1

Soral accuse Pierre Cassen d’avoir eu la peau de Mennel

Tiens, il y avait longtemps que Soral ne s’en était pas pris à nous, nous la patriosphère, nous les anti-islam.

Il y a quelques années, en 2014, il dégueulait sa haine pour moi… Grand bien lui fasse. Le mépris que je lui voue est tellement plus grand que sa haine… Et puis, c’est un honneur pour moi que d’être haïe par un tel être.

https://ripostelaique.com/quand-lislamo-collabo-soral-insultait-grossierement-christine-tasin.html

Mais il s’était calmé, occupé à régler ses comptes avec Marine Le Pen, avec Conversano (dans ce dernier cas, à coups de poing, ça c’est l’élégance naturelle de Soral)…

Et puis voilà que Pierre Cassen, sur Riposte laïque, parle du journaliste-vidéaste de E&R Vincent Lapierre, qui, naturellement, défend l’islamiste voilée MenneL

https://ripostelaique.com/reponse-a-vincent-lapierre-qui-defend-mennel-ibtissem-au-nom-de-la-liberte-dexpression.html

Il le fait, je trouve, avec courtoisie, n’hésitant pas à louer le courage dudit Vincent Lapierre qui va filmer au milieu des hordes fascistes dites antifas ou insoumis.

Et voilà que quelqu’un, à E&R, le prend très mal. Très très mal…

Au point de chier un article… même pas signé. Ni Soral, ni Lapierre, ni Tartempion. Puisque ce n’est pas signé c’est que l’article représente la pensée de la direction, du directeur de publication qui est… ? Il paraît que ce ne serait pas Soral, même s’il a été condamné à ce titre en 2016, mais Alfredo Stranieri et Germain Gaiffe-Cohen qui étaient en prison au moment des faits (on ne rit pas) et assurent que cela ne les empêchait pas de gérer le site. Ce que nous n’avons aucun mal à croire eu égard aux passoires et sites de relaxation que deviennent les prisons françaises.

https://www.egaliteetreconciliation.fr/L-editorial-des-directeurs-de-la-publication-d-E-R-38194.html

Peu importe. Quel que soit le directeur de publication, chacun connaît le poids d’Alain Soral dans l’association et sur le site, et il est évident que personne ne peut bouger une oreille sans son aval. On considérera donc, pour simplifier les choses que l’article a été écrit par Soral ou son alter ego.

Ainsi donc, après avoir attaqué Christine Tasin, le voici qui s’en prend à Pierre Cassen accusé, bien évidemment, de s’attaquer à l’islam et non aux juifs au sionisme.

https://www.egaliteetreconciliation.fr/Reponse-a-Pierre-Cassen-qui-a-eu-la-peau-de-Mennel-49726.html

On assiste dans cet article putassier à un numéro d’équilibrisme… Comment Soral peut-il défendre ses petits protégés indéfendables ? Comment Soral peut-il défendre sa clique antisioniste ? Pourquoi défend-il la voilée Mennel ?

Simple comme bonjour. En prenant la défense de TF1… qui, selon Soral, serait obligée, la pauvre, d’engager des racisés, des voilées, des musulmans… pour garder des spectateurs.

Bon sang, mais c’est bien sûr. Mennel n’est et ne peut être qu’une simple opération de marketing, elle n’existe que pour faire de la pub à TF1 et à The Voice, susceptible de prendre encore des parts de marché (et la publicité qui va avec) grâce au public cible. Et ce public cible ce sont ces musulmans qui arrivent, se reproduisent, nous envahissent, nous remplacent.

Lequel Soral n’a pas l’honnêteté d’avouer que c’est le même public cible qui fait le succès de ses vidéos, qui forment le gros de ses troupes. De là à comprendre qu’il est économiquement vital pour E&R de conserver des lecteurs-auditeurs de banlieue et donc de ne pas dire un mot de travers sur l’islam, il n’y a qu’un pas que je franchirai allègrement.

