1

Bourdin et Camélia Jordana n’ont vraiment pas à nous faire la morale !

Il a bien raison de rire au nez des auditeurs qui l’écoute religieusement.

La petite bourgeoise Camélia Jordana dit avoir peur de rencontrer un policier et se fait la porte-parole d’une banlieue « terrorisées » par la Police, et dont les habitants se feraient « massacrés » par celle-ci !

Une banlieue qu’elle n’a jamais vu de près par ailleurs, puisque fille d’une grande famille bourgeoise, (Maman thérapeute, papa chef d’Entreprise dans le BTP) et vivant dans une résidence huppée du sud de la France, comme nous le dit Patrice Quarteron dans sa vidéo. (Source)

Voici Jean Jacque Bourdin le « chevalier blanc » de RMC qui se fait gauler par les pandores pour excès de vitesse, et dépassement de la règle des cent kilomètres de son lieu de domicile.  Le chevalier à l’Audi 6, va devoir repasser à la machine pour rester blanc, et pour continuer à écouter sans rire, les plaintes de ses auditeurs payés aux SMIC qui croient encore à sa rigueur et sa droiture ! 

Les gendarmes de :

Image

Ces deux exemples nous démontrent s’il le fallait que nous sommes bien les couillons de la farce ! Une élite journalistique, politique, et artistique estime qu’elle n’est pas concernée par les mesures qu’elle réclame à cors et à cris par ailleurs et qu’ils justifient souvent à longueur d’émissions.

Le fameux « faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais ». Jean Jacques Bourdin ne cesse jamais, chaque jour, de faire la morale à tout le monde et d’agir en Fouquier-Tinville des salons, à la moindre occasion, lorsqu’il a en face de lui, un représentant identitaire et souverainiste.

Il utilise la moquerie, le cynisme, le doute, la rhétorique habituelle pour démonter son invité du moment avec lequel il ne partage pas les vues politiques ! Il regarde son interlocuteur avec suspicion, fait des mimiques assassines, interrompt les réponses,  analyse les propos sous son optique, et affirme qu’il ne fait que son travail, et qu’il n’a aucune idée préconçue. Seuls les idiots peuvent croire ces fadaises.

Tout homme et toute femme a ses opinions et il est difficile d’en faire abstraction. C’est une prouesse d’arriver à les mettre en retrait et de mener un débat en toute objectivité. Un vrai talent que n’a pas/plus Jean-Jacques Bourdin. Il s’étonne encore, que certains refusent de le rencontrer !

Il aurait eu une « dérogation » pour s’évader de son domicile. Étonnant !

Le virus serait donc sensible aux dérogations préfectorales, ou gouvernementales, et de fait, ne contaminerait pas les personnes que Bourdin aurait pu rencontrer.

Aurait-il été soigné chez le Professeur Raoult, ainsi que sa femme Anne Nivat, qui en profite pour faire savoir le nom du gendarme qui a verbalisé son vertueux mari ! Une curieuse méthode chère Anne, que celle de la délation d’un membre de la gendarmerie sur les réseaux sociaux. Curieuse vision d’une défenderesse de la cause humaniste, et qui dénonce à la vindicte populaire, un gendarme qui ne faisait que son travail. A quand la divulgation des noms de policiers, de gendarmes, de douaniers qui interviennent sur les trafics divers et pas seulement sur la route, dans vos futurs tweets ?

Jean Jacque Bourdin aurait eu une « dérogation » ! Par qui ? Pourquoi ? Au nom de quoi ? Qu’est-ce qui pourrait motiver une telle dérogation permettant à un citoyen comme tout le monde, de ne pas obéir aux règles sanitaires imposées pour tous ?

Jean Jacque Bourdin peut friser les 200 km/h et se faire le chantre du 80 km/h sur son antenne sans que personne ne trouve rien à y redire, surtout pas sa femme et ceux qui lui ont permis de « déroger ».

Qui est donc Jean Jacque Bourdin ? Quelle est sa fonction si ce n’est le porte-parole d’un pouvoir macroniste avec lequel il entretient de bonnes relations !

