1

Rejoignons le combat de millions de Français contre le totalitarisme

ALLONS À L’ESSENTIEL, ÉVITONS LA GUERRE ET OBTENONS UN GOUVERNEMENT À L’ÉCOUTE (via une dissolution ?)

À l’heure où plane le risque d’extension du conflit ukrainien imposé par les USA et accepté par nos gouvernements serviles, le peuple français se réveille enfin contre le tout pouvoir de la caste dirigeante et manifeste  pacifiquement par millions dans les rues, dans toutes les villes de France, grandes ou petites et de façon croissante. AIDONS-LES À SE FAIRE ENTENDRE, au moins en signant leur pétition.

Bien sûr la question des retraites à un moment où les seniors se retrouvent au chômage quelques années après la cinquantaine vient comme une nouvelle provocation de notre Machiavel national (comme l’a expliqué Guillaume Bigot sur Cnews le 1er février 2023). L’ampleur des manifestations et de leurs soutiens de tous les non marcheurs, âgés ou non, exprime le ras-le-bol de cette politique amplifiée par E. Macron, mais en place depuis au moins le référendum de 2005 bafoué, et la volonté d’en sortir ET leur opposition à la politique actuelle en particulier à notre cobelligérance (que de nombreuses pancartes dans les manifestations dénoncent).

 Malheureusement les chicaneries médiocres d’allure infantile à l’Assemblée et dans les partis dont les positions oscillent au gré des sondages désespèrent la grande masse du peuple de trouver des solutions parlementaires, sauf peut-être en cas de dissolution et de choix plus responsables de notre représentation.   

Lors qu’il y a livraison d’armes à l’Ukraine, on discute de la constitutionnalisation de l’avortement en France ou de l’euthanasie, pendant que la menace nucléaire plane, que les étudiants font la queue pour un repas, que des travailleurs dorment dans leur voiture, que la sécurité chute chaque jour un peu plus et que de plus en plus de malades meurent aux urgences (quand elles sont ouvertes) et que les suspendus ne sont toujours pas réintégrés et suicidaires pour certains…

 ALORS LES MANIFESTATIONS POPULAIRES, PACIFIQUES IMPORTANTES POURRAIENT CHANGER LA DONNE TANT SUR LES RETRAITES QUE SUR L’ OPPOSITION DU PLUS GRAND NOMBRE A LA GUERRE

ET

conduire à un report ou retrait de la loi retraite, et peut-être dissolution, ce qui serait l’occasion au peuple et aux candidats de reprendre un peu d’allure, de profondeur, de solidité. Il y a sûrement de bons candidats, il faudra qu’ils s’expriment et n’aient pas peur de leurs opinions, même si elles ne  correspondant pas aux sondages en cours.

IL FAUT SE BATTRE ET ESPÉRER POUR EN SORTIR AVEC LE FREXIT ÉTAPE OBLIGATOIRE

AINSI Plus de deux millions de Français ont manifesté dans la rue contre cette réforme imposée par Bruxelles : aidons-les en signant la pétition

01/02/2023 (2023-02-01)

Par Nicole Delépine

[Source de l’illustration : ici]

Près d’un million ont déjà signé cette pétition contre la réforme des retraites

Diffusons-la largement : plus le nombre de signataires sera élevé plus il sera difficile de ne pas tenir compte de l’opposition des Français à ce nouvel ukase de Bruxelles :

https://www.change.org/p/retraites-non-%C3%A0-cette-r%C3%A9forme-injuste-et-brutale-reformesdesretraites

« Le gouvernement a annoncé le report de l’âge de la retraite à 64 ans avec un allongement accéléré de la durée de cotisation.

Cette mesure est injustifiée : le rapport du Conseil d’orientation des retraites (COR) l’indique clairement, le système de retraites n’est pas en danger. Il n’y a aucune urgence financière.

Cette réforme va frapper de plein fouet l’ensemble des travailleurs, et plus particulièrement ceux qui ont commencé à travailler tôt, les plus précaires, dont l’espérance de vie est inférieure au reste de la population, et ceux dont la pénibilité des métiers n’est pas reconnue. Elle va aggraver la précarité de ceux n’étant déjà plus en emploi avant leur retraite, et renforcer les inégalités femmes-hommes.

Ce projet gouvernemental n’a rien d’une nécessité économique, c’est le choix de l’injustice et de la régression sociale.

Renforcer notre système de retraites nécessite en revanche des mesures de progrès et de partage des richesses.

D’autres solutions sont possibles ! Je soutiens la mobilisation intersyndicale et je m’oppose à cette réforme : « je signe la pétition »

Vos données ne feront l’objet d’aucune collecte, ni d’aucun traitement de notre part.

