1

Exclusif : Chardon voulait se présenter contre Estrosi aux régionales Paca

av chardon jeunesUn élu adulé et aimé par de nombreux habitants des quartiers
La mystérieuse  m’ont aussi incité à explorer toutes les pistes. La piste politique m’a conduit sur la longue route des élections régionales de décembre 2015 en Paca, où Jean-Marie Le Pen a constitué la première victime… politique. Car la probable victoire à droite aux régionales a aiguisé les appétits.
Or, il y a quelques temps, Robert Chardon, le maire UMP de Venelles, avait annoncé à FRANCE 3  et à l’AFP sa candidature aux élections régionales de décembre 2015, face au député-maire de Nice, Christian Estrosi. Une annonce qui lui a valu pas mal d’inimitiés dans son propre camp.
« Je compte aller plus loin et me présenter aux régionales », avait déclaré, voici quelque temps, Robert Chardon à l’AFP, et son intention aussi de se présenter à la primaire de l’UMP « si je reste dans le parti ». De quoi faire tousser Christian Estrosi et Nicolas Sarkozy.
av chard commu
De la même manière que la stigmatisation journalistique française avait pris soin de passer sous silence la brillante carrière professionnelle de Robert Chardon, et nous avons été les seuls, dans l’article intitulé «  » , à révéler l’aspect « défense nationale » de la carrière du chef d’entreprise Robert Chardon, capable de réflexions et de stratégies géopolitiques, les quotidiens régionaux et nationaux ont passé sous silence les ambitions régionales et nationales du même Robert Chardon.
Même si on ne partage pas les propos de Robert Chardon, où l’élu UMP préconisait « d’interdire l’islam en France », il est probable que ces propos s’inscrivaient dans le cadre de la préparation des élections régionales de décembre 2015, Robert Chardon espérant sans doute mordre sur la clientèle du FN en Paca, mais aussi sur une aile de l’UMP.
Car, pour rallier des candidats à ses côtés, et des électeurs, le maire de Venelles tient des propos proches de ceux tenus par l’ancienne Ministre UMP Nadine Morano, compagne de route de Nicolas Sarkozy, le 27 avril 2015, sur RMC et BFMTV (invitée d’Apolline de Malherbe sur RMC et BFMTV, Nadine Morano est revenue sur l’embrigadement de jeunes dans des groupes islamistes. L’eurodéputée a ainsi déclaré : « L’infiltration se fait par les réseaux sociaux mais aussi par certains imams qui ne parlent pas français ». A la question “Faut-il les interdire ?”, l’élue UMP répond “bien sûr”. “Tant que nous n’avons pas mis en place un dispositif qui nous permet de contrôler les imams qui font leurs prêches en France, ce n’est pas le moment de se lancer dans la construction de nouvelles mosquées”, a ajouté Nadine Morano.). Et il est probable que Robert Chardon pensait s’inscrire dans la ligne la plus à droite de l’UMP, pardon Les Républicains, le changement d’enseigne ne changeant rien au fonds de commerce.
La stigmatisation de Robert Chardon par certains dirigeants de l’UMP, pressés de lui faire « un enterrement républicain », était-elle motivée par la seule volonté d’éliminer un concurrent pour les élections régionales de décembre ? Et de provoquer la disparition d’un élu de la République, par ailleurs chef d’entreprise, un peu « grande gueule », à « la Bigeard », pas forcément dans le moule de « l’Union des Moutons de Panurge », dont on change l’étiquette.
Francis GRUZELLE

