1

Cabale contre Trump : Jack Lang est un raciste de merde !

Le 11 janvier 2018, le président américain, Donald Trump, a rejeté un plan sur l’immigration que venait de lui présenter une délégation « bipartisane » de sénateurs Démocrates et Républicains, lors d’une réunion à la Maison-Blanche.

Trump veut mettre fin à l’immigration de masse

Une fois de plus, Donald Trump a répété, aux immigrationnistes Démocrates et aux ramollos Républicains de l’establishment de Washington, qu’il n’acceptera de signer une loi sur l’immigration que si elle contient ses quatre priorités :

1) la suppression du programme DACA (Deferred Action for Childhood Arrivals) (« Action différée pour les arrivants mineurs »), mis en place en 2012 par Obama, qui permettait aux mineurs étrangers, entrés illégalement aux États-Unis, de ne pas être expulsés, d’obtenir des aides et même un travail au détriment des citoyens américains.

2) le financement de la construction d’un mur sur la frontière avec le Mexique pour mettre fin à l’invasion migratoire, et une augmentation du budget alloué à la police des frontières (ICE, « Immigration and Customs Enforcement », « Contrôle de l’Immigration et des Douanes »).

3) la fin du système de « loterie » pour l’attribution de la « Green Card » (« carte verte », carte de résident permanent aux États-Unis), instaurée en 1990 pour favoriser la « diversité » des immigrés, qui a provoqué une augmentation massive de l’immigration de ressortissants des dictatures du Tiers-Monde au détriment des ressortissants des démocraties occidentales.

4) la fin de l’immigration par chaîne (« chain migration »), c’est-à-dire du regroupement familial, qui permet aux immigrés de faire automatiquement venir aux États-Unis des dizaines de membres de leurs familles, et qui constitue actuellement près de 70% de toute l’immigration vers ce pays.

La cabale contre Trump

Lors de cette réunion, Donald Trump aurait en privé qualifié les pays du Tiers-Monde de « shitholes », comme un sénateur Démocrate, trahissant le secret des discussions, l’a ensuite déclaré à un journaliste du journal Washington Post, l’un des plus grands propagateurs de Fake News aux États-Unis (avec le journal New York Times et la chaîne de télévision CNN), afin de se venger du rejet par Trump de son plan sur l’immigration.

Depuis, les bien-pensants et autres gauchistes décérébrés de toute la planète hurlent au crime contre l’humanité, et déversent les insultes sur le président de la plus remarquable et plus puissante démocratie de la planète, qui a commis le crime de vouloir protéger ses compatriotes contre l’immigration de masse et ses effets destructeurs, comme il avait promis de le faire lors de ses meetings électoraux.

Qu’est-ce qu’un « shithole » ?

La définition de « shithole » est : « an extremely dirty, shabby, or otherwise unpleasant place ». « Un endroit extrêmement sale, misérable et déplaisant ».

Mais les journalistes falsificateurs et les politiciens de gauche se sont empressés d’accuser Trump d’avoir traité les pays du Tiers-Monde de « pays de merde » (« shit » signifie « merde », donc « shithole » peut être traduit, littéralement, par « trou merdique », « endroit merdique »), la merde étant une matière avec laquelle ils sont familiers, puisque, depuis le XIXe siècle, les gauchistes et les socialistes et les communistes et autres « Insoumis » ont détruit des dizaines de pays (Europe de l’Est, Cambodge, Chine, Corée du Nord, Cuba, Amérique centrale, Venezuela, etc.) et massacré des dizaines de millions de personnes, dans les fosses communes, les goulags, les camps de concentration et les chambres à gaz (il faut toujours rappeler que les nazis étaient des socialistes, comme Mitterrand, Hollande et Macron).

Le raté Jack Lang insulte le président Trump

Le 13 janvier, l’ex-ministre de l’Inculture, Jack Lang, qui dirige depuis 2013 l’Institut du Monde Arabe, a publiquement traité le président des États-Unis de « président de merde », sur Twitter.

Lors d’une interview à l’AFP, Jack Lang a ensuite accusé Donald Trump d’être « un xénophobe et un raciste maladif ». « J’ai envie qu’on dise dans le monde entier ‘président de merde’, comme un cri de ralliement contre ce personnage humiliant et offensant ». (1)

Jack Lang est un raciste de merde !

