1

Agression à l’oeuf à Moissac : le noble pardon d’Eric Zemmour

Après le jet d’oeuf de Moissac, Eric Zemmour a pardonné à son « agresseur » et a dialogué avec cet agriculteur de 70 ans.

Après avoir refusé de porter plainte contre l’agriculteur de 70 ans qui lui a écrasé un œuf sur la tête à Moissac, Éric Zemmour l’a reçu juste après son meeting à Agen. L’homme s’est excusé de son geste après une conversation cordiale avec Eric Zemmour.

Par son comportement et son pardon, Eric Zemmour montre, une fois encore, qu’il comprend le désespoir des Français, la misère des classes sociales populaires, des exclus de la société, avec des dirigeants prêts à « offrir des ponts d’or » aux migrants, en abandonnant les citoyens les plus fragiles.

Un geste de pardon qui montre qu’Eric Zemmour sera un grand président de la République, capable d’apporter une réponse adaptée à chaque citoyen.

Bien entendu, ce pardon d’Eric Zemmour n’a pas été relayé par l’ensemble des médias, soucieux de dresser un portrait au vitriol du candidat qui a toutes les chances d’accéder au second tour de l’élection présidentielle. Tous ont préféré rester au fait divers brut, l’oeuf écrasé sur la tête d’Eric Zemmour par un homme désespéré qui n’a plus confiance dans les institutions de la V ème République, qui ne croit plus en la démocratie.

https://www.ladepeche.fr/2022/03/12/presidentielle-2022-eric-zemmour-vise-par-un-jet-doeuf-pendant-sa-visite-a-moissac-10165430.php

D’après le parquet de Montauban, cet agriculteur à la retraite, « père d’un enfant atteint d’autisme (…) sans antécédent judiciaire, a motivé son geste par son profond désaccord » avec les prises de position controversées d’Éric Zemmour au sujet des enfants en situation de handicap ».

Comme peu de candidats savent le faire, Eric Zemmour a eu l’intelligence de dialoguer avec cet agriculteur de 70 ans, d’écouter son point de vue, de lui laisser ses coordonnées, dans le cadre d’un échange républicain, qui fait temps défaut à Emmanuel Macron, l’exterminateur de nombreux agriculteurs, de nombreux français pauvres.

Francis GRUZELLE
Journaliste et écrivain
Carte de Presse 55411

 




Macron massacreur des agriculteurs et des pauvres

Après un combat judiciaire de plus de dix ans, un éleveur de Saint-Aubin-en-Bray (Oise) a été condamné en appel à verser 102 000 euros de dommages et intérêts à des voisins, comme le révèle France Infos. Les voisins se plaignaient du bruit et de l’odeur de ses vaches depuis l’agrandissement de sa ferme située au cœur du village. Les magistrats de Macron (cour d’appel d’Amiens) ont donc confirmé, mercredi 9 mars, la décision du tribunal de Beauvais de 2018, qui avait reconnu en première instance les “troubles anormaux de voisinage”.

Depuis des années, les agriculteurs sont massacrés par la politique et les juges d’Emmanuel Macron, comme tous les pauvres de notre pays, qu’ils aient ou non un emploi, qu’ils aient ou non un toît.

Alors que plusieurs agriculteurs se suicident chaque jour, selon les chiffres officiels fournis par la MSA ‘Mutualité Sociale Agricole), la caisse d’assurance maladie des paysans  et autres métiers de la terre, Vincent Verschuere, 33 ans, totalement sous le choc, lâche Je n’ai pas cet argent sur mon compte. Cela veut dire la fin de mon exploitation“. Le procès était très suivi par le monde agricole, craignant qu’il ne fasse jurisprudence dans les conflits opposant riverains et agriculteurs.

