1

Agression à l’oeuf à Moissac : le noble pardon d’Eric Zemmour

Après le jet d’oeuf de Moissac, Eric Zemmour a pardonné à son « agresseur » et a dialogué avec cet agriculteur de 70 ans.

Après avoir refusé de porter plainte contre l’agriculteur de 70 ans qui lui a écrasé un œuf sur la tête à Moissac, Éric Zemmour l’a reçu juste après son meeting à Agen. L’homme s’est excusé de son geste après une conversation cordiale avec Eric Zemmour.

Par son comportement et son pardon, Eric Zemmour montre, une fois encore, qu’il comprend le désespoir des Français, la misère des classes sociales populaires, des exclus de la société, avec des dirigeants prêts à « offrir des ponts d’or » aux migrants, en abandonnant les citoyens les plus fragiles.

Un geste de pardon qui montre qu’Eric Zemmour sera un grand président de la République, capable d’apporter une réponse adaptée à chaque citoyen.

Bien entendu, ce pardon d’Eric Zemmour n’a pas été relayé par l’ensemble des médias, soucieux de dresser un portrait au vitriol du candidat qui a toutes les chances d’accéder au second tour de l’élection présidentielle. Tous ont préféré rester au fait divers brut, l’oeuf écrasé sur la tête d’Eric Zemmour par un homme désespéré qui n’a plus confiance dans les institutions de la V ème République, qui ne croit plus en la démocratie.

https://www.ladepeche.fr/2022/03/12/presidentielle-2022-eric-zemmour-vise-par-un-jet-doeuf-pendant-sa-visite-a-moissac-10165430.php

D’après le parquet de Montauban, cet agriculteur à la retraite, « père d’un enfant atteint d’autisme (…) sans antécédent judiciaire, a motivé son geste par son profond désaccord » avec les prises de position controversées d’Éric Zemmour au sujet des enfants en situation de handicap ».

Comme peu de candidats savent le faire, Eric Zemmour a eu l’intelligence de dialoguer avec cet agriculteur de 70 ans, d’écouter son point de vue, de lui laisser ses coordonnées, dans le cadre d’un échange républicain, qui fait temps défaut à Emmanuel Macron, l’exterminateur de nombreux agriculteurs, de nombreux français pauvres.

Francis GRUZELLE
Journaliste et écrivain
Carte de Presse 55411

 




Macron massacreur des agriculteurs et des pauvres

Après un combat judiciaire de plus de dix ans, un éleveur de Saint-Aubin-en-Bray (Oise) a été condamné en appel à verser 102 000 euros de dommages et intérêts à des voisins, comme le révèle France Infos. Les voisins se plaignaient du bruit et de l’odeur de ses vaches depuis l’agrandissement de sa ferme située au cœur du village. Les magistrats de Macron (cour d’appel d’Amiens) ont donc confirmé, mercredi 9 mars, la décision du tribunal de Beauvais de 2018, qui avait reconnu en première instance les “troubles anormaux de voisinage”.

Depuis des années, les agriculteurs sont massacrés par la politique et les juges d’Emmanuel Macron, comme tous les pauvres de notre pays, qu’ils aient ou non un emploi, qu’ils aient ou non un toît.

Alors que plusieurs agriculteurs se suicident chaque jour, selon les chiffres officiels fournis par la MSA ‘Mutualité Sociale Agricole), la caisse d’assurance maladie des paysans  et autres métiers de la terre, Vincent Verschuere, 33 ans, totalement sous le choc, lâche Je n’ai pas cet argent sur mon compte. Cela veut dire la fin de mon exploitation“. Le procès était très suivi par le monde agricole, craignant qu’il ne fasse jurisprudence dans les conflits opposant riverains et agriculteurs.

Une nouvelle fois, le monde agricole est sous sous le choc, foudroyé par cette incroyable décision des juges de Macron, payés avec les impôts prélevés sur les faibles revenus des agriculteurs et des autres français qui travaillent dur. “On est sous le choc de ce très mauvais signe donné à la production de lait et de viande”, martèle le vice-président de la FNSEA, Luc Smessaert, lui-même éleveur laitier dans l’Oise. “C’est une ferme familiale, qui avait fait un gros effort d’intégration paysagère. On ne peut pas dire ‘il faut manger local’ et bloquer l’activité de nos campagnes“, ajoute ce responsable syndical très lucide, appelant à développer des chartes de bon voisinage pour préserver le vivre-ensemble.