Dans ses propos (qu’il n’aurait même pas tenus, selon les sénateurs Républicains Tom Cotton et David Perdue, qui ont participé à cette réunion !) (2), Donald Trump visait les pays du Tiers-Monde.

Or un pays n’est pas une race !

Dénoncer un pays, c’est dénoncer ses dirigeants qui le gèrent mal, voire le détruisent, comme les dictateurs du Tiers-Monde le font jour après jour, – comme le dictateur du Maroc, Mohamed VI, ami intime de Jack Lang, le fait jour après jour – comme le dictateur de Cuba, Fidel Castro, autre ami intime de Jack Lang, l’a fait jour après jour pendant 50 ans.

Jack Lang faisant les honneurs d’une visite privée du Louvre à son ami intime, le dictateur Fidel Castro, en 1995. Castro a fait assassiner plus de 80.000 Cubains et a transformé Cuba en pays de merde. (3)

Dénoncer les dirigeants criminels qui détruisent leurs pays et les transforment en « pays de merde », cela n’a rien à voir avec les races, donc cela n’est pas du racisme. Bien au contraire, la franchise de Donald Trump doit être louée, car il n’hésite pas, lui au moins, à décrire le monde tel qu’il est, ni à dire la vérité, comme tout dirigeant digne de ce nom se doit de le faire.

En parlant de « race », alors que le président américain Donald Trump parlait de pays, Jack Lang a prouvé qu’il est un obsédé racial, qui voit partout des races – donc qu’il est un raciste !

Les vrais racistes, ce sont les gens de gauche, ces donneurs de leçons obsédés par les « races » et par les couleurs de peau !

Les bien-pensants gauchistes sont des racistes de merde ! Jack Lang est un raciste de merde !

Selon Holeindre, Jack Lang est un pédophile de merde !

Il est d’autant plus grotesque d’entendre Jack Lang insulter Donald Trump que, depuis des années, ce donneur de leçons est accusé, publiquement, d’être un pédophile.

Ainsi, en 1998, Roger Holeindre a accusé publiquement Jack Lang de pédophilie, lors d’un meeting du Front National, ajoutant « que l’on m’arrête à la sortie si ce n’est pas vrai » – et Roger Holeindre n’a jamais été arrêté, ni poursuivi en justice par le pédophile Jack Lang.

Comme si cela ne suffisait pas, le 23 mars 2012, Emmanuel Verdin, père d’une fillette violée et assassinée, portait plainte contre Jack Lang, pour « viol en réunion ». (4)

Les Français disent son fait au pédophile raciste Jack Lang

Sur Twitter, les réactions au tweet de Jack Lang se sont multipliées :

https://twitter.com/jack_lang/status/952090424704946176

« Jack Lang, un gauchiste de merde qui n’a pas d’autre langage, quelle merde que cette gauche de merde ! »

« Vous et vos complices avez réussi à faire de la France un pays de merde, alors à votre place j’éviterais de donner des leçons ! »

« Vous étiez un ministre de merde. A la différence de vous, Trump, lui, aime les femmes, pas les enfants. »

« Ce n’était pas François Mitterrand, le président de merde ? »

« Quand on a adulé un président qui portait la Francisque et en était très fier, on la ferme, pauvre merde ! »

« Putain, ce pauvre pays qu’est devenu la France, un ancien ministre ose ouvrir sa gueule alors qu’il a lui-même mis la France dans la merde… pédophile de mes couilles ! »

« Quand on a l’affaire du Coral au cul et d’autres affaires à l’étranger, on se demande qui est la vraie merde. »

« Jack Lang, le même qui trouvait Hollande un grand président et qui aime les ‘petits enfants’… »

« Comment peut-on laisser la parole à un pédophile comme vous ? »

« Quand on est soupçonné de pédophilie, on ferme sa gueule, pauvre merde ! »

« Pédophile, ta place est en prison… »

« À la momie de l’Institut du Merde Arabe : les Haïtiens et Africains sont d’accord avec Trump, ils quittent par millions ces pays de merde pour s’installer en Europe ou aux USA. »

« Si les pays Africains, Haïti ou le Salvador étaient des pays où il fait bon vivre, il n’y aurait pas autant de leurs habitants qui partiraient… Trump dit tout haut ce que tous les Occidentaux disent tout bas. »