Une nouvelle fois, le monde agricole est sous sous le choc, foudroyé par cette incroyable décision des juges de Macron, payés avec les impôts prélevés sur les faibles revenus des agriculteurs et des autres français qui travaillent dur. “On est sous le choc de ce très mauvais signe donné à la production de lait et de viande”, martèle le vice-président de la FNSEA, Luc Smessaert, lui-même éleveur laitier dans l’Oise. “C’est une ferme familiale, qui avait fait un gros effort d’intégration paysagère. On ne peut pas dire ‘il faut manger local’ et bloquer l’activité de nos campagnes“, ajoute ce responsable syndical très lucide, appelant à développer des chartes de bon voisinage pour préserver le vivre-ensemble.

Certains agriculteurs du secteur redoutent un suicide du jeune chef d’exploitation, « sur la paille » à cause des juges de Macron. Cet homme travailleur fait désormais partie des millions de français massacrés par le pouvoir, comme les étudiantes obligées de se prostituer pour survivre après la baisse des APL, la perte de leurs emplois occasionnels dans les librairies, restaurants, etc, fermés par Macron. Ou comme ces grands chefs cuisiniers, ruinés par les mesures anti-covid de Macron, qui se sont pendus dans leur cuisine, pour éviter la saisie de leur restaurant par les huissiers, la honte de la faillite.

https://ripostelaique.com/octopus-accuse-macron-il-a-livre-40-000-etudiantes-a-la-prostitution.html

https://ripostelaique.com/macron-et-le-guide-michelin-ont-encore-tuer-un-grand-chef-marcel-keff.html

D’autres français ont perdu leur emploi, leur logement, et mendient dans la rue, car Macron a durci les conditions d’octroi des allocations chômage et réduit les durées d’indemnités. Augmentation des salaires des hauts fonctionnaires oblige ! Il n’y a jamais eu autant de pauvres et de SDF dans les rues des villes de France, de retraités qui « crèvent » de faim, et d’agriculteurs ruinés qui s’éteignent en silence dans la France profonde.

Francis GRUZELLE
Journaliste et écrivain
Carte de Presse 55411




Salon de l’Agriculture : Eric Zemmour plébiscité par le monde rural

4 mars 2022, 9 h : entrée fracassante d’Eric Zemmour au salon de l’agriculture. D’emblée, il déclare aux journalistes et aux agriculteurs qui l’accueillent : « qu’il faut cesser d’importer des produits qu’on n’a pas le droit de cultiver en France…. On a interdit en France les OGM et en même temps on importe beaucoup de produits avec des OGM. Donc ça, il faut interdire ». A la question d’un confrère « Et lorsqu’il n’y a pas de substituts, comme les tourteaux de soja pour nourrir le bétail ? », Eric Zemmour répond sans hésiter « Il faut essayer de trouver des substituts… Et il n’y en a pas, évidemment on en importe, mais la ligne doit être ça ».

Interrogé sur les technologies de sélection variétale, Eric Zemmour affirme : « Je n’ai pas fait ma religion là-dessus. Je m’en tiens à la ligne que j’ai définie : ce qu’on interdit, on ne peut pas importer… Nous devons favoriser la recherche, l’innovation. Pour régler la question des produits phytosanitaires, on peut développer la robotique…. »». Concernant les faucheurs volontaires, Eric Zemmour est catégorique : « Toute transgression de la loi doit être condamnée ».

Dès son entrée au salon de l’Agriculture, Eric Zemmour s’est montré en terrain conquis, très à l’aise sur chaque sujet. Au plus près des agriculteurs – chez lesquels il arriverait en deuxième position dans les intentions de vote juste derrière Emmanuel Macron -, le patron de Reconquête! a complètement épousé la panoplie du prétendant à l’Élysée…37 jours avant le premier tour. Eric Zemmour a aussi déclaré « Etre favorable à l’exonération des droits de transmission pour les entreprises familiales… Cela concerne évidemment les agriculteurs ! Alors que le nombre des exploitations a considérablement diminué. Cette mesure-là sera la première qui pourra favoriser la reprise ».

