1

Calais : Mathilde, 15 ans, lance une pétition pour son père policier, condamné à 6 mois de prison !

Policier en France un métier bien plus risqué que d’être voyou


« Mon père c’est les yeux de ma tête ». Mathilde est une calaisienne de 15 ans, réfléchie et mature. Samedi 25 novembre, elle a mis une pétition en ligne pour l’Honneur de son Père. Son papa, père de quatre enfants, âgé de 44 ans est policier de la police aux frontières (PAF). Il vient d’être condamné par le tribunal correctionnel de Boulogne-sur-Mer à six mois ferme pour avoir donné une gifle à un migrant. 

 

L’affaire jugée remonte au 3 août 2016. Ce jour là, un migrant au comportement  considéré comme agressif doit comparaître devant le juge des libertés. L’individu menotté encadré par deux policiers refuse. Le papa de Mathilde est l’un d’eux. Se sentant menacé, le migrant voulant lui donner un coup de tête,  il  lui donne une gifle . 

Une greffière assiste à la scène et témoigne contre lui. Le jugement est on ne peut plus sévère : six mois ferme… et  un commentaire du président du tribunal qui fait frémir : « J’ai été commissaire de police pendant quinze ans. Attendez-vous à devoir vous battre devant la commission de discipline pour ne pas être exclu ! »

Justement, comment lorsque l’on a été dans la police pendant 15 ans, ne pas comprendre le stress permanent dans lequel vivent les policiers calaisiens confrontés à des heures supplémentaires  interminables dues à la présence de migrants dont la violence ne fait que s’accroître. 

Hier soir, à Calais, échange de tirs près d’un local du Secours Catholique (appartenant à la Ville de Calais). Dans la même soirée, une  voiture chargée de clandestins et de passeurs fonce sur des CRS. L’un d’eux est blessé.

 

Je suis là aujourd’hui pour lui

 

Le père de Mathilde a passé des années en région parisienne et est revenu à Calais, il y a un peu plus de sept ans. Elle raconte. « Mon papa est tenu au secret professionnel. Il ne raconte jamais rien mais quand je vivais avec lui, je voyais bien qu’il était stressé, épuisé. Il rentrait à trois heures du matin, repartait à huit heures. »

Lors du jugement est ressortie une affaire. Le prévenu avait été condamné dans les trois dernières années à quatre mois avec sursis pour des faits de violence sur une ex-concubine. 

Mathilde, présente au moment des faits, explique que cela n’était qu’une dispute. Nous n’écrivons pas ici pour interférer dans une histoire intime mais pour dénoncer un jugement apparaissant comme inique.

 

C’est ce qui a d’ailleurs poussé Mathilde à réagir. « Mon papa est gentil. Il a toujours été là pour moi et ne m’a pas parlé du jugement parce qu’il veut me protéger. Il sait que je ne supporte pas que l’on dise du mal de lui . Aujourd’hui, je peux être là pour lui ». Alors, Mathilde a lancé une pétition sur un site internet qui depuis trois jours rencontre un franc succès. « Il n’est pas au courant. J’ai fait cela pour l’aider, pour le soutenir psychologiquement ».


A Calais, Marie-Jeanne Vincent, responsable de Civitas a relayé cette action via les réseaux sociaux. « Le fait de voir cette jeune fille se mobiliser avec des mots simples pour son père m’a beaucoup touchée. Nous qui sommes confrontés chaque jour à la présence des clandestins savons également ce que supportent les forces de l’ordre qui travaillent effectivement en état de stress permanent. Je ne suis pas juge, mais en tant que citoyenne je trouve cette condamnation injuste. C’est pour cela que j’ai décidé d’agir. Et que l’on ne me parle pas de récupération politique. Je laisse cela aux professionnels de la politique dont Dieu merci je ne fais pas partie. Mathilde a du courage. Je ne peux que la soutenir.»

 

En appel, le 11 décembre

Mathilde qui aime chanter avec sa fratrie et son père va lui dédier un chanson sur YouTube. On imagine l’émotion pour ce dernier qui ne s’imagine même pas que la pétition de sa fille a reçu trois milliers de signatures… et c’est un début. « On a démarré à deux, puis quarante… et là. Je n’en reviens pas ! »

Le père de Mathilde qui pour l’heure est en liberté a fait appel. Verdict le 11 décembre. Nous ne pouvons qu’espérer que vraie justice soit rendue. 

 

Lien vers la pétition à signer et à partager : https://www.petitions24.net/signatures/tous_avec_notre_policier/

Clovis Just




Exclusif : Cazeneuve exile des meneurs policiers en Nouvelle Calédonie !