La demande de don faisant suite à la signature de cette pétition n’émane pas des organisations syndicales, mais de la plateforme change.org sur laquelle est hébergée celle-ci. »

VIERZON

Soulignons que les comparaisons avec d’autres pays n’ont qu’un sens très relatif, car depuis le management à l’américaine et l’alignement de nos politiques derrière l’UE les conditions de travail sont devenues insupportables en 30 ans. D’ailleurs les Suédois qui ont reculé l’âge de la retraire conseillent fortement à E. Macron de ne pas suivre leur exemple1.

Pourquoi ne pas tenir compte de l’avis des millions de personnes descendues dans la rue crier leur désarroi face à la politique globale, les retraites, mais aussi contre le cinéma covid qui a cassé les Français et les petites entreprises et évidemment la position guerrière du président, sans consultation de la population par référendum, ni de nos représentants élus au Parlement.

Quant aux médias hypocrites ou corrompus qui prétendent que seul le Parlement aurait le droit de s’exprimer, cet argument est caduc devant le navrant spectacle des députés évoquant les discussions de cour d’école maternelle telles que : « je ne voterai pas ta motion de censure parce qu’elle vient du RN alors que la mienne (identique) ne peut pas être soumise »

Et les récentes élections partielles où les disputes partisanes entre RN et NUPES ont permis la réélection d’une députée macroniste favorable à la guerre montrent bien qu’il n’y a pas grand-chose à attendre des partis politiques actuels, qui restent dans leur petit monde de disputes enfantines, alors qu’une guerre nucléaire nous menace.

L’énorme majorité des Français l’a compris, d’où ces cortèges immenses dans toutes les villes petites ou grandes contre cette réforme bruxelloise et demain espérons-le contre la guerre qui risquerait d’effacer une grande partie du monde et l’Europe aux premières loges avec les politiques guerrières des gouvernements allemand et français contre l’avis majoritaire de leurs peuples.

LES FRANÇAIS SE RÉVEILLENT ENFIN

AIDONS-LES PAR TOUS LES MOYENS EN FONCTION DE NOS POSSIBILITÉS : manifestations, tracts, informations sous toutes ses formes, directes, humaines ou via réseaux faute de mieux.

Et les jeunes sortent de la léthargie de la crise covid et comprennent l’enjeu des réformes de Bruxelles accumulées :

Quel bonheur d’entendre cette lycéenne calme et déterminée faire le lien entre tous ces moyens détournés du gouvernement pour finir de détruire la société civilisée dont nous profitions, même si depuis des décennies la destruction de nos services publics s’est accélérée insidieusement dans le silence des médias et des peuples.

Nous étions endormis globalement dans le confort du quotidien (quoique relatif pour certains) doublé de la trahison des partis qui suffisait à éteindre les incendies locaux (fermeture de maternité, etc.) 2

DES CENTAINES DE MANIFESTATIONS TROUVENT ÉCHO SUR TWITTER ET AUTRES RÉSEAUX SOCIAUX

La colère monte, la loi retraites doit être retirée, les injections géniques inefficaces et mortifères stoppées et le combat pour la Paix s’intensifier avant la catastrophe.





Ne sacrifiez pas vos enfants, ils sont l’avenir de l’humanité

Enfantsmasques3.jpg

Nous ne pouvons dans un texte court relater tous les effets délétères de cette injection expérimentale et nous vous joignons ici le résumé qu’en fait le dr Malone inventeur infortuné de cette technique qu’il eut voulu utile à l’Homme et qui est en passe de détruire une part de l’Humanité.

Et voici la déclaration de l’inventeur de la technologie de thérapie génique que j’imagine dans l’état d’Einstein après les méfaits de sa création de fait de  la bombe atomique.

Texte intégral de la déclaration du Dr Malone[1]

 Je m’appelle Robert Malone, et je m’adresse à vous en tant que parent, grand-parent, médecin et scientifique. Je n’ai pas l’habitude de lire un discours préparé, mais ce sujet est si important que je voulais m’assurer que chaque mot et chaque fait scientifique étaient exacts.

Je m’appuie sur cette déclaration, ma carrière étant consacrée à la recherche et au développement de vaccins. Je suis vacciné contre le Covid et je suis généralement pro-vaccination. J’ai consacré toute ma carrière au développement de moyens sûrs et efficaces pour prévenir et traiter les maladies infectieuses.

Ensuite, je publierai le texte de cette déclaration afin que vous puissiez la partager avec vos amis et votre famille.

Avant que vous ne fassiez l’injection à votre enfant – une décision qui est irréversible – je voulais vous faire connaître les faits scientifiques concernant ce vaccin génétique, qui est basé sur la technologie du vaccin ARNm que j’ai créée.

Il y a trois points que les parents doivent comprendre :

La première est qu’un gène viral sera injecté dans les cellules de vos enfants. Ce gène oblige l’organisme de votre enfant à fabriquer des protéines Spike toxiques. Ces protéines provoquent souvent des dommages permanents dans les organes vitaux des enfants, notamment :

    ○ leur cerveau et leur système nerveux ; 

    ○ leur cœur et leurs vaisseaux sanguins, y compris les caillots sanguins ; 

    ○ leur système reproductif ; 

    ○ ce vaccin peut en outre déclencher des modifications fondamentales dans leur système immunitaire. 

