1

Les médias français cherchent à cacher que Trump a vitrifié les Clinton

Les Américains sont des gens bizarres. Par bizarre, je veux dire qu’ils ont des attitudes incompréhensibles le plus souvent pour un Européen, un Français en particulier et pour tous ceux finalement qui sont de culture gréco-latine en général.

Le sexe est un quasi tabou aux USA. Cachez ce sein que je ne saurai voir, mais montrez-moi le sang qui gicle, les membres déchiquetés, un gosse assassiné dans la rue, des téléfilms d’une violence percutante et sanguinolente.

Trump se fait écarteler sur la place publique parce qu’il a tenu des propos de soudards il y a 11 ans. Outre le fait que celui qui l’a enregistré en douce est un parfait salaud, ces propos sont le plus souvent des propos que l’on peut entendre dans une soirée bien arrosée, et dans tous les corps de métiers ou les hommes sont très largement majoritaires. Que ce soit dans le bâtiment ou les corps de garde. Les hommes sont ainsi. La bite pas bien loin du cerveau. Ils délirent sur le fessier d’une dame qui passe son chemin, sur la poitrine d’une autre, et tous se marrent comme des gros beaufs. Chacun sait au fond, que ce fessier n’est pas à sa portée, pas plus que les seins de la dame suivante. Certes, nul n’est obligé d’apprécier l’humour balourd si ce n’est lourdingue. Cela dit, les femmes ne sont pas les dernières à jauger le contenu du pantalon d’un homme, les fesses rebondies d’un autre et les entendre se moquer et de l’un et de l’autre entre elles. En général, elles ne sont pas tendres ou quasiment grivoises.

Les Français ont de la distance envers le sexe. Ils ne s’offusquent pas des partouzes des uns, du paluchage des autres, des délires de pseudo superman du sexe, et des propos grivois ou glauques, pour peu que tout cela reste bon enfant si je puis dire et n’aille pas plus loin. Ils en ont rien à faire des histoires à la DSK et autres amourettes sarkozystes. Tant mieux d’ailleurs.

Aux États-Unis, je me suis laissé dire que monter dans un ascenseur seul avec une femme, pouvait vous coûter cher si la dame affirmait que vous l’aviez déshabillée du regard. Qu’il vaut mieux laisser la porte ouverte de son bureau quand une femme vient vous voir, que les vitres et donc la transparence, sont la norme. J’avoue que je ne sais pas si je pourrais vivre dans ces conditions. Je fais partie de ces hommes qui aiment la séduction réciproque. Qui laisse passer les dames, ouvre les portes, complimente, apprécie la beauté féminine, etc. Il est vrai que pour beaucoup, c’est déjà trop. Cela m’a valu une réputation de coureur de jupons lorsque j’étais conseiller municipal. Si j’avais eu toutes les femmes que l’on m’a prêtées en Mairie, j’aurais vieilli prématurément. Aux USA, je serais sûrement en taule.

Mais revenons à Trump, il a dit des conneries. Il a été dénoncé par un salaud. Doit-il pour autant, comme certains de ses amis lui ont soufflé, renoncer à sa candidature? Doit-on condamner les propos d’un milliardaire en délire qui dit en gros, une vérité simple comme: les petits gros, les grands laids, les tout mous, tout moches qui sortent, voire se marient avec des bombes sexuelles, sont en général des hommes blindés et bourrés d’argent. Nous avons des exemples en France dans le milieu du show bizness. L’inverse existe aussi. Les gigolos ne manquent pas, ni les friquées qui se les paient. C’est un fait.

Donc les américains aiment le sang qui gicle, la mort. Ils sont capables de trouver normal de balancer des milliers de bombes incendiaires sur des centaines de milliers de civils comme à Dresde en 1944 (500 mille morts civils), de détruire en trois ans la moitié de la Corée, de flinguer des milliers de civils au napalm au Vietnam, de balancer des bombes à l’uranium appauvri sur la Serbie, d’enclencher une guerre meurtrière en Irak sur la base d’un mensonge affirmé tranquillement à l’ONU, etc. L’Amérique n’est pas une sainte, mais elle ne montre pas ses seins !