« Trump a raison : ce sont des pays de merde dirigés par des merdes. Leur population ne souhaite qu’une chose : quitter ces pays de merde et trouver une vie meilleure. »

« Je croyais que c’était François Mitterrand, vos collègues socialistes et vous-même qui étiez de la merde… Trump dit tout haut ce que les lâches pensent tout bas… Alors, respectez le président des USA ! »

« Regarde les remarquables résultats économiques des USA depuis l’arrivée de Trump et compare-les à ceux de la France sous tes copains Mitterrand, Hollande et Macron… ensuite ramasse ton dentier et bon week-end à Marrakech, cette ville de merde ! »

« Qu’est-ce qui est le plus grave ? Un président qui obtient des résultats ou une petite fiotte qui se tape des jeunes enfants dans les riads de Marrakech ? »

Trump a raison ! Les anti-Trump sont des merdes !

À voir les résultats des élections récentes aux États-Unis et en Europe (Brexit, Allemagne, Autriche, Pays-Bas, France, Suisse…), il est clair que les Occidentaux en ont de plus en plus assez des politiciens de merde, des journalistes de merde, des gauchistes de merde, des bien-pensants de merde, des donneurs de leçons de merde, des immigrationnistes de merde, des anti-occidentaux de merde, des tiers-mondistes de merde, des islamophiles de merde, des collabos de merde !

Trump a raison, et, grâce à lui, nos peuples reprennent courage et se relèvent, prêts à agir pour protéger leurs pays contre l’invasion migratoire et pour les libérer de l’occupation musulmane !

Vive le président Donald Trump !

Arsène Rouletabille

Notes :

1) Jack Lang traite Donald Trump de « président de merde » après ses déclarations sur Haïti et les pays africains

https://www.francetvinfo.fr/monde/usa/presidentielle/donald-trump/jack-lang-traite-donald-trump-de-president-de-merde-apres-ses-declarations-sur-haiti-et-les-pays-africains_2559975.html

2) Tom Cotton, David Perdue say they ‘do not recall’ Trump comments on ‘shithole countries’

http://www.washingtonexaminer.com/tom-cotton-david-perdue-say-they-do-not-recall-trump-comments-on-shithole-countries/article/2645770

3) Voir les excellents articles du Professeur Franklin sur la dictature cubaine :

Ce que les médias vous cachent sur Cuba

https://ripostelaique.com/ce-que-les-medias-vous-cachent-sur-cuba.html

Cuba : Ségolène négationniste royale

https://ripostelaique.com/cuba-segolene-negationniste-royale.html

4) Viol en réunion sur mineur de quatre ans

http://l1d.fr/viol-en-reunion-sur-mineur-de-quatre-ans-info-ou-intox/




Et si les lèche-babouches d’H&M se faisaient péter leurs magasins par les Noirs en colère ?

H&M est dans la tourmente, et j’avoue que j’ai du mal à ne pas m’exclamer : « Bien fait pour leur gueule ! ». Les faits : pour lancer un nouveau produit, le groupe suédois a réussi l’exploit, se voulant provocateur, de faire poser un enfant noir avec le message suivant : « le singe le plus cool de la jungle ». Inutile de vous dire que dans le climat d’hystérie actuel, le résultat était couru d’avance.

Inutile d’expliquer aux antiracistes hystériques, et encore moins aux Africains offensés, que l’animalisation des êtres a toujours fait partie de l’Histoire de France, comme l’avait démontré, en pleine affaire Taubira, magistralement Maxime Lepante, dans un article intitulé « Taubira et les singes : pour la Garde des Sceaux, les  noirs sont-ils une race supérieure ? ».

http://ripostelaique.com/taubira-et-les-singes-pour-la-garde-des-sceaux-les-noirs-sont-ils-une-race-superieure.html

On se doute qu’après la ridicule affaire Griezmann, accusé de racisme pour avoir rendu hommage aux Harlem Globe Trotters, en se teintant de noir, les choses ne vont pas en rester là. Et en effet, on n’est pas déçu !