Carte de Presse 55411




Disparition Chardon : le procureur avoue un secret d'enquête

av chard commu
Après la mystérieuse  , le Procureur de la République Dominique MOYAL près le Tribunal de Grande Instance d’Aix en Provence m’a adressé le courrier mailé suivant : « Je tiens à vous rassurer : Mr le maire de Venelles n’a été ni kidnappé  par des extra-terrestres ni désintégré… Je ne fournirai aucune autre information sur cette affaire couverte par le secret de l’enquête . »
av proc aix
Dominique MOYAL, Procureur de la République : « Je ne fournirai aucune autre information sur cette affaire couverte par le secret de l’enquête . »
Il y a donc bien une enquête judiciaire ouverte dans le dossier Robert Chardon, enquête couverte par le secret, avec, de l’aveu même de Mme le Procureur Dominique Moyal, un non lieu pour ET. Ce qui devrait réjouir Steven Spielberg, car il arrive que la réalité rattrape la fiction.
Néanmoins, 14 jours après la disparition publique de Robert Chardon, PDG de l’entreprise ISO Ingénierie, société présente par de multiples activités dans les domaines de la défense nationale française, le grand public français et étranger se demande toujours comment le maire d’une ville de plus de 8000 habitants peut disparaître sans laisser de trace, dans l’indifférence générale ?
av chard rééluMars 2014, Robert Chardon est brillamment réélu à la mairie de Venelles
Comme révélé dans nos articles  , et avec Caroline Alamachère ,    , nous avons été les premiers en France à dénoncer la stigmatisation d’un maire pour des idées, puis sa mystérieuse disparition de la vie publique dans le département des Bouches du Rhône.
« Crucifié » pour des idées ?
Comme le souligne avec talent  Martine Chapouton dans l’édition d’hier de Riposte Laïque, sous le titre  , « Cet homme a d’abord été lynché par les médias et la classe politique, qui alors s’intéressaient à lui. Une procédure d’exclusion a été entamée contre lui par son parti, l’UMP. Patricia Saez, son adjointe, s’est immédiatement démarquée de ses propos, prétendant parler au nom de l’ensemble de l’équipe municipale. Et, quelques heures plus tard, l’AFP a parlé d’un internement, à la demande d’un de ses proches. Le sous-préfet a nié l’internement. Et, depuis treize jours, plus rien ! »
av chard déboi
 Et si Robert Chardon était « l’arbre qui cache la forêt » dans une France à la dérive ? L’homme qu’on veut abattre à tout prix ?
av robert chardon
La stigmatisation journalistique française a pris soin de passer sous silence la brillante carrière professionnelle de Robert Chardon, et nous avons été les seuls, dans l’article intitulé « « , à révéler l’aspect « défense nationale » de la carrière du chef d’entreprise Robert Chardon, capable de réflexions et de stratégies géopolitiques. De nombreux médias français, relais du pouvoir socialiste et du bureau de l’Ump, ne font pas honneur à leur profession, en tentant de  présenter Robert Chardon, comme « un ahuri », une « sorte d’élu à la professeur Tournesol », alors que la Défense Nationale lui a fait confiance pour des fonctions de sécurité très élaborées de nos sous-marins nucléaires nouvelle génération, ceux du programme Barracuda, qui seront testés en 2016 puis livrés à la Marine Nationale en 2017.
Plus personne n’a vu, n’a entendu, n’a eu de communication internet, FB, tweet, n’a de nouvelles de Robert Chardon, maire UMP de Venelles, qui a disparu, quelques heures après avoir affirmé qu’il fallait se débarrasser de l’islam en France. Même si on ne partage pas ses propos, proches de ceux tenus par l’ancienne Ministre UMP Nadine Morano, compagne de route de Nicolas Sarkozy, le 27 avril 2015, sur RMC et BFMTV (invitée d’Apolline de Malherbe sur RMC et BFMTV, Nadine Morano est revenue sur l’embrigadement de jeunes dans des groupes islamistes. L’eurodéputée a ainsi déclaré : « L’infiltration se fait par les réseaux sociaux mais aussi par certains imams qui ne parlent pas français ». A la question “Faut-il les interdire ?”, l’élue UMP répond “bien sûr”. “Tant que nous n’avons pas mis en place un dispositif qui nous permet de contrôler les imams qui font leurs prêches en France, ce n’est pas le moment de se lancer dans la construction de nouvelles mosquées”, a ajouté Nadine Morano.), on ne peut pas cautionner, sans bouger, la stigmatisation et la disparition d’un élu de la République, par ailleurs chef d’entreprise.
Francis GRUZELLE
37, Bernaudin le Haut
07100 ANNONAY
               à
Madame le Procureur de la République Dominique MOYAL
Près le Tribunal de Grande Instance d’Aix en Provence
40, Boulevard Carnot
13100 AIX-EN-PROVENCE
Par mail, par courrier et par télécopie au 04 42 33 84 68
                                                              et au 04 42 96 45 30
Objet : SIGNALEMENT de disparition d’une personne
Madame le Procureur de la République Dominique Moyal,
Par la présente, j’ai l’honneur de vous signaler la disparition d’une personne à Venelles, ville où je ne parviens plus à joindre Monsieur Robert Chardon, maire, depuis le 15 mai 2015.
Depuis cette date, Monsieur Robert Chardon est injoignable à la mairie de Venelles, où personne ne l’a vu, à son domicile, sur son portable. Par téléphone, j’ai fait le tour des hôpitaux de la Région, et personne n’a été en mesure de « me passer » le maire de Venelles ou de me confirmer l’hospitalisation de Robert Chardon.
Je suis donc très inquiet.
D’autant plus que les comptes facebook et twitter de monsieur Chardon ont été supprimés.
C’est comme si Monsieur Robert Chardon avait été kidnappé par des extra terrestres ou se soit désintégré !
D’où ce SIGNALEMENT de disparition d’une personne concernant Monsieur Robert Chardon, maire UMP de Venelles.
 
Je vous remercie de faire le nécessaire, et je vous assure, Madame le Procureur de la République Dominique Moyal, de mes sentiments respectueux et dévoués.
Francis GRUZELLE
Le 24 mai 2015
Dans l‘histoire de la Ve République Française, c’est la première fois qu’un élu disparait ainsi de la vie publique et  devient injoignable…. Et ce n’est pas le Premier Ministre Manuel Valls, en visite officielle à Marseille et à Aix en Provence ce  vendredi 29 mai 2015, qui donnera des nouvelles de Robert Chardon. D’ailleurs, les journalistes institutionnels présents n’oseront pas lui poser la question, au « nom de la rose », de peur de déplaire au « prince socialiste ».
Des cours du soir pour le gouvernement et les dirigeants politiques ?
Face à cet aspect républicain du dossier Robert Chardon, j’invite Monsieur le Président de la République, Monsieur le Premier Ministre, tous les ministres, Préfets, hauts magistrats et décideurs à acheter (6,95 euros) et à lire le très beau livre, édité voici quelques semaines, par Fleurus enfants, « LA RÉPUBLIQUE ». Ecrit par Jean-Paul Albert, le Président de la Cour d’assises de Paris, et Saubahe Ayadi Takerkart, pédagogique et ludique, cet ouvrage permet d’appréhender avec simplicité l’organisation politique de la France, son histoire institutionnelle, le rôle des acteurs des pouvoirs exécutif et législatif mais aussi les collectivités territoriales.
av la repuCet ouvrage devrait permettre aux « décideurs » de réactualiser leurs connaissances.
Conçu pour des enfants et des collégiens, « LA RÉPUBLIQUE », ouvrage pédagogique et attractif, devrait permettre à tous les décideurs Français d’appréhender avec simplicité l’histoire constitutionnelle de la France, son organisation politique, le rôle des institutions : le pouvoir exécutif avec le président de la République, le premier ministre et le gouvernement ; le pouvoir législatif : l’Assemblée nationale, le Sénat et le vote de la loi ; les collectivités locales : régions, départements, communes, sans oublier la France d’outre-mer, l’indépendance du pouvoir judiciaire, la liberté de la presse, la liberté d’expression.

