere-de-noel-enfants-places.html

http://ripostelaique.com/exclusif-la-mort-en-direct-de-reem-hassan-assassinee-par-daech-trahie-par-la-france-et-les-usa.html