Cette Amérique ne supporte pas un propos sexuel, un sein découvert, une femme nue dans un film ? Pas tout à fait finalement ! Il s’avère que pour l’intelligentsia Démocrate, leur engeance socialiste américaine, les excès de Bill Clinton ne soient pas dans la même catégorie. Trump doit aller au pilori, et Bill Clinton au Sacré-cœur. Allez savoir pourquoi ?

L’un est l’Âne de la fable, et l’autre le Lion. L’un, pour une lichette se fait incendier et l’autre se fait pardonner pour avoir obligé une femme à lui faire une fellation, sans compter les autres casseroles. Ah le génial La Fontaine, toujours d’actualité. Suivant que vous soyez puissant ou misérable… sauf que Trump n’a rien d’un misérable et encore moins d’un impuissant sur le plan financier. Il a contre attaqué. Il a mis sur le carreau la sorcière Hilton. Au point que l’on peut lire dans les journaux français acquis aux démocrates, que ce dernier débat fut sanglant et n’a pu démarquer les deux candidats. Suivi par un sondage CNN, pro Démocrate qui affirme que 57% des américains voteraient pour Clinton.  Je dirai que c’est plutôt bon signe pour Donald Trump.

Une vilaine mouche s’est posée sur Hilary Clinton ! Elle attend son heure ? Ou est-ce la mouche du coche qui lui donne des conseils ?

clinton-et-sa-mouche

On sait les magouilles des médias français qui affirment encore que Trump avaient perdu son premier débat alors même que la majorité des sondages le donnait gagnant. La seule question que l’on peut se poser, c’est pourquoi les médias français, les journalistes prennent-ils fait et cause pour les démocrates? Qui finance dans cette affaire?

Pour conclure sur ces appréciations de savoir qui va gagner les élections présidentielles américaines, voici une donnée rapportée par Jean Patrick Grumberg.

Sur Twitter, Frank Luntz* a rapporté les conclusions du panel d’une trentaine de téléspectateurs représentant l’échantillon des électeurs américains qu’il a réuni pour commenter le débat. Il leur a posé la question suivante, avant et après le débat : « pour qui allez-vous voter ? »

  • Avant le débat : Hillary : 8, Trump : 9, le reste étant indécis où n’a pas voulu répondre (les réponses sont à main levée)
  • Après le débat : Hillary : 4, Trump : 18.

Frank Luntz est analyste politique, sondeur d’opinion, et ses panels sont considérés comme reflétant ce que pensent la majorité des Américains.

Mon dieu, cachez ce sein qui déborde…

Gérard Brazon (Liberté d’expression)




Première victoire de Donald Trump : le discours de vérité paie !

DonaldTrumpLes personnes déterminées, ambitieuses, qui ont du succès ont coutume de dire que « rien ne résiste à la volonté ». Donald Trump, corrobore cette maxime en lui donnant toutefois un complément : « rien ne résiste à la vérité ».

Depuis le début de sa campagne, Donald Trump, en homme plein de bon sens, n’a jamais hésité à dire tout ce qu’il pensait, et à apprécier chaque sujet, chaque situation, chaque problème avec réalisme, pour bien les définir, et pouvoir trouver une solution pragmatique, au mieux des intérêts des Américains.

Ce qu’il propose aux Américains, ce n’est pas de se coucher devant leurs difficultés, au profit d’une caste de caciques et de privilégies, mais d’en sortir par le haut, en redonnant l’énergie, l’espoir et l’envie de se battre aux millions d’Américains désillusionnés par la politique du crypto musulman Barack Hussein Obama.

Il n’a pas eu peur du « qu’en dira t’on » des médias, quatrième pouvoir, habitué à lyncher ou à encenser, et qui d’ailleurs n’entend pas lâcher sa proie d’ici les élections, et probablement même après.

Pour triompher de la médisance du redoutable ennemi médiatique, Donald Trump n’a pas hésité à l’affronter frontalement, bille en tête et sabre au clair.

Foin de retenue, de pseudo dignité, et autres foutaises, qui font qu’en gros, on vous demande de vous laisser insulter, dénigrer, délégitimer, juger, et calomnier à longueur de pages et de déclarations, et de la fermer, si ce n’est pour dire que c’est formidable et extraordinaire que « la Démocratie » permette d’écrire autant de mal sur vous…spécialité médiatique, et souvent aussi judiciaire…

Il n’a pas non plus eu peur de se mettre à dos, toute la «gentry » républicaine, qui vit dans l’entre soi, entre les somptueuses limousines, maisons de campagnes, soirées mondaines et autres joyeusetés, et qui craint de devoir perdre, ou lâcher au profit « d’autres », tous ces privilèges qu’elle détient depuis si longtemps.