Le point le plus alarmant à ce sujet est qu’une fois ces dommages survenus, ils sont irréparables.

    ○ Vous ne pouvez pas réparer les lésions dans leur cerveau. 

    ○ Vous ne pouvez pas réparer les cicatrices du tissu cardiaque. 

    ○ Vous ne pouvez pas réparer un système immunitaire génétiquement réinitialisé.

     ○ ce vaccin peut causer des dommages à la reproduction qui pourraient affecter les générations futures de votre famille.

 La deuxième chose que vous devez savoir est le fait que cette nouvelle technologie n’a pas été testée de manière adéquate.

    ○ Nous avons besoin d’au moins 5 ans de tests/recherche avant de pouvoir vraiment comprendre les risques.

     ○ Les inconvénients et les risques des nouveaux médicaments ne sont souvent révélés que plusieurs années plus tard.

 Demandez-vous si vous voulez que votre propre enfant fasse partie de l’expérience médicale la plus radicale de l’histoire de l’humanité.

Un dernier point : la raison qu’on vous donne pour faire vacciner votre enfant est un mensonge.

    ○ Vos enfants ne représentent aucun danger pour leurs parents ou grands-parents

    ○ C’est en fait le contraire. L’immunité qu’ils développent naturellement après avoir été infectés par le Covid est essentielle pour sauver votre famille, sinon le monde, de cette maladie…

En résumé, il n’y a aucun avantage pour vos enfants ou votre famille à les « vacciner » contre les faibles risques du virus, compte tenu des risques sanitaires connus du « vaccin » avec lesquels, en tant que parent, vous et vos enfants devrez peut-être vivre pour le reste de leur vie.

 L’analyse des risques et des avantages est loin d’être aussi précise.

 En tant que parent et grand-parent, je vous recommande de résister et de vous battre pour protéger vos enfants ».

En conclusion

1°) Très peu d’enfants sont malades  du Covid (moins de 5% des malades recensés), ils ne font que des formes légères (trois fois moins de risque de mourir que de la grippe saisonnière). Ils ne peuvent pas espérer de bénéfice personnel de la vaccination.

2°) Les enfants ne constituent pas un vecteur de transmission. Les pseudo vaccins actuels ne protègent pas de la maladie et n’empêchent pas de la transmettre. On ne peut donc pas espérer que les vacciner puisse protéger les autres.

3°) les pseudo vaccins actuels, issus d’une technique jusqu’ici jamais utilisée en pathologie infectieuse humaine, sont totalement expérimentaux : les résultats des essais ne seront connus qu’en 2023. On ne connaît donc pas la totalité de leurs risques.

 

À court terme, ils exposent à des complications sévères, dont des myocardites. Aucun bénéfice, complications nombreuses et parfois mortelles la balance avantage risque est totalement défavorable chez l’enfant.

Cette injection diabolique l’est tellement que même un médecin de plateau comme Martin Blachier s’y oppose !

Le boom du jour : Ecoles = retour à la normale le 3 janvier 2022 – We Sign It

« Au vu des données scientifiques disponibles

– sur la circulation virale dans les différentes classes d’âge (taux de positivité supérieur chez les plus de 40 ans par rapport au moins de 12 ans),

– sur l’absence de risque de formes graves de la maladie covid19 chez les enfants de moins de 12 ans non à risque,

– de la vaccination des enseignants qui le souhaitent avec 3 doses de vaccins ARN qui protège à plus de 98%,

– de l’impact des mesures sanitaires en cours sur l’apprentissage et la qualité de développement de nos enfants (25% des hospitalisations des enfants sont en pédopsychiatrie, 22% de baisse de QI des enfants pendant la crise;

nous demandons à ce que les conditions de vie scolaire soient ramenées à la normale à partir du 3 janvier sans aucune condition vaccinale en dehors des 5% d’enfants à risque.

C’est à dire

– la fin du port du masque en classe et lors des activités extérieures,

– l’absence de toute pression vaccinale sur les enfants sans comorbidités majeures ainsi que

– la fin des évictions scolaires pour les enfants positifs au covid.