La paille dans l’œil du voisin, la poutre dans le sien.. Vieille histoire, toujours d’actualité. Et il paraît que ce serait la démonstration de Pierre Cassen qui serait faible, à la limite du fake news.

On a connu Soral plus incisif, plus intelligent…

Que de bruit pour rien… Combien de paragraphes à tourner en rond, à ajouter des mots aux mots pour répéter ad nauseam que Pierre Cassen n’aurait rien compris, que tout ce bruit autour de la chanteuse musulmane ne serait que du marketing.

Tout cela dans quel but ? Mais pour nier, bien entendu, le Grand Remplacement que TF1 promeut et appelle de ses vœux. Piètre démonstration.

Les voilées, les Noirs… partout. Marketing ou idéologie ? Marketing ou manipulation ?

Le sieur Soral n’a pas l’air de sortir souvent le dimanche, sinon il verrait la publicité, très révélatrice :

http://resistancerepublicaine.eu/2018/02/16/saint-valentin-carrefour-naime-decidement-pas-les-blancs/

Et les photos d’enfants sur le site facebook de l’Education nationale en 2014, du marketing, Soral ?

http://resistancerepublicaine.eu/2016/11/14/bel-kacem-a-deja-chasse-tous-les-blancs-des-ecoles-francaises-elle-meritera-70-dattes-au-paradis/

Ces campagnes ne peuvent pas viser les amoureux de Soral que tous les politiques s’ingénient à nous décrire pauvres comme Job, manquant du nécessaire… Ils ne peuvent pas être des cibles de publicités pour des bracelets, des vêtements Esprit… et encore moins concernés par la Saint-Valentin, fête de mécréant.

Ils ne peuvent pas, non plus, être des cibles pour le gouvernement sur les pages facebook de l’EN, ils ont autre chose à faire, occupés à regarder Al-Jeezira…

Le reste, ils s’en tamponnent le coquillard.

Désolée Soral tu as perdu l’occasion de te taire ou de faire taire E&R. Le ballot en l’occurrence, c’est toi.

Mais au fond, tout cela, E&R s’en moque. La seule chose qui compte c’est d’avoir, une fois de plus, un prétexte pour attaquer les Juifs.

Soral se comporte d’ailleurs en très vilain colonisateur, considérant les musulmans comme des enfants qui seraient tellement sots, tellement ignorants qu’ils arriveraient en France sur le bateau de Simone Veil, sans l’avoir voulu, sans savoir pourquoi ni comment…

La frousse, elle est du côté de Soral, mort de peur à l’idée de perdre son public, ses spectateurs… Alors il a trouvé une nouvelle poire pour la soif, une nouvelle cible pour alimenter la haine de ses protégés : après les juifs et les laïques anti-islam comme nous, voici qu’il livre à la vindicte musulmane ces « Noirs », ces « mâles », « sans religion »…

Et il ment, le Soral, en passant. Il manipule, le Soral, il aime ça. Il se sent enfin important quand il joue au deus ex machina.

Apparemment, il n’est pas allé voir Porte de la Chapelle qui harcelait les femmes… au nom de l’islam, au nom d’une conception moyennâgeuse des femmes. Porte de la chapelle il y a sans doute à présent des Noirs mais il croit que cela va relativiser l’horreur vécue par les femmes de la Chapelle Pajol, de Seine-Saint-Denis ? Il croit que cela va relativiser l’horreur de toutes celles qui vivent en zone islamisée ? Et le halal omniprésent, l’impossibilité de trouver du jambon ou de l’alcool dans certains quartiers, c’est du pipi de chat, Soral ? Et les attentats fomentés par des musulmans, des mâles, avec religion, c’est du pipi de chat, Soral ?

Un peu atteint psychologiquement le Soral, non ?