C’est un peu comme si les fonctionnaires européens, ou des députés en fonction depuis des années, choyés et gavés aux frais des contribuables, et qui n’ont jamais créé la moindre richesse, devaient subitement découvrir le monde impitoyable du travail et de la vraie vie. Quel calvaire se serait pour eux !

« Make America Great Again » – Refaire une grande Amérique. est le slogan de campagne et l’objectif de Donald Trump.

Il sait ce que son pays a été, ce qu’il représente, quelles sont ses forces, ses atouts, et ses valeurs, qui lui ont permis d’être la première puissance mondiale, tant économique, que technologique et militaire, et il connait les virus gauchistes qui l’attaquent de tous les côtés pour la détruire en sapant tous ses principes, et en la privant de son système de défense : celle de résister.

C’est en tout ça qu’il est un vrai leader et qu’il fera, j’en suis, sur un excellent président américain.

Quel est aujourd’hui le politique français, qui a comme slogan et comme projet « Refaire une France grande », en s’appuyant sur son histoire millénaire, sa culture judéo-chrétienne et gréco-romaine, ses valeurs, ses traditions, son peuple, sans les laisser par pervertir par un droit-de-l’hommisme mortifère et criminel, qui encourage et habitue les français à passer leur temps, le doigt sur la couture du pantalon, à s’excuser d’être Français, chrétiens, voire blancs, ou d’avoir des valeurs de droite.

Donald Trump prouve que les Américains, que pourtant l’intelligentsia française aime à qualifier de débiles et de Red Necks arriérés (équivalent de nos « beaufs »), savent reconnaitre le bon sens et la vérité quand on la leur présente.

Il n’y a aucune raison pour que les Français qui partagent également la culture occidentale et l’amour de leur liberté, n’aient pas cette même saine réaction si quelqu’un sait la réveiller chez eux, ou plutôt si quelqu’un sait déboucher la source de toutes leurs envies d’exister à nouveau, c’est-à-dire la force de vie.

Donald Trump prouve que rien ne résiste à la vérité à condition que cette vérité soit portée avec conviction, détermination et passion, sans se laisser impressionner par le jargon et les insultes de tous les charognards islamo-gauchistes qui n’utilisent ces méthodes que par lâcheté, au regard de l’inanité de leurs arguments.

Au-delà, c’est la vérité qui vous porte. A Riposte Laique, nous le savons bien.

Albert Nollet




Trump a raison : Pas de musulmans chez nous !

Trump

Empêcher les musulmans d’entrer dans nos pays occidentaux est une première étape dans la lutte contre l’islam.

Depuis les attentats du 13 novembre dernier, lors desquels des terroristes djihadistes ont assassiné 130 personnes à Paris, les musulmans continuent à massacrer les non-musulmans sur toute la planète, comme ils le font depuis 14 siècles. (1)

La semaine dernière, ce sont San Bernardino (une ville de l’immense conurbation de Los Angeles) et Londres qui ont été frappées par le terrorisme musulman.

Les États-Unis, cible de choix pour les terroristes musulmans

Après les attentats du 11 septembre 2001, les Américains avaient été efficacement protégés par la politique antiterroriste agressive du président républicain George W. Bush, grâce au Patriot Act, grâce au camp de Guantanamo, grâce aux enlèvements d’islamistes par la CIA et grâce aux méthodes d’interrogatoire renforcées, mesures qui avaient permis de déjouer d’innombrables attentats musulmans, tant aux États-Unis qu’en Europe, et de sauver la vie de milliers de civils occidentaux. (2)

Mais, depuis l’élection, en 2008, du démocrate Barack Hussein Obama, opposé à toutes ces mesures efficaces, les terroristes musulmans réussissent de plus en plus d’attentats sur le territoire américain, en raison du sabotage des services de sécurité américains par la Maison-Blanche.