Il apparaît indispensable que nos responsables politiques, étatiques, mais aussi nos journalistes, découvrent et approfondissent les valeurs fondamentales de notre République : défendre la liberté, protéger l’égalité, la laïcité, la liberté d’expression, renforcer la fraternité. (cid:B7773B81-49F1-4011-BA4B-B81170958DC9][cid:DFE91263-EF1E-4070-B26A-4CB1B3397AE8] http://www.fleuruseditions.com).

Francis GRUZELLE
Carte de Presse 55411



Disparition de Robert Chardon : l'inquiétante piste du Secret Défense

av iso ch

av iso chardo

L’étrange et mystérieuse disparition de la vie publique du maire UMP de Venelles (Bouches-du-Rhône) Robert Chardon, devenu un « secret défense », pourrait aussi avoir des répercussions pour l’entreprise ISO Ingénierie, présente par de multiples activités dans les domaines de la défense nationale française, et dont le PDG est Robert Chardon, avec des clients aussi prestigieux que DCNS, CEA, MAN Diesel, Wellman Defense.

Lorsqu’on sait que Robert Chardon et les 25 ingénieurs de sa société Aixoise ont participé à l’élaboration des fonctions de sécurité du programme Barracuda et des sous-marins nucléaires d’attaque français lanceurs d’engins nucléaires, nos inquiétudes sur le devenir et l’intégrité physique de Robert Chardon sont grandement fondées. Aussi, dès que la  . Car la disparition de Robert Chardon, vu son implication dans les projets de la Défense Nationale, c’est un peu comme si Bernard Bajolet , directeur de la DGSE, disparaissait sans laisser de trace en plein Paris. Ou comme si le « père » des missiles balistiques soviétiques s’était évaporé en pleine « guerre froide ».
 

av robert chardon

Robert Chardon n’a plus donné de nouvelle depuis 11 jours

 

Nous sommes les premiers à révéler l’aspect « défense nationale » de la carrière du chef d’entreprise Robert Chardon, capable de réflexions et de stratégies géopolitiques, et que de nombreux médias français, relais du pouvoir socialiste et du bureau de l’Ump, ont tenté de nous présenter abusivement, en prenant leurs lecteurs pour « des connards de base », comme « un ahuri », une « sorte d’élu à la professeur Tournesol », alors que la Défense Nationale lui a fait confiance pour des fonctions de sécurité très élaborées de nos sous-marins nucléaires nouvelle génération.

 

Oui, c’est aussi cela Robert Chardon. Un chef d’entreprise, qui croit en la France, ayant créé des emplois, avec ouverture d’agences à Lyon, dans la région Parisienne, à Barcelone en Espagne, qui contribue à la Défense Nationale de notre Pays, et se dévouant, corps et âme, pendant son temps libre, pour administrer et gérer la ville de Venelles.

 

av chardon jeunesChef d’entreprise et maire, Robert Chardon au « chevet » des jeunes de sa ville de Venelles, lorsqu’il avait encore sa liberté de mouvement et de parole…
av char inaugUn élu adulé qui a toujours eu la confiance des électeurs, à l’époque où il pouvait circuler et parler librement….

 

Dans la partie « grand public » des collaborations « défense nationale » de la société Aixoise Iso ingenierie, on peut lire dans les « réalisations / Références » récentes : « Définition des fonctions de sécurité conformément à la norme CEI 61508 du sous marin nucléaire d’attaque (SNA) Barracuda – DCNS… Déclinaison de la norme CEI 61508 aux fonctions vitales du sous-marin Barracuda – DCNS.

 

Validation de la commande de l’appareil à gouverner des SNA vis-à-vis de la fonction vitale « Remontée d’urgence » – DCNS – Validation des parties hydrauliques et mécaniques de la fonction vitale pour DCNS . Justification de la conception du contrôle-commande : Fonctions de sécurité – DCNS. Analyse de la fonction d’arrêt moteur pour prévenir la dépression du sous-marin – MAN Diesel. Dossier de sécurité de l’arrêt de l’usine de production d’O2 – Wellman Defense… ».

 

C’est dans ce contexte que la Marine nationale accueillera en 2017, le premier SNA de type Suffren. Pour mémoire, le Suffren, tout premier né du programme Barracuda, effectuera sa première sortie à la mer au printemps 2016 pour une livraison à la marine en 2017. Le Suffren est le premier d’une série de six sous-marins nucléaire d’attaque, qui remplaceront les actuels Rubis.

 

Les autres activités de la société présidée par Robert Chardon : de l’énergie au nucléaire…

 

ISO Ingénierie est présent par de multiples activités dans les domaines de l’énergie et du nucléaire. Parmi ses clients, on trouve DCNS, EDF, ITER, MAN, GDF, GRT Gaz, ILL, AREVA, CEA, ANDRA, COFELY, DALKIA, POYRY, IRSN, SAIPEM, TECHNIP, TOTAL.