Certains agriculteurs du secteur redoutent un suicide du jeune chef d’exploitation, « sur la paille » à cause des juges de Macron. Cet homme travailleur fait désormais partie des millions de français massacrés par le pouvoir, comme les étudiantes obligées de se prostituer pour survivre après la baisse des APL, la perte de leurs emplois occasionnels dans les librairies, restaurants, etc, fermés par Macron. Ou comme ces grands chefs cuisiniers, ruinés par les mesures anti-covid de Macron, qui se sont pendus dans leur cuisine, pour éviter la saisie de leur restaurant par les huissiers, la honte de la faillite.

https://ripostelaique.com/octopus-accuse-macron-il-a-livre-40-000-etudiantes-a-la-prostitution.html

https://ripostelaique.com/macron-et-le-guide-michelin-ont-encore-tuer-un-grand-chef-marcel-keff.html

D’autres français ont perdu leur emploi, leur logement, et mendient dans la rue, car Macron a durci les conditions d’octroi des allocations chômage et réduit les durées d’indemnités. Augmentation des salaires des hauts fonctionnaires oblige ! Il n’y a jamais eu autant de pauvres et de SDF dans les rues des villes de France, de retraités qui « crèvent » de faim, et d’agriculteurs ruinés qui s’éteignent en silence dans la France profonde.

Francis GRUZELLE
Journaliste et écrivain
Carte de Presse 55411




Salon de l’Agriculture : Eric Zemmour plébiscité par le monde rural

4 mars 2022, 9 h : entrée fracassante d’Eric Zemmour au salon de l’agriculture. D’emblée, il déclare aux journalistes et aux agriculteurs qui l’accueillent : « qu’il faut cesser d’importer des produits qu’on n’a pas le droit de cultiver en France…. On a interdit en France les OGM et en même temps on importe beaucoup de produits avec des OGM. Donc ça, il faut interdire ». A la question d’un confrère « Et lorsqu’il n’y a pas de substituts, comme les tourteaux de soja pour nourrir le bétail ? », Eric Zemmour répond sans hésiter « Il faut essayer de trouver des substituts… Et il n’y en a pas, évidemment on en importe, mais la ligne doit être ça ».

Interrogé sur les technologies de sélection variétale, Eric Zemmour affirme : « Je n’ai pas fait ma religion là-dessus. Je m’en tiens à la ligne que j’ai définie : ce qu’on interdit, on ne peut pas importer… Nous devons favoriser la recherche, l’innovation. Pour régler la question des produits phytosanitaires, on peut développer la robotique…. »». Concernant les faucheurs volontaires, Eric Zemmour est catégorique : « Toute transgression de la loi doit être condamnée ».

Dès son entrée au salon de l’Agriculture, Eric Zemmour s’est montré en terrain conquis, très à l’aise sur chaque sujet. Au plus près des agriculteurs – chez lesquels il arriverait en deuxième position dans les intentions de vote juste derrière Emmanuel Macron -, le patron de Reconquête! a complètement épousé la panoplie du prétendant à l’Élysée…37 jours avant le premier tour. Eric Zemmour a aussi déclaré « Etre favorable à l’exonération des droits de transmission pour les entreprises familiales… Cela concerne évidemment les agriculteurs ! Alors que le nombre des exploitations a considérablement diminué. Cette mesure-là sera la première qui pourra favoriser la reprise ».

Le candidat de Reconquête! a aussi reconnu « que ses échanges avec les agriculteurs français le poussent à conclure « qu’il ne faut pas privilégier un mode d’agriculture… Il faut développer l’agriculture bio parce qu’il y a une vraie demande… Mais il faut que les Français continuent d’exporter le blé etc. en respectant les normes sanitaires, en limitant au maximum les produits phytosanitaires, mais il ne faut pas privilégier uniquement le bio ».

Baptême du feu réussi pour Eric Zemmour, car le salon de l’Agriculture constitue une étape obligatoire pour s’adresser au monde rural et recueillir ses suffrages. Avec le salon de l’agriculture,  Éric Zemmour montre à tous qu’il est capable d’aller à la rencontre des Français qui travaillent dur pour gagner peu et qu’il est capable de leur proposer une amélioration de leurs conditions de vie.