Nous sommes bien dans le nœud de ces privilégiés hors sol qui s’estiment absous d’obéir aux lois et règles ! Les mêmes qui s’offusquent en public, des zones de non-droit dans des quartiers entiers hors république. En fait, eux comme les voyous des quartiers, sont hors sols, hors la loi commune à chaque citoyen. Seuls les citoyens d’en bas comme disait Raffarin, les sans dent de François Hollande, les ligueurs et autres graines de fascistes comme le disait le branleur Benjamin Griveaux au sujet des gilets jaunes, sont priés d’obéir, de se confiner, et surtout, de fermer leurs gueules.

Cet épisode Covid 19 a été riche d’enseignements pour tout le monde ! Il a souligné les différences de statuts en fonction des origines sociales face à la machine judiciaire et policière.

Je remercie chaleureusement ce gendarme qui a fait juste son boulot contrairement à ce pense Anne Nivat dans son tweet pour le coup dégueulasse, et digne des heures les plus sombres.

Gérard Brazon




Lettre à mon ami Pierre Cassen, un homme libre qu’ils veulent abattre

Devant la 17e chambre de Paris, te revoilà assigné à un prétendu procès ! Ton forfait ? Dire ce que tu penses, être ce que tu es, participer à ton niveau à un journal en ligne dont tu n’es plus, depuis 2012, le directeur de publication même si tu nous donnes chaque jour ton avis sur l’actualité !
C’est déjà trop pour les tenants du pouvoir, pour ces saigneurs judiciaires !
 
Nous ne sommes plus en démocratie depuis bien longtemps, depuis les lois dites mémorielles. Nous sommes dans l’atteinte quotidienne de nos libertés de dire et d’écrire, voire même de débattre en tout liberté ! Le débat fait peur, le formatage est obligatoire et cela commence à l’école de ce qu’ils appellent, « l’école de la République » !
La justice est dure avec les patriotes, laxiste avec les délinquants, les voyous et les terroristes !  
N’étant pas républicain, j’avoue tranquillement que cette République, qui détruit tout ce qui a fait la grandeur de notre nation depuis Clovis, ne m’étonne pas ! Elle est à la hauteur de ce qu’elle est, de ce qu’elle a toujours été depuis la Révolution de 1793, (et non 1789) et autres ! Elle a toujours été au service de nantis, et a utilisé le peuple, sa colère, et même des guerres, pour asseoir sa prédominance contre le peuple !
Les édiles de la République nous servent un monceau de mensonges, dilués dans la boue d’une pseudo-démocratie, et servi- à un peuple prié de se taire et d’obéir. Mais ce peuple se réveille en France, comme partout en Europe !
Mon cher Pierre, mon ami,  je sais tout du moins que tu ne partages pas mon inclinaison, particulièrement pour le second Empire, mais qu’importe, nous avons des ennemis communs qui s’acharnent sur toi aujourd’hui, dans les palais judiciaires. Tu es devenu le gibier d’une chasse à courre judiciaire, la victime pour une future potence, l’homme libre à abattre. Ce qui m’écœure le plus, sans faire mon Éric Zemmour, c’est l’ignorance crasse des leçons de l’Histoire, et singulièrement celle des « heures les plus sombres » ! Exemple, en 1941 : la généralisation de ces tribunaux d’exception dans un esprit avéré de collaboration judiciaire avec l’occupant ! (Source)
Tu es victime d’un procès politique et comme tu ne baisses pas la tête, comme le font hélas, certains médias de notre mouvance, trop intimidés par la « farce juridique », tu cristallises cette haine qu’ont toujours les minables à cheval face aux manants dans la boue ! Jamais ils ne mettront un pied à terre pour ne pas avoir à se salir ! Seule la boue jetée sur eux pourrait éventuellement provoquer une vraie réaction !   
Attends-toi à l’injustice, à l’ignoble, commis par des gens sans foi, et obéissant à des lois fabriquées pour nuire au peuple que tu représentes à travers ta gouaille, et ton discours de gavroche ! 
Les « manants » comme toi sont dangereux pour ces pseudo-« élites » judiciaires, car ils sont bousculés et mis devant leurs simples réalités, celles de se voir contraints de cracher sur la liberté d’expression ! Ils finissent par se baver dessus, si ce n’est pire !
Aux ordres, ils te font payer leurs trahisons. Ils sont et restent les premiers à jurer fidélité, comme le furent ceux qui jurèrent fidélité à Pétain ! Ils seront demain les premiers à jurer fidélité à ceux qu’ils méprisent aujourd’hui, du haut de leurs petits tabourets qu’ils prennent pour un trône de justice !