Cette pétition est lancée par Marie-Estelle Dupont psychologue clinicienne à Paris et le Dr Martin Blachier, médecin de santé publique. »

Mobilisation créée par MartinBlachier

15/12/2021

Et même l’OMS : l’OMS exhorte l’Europe à ne pas vacciner les #enfants ! Si la vaccination des plus jeunes continue de faire débat à travers le continent, l’OMS a fermement tranché sur le sujet. Source : #AFP

Nicole Delépine

 

[1] « Avant que votre enfant ne soit injecté », déclaration du Dr Robert Malone sur les vaccins géniques Covid pour enfants – Anthropo-logiques




Alice Coffin : cheftaine des Journalistes LGBT, ex-islamophobe devenue islamo-collabo

Naturellement, les gauchistes, les islamistes et toutes les minorités opprimées montent au créneau pour défendre la malheureuse Rokhaya Diallo, celle qui n’arrête pas de traiter les Français de racistes, la France de pays colonial, et qui affirme que le voile est préférable à la mini-jupe ! Rappelons qu’elle avait même réclamé, entre autres, qu’une voilée présente le Journal télévisé, rien de moins !

https://ripostelaique.com/en-reclamant-une-presentatrice-voilee-rokhaya-diallo-combat-la-france.html

Nous avons donc droit, suite à l’éviction du Conseil national du numérique de celle que Marianne a appelé « Rakhaya » (un lapsus digne de celui de Mélenchon sur Obama), à une pétition, naturellement relayée par Libération, avec comme têtes de pont l’ineffable porteur de valises de l’islam Edwy Plenel, Marwane Muhammad, dont on découvre qu’il serait « auteur et statisticien », et pas du tout porte-parole du CCIF, et bien évidemment Danièle Obono, qui ne pouvait pas rater cela !

http://www.liberation.fr/debats/2017/12/20/l-independance-du-conseil-national-du-numerique-n-est-pas-negociable_1617943

Ajoutez aux signataires la clique LGBT, la mafia des Indigènes, les universitaires gauchos de service, les minorités opprimées et tous ceux qui réclament toujours plus de repentance à la France. Curieusement, il manque le Cran et Sud Education !

Je vous laisse savourer la liste en fin d’article, mais un nom et une présentation ont attiré mon attention : Alice Coffin, journaliste, militante féministe et lesbienne. D’abord, je ne comprends pas qu’on rende publique sa particularité sexuelle. On s’en fout qu’Alice Coffin soit lesbienne, comme on se moquerait qu’elle soit transexuelle échangiste, bisexuelle zoophile ou hétérosexuelle partouzarde.

Mais son nom a attiré mon attention, car je me souviens, dans les années 2003, quand je suivais de près la campagne pour une loi contre les signes religieux à l’école, d’une jeune stagiaire journaliste, à l’époque membre de la Ligue du droit des Femmes, qui partageait tous ses combats, derrière Anne Zelensky. J’ai même en mémoire, lors d’une inoubliable soirée au gymnase Japy, animée par Pierre Cassen, avec à la tribune bien du beau monde à la tribune, outre Corinne Lepage, Anne Zelensky, Yvette Roudy, il y avait Henri Pena Ruiz, Mohamed Abdi, de Ni Putes Ni Soumises, Kebir Jbil, du Mouvement des Maghrébins Laïques, l’enseignant Jean-Claude Santana et quelques autres pointures.

Il y avait 1000 personnes dans la salle (dont Houria Bouteldja, qui avait essayé de perturber la soirée, sans succès) et un reportage télévisé était passé au 13 heures, le lendemain midi. Et on avait entendu une jeune femme, qui paraissait très exaltée, mais fort sympathique, qui avait crié dans le micro du journaliste : « Pour les femmes, le voile, c’est Noooooon ! ». Elle s’appelait Alice Coffin, et le passage avait été fort remarqué.

Qu’a-t-il bien pu se passer pour que, 14 ans plus tard, on retrouve cette islamophobe courageuse en compagnie de tous les islamo-gauchistes et des musulmans radicaux, qui défendent la liberté de porter le voile pour les femmes ?

Une petite recherche, quelques coups de téléphone, et j’en sais davantage. Alice Coffin a rencontré l’amour en 2010, et elle tient à le faire savoir. De même que le fait d’afficher sa sexualité me rend circonspecte, j’ai un peu du mal avec cet exhibitionnisme amoureux, qui consiste à raconter à tout le monde ses histoires de couple. Mais je dois être une vieille ringarde.

http://yagg.com/2013/11/18/alice-coffin-alix-beranger-couple-militant/

Bref, on apprend que c’est le militantisme féministe lesbien qui les unit, qu’Alix, la compagne d’Alice (Alix et Alice, bonjour le narcissisme !), est homosexuelle par militantisme, mais qu’elle aime bien les mecs aussi, qu’elle milite chez les Verts, qu’elles ont été horrifiées par la prétendue homophobie de La Manif Pour Tous et qu’elles veulent un gosse dont elles ont déjà choisi le prénom, mais qui sera conçu de manière militante… Je n’ose penser « Pauvre gosse », de peur de me retrouver au tribunal ! Et en outre, elles réclament un statut d’intermittent du spectacle pour les militants, rien de moins !