A la différence d’Emmanuel Macron, qui est resté peu de temps sur le salon de l’Agriculture (rompant avec les traditions de la Vème République, Eric Zemmour, accompagné par Philippe de Villiers, Guillaume Peltier et Nicolas Bay, a rencontré le monde agricole durant huit heures. On a remarqué sa présence sur les stands hauts-savoyards, auprès des vaches Abondance et de « Neige »,  reine du salon.

Néanmoins, au coeur des allées de la Porte de Versailles, le cortège avance. Péniblement parfois. Entre les demandes de selfies, de dédicaces de livres et d’accolades, Éric Zemmour écoute attentivement ses interlocuteurs. Quitte à oublier de faire la promotion de son programme sur le sujet.

Au lendemain de l’entrée dans la course du chef de l’État, qui a indiqué, dans sa «Lettre», ne pas pouvoir faire campagne comme il le souhaitait en raison du contexte international, Éric Zemmour a pris le contre-pied de cette stratégie. Pendant huit heures, il a fait revivre la mythologie chiraquienne à « tâter le cul des vaches », à déguster, sans retenues, les produits régionaux qui lui étaient proposés, à enchaîner discussions avec les paysans, à proposer des solutions là où les problèmes agricoles semblent insurmontables. On aurait pu croire que Jacques Chirac était revenu, tant Eric Zemmour affichait un doux bonheur lors des dégustations de fromages et de confitures, de pains issus de différentes régions de France, ou encore lors du banquet ultra-marin.

Le leader présidentiel Eric Zemmour a eu beau ne pas bouder son plaisir, c’était aussi une façon pour lui de damer le pion à sa principale concurrente Marine Le Pen qui joue, depuis plusieurs mois, de sa « proximité » avec les Français pour tenter de rattraper son retard sur le candidat de Reconquête.

Francis GRUZELLE
Journaliste et écrivain
Carte de Presse 55411




Bruno Le Maire deux veut affamer les Russes

Le modèle économique de Bruno Le Maire deux est le tiers monde. Les forces vives de la France l’ont compris après 10 ans de désastre.

Bruno Le Maire deux ose déclarer : « Nous allons provoquer l’effondrement de l’économie russe ». Et c’est dit par un spécialiste qui en 10 ans a fait de la France un futur pays du tiers monde.

Pourquoi Le Maire deux ? Parce que ce pur produit de la Sarkozie est à son deuxième quinquennat de ministre de la République. Il y a d’abord eu Le Maire un pendant cinq ans dans les gouvernements de François Fillon.

Il a occupé les fonctions de secrétaire d’État aux Affaires européennes de 2008 à 2009, puis de ministre de l’Agriculture et de destructeur des agriculteurs et des apiculteurs pendant près de trois ans au sein des deuxième et troisième gouvernements de François Fillon. Il est de nouveau élu député en 2012 et brigue sans succès la présidence de l’UMP en 2014 face à Nicolas Sarkozy. Il s’est présenté à la primaire de la droite et du centre en vue de l’élection présidentielle de 2017, obtenant 2,4 % des voix.

En , c’est le retour de Le Maire deux, comme ministre de l’Économie dans le premier gouvernement Philippe, sous la présidence d’ Emmanuel Macron. Son portefeuille (bien garni) est élargi aux Finances le mois suivant, dans le second gouvernement Philippe, puis à la Relance dans le gouvernement Castex. Sa principale réforme est la loi relative à la croissance et la transformation des entreprises (dite « loi PACTE »), adoptée en 2019, et qui a contribué à mettre en difficultés de nombreuses entreprises.

https://www.lemonde.fr/economie/article/2009/10/07/bruno-le-maire-chahute-a-clermont-ferrand_1250767_3234.html

Alors, quand ce s(m)inistre de la République annonce qu’il « veut détruire l’économie russe » et du coup provoquer un chaos mondial, on se doit de condamner les nouvelles initiatives de Le Maire deux. Je connais bien la bête. Lorsqu’il était ministre de l’agriculture, j’ai personnellement « mouillé la chemise » (en ma qualité de responsable des apiculteurs) pour obtenir la condamnation de cet hystérique décideur.