Christine Tasin

http://resistancerepublicaine.eu/2018/02/17/mennel-et-le-grand-remplacement-egalite-reconciliation-sen-prend-a-pierre-cassen/




Libé appelle Benmouffok, militant PS pro-voile, pour défendre Mennel…

Beaucoup de choses ont déjà été dites ou écrites sur le « cas Mennel ». Mais je viens de lire un des derniers enfumages sortis sur la toile, je veux parler d’un article signé Saïd Benmouffok, inconnu du grand public jusqu’à présent. Le gros ennui c’est qu’il s’agit d’un professeur de philosophie au lycée Condorcet de Limay (78) et là c’est grave car il diffuse ses (disons…) travestissements de la vérité à des jeunes prêts à gober n’importe quoi.

http://www.liberation.fr/auteur/18325-said-benmouffok

Et là, la moutarde me monte au nez ! Que dis-je la moutarde, plutôt l’harissa ! Je cite :

« Victime d’une polémique sur les réseaux sociaux lui prêtant des sympathies islamistes, la chanteuse a quitté l’émission « The Voice ». Quand l’instrumentalisation d’une erreur de jeunesse aboutit à l’écrasement public d’une jeune femme. »

 Retenez bien ceci : un musulman(e) n’est jamais coupable mais toujours victime, quels que soient les faits avérés qui lui sont reprochés.

«  La jeunesse n’excuse rien, mais elle donne au moins droit à l’erreur. Alors elle a demandé pardon. »

La jeunesse ? Ces tweets datent de 2016, nous sommes au tout début de 2018, donc de moins de 2 ans, quelle différence vraiment ! Et puis elle demande pardon par un texte qui lui a été dicté, cela se voit comme le nez au milieu de la figure, pas un soupçon de véracité dans ses soi-disant regrets ! Vous pensez vraiment que les Français sont assez C*** pour y croire.

« Elle a condamné évidemment le terrorisme ».Ah bon ! Où, quand ? Qu’on nous le dise !!

Pour ma part, j’ai connaissance d’un tweet après l’odieux assassinat du père Jacques Hamel.

« Parmi les messages polémiques qui ont disparu depuis, mais dont certains ont pris des captures d’écran, la protégée de Mika avait notamment écrit après les attentats de Nice: « C’est bon c’est devenu une routine, un attentat par semaine! Et toujours pour rester fidèle, le ‘terroriste’ prend avec lui ses PAPIERS d’identité. C’est vrai que quand on prépare un sale coup on n’oublie SURTOUT PAS de prendre ses papiers! #prenezNousPourDesCons ». Et d’ajouter quelques jours plus tard: « Les vrais terroristes, c’est notre gouvernement ».(BFM TV 06/02/2018).

C’est nous, non-musulmans que les disciples d’Allah « prennent pour des cons » et non l’inverse. Le temps de l’ignorance totale de l’islam est révolu, même s’il reste encore trop de naïfs congénitaux. La taqqiya, nous connaissons, certains plus que d’autres, c’est mon cas. Quelle occasion, non pas manquée, comme le prétend ce Monsieur Saïd B., mais au contraire, opportune de prendre enfin conscience de ce que nous sommes, de nos faiblesses, de nos faux pas, de notre lot d’ignorance,  de nos erreurs d’avoir laissé s’installer chez nous une doctrine qui place la loi d’Allah au-dessus des lois de la République. Le vivre-ensemble que l’on ne cesse de nous prêcher est une farce, une mascarade, parce que, répétons-le, encore et encore :

 L’islam c’est toujours le double langage !

Inutile d’aller chercher bien loin, il suffit de reprendre les allégations de M. Benmouffok qui tente de nous faire avaler son discours. Selon lui Mennel est une Française ordinaire, non Mennel est une Française d’origine musulmane qui fait tout pour que l’on puisse l’identifier comme telle. Est-ce-cela une Française ordinaire ? Elle aime tellement « son pays » qu’elle chante en anglais, en arabe, mais surtout pas en français !