Voici la liste des attentats musulmans qui ont frappé les États-Unis depuis 2008 :

le 1er juin 2009, un terroriste musulman assassine 1 soldat américain devant le centre de recrutement de Little Rock (Arkansas). (3)

le 5 novembre 2009, un terroriste musulman assassine 13 soldats américains dans la base de Fort Hood (Texas). (4)

le 15 avril 2013, deux bombes déposées par deux terroristes musulmans tuent 3 personnes et en blessent 264 lors du marathon de Boston (Massachusetts). (5) (6)

le 3 mai 2015, deux terroristes musulmans ouvrent le feu sur le centre de conférence Curtis Culwell de Garland (une ville de la conurbation de Dallas, au Texas), dans lequel a lieu une exposition de caricatures de Mahomet, blessant un policier, avant d’être abattus. (7)

le 16 juillet 2015, un terroriste musulman assassine 5 soldats américains devant deux centres militaires de Chattanooga (Tennessee). (8)

San Bernardino : l’islam frappe à nouveau les États-Unis

Le 2 décembre dernier, à San Bernardino (Californie), un couple de terroristes musulmans fait irruption dans une fête de Noël du département de la santé de cette ville et y ouvre le feu, tuant 14 Américains et en blessant 17 autres. Les deux assassins sont abattus par la police. (9)

Terroristes-musulmans-de-San-Bernardino

Dans la voiture de ces terroristes, la police découvre deux fusils d’assaut, deux pistolets semi-automatiques et 1600 cartouches ; et dans leur maison, 12 bombes artisanales et 4500 cartouches de plus. (10)

Depuis, l’enquête a révélé que ce couple de tueurs musulmans avait effectué un pèlerinage à La Mecque en 2014 ; que la femme avait fréquenté une école coranique au Pakistan pendant plusieurs années ; que l’homme priait au moins trois fois par semaine dans la mosquée de San Bernardino ; ce qui prouve, une nouvelle fois, que plus les musulmans sont pratiquants, plus ils sont dangereux pour les non-musulmans. (11)

Enfin, il est établi qu’avant de commettre cet attentat, la tueuse a publié son serment d’allégeance à Abu Bakr al Baghdadi, le « calife » autoproclamé de l’État Islamique, sur une page Facebook ouverte sous un nom d’emprunt. (12)

Muslim-Killers-New-York-Post-03-12-15

« Tueurs musulmans » : la Une du « New York Post » du 3 décembre 2015, consacrée à l’attentat de San Bernardino.

Londres frappée par le terrorisme musulman

Trois jours après l’attentat de San Bernardino, c’est Londres qui est frappée par l’islam, lorsqu’un terroriste musulman blesse grièvement un passant dans le métro en tentant de l’égorger. (13)

Selon les témoins, l’agresseur a d’abord violemment frappé sa victime, avant de sortir une lame et de faire « des mouvements de va-et-vient » sur son cou, comme s’il voulait la décapiter. (14)

Dans le téléphone portable de ce terroriste musulman, les policiers ont découvert des images du groupe djihadiste État Islamique.

Cet attentat n’est pas sans rappeler l’assassinat, le 22 mai 2013, d’un citoyen britannique, Lee Rigby, décapité en pleine rue par deux terroristes musulmans d’origine nigériane, dans la ville de Woolwich (agglomération de Londres). (15)

Il rappelle aussi la décapitation de notre compatriote Hervé Cornara, le 26 juin 2015, à Saint-Quentin-Fallavier (Isère), par un terroriste de l’État Islamique. (16) (17)

Nous ne sommes nulle part en sécurité

Ces attentats, qui se multiplient dans tous les pays occidentaux, prouvent, une fois de plus, que nous ne sommes nulle part en sécurité, tant qu’il y a des musulmans à proximité de nous. N’importe quand, n’importe où, un musulman peut se ruer sur nous et tenter de nous décapiter, ou nous tirer dessus à l’arme automatique, ou faire exploser la bombe qu’il porte sur lui. (18)

Obama le traître islamophile

La 6 décembre, quatre jour après l’attentat de San Bernardino, le président américain, Barack Hussein Obama, a prononcé un discours depuis la Maison-Blanche, au sujet de la lutte antiterroriste.