Emporté par ses pulsions primaires de destruction, Bruno Le Maire un accordait systématiquement des autorisations dérogatoires de mise sur le marché à toutes les firmes américano-allemandes commercialisant les insecticides tueurs d’abeilles (gaucho, cruiser, néonicotinoïdes, etc) pour transformer les campagnes françaises en saison de la désolation.

http://lasabline.over-blog.com/article-epandages-aeriens-lemaire-organise-la-mo-103538686.html

Plusieurs associations nationales ont relayé mon inlassable combat contre Bruno Le Maire un, capable de transformer les ruchers français en « hiver nucléaire ». Bilan : des milliers d’apiculteurs ont disparue et aujourd’hui la France importe 38 000 tonnes de miel sur les 40 000 tonnes consommées annuellement.

https://www.untoitpourlesabeilles.fr/blog/cruiser-etendu-au-colza-une-fois-de-plus-le-ministre-defie-le-conseil-detat/

https://www.youtube.com/watch?v=RHa7HPcwbMs

https://www.lesbelleshistoires.info/qui-tue-les-abeilles-cest-bruno-le-maire-qui-tue-les-tomates/

https://www.untoitpourlesabeilles.fr/blog/cruiser-etendu-au-colza-une-fois-de-plus-le-ministre-defie-le-conseil-detat/

Peu après sa nomination comme ministre de l’agriculture, Bruno Le Maire un déclare que chercher à rétablir le régime des quotas laitiers reviendrait à « livrer [une] bataille inutile ou perdue d’avance ». Bilan : des centaines de milliers d’exploitations agricoles disparaissent suite aux difficultés financières générées par le même Bruno Le Maire un.

https://www.programme-tv.net/news/tv/251278-la-colere-des-internautes-apres-un-discours-juge-incoherent-et-irresponsable-de-bruno-le-maire-sur-le-confinement-video/

Lors du Conseil des ministres du , il présente un projet de loi de modernisation de l’agriculture et de la pêche, dont le texte est promulgué six mois plus tard. Nouvelle catastrophe pour l’agriculture française et le futur Bruno Le Maire deux doit être exfiltré du salon de l’agriculture pour éviter son lynchage par des paysans en colère.

https://www.midilibre.fr/2021/02/02/les-restaurateurs-en-colere-le-maire-menace-les-contrevenants-9347350.php

https://24heuresactu.com/2018/03/14/le-maire-joue-au-dur-et-montre-son-incompetence/

Alors les dernières déclarations de Bruno Le Maire deux à l’encontre de l’économie russe confirme le côté prédateur violent et destructeur dans l’âme du personnage.

https://www.egaliteetreconciliation.fr/spip.php?page=backend-forum&id_article=67368

https://www.ouest-france.fr/monde/guerre-en-ukraine/guerre-en-ukraine-nous-allons-provoquer-l-effondrement-de-l-economie-russe-lance-bruno-le-maire-8df620ec-9937-11ec-a65a-8b59a463d3c4

Bruno Le Maire deux a également indiqué sur « France Info » mardi que « le peuple russe allait subir les effets des sanctions « en raison de son dirigeant ». « On ne sait pas faire autrement », » a-t-il ajouté. Pendant des années, Le Maire deux a infligé des sanctions mortelles aux agriculteurs français, aux apiculteurs, aux maraichers, aux arboriculteurs, aux pêcheurs, alors que tout ces acteurs de l’économie française n’étaient en guerre avec aucun pays.

https://www.pinterest.com/pin/810859107879243257/

Côté agriculture, puis économie, ce Le Maire deux a transformé la France en pays du tiers monde et généré une dépendance de la nation envers l’Amérique et le Canada, accessoirement, l’Australie et la Nouvelle Zélande.

https://www.gentside.com/politique/eric-zemmour-provoque-la-grosse-colere-de-bruno-le-maire-a-cause-de-ce-surnom_art101060.html

A ce stade une suggestion : nous pourrions prêter Bruno Le Maire deux au gouvernement Ukrainien dans le cadre de son effort de guerre et d’hégémonie. Ce serait une manière d’aider à la fois nos amis russes et les agriculteurs et industriels français.