Bien évidemment pour M. Benmouffok, si l’on n’est pas d’accord c’est forcément que l’on est d’extrême-droite ! Qualificatif stupide et un peu éculé ! C’est oublier un peu vite les réactions massives des internautes, le rejet de l’islam par une majorité grandissante de citoyens, et surprise, même un certain nombre d’animateurs de TV qui ne peuvent être qualifiés d’extrême-droite, dont Benjamin Castaldi. Est-ce que tout ce petit monde serait en train de se réveiller ??

Au passage, juste une petite remarque sur l’emploi de la langue française, je vous cite :

« Les intégristes dans les quartiers…… »

Chacun d’entre nous, sans exception, habite un quartier, résidentiel ou non, populaire ou non encore bien d’autres qualificatifs…mais les quartiers tout court, cela ne veut rien dire, ou plutôt c’est attribuer un sens qui n’a pas lieu d’être.

Dernière remarque, mais non la moindre. M. Benmouffok écrit :

« .. La France n’est pas islamophobe, que la laïcité protège tous les citoyens à égalité, que la liberté d’expression est garantie dans ce pays… »

Beau discours, mais pour être honnête il faudrait dire que la laïcité ne résout rien, que la justice n’est plus la justice puisqu’elle ne cesse d’appliquer le « deux poids deux mesures », selon l’origine. Toutes les valeurs qui ont fait ce pays, au fil des siècles sont maintenant inversées : le coupable devient la victime, et la victime est forcément coupable si elle n’est pas du bon côté de la balance. Quant à la liberté d’expression, ce n’est plus qu’un souvenir.

Info de dernière minute, Saïd Benmouffok n’est pas un citoyen lambda, mais un élu socialiste, qui défend le voile islamique !!

Tribune : Said Benmouffok (PS) dénonce les attaques contre le voile | MANTES ACTU

http://www.prechi-precha.fr/conseils/said-benmouffok/

Unanimité des chroniqueurs de TPMP contre Mennel, chanteuse voilée de The Voice, complotiste et proche des islamistes

Benjamin Castaldi (ex animateur-star de TF1) pense que la chaîne va virer la chanteuse voilée Mennel Ibtissem : «Ses tweets sont condamnés par la loi. TF1 ne peut absolument pas prendre le risque de la garder, ce serait un scandale épouvantable.»

Jean-Michel Maire et Samuel Etienne ne sont pas convaincus par les explications de la chanteuse. Jean Michel Maire pense qu’elles lui ont été dictées par le service de communication de TF1. Samuel Etienne note qu’elle ne revient pas explicitement sur ses tweets.

Matthieu Delormeau : «Ce qu’elle a dit est impardonnable. Il faut qu’elle s’en aille ! (…) Ses tweets ne datent pas d’hier. On passe des gens inqualifiables à l’antenne et personne ne vérifie rien !»

Oriana Garibaldi




Je voulais défendre Mennel… et elle nous plaque !

Ben zut ! pour une fois que je voulais faire l’avocat du diable avec la p’tite chanteuse… c’est raté : elle nous plaque.

Je n’ai qu’un accès fort limité à la télé donc je ne connais pas “tout ça” ni « tous ces gens » mais j’ai vu la vidéo sur Résistance Républicaine.

Premier impact : je me suis rechanté la célèbre “si la photo est bonne” de Barbara et, en effet, la photo est très bonne : cette petite est ravissante. Sa voix aux accents à la Katie Melua ne me déplaît pas. C’est nettement mieux que pas mal de ses collègues chanteurs… entre spastiques du rap, accent nictamère ou miauleurs à la mode : y a pas photo. Ses beaux yeux bleus ? Depuis le passage d’Alexandre le Grand, il y a des blonds aux yeux bleus dans tout le Moyen Orient jusqu’au Pakistan…

Les membres du jury : quelles simagrées ! Je ne connais pas ces gens, mais là c’est du  Brassens : “quand on est con, on est con…”

Quid de la chanson ? C’est, parait-il, un titre de Leonard Cohen.