Je continue mon enquête, et me reconcentre sur Alice, la compagne d’Alix. Elle a une sacrée CV, la bougresse ! Plein de médailles soviétiques ! Déléguée syndicale à ’20 Minutes’, et formatrice de journalistes dans les écoles. J’ignore si l’un est la récompense de l’autre…

https://expertes.fr/expertes/69680-alice-coffin

J’apprends également, ce qui nous intéresse, qu’elle est co-présidente de l’Association des Journalistes LGBT (AJL) ! Co-présidente ? Donc, comme il n’y a pas de président attitré, on peut lui attribuer le titre de « chef », pardon de « cheftaine » ! A part cela, c’est quoi ce nouveau délire ? Il y a une association de journalistes LGBT, maintenant ? A quand une Association de Journalistes bisexuels, de Journalistes rouquins, de Journalistes à grosse poitrine, de Journalistes en pantalon, de Journalistes maigres, de Journalistes juifs, de Journalistes de la diversité, de Journalistes gauchers, etc. ?

Bon, je redeviens sérieuse. C’est quoi ce truc-là, l’AJL, et surtout que font-ils ? La réponse est simple. Ce sont les petits flics de la profession, des espèces d’antiracistes à deux balles, chargés de patrouiller dans les rédactions pour débusquer la moindre discrimination sexuelle dont se rendraient coupables leurs confrères journalistes.

Cette officine a donc décidé d’apprendre aux journalistes à bien penser, et à bien parler ! Toutes les cartes de presse ont donc reçu un kit digne de la propagande soviétique, qu’Elise Blaise a décodé, avant de le déchirer en direct, au bout d’une minute ! A regarder, et surtout écouter, cela vaut le coup.

https://www.youtube.com/watch?v=CGE5-K2Y_TU

La dernière victime de cette chasse permanente aux sorcières, Yann Moix, se voit ce jour accusé de « transphobie », tandis que 17 autres émissions étaient également accusées d’un ensemble de phobie. Leur crime : être capable de rire des homos, des bis, des lesbiennes ou des trans ! On se demande si les reporters sportifs du Tour de France auront encore longtemps le droit de parler d’un « coup de pédale »…

Bref, on est dans la continuité du terrifiant discours de l’économiste écolo Porcher, qui nous autorisera à rigoler quand nous serons dans une société égalitaire, mais pas avant…

http://www.europe1.fr/medias-tele/les-journalistes-lgbt-denoncent-un-mois-de-sexisme-dhomophobie-et-de-racisme-a-la-television-3526451

Et Alice a commis un article dans « L’Obs », suite à l’affaire Strauss-Kahn. Aussi peu sympathique soit l’ancien président du FMI, promis par les médias à l’Elysée, je suis surpris qu’elle n’ait trouvé que ce sujet pour écrire dans L’Obs. Les fillettes voilées en France, non, Alice ? La multiplication des voiles, non, Alice ? Les zones de non-droit pour les femmes, comme à La Chapelle, non, Alice ? Les viols commis par des musulmans à Francfort, non, Alice ? Les filles qui ne peuvent plus se mettre en jupe sans se faire traiter de « salopes » par des islamo-racailles, non, Alice ? Je commence donc à mieux comprendre. Son problème, à Alice, ce ne sont pas les islamistes, ce n’est pas la progression du voile islamique (sinon elle ne signerait pas avec Marwan Muhammad et tous les islamo-collabos), c’est le mâle blanc européen. Qu’est-ce qu’elle a dû saliver (je n’ose écrire mouiller) lors de la campagne « Balance ton porc ! ». Et je ne doute pas que toutes les journalistes ont été encouragées à témoigner pour balancer leur porc, qu’il s’appelle Haziza ou autre. Alice fait partie de ces lesbiennes haineuses, qui ont décidé de régler leurs problèmes avec les mecs en ciblant prioritairement les hommes français de type européen, fermant les yeux sur la formidable régression qu’amène l’islam dans le combat féministe…

Elle a commencé chez Anne Zelensky (l’honneur des féministes de la génération 68), et elle finit avec la féministe dégénérée Christine Delphy (signataire également de la pétition), avec Plenel et les islamistes, par haine de la France et de ses mâles blancs.

Que dire face à une telle décadence de la cause féministe dont elle se réclame, par rapport à la jeune femme combative et réellement féministe que nous avons connue en 2003 ? Espérons qu’elle ne finira pas, dans son compagnonnage avec les islamistes et les gauchistes pro-voiles, comme cette petite bobo parisienne, décrite, dans « Tombeau pour une touriste innocente » par Philippe Muray et racontée merveilleusement par Fabrice Lucchini…

On attend donc avec inquiétude la prochaine étape d’Alice et bien sûr d’Alix : leur inévitable conversion à l’islam, et le port du voile, en solidarité avec toutes les féministes musulmanes voilées, stigmatisées par une société française patriarcale, sexiste et raciste…