Francis GRUZELLE
Journaliste et écrivain
Carte de Presse 55411

 




Stéphane Le Foll veut la mort des abeilles et des apiculteurs

av-le-foll-ma-tuerAvec un acharnement inhumain, comme dans « Indépendance Day, resurgence »
Stéphane Le Foll veut la destruction totale des abeilles et des apiculteurs
C’est officiel ! « Terminator » est de retour. Le ministre de l’Agriculture refuse le moindre euro à l’apiculture. Au printemps, nous avons relayé la volonté de Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, de détruire les 30 % d’abeilles françaises encore vivantes -70 % ont été exterminées par les insecticides tueurs d’abeilles- lorsque le même Le Foll se transformait en VRP ds multinationales des insecticides et pesticides. Souvenez-vous ! Ce ministre, aux ordres des multinationales commercialisant les insecticides tueurs d’abeilles, ordonnait, par écrit, aux députés de voter une mise sur le marché, à titre dérogatoire, des insecticides les plus dangereux interdits par l’Europe (lire http://ripostelaique.com/insecticides-degelee-royal-foll.html ). Un comble pour un ministre qui devrait défendre l’apiculture, une des mamelles de l’agriculture française.
En confirmant, par écrit, qu’il ne verserait pas un euro à l’apiculture française, Stéphane Le Foll confirme sa volonté d’éradiquer les 80 000 apiculteurs français, encore debout. Et de détruire les milliards d’abeilles préservées par ces mêmes apiculteurs. Alors que l’apiculture a besoin de vrais labels valorisant l’obtention de la mention abeille, l’odieux ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll, désormais réputé dans les médias nationaux comme « VRP Gold » des 7 pesticides et insecticides tueurs d’abeilles autorisés par le même Stéphane Le Foll.
Le Foll vendu aux multinationales des insecticides tueurs d’abeilles
Finalement, Stéphane Le Foll affiche le même savoir faire avec les multinationales de l’insecticide que son aîné et frère socialiste Jérôme Cahuzac avec les laboratoires pharmaceutiques. Bénéficie-t-il des mêmes avantages au final ?
Début novembre, dans un courrier adressé à la sénatrice socialiste Michèle André, ancienne ministre, le même Stéphane Le Foll, qui s’était fait ce printemps le défenseur des multinationales des insecticides et des pesticides, confirmait, par écrit, qu’il ne verserait pas un euro aux apiculteurs. Y compris pour la coûteuse organisation du 21 ème congrès de l’Apiculture Française fin octobre à Clermont-Ferrand.
av-le-foll-avait-promis-son-aide-aux-apiculteurs-en-2012Pendant quatre ans, les responsables apicoles ont expliqué l’importance vitale des abeilles pour 99 % de la pollinisation des espaces florales. A chaque rencontre, Le Foll a fait des promesses aux apiculteurs. Il n’en a tenu aucune ! Pauvre homme que ce Le Foll.

Lors de ce même 21 ème congrès, fin octobre 2016, par derrière, le même sinistre Le Foll interdisait aux agents de l’état, comme l’aurait fait Benito Mussolini dans l’Italie de 1924, de participer aux tables rondes des apiculteurs, selon le propre aveu des fonctionnaires contraints de se décommander.

Aujourd’hui, la profession des apiculteurs est en grande difficulté. Abandonnée et reniée par son ministre de tutelle, sans miel pour satisfaire ses clients pendant la saison hivernale 2016-2017, elle pourrait bien descendre dans la rue ou investir le domicile du ministre de l’Agriculture dans l’Ouest, de préférence en période de fêtes, pour rappeler au grand public français qu’un « ministre a perdu la raison ». Certains pronostiquent que les fêtes de Noël et de fin d’année pourraient « être piquantes » chez les Le Foll. Avec un tel nom, normal, non ?

 

Francis GRUZELLE

Carte de Presse 55411

 

Lire aussi ces articles qui constituent un complément d’information :

http://ripostelaique.com/insecticides-degelee-royal-foll.html

http://ripostelaique.com/foll-beurre-tuant-9-milliards-dabeilles.html

http://ripostelaique.com/deux-poisons-tuent-la-france-monsanto-et-lislam.html

http://ripostelaique.com/ardeche-le-maire-dannonay-interdit-lislamiste-integriste-omar-erkat.html

http://ripostelaique.com/migrants-lardeche-francis-gruzelle-denonce-mensonges-de-letat.html

http://ripostelaique.com/exclusif-orphelinats-galere-de-noel-enfants-places.html

http://ripostelaique.com/conditions-de-travail-prehistorique-a-grotte-chauvet.html

http://ripostelaique.com/france-quil-manque-plus-a-nos-politiques.html

http://ripostelaique.com/valence-quatre-spahis-protegeaient-mosquee-attaques-voiture-folle.html

http://ripostelaique.com/tantonville-les-migrants-arrivent-dans-le-chateau-cazeneuve-a-gagne.html