Parmi ses autres réalisations de référencesfigure l’élaboration de dossiers d’autorisation d’exploiter (DDAE) pour 3 centrales électrodiesel dans les DOM – MAN Diesel / EDF (fiche référence détaillée), mais aussi la définition des fonctions de sécurité et architectures systèmes pour la protection machine et la sûreté nucléaire du réacteur de fusion nucléaire ITER, en conformité avec les normes CEI61508 et CEI61513 – ITER Organization, la qualification du contrôle commande de niveau 1 du palier électronucléaire français 1400MW N4 – EDF, ou encore les études technico économiques d’optimisation des filières de traitement de déchets nucléaires : projets CSA, AGATE, CEDRA, filières Cadarache et Marcoule – ANDRA, CEA, sans oublier les études de définition et conception de contrôle commande nucléaire classé de sûreté en conformité avec la CEI61513 pour un réacteur de production de neutrons – Institut Laue Langevin.

ISO Ingénierie dans la presse technique et professionnelle.

 

av chardon figaro

Le 7 avril 2011, Robert Chardon, 1er adjoint au maire de Venelles, reçoit le prix « Energies Citoyennes », entouré par Sofia Bengana, éditeur du Figaro, et Gilbert Réglier, directeur général de Cofely.

 

Ces dernières années, la société de Robert Chardon a souvent fait la Une de la presse technique et professionnelle. Nous avons sélectionné quelques liens reproduisant les articles de confrères sérieux.

  • Dans Formule-verte.com, Aout 2012 – ISO Ingénierie: Voir article

Aujourd’hui, beaucoup de Français exigent de savoir ce qu’est devenu Robert Chardon. Le mieux serait que le maire UMP de Venelles et Président de l’entreprise « Iso Ingenierie » puisse donner une conférence de presse, en étant libre de ses mouvements. Soyons clair ! Si un communiqué gouvernemental ou préfectoral nous indique demain que Robert Chardon est parti sur un sous-marin nucléaire lanceur d’engins faire des essais au milieu de l’Atlantique, nous ne croirons pas un mot de cette version officielle. Trop de dirigeants mentent au Pays, en toute impunité, depuis trop longtemps !

 

Francis GRUZELLE

Carte de Presse 55411




Disparition de Robert Chardon : j'ai saisi la justice

Le maire d’une ville de plus de 8000 habitants peut-il disparaître sans laisser de trace, dans l’indifférence générale ? Comme révélé dans notre article  , et avec  , auteur de l’article    , nous avons été les premiers en France à dénoncer la stigmatisation d’un maire pour des idées, puis sa mystérieuse disparition de la vie publique dans le département des Bouches du Rhône.
av robert chardon
Pendant plusieurs jours, j’ai multiplié les interventions et les appels téléphoniques dans le « triangle des Bermudes » Venelles-Aix-en-Provence-Marseille. Sans succès. C’est comme si Monsieur Robert Chardon, le courageux maire UMP avait été kidnappé par des extra terrestres ou pire avait été désintégré ! D’autant plus que les comptes facebook et twitter de monsieur Chardon ont été supprimés.
av chardon hôpital psychiatrique
Face à cette situation intolérable, et craignant pour l’intégrité physique de Robert Chardon, maire de Venelles depuis 2012 (et brillamment réélu en mars 2014), j’ai saisi la justice de mon pays en adressant un signalement de disparition de personne à Madame le Procureur de la République Dominique MOYAL près le Tribunal de Grande Instance d’Aix en Provence, dont vous trouverez la copie intégrale ci-dessous.
 

Francis GRUZELLE
37, Bernaudin le Haut
07100 ANNONAY
               à
Madame le Procureur de la République Dominique MOYAL
Près le Tribunal de Grande Instance d’Aix en Provence
40, Boulevard Carnot
13100 AIX-EN-PROVENCE
Par mail, par courrier et par télécopie au 04 42 33 84 68
                                                              et au 04 42 96 45 30
Objet : SIGNALEMENT de disparition d’une personne
Madame le Procureur de la République Dominique Moyal,
Par la présente, j’ai l’honneur de vous signaler la disparition d’une personne à Venelles, ville où je ne parviens plus à joindre Monsieur Robert Chardon, maire, depuis le 15 mai 2015.
Depuis cette date, Monsieur Robert Chardon est injoignable à la mairie de Venelles, où personne ne l’a vu, à son domicile, sur son portable. Par téléphone, j’ai fait le tour des hôpitaux de la Région, et personne n’a été en mesure de « me passer » le maire de Venelles ou de me confirmer l’hospitalisation de Robert Chardon.
Je suis donc très inquiet.
D’autant plus que les comptes facebook et twitter de monsieur Chardon ont été supprimés.
C’est comme si Monsieur Robert Chardon avait été kidnappé par des extra terrestres ou se soit désintégré !
D’où ce SIGNALEMENT de disparition d’une personne concernant Monsieur Robert Chardon, maire UMP de Venelles.
 
Je vous remercie de faire le nécessaire, et je vous assure, Madame le Procureur de la République Dominique Moyal, de mes sentiments respectueux et dévoués.
Francis GRUZELLE
Le 24 mai 2015
Dans l‘histoire de la Ve République Française, c’est la première fois qu’un élu disparait ainsi de la vie publique et  devient injoignable….

av presi V ème
av robert chardon
Depuis dix jours, les Français, mais aussi les nombreux journalistes étrangers qui suivent l’affaire, n’ont plus aucune nouvelle de Robert Chardon, ce maire courageux qui demandait l’interdiction de l’Islam en France.
15

Alors que l’Affaire Robert Chardon a fait réagir bien au-delà de nos frontières, alors que le maire UMP de Venelles a eu les honneurs du Welt en Allemagne, du Independent en Grande-Bretagne et même du Times of India, sa disparition et son mutisme inquiètent peu de monde en France. Même si les réseaux sociaux, un certain nombre d’internautes sont en « vigilance rouge » depuis neuf jours, ce qui rend le silence des médias français d’autant plus étrange. Des consignes d’omerta ont-elles été données par le pouvoir politique ?
Francis GRUZELLE
Carte de Presse 55411