Je vous livre texte avec traduction faite par Twinny :

https://www.lacoccinelle.net/257665-leonard-cohen-hallelujah.html
Now I’ve heard there was a secret chord
J’ai entendu dire qu’il y avait un accord secret
That David played, and it pleased the Lord
Que David* jouait et qui plaisait au Seigneur
But you don’t really care for music, do you ?
Mais tu ne t’intéresses pas vraiment à la musique, n’est-ce pas
It goes like this
Ça faisait comme ça,
The fourth, the fifth
La quarte, la quinte
The minor fall, the major lift
L’accord mineur tombe et le majeur monte
The baffled king composing Hallelujah
Le roi perplexe composant hallelujah
Hallelujah…
Hallelujah…
Your faith was strong but you needed proof
Ta foi était forte mais tu avais besoin de preuves
You saw her bathing on the roof
Tu l’as vue se baigner sur le toit
Her beauty and the moonlight overthrew you

Sa beauté et le clair de lune t’ont renversé
She tied you
Elle t’a attaché
To a kitchen chair
à une chaise de cuisine
She broke your throne, and she cut your hair
Elle a brisé ton trône, et t’a coupé les cheveux
And from your lips she drew the Hallelujah
Et de tes lèvres elle a tiré l’Hallelujah
Hallelujah…
Hallelujah…
You say I took the name in vain
Vous dites que j’utilise le Nom* en vain
I don’t even know the name
Mais je ne connais même pas le Nom
But if I did, well really, what’s it to you ?
Mais si je le fait, bon vraiment, qu’est ce que ça peut te faire ?
There’s a blaze of light
Il y a un éclat de lumière
In every word
Dans chaque mot
It doesn’t matter which you heard
Qu’importe que tu entendes
The holy or the broken Hallelujah
Le saint hallelujah ou le brisé
Hallelujah…
Hallelujah…
I did my best, it wasn’t much
J’ai fait de mon mieux, ce n’était pas beaucoup
I couldn’t feel, so I tried to touch
Je ne pouvais pas sentir, alors j’ai essayé d’effleurer
I’ve told the truth, I didn’t come to fool you
J’ai dit la vérité, je ne suis pas venue pour te duper
And even though
Et bien que
It all went wrong
Tout ait mal tourné
I’ll stand before the Lord of Song
Je me tiendrai devant le seigneur de la chanson
With nothing on my tongue but Hallelujah
Avec rien d’autre à mes lèvres qu’Hallelujah
Hallelujah…
Hallelujah…
Publié par Twinny

Avouez que c’est pas du Victor Hugo non plus…

Donc notre petite musulmane chante une chanson d’un juif qui parle du roi David de sa religion juive. Et le Bureau National de Vigilance contre l’Antisémitisme demande sa disqualification immédiate…

Quand Yitzak Rabin serre la main du terroriste Yasser Arafat, c’est le Nobel, mais quand Mennel chante Cohen ça bloque ? Et quand Adamo chante Inch Allah on se pâme ?

C’est pas cette chanson qu’il me viendrait à l’idée de chanter… Mais bon en anglais ou en arabe on ne comprend pas les mots et donc la mélodie fait passer le morceau. Tout compte fait, j’aime bien cette petite et donc je pars avec un préjugé favorable.

Ah, ces tuit malheureux… Mais quel pataquès autour de tous ces tuits de tout le monde à tort et à travers qui disent n’importe quoi, se rétractent et puis s’excusent et s’effacent… Quelle bêtise ! Comme dit Aldo Sterone, il y a bien des candidats à la présidence de la France qui disaient que les terroristes en Syrie faisaient du bon boulot… Et critiquer le gouvernement n’est-ce pas le propre de tous les anti-macrons ?