Martine Chapouton

LES SIGNATAIRES DE LA PETITION DE SOUTIEN A ROKHAYA DIALLO

Leila Alaouf, auteure et militante féministe décoloniale; Fatima Ali, doctorante, Paris 10e ; Zahra Ali, enseignant-chercheur, Rutgers University ; Pouria Amirshahi, ancien député et co-fondateur du mouvement commun ; Asif Arif, auteur et avocat au barreau de Paris; Isabelle Attard, ex-députée ; Lauren Bastide, journaliste ;  Feïza Ben Mohamed, journaliste ; Fatima Benomar, co-porte-parole des Effronté-e-s ; Assia Benziane, adjointe au maire ; Alain Bertho, anthropologue ; Lucas Bolivard, fondateur de Génération Progressiste ; Anaïs Bourdet, fondatrice de Paye ta Shnek ; Eloise Bouton, journaliste, militante féministe et LGBT+ ; Abdelkrim Branine, journaliste ; Lila Charef, directrice exécutive du Collectif Contre l’Islamophobie en France ; Check Tes Privilèges ; Collectif Des Raciné·e·s, collectif féministe décolonial lyonnais ; Collectif : Féministes contre le cyberharcèlement ; Alice Coffin, journaliste, militante féministe et lesbienne ;  Nadia Daam, journaliste ; Laurence De Cock,historienne ; Les Dégommeuses ; Christine Delphy, sociologue ; Tara Dickman, consultante et formatrice pour le service public ; Alice Diop, cinéaste ; Clarence Edgard-Rosa, journaliste et écrivaine ; Emma, blogueuse féministe ; Association En avant toute(s) ; Audrey Estrougo, cinéaste ; Eric Fassin, sociologue, Université Paris-8 ; Association FéminiCités ; Louise Fessard,journaliste ;  Sébastien Fontenelle, journaliste ; Amandine Gay,réalisatrice ; Collectif Georgette Sand, Clara Gonzales, militante féministe ; Renée Greusard, journaliste ; Faiza Guene, romancière ;Caroline de Haas, militante féministe ; Alix Heuer, co-fondatrice des Glorieuses et de W(e)Talk ; Imany, musicienne ; Lallab,association féministe et anti-raciste ; Stéphanie Lamy, experte en guerre de l’information ; Mathilde Larrere, historienne ; Johanna Luyssen, journaliste ; Awa Ly, artiste ; Maeril, illustratrice ; Aïssa Maïga, comédienne ; Estelle Marguerite, militante afroféministe (Parlons des Femmes Noires) ; Philippe Marlière, politiste ; Jérôme Martin, professeur, militant LGBT ;  Madjid Messaoudene, élu en charge de la lutte contre les discriminations à Saint-Denis ; Nassira El Moaddem, journaliste et directrice du Bondy Blog ; Marwan Mohammed, sociologue ; Mokobé, artiste, producteur, entrepreneur ; Marwan Muhammad, auteur, statisticien ; Nadia, journaliste et co-fondatrice de dialna.fr ; Diariata N’Diaye, créatrice de l’application App-Elles ; Fania Noël, militante afroféministe et panafricaine ; Danièle Obono, députée de Paris ; Océanerosemarie,auteure/comédienne/réalisatrice ; Ovidie, réalisatrice ; Julie Owono,avocate et directrice exécutive d’Internet Sans Frontières ; Julie Pascoet, European Network against Racism ; Ndella Paye, militante afroféministe et antiraciste ; Edwy Plenel, journaliste ; Reza Pounewatchy, journaliste ; Jean-Luc Primon, docteur en sociologie et maître de conférences ; Tancrède Ramonet, réalisateur et producteur ; Caroline Rebhi et Véronique Sehier, co-présidentes du Planning Familial ; Valérie Rey, blogueuse Crêpe Georgette ; Elisa Rojas, avocate militante ; Docteure Muriel Salmona, présidente de l’association Mémoire Traumatique et Victimologie ; Céline Sciamma,cinéaste ; Rachid Sguini, illustrateur/auteur ;  Simonæ ; Laura Slimani, militante féministe, conseillère municipale de Rouen ;Maboula Soumahoro, présidente association Black History Month ; Clémentine Spiler, journaliste ; Jean-Pierre Thorn, cinéaste ; Sylvie Tissot, sociologue ; Marie-Claude Treilhou, cinéaste ; Nils Wicke, journaliste ; Womenability Raphal Yem, journaliste citoyen ; Rebecca Zlotowski, cinéaste.




Calais : Mathilde, 15 ans, lance une pétition pour son père policier, condamné à 6 mois de prison !

Policier en France un métier bien plus risqué que d’être voyou


« Mon père c’est les yeux de ma tête ». Mathilde est une calaisienne de 15 ans, réfléchie et mature. Samedi 25 novembre, elle a mis une pétition en ligne pour l’Honneur de son Père. Son papa, père de quatre enfants, âgé de 44 ans est policier de la police aux frontières (PAF). Il vient d’être condamné par le tribunal correctionnel de Boulogne-sur-Mer à six mois ferme pour avoir donné une gifle à un migrant. 