 
 




Islam à l'université de Strasbourg : la drôle de potion du Dr Beretz

Le Président de l’université de Strasbourg veut « former des cadres pour l’islam » et déclare dans Libération « Nous sommes prêts ». C’est la drôle de potion « concoctée » par le professeur de pharmacologie Alain Beretz (né en 1954 à Strasbourg), universitaire français,  élu en 2008 et réélu en 2012 président de l’université de Strasbourg (Bas-Rhin) pour une durée de 4 ans. Le 17 mai 2014, il a également été élu président de la ligue européenne des universités de recherche. Il est aussi membre du conseil supérieur de la propriété industrielle (CSPI). A priori, pas un ahuri sorti de derrière les fagots…..

av beretz

Au moment où certains professeurs de l’université de Strasbourg, un paquebot de 45 000 étudiants qui compte pas moins de trois Prix Nobel dans ses rangs, se demandaient si « Alain (NDLR Beretz) est franc-maçon », la tribune parue dans Libération et signée du même Alain BERETZ Président de l’université de Strasbourg , avec ses faux airs de scientifique lunaire et une touche de « professeur Tournesol », a jeté le trouble chez nombre d’enseignants de cette « Unistra », seule fac en France à être titulaire de la médaille de la Résistance.
Probablement dosé dans son bureau qui surplombe l’immense campus universitaire, l’appel à « former des cadres pour l’islam » du bon docteur Beretz, dont les ingrédients semblent puiser au plus profond de certaines communautés religieuses et dans les désirs cachés de certains membres du gouvernement, révèle la puissance de transformation de la société Française qui sommeille au niveau des universités.
av bereIl y a quelques temps, et avant la redaction de sa tribune dans Libération, le Dr Alain Beretz a accueilli François Hollande dans les locaux de l’université de Strasbourg.
Car, pour un « Alain Beretz », soucieux de toujours briller dans les médias, qui avance à visage découvert et qui s’exprime dans les journaux, combien de responsables universitaires avancent « masqués » pour préparer une France dont l’immense majorité des Français ne veulent pas ? Cent ? Mille ? Mille cinq cents ? Combien de prof d’universités les suivent ?

Le discours a le mérite d’être clair, puisque Alain Beretz détaille : « Si l’Etat souhaite soutenir, dans quelques grands pôles universitaires français, le développement d’enseignements universitaires d’islamologie selon les critères épistémologiques scientifiques qui y prévalent, nous sommes prêts – nous le faisons d’ailleurs déjà… ».


Mais les premières expériences sont-elles concluantes ? Les sujets formés au sein de l’université de Strasbourg répondent-ils aux critères expérimentaux ? Pas si sûr !


Proche de Martine Aubry, le député-maire PS d’Annonay Olivier Dussopt, en
Ardèche, a fait interdire dans sa ville l’islamiste intégriste Omar Erkat, qui entendait donner une conférence médicale, intitulée « Guérir l’autisme », le 14 novembre 2014 en soirée au château de Déomas à Annonay. La décision républicaine du maire d’Annonay a sans doute été inspirée par le passé sulfureux de celui qui se dit « psychiatre Egyptien, réfugié politique », et qui a bénéficié de formations dispensées dans les locaux de l’université de Strasbourg en 2012 par une Maître de Conférence de cette même université (lire ripostelaique.com/ardeche-le-maire-dannonay-interdit-lislamiste-integrist… ).

av berL’université de Strasbourg va-t-elle se transformer en laboratoire pour créer les cadres parfaits de l’Islam de demain ?

Patron d’une fac qui occupe la 97e place mondiale du très prestigieux classement de Shanghai (5e française de ce palmarès mondial), le Docteur Beretz distille sa potion dans Libération : « Le traumatisme de janvier nous impose de passer aux actes…. Déjà en 1998, Etienne Trocmé, chartiste et exégète, ex-président de notre université, mettait en évidence le caractère impérieux d’une formation universitaire pour les cadres musulmans, dans un rapport sur le développement de l’enseignement des sciences religieuses à l’université, rapport commandé par Albert Hamm, président lui aussi de l’université de Strasbourg.


« Depuis presque vingt ans, nos gouvernements, indépendamment des alternances politiques, ont réfléchi à la manière de former les formateurs pour l’islam qui est en France. Cela passe par la maîtrise de la langue française, la découverte de la diversité culturelle, l’histoire, la connaissance des principes et des valeurs de la République et de la laïcité, les fondements du droit, etc…. ».


Une formation au service d’un Islam qui veut vivre en France

Avec ses faux airs de scientifique lunaire, le bon docteur Beretz porte un projet islamique pour les universités Françaises, détaillé en ces termes dans Libération : « Le développement de diplômes universitaires et la création de quelques pôles d’excellence sur l’islam pourraient prendre la forme d’un groupement d’intérêt scientifique (GIS).


« Ouvrir ces formations à l’université, c’est aussi permettre que la diversité de la jeunesse se reconnaisse mieux dans son université. L’université de Strasbourg doit mettre, au service de tous, son leadership en sciences religieuses, en raison de l’enjeu considérable que représente une formation au bénéfice d’un islam qui veut vivre en France….


« L’université de Strasbourg, humaniste, née de et dans la diversité confessionnelle et philosophique, n’est pas la moins bien placée pour relever ce défi qu’elle concrétise dans plusieurs formations. Ouvert en 2011, avec le soutien du ministère de l’Intérieur, répondant à une demande exprimée tant par les collectivités publiques que par diverses communautés religieuses, notre faculté de droit propose un diplôme d’université…. ».