Ils seront demain les premiers, si nous gagnons notre combat pour la liberté, à se mettre à genoux dans la boue quand, à cheval, tu passeras devant ces tristes individus sans orgueil, sans dignité aucune, qui ressembleront alors à des étrons contents d’être encore là ! 
Amitiés sincères et courage !
Gérard Brazon



Harlem Désir : 122.195 euros de rémunération, 0 euro d’impôt

Encore un qui est dans la misère ! Harlem Désir, grâce à ses amitiés gauchistes, perçoit 122 195 euros, avec 0 euro d’impôt à la fin de l’année. Pas belle la République des copains, des coquins ?

Harlem Désir, vous connaissez ? Non, ce n’est pas un quartier de New-York ! Ni un nouveau rappeur ! Même s’il fait partie de la bande à « Juju » Dray, Cambadélis, Hollande, Mélenchon… Le nouveau sous secrétaire général adjoint de l’ONU ? Non, mais un récent reclassé de la gauche dans un poste stratégique pour le Français moyen qui le paie. Ce sacré Harlem, spécialisé dans « S.O.S. racisme » a réussi à se faire confier « le job » de représentant pour la liberté des médias au sein de l’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE). Si, si, cela existe ! Du moins pour Harlem Désir. Et, à ce titre, notre « bon ami » Harlem Désir va toucher 122.195 euros net par an, selon le quotidien l’Opinion, qui révèle ce nouveau scandale. Surtout, ce montant n’est pas imposable. L’intégralité de cette somme atterrit donc dans la poche d’Harlem Désir : 122.195 euros de rémunération, 0 euro d’impôt. Qui dit mieux ?

Ah, les copains, les coquins, comme disait le regretté Charles Pasqua. Rien à voir avec la chanson « Désir, désir », mais plutôt avec le titre des jolies Suédoises du groupe Abba « monnaie, monnaie »…. Décidément, la République est plus efficace qu’un pressing lorsqu’il s’agit de recaser un « gaucho », dont chacun se souvient qu’il fut un brillant et bosseur secrétaire d’Etat des Affaires européennes. Dans le même temps, la République laisse « crever » sur le trottoir des héros de son armée.

https://ripostelaique.com/le-sdf-decede-dans-les-rues-de-poissy-etait-un-heros-de-la-guerre-du-golfe.html

Pourtant, avec les 122 195 euros versés à Harlem Désir, on aurait pu en sauver des militaires abandonnés devenus « SDF » ! Mais, il parait qu’il n’y a plus de sous pour le social et pour les Français moyens. Certes Harlem Désir (rait) ce travail harassant pour nourrir sa famille et continuer à « jouer les bobos parisiens ». Il parait que ça coûte bonbon.

Sévère avec ce pauvre Harlem ? Non, pas du tout ! Nos confrères de la rédaction du Magazine « Capital » sont encore plus méchants et subtils que nous. Ils écrivent en effet : « Les dirigeants des trois Institutions de l’OSCE (le responsable du Bureau des Institutions démocratiques et des droits de l’homme, le représentant pour la liberté des médias (N.D.L.R. Harlem Désir) et la Haute Commissaire pour les minorités nationales) ont ainsi un rang et un salaire comparables à ceux de sous-secrétaire général des Nations Unies. L’OSCE précise que l’emploi de représentant pour la liberté des médias est un « plein-temps”.  Soit, chaque mois, près de 9 fois le Smic non imposable, il fallait le faire.

https://www.capital.fr/economie-politique/harlem-desir-122-195-euros-de-remuneration-0-euro-d-impot-1238426