 

L’affaire jugée remonte au 3 août 2016. Ce jour là, un migrant au comportement  considéré comme agressif doit comparaître devant le juge des libertés. L’individu menotté encadré par deux policiers refuse. Le papa de Mathilde est l’un d’eux. Se sentant menacé, le migrant voulant lui donner un coup de tête,  il  lui donne une gifle . 

Une greffière assiste à la scène et témoigne contre lui. Le jugement est on ne peut plus sévère : six mois ferme… et  un commentaire du président du tribunal qui fait frémir : « J’ai été commissaire de police pendant quinze ans. Attendez-vous à devoir vous battre devant la commission de discipline pour ne pas être exclu ! »

Justement, comment lorsque l’on a été dans la police pendant 15 ans, ne pas comprendre le stress permanent dans lequel vivent les policiers calaisiens confrontés à des heures supplémentaires  interminables dues à la présence de migrants dont la violence ne fait que s’accroître. 

Hier soir, à Calais, échange de tirs près d’un local du Secours Catholique (appartenant à la Ville de Calais). Dans la même soirée, une  voiture chargée de clandestins et de passeurs fonce sur des CRS. L’un d’eux est blessé.

 

Je suis là aujourd’hui pour lui

 

Le père de Mathilde a passé des années en région parisienne et est revenu à Calais, il y a un peu plus de sept ans. Elle raconte. « Mon papa est tenu au secret professionnel. Il ne raconte jamais rien mais quand je vivais avec lui, je voyais bien qu’il était stressé, épuisé. Il rentrait à trois heures du matin, repartait à huit heures. »

Lors du jugement est ressortie une affaire. Le prévenu avait été condamné dans les trois dernières années à quatre mois avec sursis pour des faits de violence sur une ex-concubine. 

Mathilde, présente au moment des faits, explique que cela n’était qu’une dispute. Nous n’écrivons pas ici pour interférer dans une histoire intime mais pour dénoncer un jugement apparaissant comme inique.

 

C’est ce qui a d’ailleurs poussé Mathilde à réagir. « Mon papa est gentil. Il a toujours été là pour moi et ne m’a pas parlé du jugement parce qu’il veut me protéger. Il sait que je ne supporte pas que l’on dise du mal de lui . Aujourd’hui, je peux être là pour lui ». Alors, Mathilde a lancé une pétition sur un site internet qui depuis trois jours rencontre un franc succès. « Il n’est pas au courant. J’ai fait cela pour l’aider, pour le soutenir psychologiquement ».


A Calais, Marie-Jeanne Vincent, responsable de Civitas a relayé cette action via les réseaux sociaux. « Le fait de voir cette jeune fille se mobiliser avec des mots simples pour son père m’a beaucoup touchée. Nous qui sommes confrontés chaque jour à la présence des clandestins savons également ce que supportent les forces de l’ordre qui travaillent effectivement en état de stress permanent. Je ne suis pas juge, mais en tant que citoyenne je trouve cette condamnation injuste. C’est pour cela que j’ai décidé d’agir. Et que l’on ne me parle pas de récupération politique. Je laisse cela aux professionnels de la politique dont Dieu merci je ne fais pas partie. Mathilde a du courage. Je ne peux que la soutenir.»

 

En appel, le 11 décembre

Mathilde qui aime chanter avec sa fratrie et son père va lui dédier un chanson sur YouTube. On imagine l’émotion pour ce dernier qui ne s’imagine même pas que la pétition de sa fille a reçu trois milliers de signatures… et c’est un début. « On a démarré à deux, puis quarante… et là. Je n’en reviens pas ! »

Le père de Mathilde qui pour l’heure est en liberté a fait appel. Verdict le 11 décembre. Nous ne pouvons qu’espérer que vraie justice soit rendue. 

 

Lien vers la pétition à signer et à partager : https://www.petitions24.net/signatures/tous_avec_notre_policier/