Dans cet état dans l’état qu’est l’université de Strasbourg, le druide Beretz ne manque pas de soutiens, y compris dans les propos hallucinants qui peuvent être tenus dans la presse de gauche et d’extrême gauche. Il y a quelques années, une « éminente enseignante » de l’université déclarait « 
Pas besoin d’être emmerdée par des hommes ou par des juges… » dans Mère indignée – Libération (www.liberation.fr › Portrait › Portrai).

Même s’il adore être présent dans les médias, le docteur Beretz n’a pu tenir de tels propos sans l’aval de sa ministre de tutelle Najat Vallaud-Belkacem (dont le mari est secrétaire général adjoint de l’Elysée). Une ministre contestée et étrillée, dans ses projets, par beaucoup d’intellos de droite ou laïcs, à l’image de l’académicien Jean d’Ormesson (« Mettre en vigueur le projet de réforme de Mme Najat Vallaud Belkacem, ce serait menacer toute la partie, peut être la plus brillante de notre littérature »), de Luc Ferry, le gardien du temple,  de l’essayiste Régis Debray, du philosophe athée Michel Onfray (« Aujourd’hui à l’école, on apprend le tri des déchets ou la théorie du genre, et la programmation informatique), du polémiste Pascal Bruckner, etc.

Certains esprits chagrins pourraient nous opposer le statut « spécifique » de l’Alsace Moselle et le concordat. qui accorde un statut particulier aux religions (financement des curés, pasteurs et rabbins par l’Etat, financement légal de lieux de cultes, 2 jours fériés religieux de plus, etc.).


Néanmoins, à l’aube du 3e millénaire, il serait temps de mettre fin à cette exception inadmissible que représente le Concordat. De plus, l’initiative « potion magique » du bon docteur Beretz « détourne » les règles strictes du Concordat, car
le texte du Concordat parle clairement des religions qui doivent en bénéficier : le catholicisme, le protestantisme, et le judaïsme. Et c’est tout ! Donc utiliser les passe-droits que le Concordat accorde à ces trois religions, pour l’islam, qui n’en fait pas partie, est une violation du Concordat ! Et nous sommes prêts à en discuter avec le Docteur Beretz dans le cadre d’un débat public médiatisé.


Francis GRUZELLE

Carte de Presse 55411




Un maire UMP veut interdire l'islam : il est interné dans la journée !

stalineDans l’URSS de Staline, les opposants les plus dangereux étaient internés dans des hôpitaux psychiatriques, puis déportés dans des camps de concentration en Sibérie. Robert Chardon,  le maire de Venelles, dans les Bouches-du-Rhône, une commune d’environ 8.000 habitants proche d’Aix-en-Provence, a été hospitalisé d’office dans la journée du vendredi 15 mai, selon l’AFP qui cite une source proche du dossier, après s’être prononcé sur Twitter pour « interdire le culte musulman en France ». Selon l’AFP, « cette demande d’hospitalisation a été formulée par un tiers compte tenu de l’incohérence de ses propos »…

On peut être d’accord, ou pas d’accord, avec les propos du maire Robert Chardon, élu à la mairie de Venelles sur une liste ayant recueilli plusieurs milliers de voix, puis élu au poste de maire par une majorité de conseillers municipaux. Mais, on ne peut cautionner, comme le font une majorité de médias, d’élus, de hauts fonctionnaires, l’internement psychiatrique d’un élu de la République qui émet une idée. Car, on commence par interner Robert Chardon pour ses propos, mais on ne sait pas où ce nouveau processus s’arrêtera ! Il suffit de regarder l’histoire des 80 dernières années…
Dans la foulée de ce qui ressemble à une « chasse à l’homme » pour un délit d’opinion,  l’UMP, formation politique de Robert Chardon, a lancé vendredi 15 mai une « procédure d’exclusion » visant le maire de Venelles, qui s’est prononcé, rappelons le sur Twitter pour « interdire le culte musulman en France ». Des propos « condamnés » par deux dirigeants de l’UMP, dont Nicolas Sarkozy. « J’ai demandé qu’une procédure d’exclusion soit engagée pour des propos absurdes qui ne correspondent en aucune manière aux valeurs et au projet de l’UMP », a officiellement déclaré la vice-présidente du parti Nathalie Kosciusko-Morizet à l’AFP.
Selon la rédaction du quotidien Les Echos, cette « procédure d’exclusion » de Robert Chardon avait été annoncée « auparavant sur Twitter,  par Christian Estrosi. « Les propos du maire de Venelles sont intolérables et incohérents, il a été immédiatement suspendu », avait ajouté le maire de Nice, par ailleurs président de la Commission nationale d’investiture de l’UMP et chef de file du parti pour les élections régionales en Paca. »…
La rédaction de l’hebdomadaire l’Express confirme l’hospitalisation d’office du maire UMP de Venelles en ces termes : « Hospitalisé en raison de « l’incohérence » de ses propos… Outre la condamnation morale et politique, Robert Chardon a par ailleurs été hospitalisé d’office dans la journée de vendredi, a-t-on appris de source proche du dossier. Cette demande d’hospitalisation a été formulée par « un tiers compte tenu de l’incohérence de ses propos », a-t-on précisé de même source. (http://www.lexpress.fr/actualite/politique/ump/un-maire-ump-veut-interdire-l-islam-en-france-le-parti-va-l-exclure_1680076.html#yX3u2uqoDt7OXIsB.99).