D’autres médias, à l’image d’économie matin, doutaient de la sincérité de la déclaration de patrimoine effectuée par Harlem Désir, en 2013, époque où il était encore député européen. Jean-Baptiste Le Roux écrivait : « … le député européen affirme avoir été propriétaire, aujourd’hui il loue, encore une fois, comme tout le monde ! Et après la vente de son appartement, survenue après la séparation d’avec la mère de ses enfants, il ne lui resterait donc plus que « environ 20 000 euros »…. »

Mêmes doutes exprimés par la rédaction du Figaro. Interrogé en 2013 par l’éditorialiste Yves Thréard, le  premier secrétaire du Parti socialiste, avait estimé, le plus sérieusement du monde, « son patrimoine actuel à environ 20 000 euros, ce qui correspondrait, selon lui, à des livrets d’épargne et à une voiture ». Quelqu’un comme vous, comme moi, quelqu’un de proche du peuple.

Dans ce contexte troublant, je journaliste Jean-Baptiste Le Roux affirmait, toujours en 2013, « Toujours est-il qu’avec un salaire mensuel de près de 8 000 euros brut, soit 6 200 euros net, en tant que député européen (depuis 14 ans), auquel s’ajoute l’indemnité mensuelle forfaitaire sans justificatif de frais généraux de 4 300 euros, avancer un chiffre de 20 000 euros, c’est soit faire preuve de grande modestie, soit faire un pieux mensonge !  »

Pour son « temps plein » de représentant pour la liberté des médias, en 2018, Harlem Désir touche en moyenne plus de 10 180 euros par mois, exemptés d’impôts, contre 9 440 euros brut mensuels quand il était encore ministre du gouvernement de Manuel Valls.

Avec près de 9 fois le smic chaque mois, Harlem Désir ne devrait pas saisir la commission de surendettement ou un organisme de logement social. En effet, la reconversion d’Harlem Désir n’a pas été trop difficile. Et l’ancien secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes de François Hollande ne sera pas obligé de « pointer » aux restos du cœur ou de « jouer les sdf » sur le trottoir, comme cet infortuné Daniel Crepet à Poissy.

Francis GRUZELLE
Carte de Presse 55411

Lire aussi ces articles qui constituent un complément d’information :

https://ripostelaique.com/ardeche-le-maire-dannonay-interdit-lislamiste-integriste-omar-erkat.html

https://fr.blastingnews.com/societe/2018/05/meurtres-en-serie-a-marseille-des-kalachnikov-lyonnaises-002599045.html

https://ripostelaique.com/a-frejus-un-clando-tunisien-viole-une-sexagenaire-dans-un-parc-public.html

https://ripostelaique.com/il-y-a-3-ans-herve-cornara-etait-decapite-par-un-islamiste.html

https://ripostelaique.com/que-faire-des-460-enfants-soldats-de-daech-a-leur-retour-en-france.html

https://ripostelaique.com/le-recul-du-gouvernement-dans-la-lutte-contre-le-terrorisme.html

https://ripostelaique.com/quand-la-france-sera-t-elle-debarrassee-du-faux-psychiatre-egyptien-omar-erkat.html




Carrefour : le PDG, Georges Plassat, gagne plus de 7 millions d’euros par an

Dans le groupe Carrefour, le PDG Plassat empoche plus de 7 millions par an… Les salariés trinquent avec la fermeture de 227 enseignes.

Les journaux télévisés du soir annoncent, ce 7 juin 2018, la colossale rémunération de Georges Plassat, PDG de l’enseigne. A savoir plus de 7 millions d’euros par an. Mais, France 3, TF 1, et les autres oublient de dire aux Français que, dans le même temps, après son échec d’implantation en Suisse, Carrefour ferme 227 magasins en France (https://fr.blastingnews.com/societe/2018/05/carrefour-liquide-et-ferme-227-magasins-en-france-qui-est-concerne-002587907.html )

Du jamais vu dans la grande distribution : le groupe Carrefour liquide et ferme 227 magasins en France et licencie 2100 salariés, pendant que son PDG Georges Plassat se « gave ». Visiblement dans la tourmente côté France, le groupe Carrefour avait tenté d’imposer sa loi en Suisse, en 1991, puis en avril 2001, en ouvrant des enseignes.
Le groupe français avait réussi à s’installer en Suisse via une joint-venture avec le groupe suisse Maus Frères, la société Distributis.