Un nouveau machin, un espèce de Cran-bis, appelé « La Ligue de Défense Noire Africaine » (LDNA) s’est emparé de l’affaire, escomptant se faire connaître à travers cette affaire.

http://www.fdesouche.com/934433-ligue-de-defense-noire-africaine-ldna-se-mobilise-contre-hm

Bref, en France, on peut appeler les Blancs « face de craie », c’est la revanche contre le colonialisme. On peut interdire aux Blancs de participer à des stages syndicaux de l’Education nationale, version Sud-Education, c’est pour mieux lutter contre les discriminations. On peut représenter Jean-Marie Le Pen ou Valérie Giscard d’Estaing en singe, pas de souci. Mais Taubira, là, c’est raciste. Et plus question de faire de l’humour publicitaire liant le Noir au singe, c’est également raciste. On est donc en plein dans l’antiracisme à géométrie variable et dans la connerie, qui fait qu’on n’a plus le droit d’appeler un mec qui écrit pour vous « un nègre », qu’on n’a plus le droit de commander dans une boulangerie « Une tête de nègre », que bientôt il sera interdit de commander dans un café « Un petit noir », et que le rôle de Blanche-Neige devra bientôt être confié à Rokhaya Diallo pour montrer que la France n’est pas raciste !

C’est dans ce contexte de fous que ces mecs de la LDNA appellent leurs frères de couleur à aller foutre le bordel dans tous les H&M de France. Voilà ce que devient la France de Macron, à force d’avoir accueilli tout le monde depuis quarante ans ! Des mecs qui parlent à peine français, qui ne possèdent que 200 mots de vocabulaire, s’auto-proclament justiciers de la cause noire, et, dans la pire tradition anglo-saxonne, préparent les émeutes raciales de demain, où on cassera du Blanc gratuitement !

Maintenant, pourquoi j’écris que j’ai du mal à ne pas dire que c’est bien fait pour la gueule d’H&M ? Parce qu’on a une vieille histoire avec ceux. Ces crapules se disent fiers de faire travailler des caissières voilées. Et quand Riposte Laïque a signalé ce fait, ils ont justifié la tenue de leurs salariées avec le même argument que les islamistes : « la laïcité, c’est chacun s’habille comme il veut, le voile, c’est leur choix, c’est leur liberté ! ».

Cela avait commencé à Thionville…

https://ripostelaique.com/non-aux-caissieres-voilees-au-hm-de-thionville-action.html

Cela a continué à Aeroville, près de Roissy…

https://ripostelaique.com/h-m-aeroville-deux-caissieres-voilees.html

Et s’est poursuivi à Mandelieu, où là, le maire a réagi…

http://ripostelaique.com/hm-impose-ses-caissieres-voilees-a-mandelieu-cest-le-programme-de-macron.html

Mais il y a eu bien pire. Pour avoir diffusé la photo des deux caissières voilées d’Aeroville, puis, devant leurs menaces, leurs noms, Riposte Laïque a subi un procès des deux musulmanes, Soumaya Cheikh et Dahima Moussi.

Et le pire, c’est que nous avons été condamnés, alors que le dossier était vide, les plaintes mal rédigées, les vices de formes nombreux, à acquitter au total 9.000 euros aux deux musulmanes, que nous avons considérées comme des militantes politiques…

http://ripostelaique.com/les-deux-caissieres-voilees-dhm-sont-des-militantes-politiques-de-lislam.html

… Comme s’est comporté en militante politique le juge Caroline Kuhnmunch (ancienne collaboratrice de Taubira…), qui s’est permis de condamner les éditions Riposte Laïque, présidées par Ghislaine Dumesnil, alors qu’elles n’ont aucune responsabilité dans la sortie des textes de RL. Cela s’appelle une faute professionnelle, qui profite bien aux plaignantes musulmanes, et nous a lourdement pénalisés.

http://ripostelaique.com/le-juge-kuhnmunch-veut-que-rl-donne-8000-euros-aux-deux-caissieres-voilees.html

Et l’appel, que nous avions engagé, a été repoussé, parce que ces dames voilées et leurs avocats n’étaient pas prêts ! En attendant, les 9000 euros que nous avons casqués sont dans les poches des voilées, car en cas de référé, l’appel n’est pas suspensif ! Les éditions Riposte Laïque avaient même eu leurs comptes bloqués, à cause de cette affaire. C’est dire si on aura de la mémoire avec H&M.

Naturellement, les islamistes étaient ravis d’avoir une direction qui n’hésitait pas à envoyer balader les clients qui se plaignaient de ce fait.