Un conseil à chaque Français qui nous lit : attention à vos tweets, à vos messages internet, à vos comptes Facebook, à vos discussions de bistrot ou de trottoir. Au moindre dérapage verbal, vous pourriez être hospitalisé d’office, en application de la jurisprudence Robert Chardon. Une suggestion : regardez le film Minority Report, réalisé par Steven Spielberg, car il arrive que la réalité rattrape la fiction.

Francis GRUZELLE

Carte de Presse 55411



Deux poisons tuent la France : Monsanto et l'islam

Lettre ouverte à Hugh Grant, directeur général de Monsanto


Cher Monsieur Grant,

Comme vous êtes né à Larkhall, en Écosse,  le 23 mars 1958, que vous avez obtenu un baccalauréat universitaire ès sciences en zoologie agricole à l’Université de Glasgow, puis un diplôme d’études supérieures en agriculture de l’Université d’Édimbourg et un MBA du Centre International de gestion de Buckingham, en Angleterre, vous connaissez parfaitement l’Europe et la France. Et vous savez que deux poisons tuent la France : l’islam intégriste (accentué par des flux migratoires non contrôlés) et les produits fabriqués par la firme que vous dirigez, Monsanto.

 

av grant Monsanto

Hugh Grant, directeur général de Monsanto


Pour l’islam intégriste, je veux bien admettre que vous n’y êtes pour rien (nul ne peut porter tous les péchés de la terre), et, à ma connaissance, Monsanto n’a pas essayé de cloner des jihadistes, qui se débrouillent fort bien sans votre firme, en mettant à profit la passivité des dirigeants politiques Français et Européens.


Par contre, en France, en Europe, et sur pas mal de continents, des dizaines de milliards d’abeilles sont victimes d’un génocide, plus meurtrier que le jihad, plus meurtrier que Verdun et la guerre de 1914-1918, dans une indifférence quasi générale, comme les baleines dans les océans, et des millions d’espèces qui disparaissent sous les coups des plus terribles prédateurs, les chimistes et les généticiens de Monsanto.
av ruch abeil masque
Dans votre belle Ecosse, sur notre vieux et cher continent Européen qui a vous a vu naître, puis grandir, qui vous a formé à la vie animale,  les abeilles qui veulent survivre doivent « copier » les poilus de Verdun en 1916.

Pendant ce temps, cher Hugh Grant,  directeur général de Monsanto, vous avez gagné 13,4 millions de dollars pour l’exercice de vos fonctions en 2014. Un chiffre en augmentation de 6,9% par rapport à l’année précédente. Est-ce un salaire suffisant pour manger bio tous les jours ? Et avoir du bon miel au petit déjeuner ?

Comme le révèlent plusieurs journaux économiques, vous portez le même nom que l’acteur Britannique dans Coup de foudre à Notting Hill. Mais, vous êtes différent, car vous ne faites pas de cinéma. En qualité d’actuel directeur général de Monsanto, vous avez été rémunéré 13,4 millions de dollars (10,7 millions d’euros) en 2014 pour développer votre entreprise, une société spécialisée dans les biotechnologies végétales meurtrières pour les abeilles et les insectes et qui tente de contrôler les semences à l’échelle planétaire et d’imposer sa norme du génétiquement modifié.

Ainsi, pendant que 15 000 apiculteurs Français disparaissaient du circuit après le génocide de leurs abeilles, votre salaire, cher Monsieur Grant a augmenté de 6,9% par rapport à 2013, mais reste inférieur aux 14,2 millions de dollars que vous aviez obtenu en 2012, le tout “malgré un environnement agricole difficile ».

Votre rémunération, qui doit faire rêver plus d’un apiculteur Français ou Européen, dans des contrées où nos paysans se suicident pour échapper aux huissiers, a été détaillée dans une circulaire de procuration que Monsanto a déposée mercredi 10 décembre dernier. Cette rémunération comprend un salaire 1.500.000 dollars, 3,9 millions de bonus et 6,5 millions de dollars de stock options. Il a également bénéficié d’une augmentation de 1 millions de dollars en valeur de la pension. Ses avantages indirects comprennent l’usage personnel estimé à 144.980 dollars d’un avion de la société, ainsi qu’une sécurité personnelle évaluée à 4.200 dollars.

av mortal abeilles

Avec les produits Monsanto, les abeilles « tombent comme des mouches »

À titre de comparaison, cher Monsieur Grant, Christopher Viehbacher (Sanofi) est le PDG du Cac40 le mieux payé avec une rémunération de 8,6 millions d’euros en 2014. Il devance Jean-Paul Agon et Bernard Arnault avec respectivement 8,5 et 8,1 millions d’euros, dans une France où les entreprises licencient à tour de bras, où le groupe Aoste ferme son usine « Calixte » à Boffres en Ardèche, dans une France où peu d’entreprises innovent, créent des emplois et beaucoup disparaissent , dans une France qui compte désormais sept millions de pauvres.

Au niveau de l’entreprise que vous dirigez, je constate que le chiffre d’affaires de Monsanto est également en hausse cette année pour atteindre 15,86 milliards de dollars, tiré vers le haut par les ventes records du soja OGM. Votre société a déclaré un bénéfice de 2,76 milliards de dollars cette année, en hausse de 9,4% par rapport à l’année dernière.

En 2015, votre société Monsanto espère gagner 4 milliards de dollars en vendant son soja OGM aux producteurs de coton et maïs.