Grâce à cette opération, Carrefour avait pris une participation de 40 % dans le capital des hypermarchés Jumbo, une filiale du groupe Maus. A travers cette alliance avec Maus Frères, Carrefour voulait à la fois consolider sa position de leader européen dans le processus de concentration du secteur de la distribution et étendre sa chaîne d’hypermarchés en Suisse. C’est du moins ce qu’expliquait, à l’époque, Jean-Claude Burtin, le directeur de Carrefour-Suisse. Après l’ouverture d’une enseigne à Bienne, dix autres magasins Jumbo étaient rebaptisés à l’enseigne de Carrefour.

En Suisse, la « greffe Carrefour » n’a jamais pris

Cette invasion commerciale de la Suisse était camouflée par une habile campagne de communication, menée par Jean-Claude Burtin, qui répétait aux médias officiels Suisses « Nous avons une place à jouer dans le marché de la distribution en Suisse. Carrefour ambitionne de « devenir un vrai numéro trois » en Suisse dans la distribution après les groupes Migros et Coop. » Dix ans plus tôt, Carrefour avait été contraint de fermer ses succursales à Lausanne (sud-ouest) et Brügg, dans le canton de Berne (centre), faute d’alliance avec un parteniare suisse. Carrefour n’avait pas réussi à développer « son concept qui repose sur une importante surface commerciale et de très nombreuses places de stationnement », selon la formule à Jean-Claude Burtin.

En 2007, Carrefour était obligé de se retirer du marché Suisse, la clientèle Hélvétique ayant toujours plus ou moins boudé l’enseigne française. Pour sauver la face, les dirigeants de Carrefour évoquaient « une réorganisation à l’international ». Aujourd’hui, c’est dans son fief même de France que le groupe créé par l’Annécien Marcel Fournier, en 1959, cède du terrain en fermant 227 magasins et en licenciant 2 100 personnes. A force de « disperser » à l’étranger, l’enseigne Carrefour semble avoir oublié son « cœur de métier » au pays du coq gaulois.

Aujourd’hui, le PDG de Carrefour perçoit un pactole, chaque année, certainement pour récompenser sa « mauvaise stratégie » à l’international, et les salariés trinquent, à travers la fermeture de 227 enseignes et une foule de licenciements nouveaux, après les 2100 licenciement déjà intervenus en début d’année.

Francis GRUZELLE
Carte de Presse 55411
Lire aussi ces articles qui constituent un complément d’information :

https://fr.blastingnews.com/societe/2018/05/meurtres-en-serie-a-marseille-des-kalachnikov-lyonnaises-002599045.html
Le patron du Dauphiné Libéré sera jugé pour violences le 28 mai

Migrants dans l’Ardèche : Francis Gruzelle dénonce les mensonges de l’Etat

Attaque terroriste de Paris : Khamzat Azimov est passé par Strasbourg

29 % des musulmans contestent la République, 70% mangent toujours halal

Ardèche : le maire d’Annonay interdit l’islamiste intégriste Omar Erkat

Sandra, 44 ans, meurt de froid dans la rue, les clandestins musulmans dorment au chaud…

Islam à l’université de Strasbourg : la drôle de potion du Dr Beretz

Encore une zone de non droit et des émeutes à Carpentras

La CAF, 3e Lieu Saint de l’islam

http://www.dna.fr/faits-divers/2013/03/09/djihad-la-filiere-francaise
Exclusif : « Coup de balai » au siège de la police Parisienne, Falcone viré !

Migrants dans l’Ardèche : Francis Gruzelle dénonce les mensonges de l’Etat

Exclusif orphelinats : la galère de Noël pour les enfants placés

Conditions de travail « préhistoriques » à la Grotte Chauvet

France : ce qu’il manque le plus à nos politiques

Valence : quatre Spahis qui protégeaient la mosquée attaqués par une « voiture folle »

Tantonville : les migrants arrivent dans le château, Cazeneuve a gagné




La réalité française : plus de pauvres, plus de migrants…

En cette fin d’année 2017, le nombre d’allocataires Français percevant le RSA (les plus pauvres qui n’ont aucun revenu) a considérablement augmenté selon les chiffres de la Caisse Nationale d’Allocations Familiales . En effet, près de 2,58 millions de foyers reçoivent le revenu de solidarité active (RSA), alors que plus de 5 millions de Français peuvent y prétendre. Un chiffre en progression de 7% sur un an. Une progression constante depuis le début de l’année 2012, «à relier à la situation défavorable du marché de l’emploi, le chômage connaissant une croissance continue sur cette période», commente la Caisse nationale d’allocations familiales (Cnaf).