Le candidat de Reconquête! a aussi reconnu « que ses échanges avec les agriculteurs français le poussent à conclure « qu’il ne faut pas privilégier un mode d’agriculture… Il faut développer l’agriculture bio parce qu’il y a une vraie demande… Mais il faut que les Français continuent d’exporter le blé etc. en respectant les normes sanitaires, en limitant au maximum les produits phytosanitaires, mais il ne faut pas privilégier uniquement le bio ».

Baptême du feu réussi pour Eric Zemmour, car le salon de l’Agriculture constitue une étape obligatoire pour s’adresser au monde rural et recueillir ses suffrages. Avec le salon de l’agriculture,  Éric Zemmour montre à tous qu’il est capable d’aller à la rencontre des Français qui travaillent dur pour gagner peu et qu’il est capable de leur proposer une amélioration de leurs conditions de vie.

A la différence d’Emmanuel Macron, qui est resté peu de temps sur le salon de l’Agriculture (rompant avec les traditions de la Vème République, Eric Zemmour, accompagné par Philippe de Villiers, Guillaume Peltier et Nicolas Bay, a rencontré le monde agricole durant huit heures. On a remarqué sa présence sur les stands hauts-savoyards, auprès des vaches Abondance et de « Neige »,  reine du salon.

Néanmoins, au coeur des allées de la Porte de Versailles, le cortège avance. Péniblement parfois. Entre les demandes de selfies, de dédicaces de livres et d’accolades, Éric Zemmour écoute attentivement ses interlocuteurs. Quitte à oublier de faire la promotion de son programme sur le sujet.

Au lendemain de l’entrée dans la course du chef de l’État, qui a indiqué, dans sa «Lettre», ne pas pouvoir faire campagne comme il le souhaitait en raison du contexte international, Éric Zemmour a pris le contre-pied de cette stratégie. Pendant huit heures, il a fait revivre la mythologie chiraquienne à « tâter le cul des vaches », à déguster, sans retenues, les produits régionaux qui lui étaient proposés, à enchaîner discussions avec les paysans, à proposer des solutions là où les problèmes agricoles semblent insurmontables. On aurait pu croire que Jacques Chirac était revenu, tant Eric Zemmour affichait un doux bonheur lors des dégustations de fromages et de confitures, de pains issus de différentes régions de France, ou encore lors du banquet ultra-marin.

Le leader présidentiel Eric Zemmour a eu beau ne pas bouder son plaisir, c’était aussi une façon pour lui de damer le pion à sa principale concurrente Marine Le Pen qui joue, depuis plusieurs mois, de sa « proximité » avec les Français pour tenter de rattraper son retard sur le candidat de Reconquête.

Francis GRUZELLE
Journaliste et écrivain
Carte de Presse 55411




Le député LR Guillaume Peltier rallie Éric Zemmour

Le député LR Guillaume Peltier rallie Eric Zemmour car il est persuadé que Valérie Pécresse conduit LR à la défaite.

Les ralliements de poids en faveur d’Eric Zemmour, seul candidat crédible face à Emmanuel Macron, se succèdent. Dernier en date, celui de Guillaume Peltier, l’ancien numéro 2 de LR où il était progressivement tombé en disgrâce dans les instances. Guillaume Peltier a annoncé dimanche son inconditionnel soutien au candidat à la présidentielle Eric Zemmour, “seul candidat de la droite” selon lui, en taclant sévèrement Valérie Pécresse.

L’information est confirmée par l’AFP, qui cite Guillaume Peltier « J’ai pris la décision de soutenir le seul candidat de la droite, le seul candidat fidèle aux valeurs du RPR, le seul candidat capable de battre Emmanuel Macron parce que capable de rassembler tous les électeurs de droite ». De plus, Guillaume Peltier, le député du Loir-et-Cher, a expliqué à Cnews et Europe 1 : “Je veux que la France reste la France….Il est urgent que la majorité silencieuse se lève et prenne le pouvoir face à la tyrannie des minorités… J’appelle à l’union de tous les électeurs de droite derrière Eric Zemmour ».