Clovis Just




Quand la gauche et des anti-racistes signent une pétition avec les pro-charia

Coran 4 : 34 : « 34 Les hommes ont autorité sur les femmes à cause des préférences de Dieu et à cause des dépenses des hommes. Les vertueuses sont dociles, elles protègent ce qui doit l’être selon la consigne de Dieu. Celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, reléguez-les dans leur chambre, frappez-les, mais si elles vous écoutent ne les querellez plus, car Dieu est sublime et grand. »
Martine Aubry, Laurent Fabius, Daniel Cohn-Bendit, Christiane Taubira, Fodé Sylla, Patrick Klugman, Esther Benbassa, Patrick Lozes, Alima Boumediene Thiery, co-signataires d’une pétition avec Tariq Ramadan, Tariq Oubrou, Larbi Kechat Marc Cheb Sun … contre le débat sur l’islam :
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/societe/20110323.OBS0156/non-au-debat-proces-de-l-islam-un-appel-du-nouvel-obs-et-de-respect-mag.html
Tariq Ramadan se réclame de la pensée de Youssouf Al-Qaradawi, partisan de la mise à mort des homosexuels, de l’autorité de l’homme sur la femme, et du meurtre des juifs (« Le licite et l’illicite » (éditions al-Qalam,2001) il recommandel’extermination physique des homosexuels (page 175), la possibilité de frapper les femmes (page 207).
Alima Boumédiene Thierry a organisé des opérations de boycott contre les produits israeliens (le boycott à raison de la nationalité représente un délit de discrimination), ce qui rappelle horriblement le boycott des magasins juifs sous le régime nazi.
Marc Cheb Sun, dans Respect Magazine, prône une « citoyenneté musulmane/inclusive » http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/03/14/debat-sur-l-islam-pour-une-citoyennete-musulmane_1492672_3232.html
http://www.tnova.fr/note/musulmans-de-france-pour-une-citoyennet-inclusive
Pour Laurent Joffrin du Nouvel Obs qui a publié cette pétition, « Quant à la présence de Tariq Ramadan parmi les signataires, on saisit mal l’immense problème qu’elle pourrait poser » http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/societe/20110325.OBS0243/cette-classe-politique-malade-de-l-islam-par-laurent-joffrin.html
Voilà une idée de ce problème :
« Toute personne, musulmane ou non, qui a étudié les sciences et le droit islamiques contemporains, sait quelle est la contribution de Yussuf Al-Qaradawi au débat et combien certaines de ses propositions juridiques sont novatrices. J’éprouve un profond respect pour l’homme et le savant et serait le dernier à m’en cacher » Tariq Ramadan in Faut-il faire taire Tariq Ramadan ?, Aziz Zemouri, l’Archipel, 2005, page 135. Tariq Ramadan qui préface aussi la publication du livre de Fatwa du Conseil européen de la fatwa et de la recherche (dont Qaradawi est président), et dont il reprenait en janvier un prêche, en arabe uniquement, sur un « moratoiredes hudud », c’est à dire des punitions (l’idée de moratoire sur la lapidation) http://www.tariqramadan.com/Shaykh-Yusul-al-Qaradawi-sur-le.html
Youssouf al Qaradawi : voici une vidéo où il dit  » Hitler avait infligé une punition aux Juifs. C’était un chatiment divin. Si Dieu veut la prochaine fois ce sont les musulmans qui infligeront ce châtiment. J’espére pouvoir avant ma mort aller au pays du jihad. Je tuerai les ennemis d’Allah, les juifs » http://www.youtube.com/watch?v=7P94gjDkY8w&feature=player_embedded
Visiblement, la cour faite par la gauche aux féministes dans les années 90 est bien oubliée …
Elisseievna




Coup de gueule : Pétition 2011 contre l’islamisation de nos pays, réveillez-vous !

L’appel lancé par un administrateur, ce 14 février rejoint ma pensée, puisque je m’apprêtais justement à faire de même…mais pas avec les mêmes mots.

Et tout d’abord,  je voudrais faire 2 remarques concernant cet appel :

– primo : la lâcheté de nos élites, je conteste  le terme d’élites très (trop) souvent utilisé pour désigner nos politiques. Pour autant que je sache, élu n’est pas synonyme d’élite (loin s’en faut même dans certains cas), aussi le terme d’élu me semble-t-il plus approprié;

-secundo : la lâcheté des élus. Mon objectif n’est pas de les défendre, loin de moi cette pensée, mais seulement de mettre en lumière une triste réalité. Je  vais me répéter, et sans doute faire grincer quelques dents, mais il n’y a pas que les politiques qui sont lâches et responsables de la situation actuelle.

Combien de femmes pourraient témoigner avoir subi des provocations, des agressions verbales, ou pis encore, des agressions physiques, notamment dans les transports en commun? Et combien de jeunes hommes dans la force de l’âge ou d’âge mûr pour leur porter secours?? C’est l’armée des « trois singes » !!  Tous ces  » courageux citoyens » qui ne voient  rien, n’entendent rien, ne disent rien, et ne souhaitent surtout pas s’engager si peu que ce soit, et pour quelque raison que ce soit. Adeptes du principe « Armons-nous et partez » ou encore « surtout pas de vagues » ! Alors mettre son nom et son adresse mail sur une pétition, vous n’y pensez pas !!

Voilà pourquoi, au bout d’un mois et demi de mise en ligne, cette pétition piétine, avec à peine plus de 6000 signatures, navrant ! Cela ne peut être mis sur le compte d’un manque d’information, puisque, si mes souvenirs sont bons, Riposte Laïque adresse 30 OOO newsletters par semaine, et les vidéos des « Assises » ont été visionnées 4 ou 500 000 fois…Alors, où sont donc passés tous ces internautes ? Juste bons à se cacher derrière leur ordinateur ??  Sommes-nous vraiment si peu nombreux à vouloir « entrer en résistance » ??

N’oublions jamais que l’islam tire sa force de notre propre faiblesse. Faisons de la résistance et l’islam reculera….Mais faisons vite !!!

Le temps est compté…Réveillez-vous !!!

Josette Cléry