Cette image montre, à elle seule, la réalité Française : plus de pauvres, plus de migrants, et des riches de plus en plus riches !

Sur ces 2,58 millions de foyers, plus de 2,4 millions résident en France métropolitaine, les autres habitant dans les départements d’outre-mer.

Cette paupérisation croissante de la France est en réalité plus forte. Les plus pauvres des plus pauvres Français ne perçoivent rien du tout, et meurent en silence dans le froid et dans la rue, alors que les migrants et les musulmans intégristes bénéficient de confortables appartements chauffés, ou de châteaux réquisitionnés. notre confrère Riposte Laïque a enquêté sur ces SDF Français qui « crèvent » en silence, et dans l’indifférence générale sur les trottoirs des grandes villes, ou dans des tentes en toile dans les forêts aux abords des villes.

https://ripostelaique.com/sandra-44-ans-meurt-de-froid-dans-la-rue-les-clandestins-dorment-au-chaud.html

Selon une enquête du Figaro, « Fin 2015, le nombre de foyers allocataires du RSA avait dépassé pour la première fois la barre des 2,5 millions en France. Au 31 décembre 2015, d’après les dernières données publiées par la CAF, il y avait en effet 2,53 millions de foyers allocataires du Revenu de solidarité active. C’est 71% de plus que lors de sa création, en juin 2009… ».

Seuls, la moitié des éligibles au RSA le réclament et sollicitent le versement des sommes

Tous ces chiffres fournis par les caisses d’allocations familiales masquent une réalité frappante : d’après une enquête de la Dares reprise par le comité d’évaluation du RSA, il n’y a en fait que la moitié des Français (51%) qui sont éligibles au RSA qui le réclament effectivement. Pour le RSA socle seul, c’est environ 35% tandis que pour le RSA activité seul, le «taux de non-recours» grimpe à près de 70%. La principale explication du non-recours ? La plupart des éligibles croient qu’ils ne le sont pas.

Il y a aussi une fierté des Français les plus pauvres, notamment dans les zones rurales. Pauvre France. Quand va s’arrêter cette descente aux enfers ?

Francis GRUZELLE
Carte de Presse 55411

Lire aussi ces articles qui constituent un complément d’information :
http://ripostelaique.com/ardeche-le-maire-dannonay-interdit-lislamiste-integriste-omar-erkat.html
https://ripostelaique.com/sandra-44-ans-meurt-de-froid-dans-la-rue-les-clandestins-dorment-au-chaud.html
http://ripostelaique.com/islam-a-luniversite-de-strasbourg-la-drole-de-potion-du-dr-beretz.html
http://ripostelaique.com/encore-une-zone-de-non-droit-et-des-emeutes-a-carpentras.html
http://ripostelaique.com/la-caf-3e-lieu-saint-de-lislam.html
http://www.dna.fr/faits-divers/2013/03/09/djihad-la-filiere-francaise
http://ripostelaique.com/exclusif-coup-de-balai-au-siege-de-la-police-parisienne-falcone-vire.html
http://ripostelaique.com/migrants-lardeche-francis-gruzelle-denonce-mensonges-de-letat.html
http://ripostelaique.com/exclusif-orphelinats-galere-de-noel-enfants-places.html
http://ripostelaique.com/conditions-de-travail-prehistorique-a-grotte-chauvet.html
http://ripostelaique.com/france-quil-manque-plus-a-nos-politiques.html
http://ripostelaique.com/valence-quatre-spahis-protegeaient-mosquee-attaques-voiture-folle.html
http://ripostelaique.com/tantonville-les-migrants-arrivent-dans-le-chateau-cazeneuve-a-gagne.html