Guillaume Peltier était le porte parole de Nicolas Sarkozy

Le ralliement de Guillaume Peltier dérange les notables de LR, mais aussi Marine Le Pen. En effet, ancien du Front national passé chez Philippe de Villiers au début des années 2000, Guillaume Peltier, fut le porte-parole de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012. Il y a quelques temps, Guillaume Peltier avait perdu sa place de vice-président de LR en décembre, après un tweet admiratif envers Eric Zemmour. Avant cela, il avait été déchu de son poste de numéro 2 fin mai 2021, après avoir assuré « porter les mêmes convictions » que le maire de Béziers Robert Ménard, proche du RN.

Depuis son annonce de ralliement à Eric Zemmour, les coups bas se succèdent et les insultes pleuvent. Lors d’un déplacement à Cerbère (Pyrénées-Orientales) à la frontière franco-espagnole, Marine Le Pen (RN) a vilipendé Guillaume. Peltier, lui reprochant d’avoir coché toutes les cases, d’avoir fait tous les mouvements politiques ».

Même son de cloche du côté des ténors du Modem. Le ministre MoDem Marc Fesneau, du même département que Guillaume Peltier, a aussi condamné sur Twitter ce « retour à la maison mère, au terminus des prétentieux, des ambitieux et des opportunistes ». Guillaume Peltier « va probablement en éclaireur » auprès d’Eric Zemmour, a jugé sur BFMTV le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, qui voit dans ce départ le symptôme « d’un problème d’autorité et de ligne chez les LR ».

Ce ralliement laisse augurer d’autres ralliements en faveur du candidat Eric Zemmour, et devrait favoriser l’obtention de parrainages auprès de maires et de cadres LR ayant des mandats régionaux ou départementaux, et fidèle à la ligne de l’Ex LR Guillaume Peltier.

Francis GRUZELLE
Journaliste et écrivain
Carte de Presse 55411

 

 




Eric Zemmour démontre l’imposture du discours de Guillaume Peltier

Nous devrions être immunisés de cette Droite qui prétend sans cesse, et surtout dans l’opposition, condamne le pouvoir en place quand elle n’est plus qu’une ombre, et fait le jeu du mondialisme et continue de  s’avilir sans cesse en votant à l’Assemblée européenne, ce qu’elle condamne en France !

La Droite qu’elle soit RPR, UMP, LR est toujours la même sauce que l’on veut absolument nous faire avaler avec les même poulets avariés, les mêmes gigots faisandés. C’est la même soupe qui nous est resservi jusqu’au vomissement.

Après 14 ans de Mitterrandie, nous avons eu 12 ans de Chirac, le faisandeur en chef, qui nous a fait le coup de la pomme, pour nous faire avaler sa poire. 12 ans de mensonge après 14 ans de socialisme. Il trouva le moyen de nous donner 5 ans de socialisme supplémentaire en appelant Lionel Jospin au pouvoir, un ancien trotskiste honteux, fils de collabo comme beaucoup de ces fils à papa.

5 ans de plus grâce au crâne d’œuf Ali Juppé, « le meilleur d’entre nous » qui dissoudra l’Assemblée nationale sous les conseils de Villepin, ou il avait pourtant, la majorité intégrale en 1997. Plus con tu meurs !

Comme cela ne suffisait pas d’avoir 17 ans de socialisme, nous eûmes 5 ans de Sarkozysme encore plus destructeurs. J’ai voté en 2007 pour Sarkozy et je dois dire que je ne m’en remets toujours pas. Voilà un homme à peine élu, qui s’entoure de ministres de gauche et qui s’en est vanté durant toute la durée du mandat. 

Nous les patriotes de France, du SIEL, des amoureux de la France, du Front national, et autres instances politiques, nous avons été bousculés, vilipendés, trahis, maudits, sacrifiés sur différents autels de l’Eglise, des temples, des mosquées, de la finance, des banques, des grands groupes, du Qatar, et de l’Arabie Saoudite.