Pendant ce temps-là, votre firme s’intéresse au bio, qui prend de l’ampleur à sa vitesse. Le marché alimentaire bio mondial a plus que quadruplé en 12 ans, atteignant 65,4 milliards de dollars en 2011, soit 50,5 milliards d’euros. Néanmoins, vos semences OGM menacent le « bio », alors que plus des 9/10e de la consommation mondiale de produits bio est située en Europe et en Amérique du Nord. Et la surface mondiale cultivée suivant le mode biologique (certifiée et en conversion) a été estimée à plus de 37,2 millions d’hectares.

av ruch abeil masque av roundup Mosanto SalvadorLe désherbant Roundup de Monsanto a été interdit par le Salvador, sur le Continent Américain.

Pour que nos enfants et petits enfants continuent, dans vingt ans, à observer les abeilles, leur travail dans la ruche, la fécondation des plantes dans la nature, tout en dégustant des tartines de miel bio au goûter, je vous implore, cher Monsieur Grant, avec beaucoup d’humilité, pour que la firme que vous dirigez cesse de produire les insecticides, pesticides, OGM les plus mortels pour les abeilles. Si Allah était devant moi, je l’implorerais avec la même humilité pour que l’Islam cesse de produire des jihadistes, des islamistes intégristes, et devienne une religion de paix.

av monsanto poisonLes pesticides Monsanto tuent plus que le jihadav monsan demainL’espèce humaine demain, après avoir consommé, pendant 30 ans, des fruits et légumes arrosés par les pesticides et insecticides Monsanto ?

Ne pouvant être entendu par Allah pour aider les millions d’hommes et de femmes victimes des intégristes, j’espère être entendu de vous pour aider ces centaines de milliards d’êtres vivants, dotées d’une intelligence supérieure, que sont les abeilles.

Merci de me lire cher Monsieur Grant.


Francis GRUZELLE
Carte de Presse 55411



Des juges français inféodés à certaines religions ?

La question mérite d’être posée, après que la Ministre de la Justice Christiane Taubira a annoncé, le 27 avril 2015, aux journalistes accrédités auprès de son ministère, l’octroi de 2,7 M€ de crédits sur 3 ans « destinés à mettre en place des formations à la laïcité pour les magistrats et les personnels des juridictions ».

av taub

Certes, ce n’est rien à côté des 39,5 M€ annoncés le même jour et consacrés au renforcement de la sécurité des juridictions face à la menace d’attentats (vidéo protection, protection périmétrique, alarmes, gardiennage, portiques, système de badges, etc.) ou aux 7 M€ octroyés à 2000 magistrats et greffiers pour « les équiper fin 2015 de tablettes et matériels informatiques sécurisés… ».

Ces formations à la laïcité et ces nouvelles dépenses budgétaires, dont le coût peut être financé par la vente de quatre avions de combat Rafale (66 millions d’euros pièce) à l’Egypte, au Qatar ou à l’Inde, répondent-elles à une impérieuse nécessité ? Font-elles suite à un constat de l’inspection générale des services judiciaires ? A des dérives dûment constatées de magistrats dont la clémence irait à des justiciables arborant certaines religions ?

Point de précision de la part de la Ministre de la Justice qui, depuis son arrivée, multiplie les effets d’annonce, et n’est d’ailleurs ni meilleure, ni plus mauvaise que ses prédécesseurs à la Chancellerie. Et je m’arrête là avant d’être taxé « d’effronté » par une ministre à bout de souffle, qui oubliera volontiers ma liberté de parole à l’égard de ses prédécesseurs. Des prédécesseurs qui comprenaient la liberté de parole du débat contradictoire, à l’image du ministre de la Justice UMP Pascal Clement, que j’ai affronté en 2007 aux législatives dans son fief de la Loire.

av clement

Avant même l’ouverture de la campagne, je déclarais dans le quotidien le Progrès que « le Ministre de la Justice Pascal Clement était con et nul ». Le même ministre me répondait le surlendemain dans le même médias « Je suis peut être nul, mais c’est moi le Ministre ». Cet humour laïc et républicain ne se retrouve pas chez Christiane Taubira lorsqu’on critique son action publique.

Avec la même impartialité, j’avais dénoncé dans Lyon Capitale certaines pratiques de mon ami Michel Mercier (ministre de la Justice jusqu’en avril 2012) lorsqu’il donnait « des directives téléphoniques à des juges d’instruction pour les enquêtes Marseillaises » ou lorsqu’il procédait « à la mutation de 300 magistrats la veille de Noël ».

Image -3-

Le précédent de Rennes en 2009

En effectuant quelques recherches, on constate que le principe de laïcité a été mis à mal par plusieurs affaires qui ont eu un important retentissement. Si on se fie aux médias, toutes pourraient faire douter de la laïcité de la justice….

La plus célèbre est celle de Rennes, en 2009. Il s’agit du procès du «gang de Roubaix » (15 braquages très violents commis entre 2000 et 2001) est passé à la limite du crash judiciaire à la cour d’assises. Entre autres avatars, lorsque le procès prévu en septembre 2008 a été renvoyé à janvier 2009, un avocat a prétendu l’avoir obtenu pour cause de Ramadan. La polémique a enflé entre partisans du respect des droits de la défense et ceux qui dénonçaient une atteinte à la laïcité.

La fin des Juges 002-2-

Cette dernière annonce de Christiane Taubira ne doit pas provoquer l’amalgame. Car, dans une France où beaucoup de magistrats découragés diagnostiquent «La fin des juges », à l’image de Marie-Odile Theoleyre dans son remarquable livre, on a l’impression que certains serviteurs de l’Etat, dont les ancêtres se sont illustrés sur les champs de bataille, pour que «vive la France », tentent ici ou là de sauver le Pays réel, en incarnant cette laïcité et le sens de l’Etat que nous défendons.

Francis GRUZELLE
Carte de Presse 55411