av-cazeneuve-5
Vacances au soleil ou punition pour 53 policiers exilés prochainement en Nouvelle Calédonie, à l’initiative de R2 D2 Bernard Cazeneuve, surnommé aussi « l’homme au chapeau des années 40 » du côté de la Place Beauvau…
En marge de la grand’messe consacrée à la radicalisation ce lundi 7 novembre à l’Ecole Militaire de Paris (lire aussi http://ripostelaique.com/risques-dattentats-valls-et-r2d2-convoquent-dans-lurgence-procureurs-et-prefets.html) , le ministre R2 D2 Cazeneuve vient d’avoir une idée géniale (Si, si, ça arrive…..). Pas vis à vis de Riposte Laïque, sa « bête noire » quotidienne, dont il est un des premiers lecteurs chaque soir. Mettant à profit un week-end d’oisiveté, notre bon Bernard, même s’il n’est pas un Saint, a beaucoup réfléchi dans son cabinet, avec notamment son conseiller technique ayant un CAP de pâtisserie (c’est très important au ministère de l’intérieur !) Il pense pouvoir « sceller » le sort des policiers qui manifestent et critiquent son action. Il va les envoyer en Nouvelle Calédonie.
Sitôt pensé, sitôt fait, et bien sûr annoncé en plein week-end. Quelques coups de téléphone plus tard, associant à la démarche deux ministres socialistes qui n’avaient rien demandé, Jean-Jacques URVOAS, Ministre de la Justice, Garde des Sceaux et Ericka BAREIGTS, la très connue et célèbre Ministre des Outre-Mer, il s’est fendu d’un communiqué de presse le samedi 5 novembre à 18 h 14, adressé aux journalistes amis. Et notre bon R2 D2 Cazeneuve ne fait pas dans la dentelle : « Face aux violences inacceptables qui ont été perpétrées dans l’île le week-end dernier, les ministres ont renouvelé aux élus calédoniens l’engagement total de l’Etat, et aux forces de l’ordre leur entier soutien. ». Tiens, la Nouvelle Calédonie était à feu et à sang. Les journalistes proches du pouvoir socialiste ont apparemment oublié d’en parler !

 Le Bon Bernard affirme avoir lu les conclusions des rapports urgemment adressés par les inspections générales de la gendarmerie et de la police nationale, relatifs au dispositif de sécurité en Nouvelle-Calédonie et l’évolution de la délinquance dans l’île.

 Au terme d’une réflexion approfondie, le Ministre R2 D2 Cazeneuve affirme : « Dès février 2017, 53 policiers et gendarmes viendront renforcer la direction de la sécurité publique et le commandement de la gendarmerie de Nouvelle-Calédonie, et cet effort sera poursuivi ». Selon des sources proches du ministère, la liste des futurs affectés aurait déjà été établie. Coïncidence ? Elle comprendrait un certain nombre d’officiers de police ayant osé manifester ou critiquer l’action du bon Bernard et de son pâtissier de conseiller technique.

Comme il risque d’y avoir d’autres manifestations en France (pas en Nouvelle Calédonie !), le communiqué du même Ministre R2 D2 Cazeneuve annonce un effort conséquent en faveur de Nouméa (qui serait plus agréable que Cayenne au siècle dernier) pour les prochains mois, avec l’envoi « d’une brigade de prévention de la délinquance juvénile, pour soutenir les actions locales de prévention et de lutte contre les addictions et accompagner la jeunesse calédonienne… ».

Que les prochains policiers expatriés vers la Nouvelle Calédonie se rassurent. Ils ne seront pas dotés d’un slip de bain. Dans le même communiqué diffusé ce week-end, le bon Bernard de la Place Beauvau leur promet : « Un bon niveau de protection  (…). Les forces de l’ordre, les gendarmes et les policiers seront équipés d’un matériel de protection renforcé, et les prochains véhicules livrés seront équipés de dispositifs spécifiques…. ». Sacré Nanard ! Toujours prêt à faire pleurer dans les chaumières, même chez les flics, après trois ans et demi d’un itinéraire « Réveillez pas un flic qui dort »…

av-pre-gonzalezIl ne manque plus que François Hollande et Bernard Gonzalez, le célèbre Préfet du Vaucluse qui a ordonné de contrôler toutes les armes et munitions des clubs de tirs dans le Vaucluse et à Avignon, pour célébrer en grande pompe, du côté de Nouméa, l’arrivée des flics en exil ! 

Que les flics mécontents et expatriés vers Nouméa se rassurent. Ils reverront sur place R2 D2 Cazeneuve, qui précise, dans son communiqué « Les trois ministres se rendront prochainement dans l’île : le Ministre de la Justice en décembre, la Ministre des Outre-Mer en février 2017 pour finaliser avec tous les responsables le plan de prévention de la délinquance, et le Ministre de l’Intérieur en février 2017 également pour l’arrivée des nouveaux effectifs… ». Un communiqué qui peut même laisser croire que les policiers métro partants seront dans le même avion que leur très cher ministre. Pas belle la vie ?

 Au XIX ème siècle, si l’on en croit le célèbre écrivain (et député de l’époque) Victor Hugo, les indésirables étaient déportés en Guyane à Cayenne, à l’image de son héros Jean Valjean dans les Misérables. Combien de Jean Valjean au sein de la police Française ? Et combien d’inspecteurs Javert qui « cirent les pompes » au Ministre de l’Intérieur R2 D2 ? Messieurs les policiers, et futurs vacanciers pour certains, vous avez la parole !

Francis GRUZELLE

Carte de Presse 55411

Lire aussi ces articles qui constituent un complément d’information :

http://ripostelaique.com/ardeche-le-maire-dannonay-interdit-lislamiste-integriste-omar-erkat.html

http://ripostelaique.com/exclusif-orphelinats-galere-de-noel-enfants-places.html

http://ripostelaique.com/migrants-lardeche-francis-gruzelle-denonce-mensonges-de-letat.html

http://ripostelaique.com/exclusif-la-mort-en-direct-de-reem-hassan-assassinee-par-daech-trahie-par-la-france-et-les-usa.html

http://ripostelaique.com/insecticides-degelee-royal-foll.html

http://ripostelaique.com/presidentielles-2017-fn-carottes-cuites.html

http://ripostelaique.com/exclusif-orphelinats-galere-de-noel-enfants-places.html