H&M remet à sa place un client islamophobe après qu’il se soit plaint de caissières voilées

Alors, suite à ces faits, si les lèche-babouches d’H&M se font péter leurs magasins par des apprentis « Blacks Panthers » de banlieue, ce n’est pas nous qui allons pleurer pour ces islamo-collabos !

Martin Moisan

 

 




Unef : Hasfa Askar se situe nettement à l’extrême droite de Hitler…

Adorateurs d’Hitler…

Il est à croire que notre sens des valeurs, de la morale, du bien et du mal, du « licite et de l’illicite » se confronte à des points de repère distillés de manière assez amphigourique. Qu’on en juge :

-Il y a deux ans, le blogueur identitaire breton Boris le Lay prend six mois ferme pour avoir écrit qu’ « il n’y a pas de celtes noirs ».
-Très récemment, le footballeur Antoine Griezmann se reçoit un déluge de critiques et d’insultes pour s’être déguisé en basketteur noir américain, le poussant à l’excuse.

Avec, dans l’intervalle et en amont, une kyrielle d’anecdotes toutes aussi significatives.
« Comparaison n’est pas raison », comme aime à le répéter Michel Onfray. Cependant, une interrogation a priori compréhensible pourrait germer dans l’esprit de quelques mal-pensants, à la lecture des tweets d’une certaine Hasfa Askar, ni celte ni noire, mais accessoirement vice-présidente sur Lille du syndicat étudiant UNEF. Vous savez, ceux qui veulent donner des diplômes à tout le monde . Et qui nous expliquent, par un raisonnement en béton, que :

C’est donc mue par un humour auquel l’auteur de ces lignes a le tort de se montrer parfaitement hermétique que la susnommée Hasfa Askar publie depuis quelques années une série de tweets dont la délicatesse n’aura échappé qu’aux esprits revêches :

 

Avec, en point culminant, l’himalayesque et fabuleux « il faut gazer tous les blancs, cette sous race »
Que voilà de la rigolade authentique et bien de chez nous, tandis que le pauvre Jamel Debbouze en est réduit à plagier les comiques américains… Houria Bouteldja et ses « sous-chiens » va en crever de jalousie.


Néanmoins, il est à regretter que notre facétieuse « lilloise » ne donne pas le mode d’emploi de son généreux programme : parce que, pour « gazer » quelques centaines de millions d’individus de par le monde, il faut une sacrée organisation. Mais peut-être qu’après séances de spiritisme, le fantôme d’Adolf pourrait formuler quelques suggestions judicieuses, quoiqu’au vu de l’ambitieux dessein de cette charmante personne, la Shoah passerait pour un chahut de cour d’école.

A la LICRA, association antiraciste unilatérale (comme toutes les autres, d’ailleurs), on se serait ému du terme « gazer ». « Souvenirs souvenirs » pas très hallydéens. Mais « dénoncer » ne signifie pas « porter plainte ». On en restera donc là, manifestement. Ces étudiants sont assez joueurs…
Manque de pot, les esprits chagrins de la « fachosphère » prennent le relais. Et diffusent à tout-va, plongeant les dirigeants de l’UNEF dans un embarras certain, d’aucuns demandant même que l’humoriste soit débarquée.
Et c’est là que surgit, tel Bayard déguisé en Zorro, le chevalier servant de la donzelle, dans un tweet absolument imparable :

 

Ce tweet semble avoir été supprimé, son auteur pensant probablement que ses problèmes d’incontinence urinaire ne concernaient pas la multitude. Sa page Facebook a également été nettoyée de toute souillure, ou référence à l’« Affaire ». Il a pas l’air très fier, finalement…

On se souviendra qu’un certain Mehdi Meklat, créature issue de la fermentation du « Bondy Blog », adulé des medias pour son trait de plume et son esprit sarcastique, avait, sous le pseudo « Marcellin Deschamps », publié quelques tweets que l’on pourrait, politiquement, classer à l’extrème droite d’Hitler. Emu par certaines réactions négatives, il avait argumenté que c’était son « double maléfique » qui s’exprimait.
C’est dans la fébrilité que nous attendons la pirouette de nos jeunes godelureaux.