Son petit vêtement : bandeau, turban et minijupe assortis, pas mal non plus, surtout comparé à bon nombre de zélites qui se baladent attifés comme l’as de pique avec des incompatibilités de couleur à faire bondir. (sans parler des tenues de Bridjet avec sa tête rentrée dans ses épaules style boxeur, ses jupes mini et ses souliers à bouts pointus en métal qui sont d’une agressivité effrayante,  mais ça c’est une autre histoire).

Son papa lui aura dit « allez bon, tu peux y aller mais quand même habille-toi convenablement, si tu ne veux pas mettre ta burqa mets au moins ton p’tit turban chic comme la sheika Mozah du Qatar qui est membre de l’Institut… et si tu ne veux pas mettre ta jupe longue mets quand même un collant sombre pour ne pas montrer tes jambes nues… et ne chante pas du Johnny Hallyday mais quelque chose de BCBG comme  du Cohen… c’est plus passe partout et les juifs (manager du show bizz), ils vont adorer ».

Ce qui eut été fortiche c’eut été une chanson un peu plus enjouée style Boris Vian, par exemple, qui invite les filles à ne pas se marier.

https://www.youtube.com/watch?v=HutplPPMbRo

Dans le contexte actuel des porcs, cela aurait fait son p’tit effet surtout si à la fin de la chanson elle avait ôté sa coiffure pour soutenir ses consœurs iraniennes. Là elle aurait fait un tabac ! Elle a choisi une chanson qui mette sa voix en valeur. Pourquoi est-elle  (ou est-on) allée dénicher cette chanson  qui date de 1985 quand elle n’était même pas née ?

Qu’est ce qui se dit de l’autre côté de la barrière ? Appartient-elle à une famille syrienne progressiste, disons élitaire ? Qu’en pense la plèbe maghrébine des quartiers ? Souvenez-vous de cet imam de Brest qui s’est lâché vilainement au sujet de la musique, des chansons, des diables et des singes… et ce que les djihadistes ont infligé au Bataclan… Mennel n’est pas islamiquement correcte… car islamiquement elle ne devrait pas chanter du tout. Qu’est-ce qu’on va en dire dans les mosquées ? Comment va-t-elle évoluer ?

En fait ce qui est intéressant c’est ce qui va suivre. La prochaine fois sera-t-elle habillée plus islamiquement correct et plus prosélytiquement ambigu façon Tariq ?

Imaginons qu’elle gagne le concours, les allochtones vont-ils, malgré les interdits religieux, jubiler puisqu’une des leurs a remporté le trophée, ce qui serait une sérieuse entorse aux diktats islamiques… ou au contraire vont-ils lui tomber dessus parce qu’elle s’est acoquinée avec le star système mécréant ? Ou bien vont-ils la considérer comme un Cheval de Troie dans ce système ? Elle pourrait déranger car son look pourrait devenir un exemple « moderniste » pour pas mal d’adolescentes.

De notre côté, nous avons dit tout ce que nous pensions de pour et de contre, qu’on savait déjà dès le début et qui se résume en « quelle horreur: une voilée sur le podium ».

Dernier petit doute : est-elle vraiment une petite dinde éclose sous la dernière pluie, ou bien, au contraire, s’agit-il d’un coup très savamment orchestré ? Y a-t-il une « équipe » derrière elle ? Qui est son prof de chant ? Il y a quand même quel qu’un qui s’est donné la peine de traduire cette chanson en arabe ? ça, ce serait du djihad silencieux de première classe, nettement plus perfide que les kamikazes qui, eux, sont clairement des méchants. Par contre, quand la photo est bonne… eh bien,  les bienpensants tombent dans le panneau multikulti sans même s’en rendre compte.

Et là, soudain,  coup de théâtre : elle nous plaque. Alors, pourquoi continuer à ronchonner ? C’est vrai, il est possible qu’on ne la revoie jamais, mais ça m’étonnerait.

Anne Lauwaert