Nous avons été retournés sans ménagement, dépouillés, on nous a fait les poches, mis à poil, et vendus au plus offrant pour une poignée de rials, de dirhams, ou de livres turques, pour quelques barils de pétrole.

Nous avons été maltraités par tous les gouvernements de gauche comme de droite. Nous avons été pillés, et insultés et voici que le petit Guillaume Peltier veut nous la faire à l’envers. Il prétend qu’il œuvre pour nous, qu’il travaille à nos intérêts et souligne quelque part, son mépris pour des partis patriotes comme par exemple, le Front national, Debout la France, le SIEL, et tous ceux qui refusent son européisme béat et donc, son atlantisme de fait !

Guillaume Peltier a un parcours atypique puisqu’il vient du Front national, (Jean Marie Le Pen) du Mouvement National Républicain,(Bruno Mégret)  du Mouvement pour la France,(Philippe de Villiers) et à l’UMP sous Nicolas Sarkozy le flamboyant. Ce Nicolas jeune premier de la droite à cette époque, le même qui nous a fait croire au karcher et autres balivernes.

Le même Sarkozy à qui je ne pardonnerai jamais, de nous avoir enflés avec le référendum de 2005, annulé par son traité de Lisbonne. Plus traître que Sarkozy, je ne vois pas, hormis Brutus et Talleyrand !  Il a poignardé, incendié, détruit tout ce qu’il aura touché. Pire que lui, ce serait la peste socialiste, alliée au choléra communiste. Il aura réussi in fine, à donner une vitrine à l’islamisme en n’ayant pas eu le courage élémentaire de s’inspirer de Napoléon 1er avec le consistoire ! Par exemple exiger de sortir des statuts de l’association CFCM, tous ce qui n’est pas digne de la République française, à savoir l’égalité des sexes, celui de l’égalité en droits, celui d’apostasier, celui de divorcer dans n’importe quel tribunal, etc.

Guillaume Peltier a des prétentions qu’il ne pourra jamais réaliser. Il n’y a rien de neuf à attendre de ces gens-là ! Lui et son nouveau patron Laurent Wauquiez vont chercher à naviguer à vue et à se présenter comme des petits nouveaux nés d’hier. Mais ils ont un lourd passif, ils ne sont pas innocents.

C’est pathétique de les regarder se débattre dans le cambouis de leurs actions d’hier, leurs mensonges d’aujourd’hui. « Par appétit de pouvoir, de gloire ou de richesse, ces gens voient plus d’avantages à sacrifier leur Liberté qu’à la défendre. Une fois l’habitude établie, l’état de servitude ne se perçoit même plus » disait de La Boétie. Guillaume Peltier ne le réalise sans doute pas, mais les Français patriotes, savent ce qu’ils veulent et surtout ce qu’ils ne veulent pas !

Assez des médiocrités et des nonchalants de l’action. Assez des gestionnaires de la décadence, a écrit Marie France Garaud. Elle qui disait, au sujet de Jacques Chirac, j’ai cru qu’il était de l’acier dont on faisait les meilleurs canons. Il n’était que de la faïence dont on fait les bidets ! Elle savait bien avant nous ce qu’il valait, ce qu’il était capable de trahir (Le bateau France mis au quai de l’oubli) et ceux qu’il a trahis par la suite à commencer par Jacques Chaban-Delmas et bien d’autres par la suite.

Je déteste ces représentants d’une droite limace, d’une droite changeante, sans colonne vertébrale, sans rigueur, sans courage, sans honneur. Cette droite nous a trahis, elle a trahi dans différentes communes, dans les départements, et les régions et par-dessus tout, elle a trahi la nation France.

Non Monsieur Guillaume Peltier, je ne voterai plus jamais pour vous et vos amis ! Eric Zemmour a raison encore une fois : « Vous êtes un sous-Sarko (…) vous parlez comme la gauche »

https://vk.com/video299006518_456239055

Gérard Brazon (Libre Expression)