Par ailleurs, pas mal de supporters de notre charmante amie montaient au créneau pour assurer sa défense : « elle n’aurait jamais écrit ça », « je la connais bien », « son compte a été piraté ».
Son compte piraté ? Toujours envisageable. Mais, en quatre ans, que n’a-t-elle démenti ? Expliqué que ces propos n’étaient pas les siens mais ceux d’un usurpateur ? On peut s’étonner au passage que tweeter, toujours prompt à fermer les comptes hors des clous comme celui des identitaires ait pu laisser passer ce type de prose. Si au moins elle avait écrit en alexandrins…

Notez que dans le même style, Tweeter manque quelquefois de vigilance.

 

 

A l’heure où nous mettons sous presse, ce couple de gais lurons semble avoir remisé pour un temps le style gentiment provocateur pour un silence propice aux réflexions profondes.

Heureusement que nos magistrats sont recrutés, entre autres, sur leur fantastique sens de l’humour.
Sinon, il risqueraient de ne pas comprendre que le « il faut gazer tous les blancs, cette sous race » n’est qu’espièglerie vénielle.

Jacques Vinent 




Bouteldja : qu’attendent la LICRA et le CRIF pour lui faire un procès ?

Bouteldjahaine
Thomas Guénolé ne fait pas partie de ces journalistes pour lequel j’ai une admiration. L’homme est bien-pensant, fait la chasse à tout ce qui porte un étendard national et  porte haut les couleurs  patriotes. Il ne tolère que l’accessoire de type France-foot porté par des étrangers, et autres billevesées.

Lors d’un article il m’avait dénoncé parmi d’autres candidats du FN aux élections dans le journal l’Express pour propos antisémites. « Il n’y a qu’un malheur » comme dirait Marine Le Pen, c’est que je n’avais pas écrit l’article accusatoire qu’il dénonçait comme étant le mien. Ce qui n’a pas empêché la direction du FN de me faire des réflexions comme si la parole de nos ennemis idéologiques était plus importante que celles d’adhérents suant sang et eau pour valoriser le parti de Marine. Il parait qu’il ne doit pas prêter le flanc à la critique. Je peux le comprendre mais jusqu’à une certaine limite, à savoir que nos ennemis ne peuvent pas avoir plus d’influence que les militants.

Je dois dire qu’il a bien évolué le Guénolé depuis qu’il s’est fait virer manu militari de RMC, la Radio bobo de Jacques Bourdin. Évolution sensible  si j’en juge cette vidéo ou il se paye avec délectation et arguments une ennemie de la France, à savoir l’épouvantable et catastrophique Houria Bouteldja.

Cette algérienne née à Constantine, déteste la France, les blancs, les « sionistes » dont on sait que l’accusation de sionisme n’est que le déguisement d’un antisémitisme anti juif violent, et se répand comme une vomissure sur tous les plateaux de télévisions. Beaucoup trop d’animateurs de Radios-Télévisions en bon masochistes, aiment se faire fouetter la couenne, et lui tendent le fouet, le bâton, la canne, et attendent avec une certaine jouissance la pénétration finale. Ils glapissent un peu certes, mais jouissent beaucoup de cette position de soumis.

La diablesse enfoulardée, du haut de ses talons, le regard haineux, en redonne à chaque fois sans que jamais l’un de ses animateurs se lève pour lui dire son fait et la remettre à sa place, c’est-à-dire dans un placard à balais des toilettes publiques. C’est à ça que l’on reconnait le courage. C’est aussi à ça que l’on reconnaît les débats télévisés de France-Pravda-Télévision et autres I-Télé et BFMTV, à l’acceptation des baffes, des mensonges et de l’ignominie par des invités haineux qui mentent ou travestissent à chaque fois. L’émotionnel étant devenu le nerf de l’indice d’écoute.

http://dai.ly/x3yoxoi

Raciste, antisémite et aucune plainte de la LICRA, du MRAP, LdH, SOS-Racisme et autres CRAN.
Raciste anti blanc, antisémite avérée et aucune plainte de la LICRA, du MRAP, LdH, SOS-Racisme et autres CRAN.

L’ami Guénolé s’est rebiffé et lui a mis une claque, suivie d’une beigne et pour l’achever, une vraie torgnole. Estomaquée, la voilée lui a filé ces grolles.

Merci Monsieur Thomas Guénolé. J’en veux encore de ces moments de bravoure.

Gérard Brazon (Liberté d’expression)