Tout comme les traîtres islamophiles que sont Hollande, Valls et Cazeneuve, Obama a prétendu que « le groupe État Islamique ne parle pas au nom de l’islam », puis a demandé aux Américains de « ne pas stigmatiser les musulmans » et de les considérer comme des alliés. (19)

Ce qui est aussi intelligent que de demander aux Juifs de ne pas stigmatiser les nazis et de les considérer comme des alliés…

C’est donc sans surprise que, selon un sondage de CNN rendu public juste avant l’allocution d’Obama, 60 % des Américains désapprouvent la façon dont leur président traite la question du terrorisme. (20)

La contre-attaque de Trump

Le lendemain de ce lamentable discours de Barack Hussein Obama, le milliardaire américain Donald Trump, en tête de la course des primaires républicaines pour la présidentielle américaine de 2016, publie un communiqué dans lequel il appelle à interdire aux musulmans d’entrer aux États-Unis. (21)

Trump-2

Dans ce communiqué, Donald Trump prône « l’arrêt total et complet de l’entrée des musulmans aux États-Unis jusqu’à ce que les élus de notre pays comprennent ce qui se passe ». Citant un sondage réalisé auprès de musulmans vivant aux États-Unis, il affirme que de nombreux musulmans entretiennent de la haine pour les Américains.

« D’où vient cette haine, et pourquoi, nous devrons le déterminer. Jusqu’à ce que nous soyons capables de déterminer et de comprendre ce problème et la menace dangereuse qu’il représente, notre pays ne peut pas être victime d’attaques horribles de la part de gens qui ne croient qu’au jihad et n’ont aucun respect pour la vie humaine ». (22)

Trump persiste et signe

Évidemment, ce communiqué de Donald Trump, a entraîné un tollé chez les démocrates, les journalistes, les gauchistes du monde entier et autres donneurs de leçons bien-pensants. Mais, à l’inverse des girouettes et des lâches que sont la majorité des dirigeants occidentaux actuels, Trump ne s’est pas laissé impressionner.

Valls-tweet-Trump-08-12-15

Manuel Valls, responsable, par son inaction, de la mort de 130 personnes à Paris, le 13 novembre dernier, prétend faire la leçon à Donald Trump.

En meeting en Caroline du Sud, quelques heures après la publication de son communiqué sur la fermeture des frontières américaines aux musulmans, Donald Trump a déclaré : « J’ai des amis musulmans, ce sont des gens très bien, mais ils savent qu’il y a un problème, et on ne peut plus le tolérer ».

Citant un récent sondage du Center for Security Policy, qui montre que 25 % des musulmans vivant aux États-Unis sont d’accord avec l’idée que la violence contre les Américains est justifiée, le milliardaire a dénoncé le fait que de nombreux musulmans sont favorables au djihad violent contre les Américains et qu’ils préfèrent vivre en vertu de la charia (loi islamique) plutôt que de la Constitution américaine. (23)

«La haine dépasse l’entendement», a encore déclaré Donald Trump, évoquant le couple de tueurs de San Bernardino et les auteurs des attentats de Paris. «Cela ne fait qu’empirer, et on va avoir un autre World Trade Center», a-t-il prévenu.

Après ce meeting, le directeur de campagne de Trump, Corey Lewandowski, a précisé, auprès d’Associated Press, que cette mesure s’appliquerait à « tout le monde », c’est-à-dire à tous les musulmans qui voudraient entrer aux États-Unis, que ce soit pour y faire du tourisme ou pour y immigrer. (24)

Les Américains plébiscitent la proposition de Trump

Tout comme, en France, le peuple soutient les hommes libres qui préfèrent dire la vérité sans se laisser impressionner par les hurlements des bien-pensants – aux États-Unis, le peuple américain soutient de plus en plus Donald Trump. (25)

Selon un sondage réalisée par l’institut Zogby, après sa déclaration sur la nécessité d’interdire aux musulmans d’entrer aux États-Unis, le milliardaire américain creuse l’écart avec ses rivaux républicains en se classant à la première place avec 38 % des voix, devant Ben Carson (13 %), Marco Rubio (12 %), Ted Cruz (8%) et Jeb Bush (7 %). (26) (27)

Un autre sondage, réalisé par Purple Stategies Pulse Polls et publié par Bloomberg, montre que deux tiers (65 %) des républicains partagent l’idée de Donald Trump sur la nécessité d’empêcher les musulmans de franchir les frontières américaines, contre 18 % du côté démocrate. (28)

Defense-d-entrer

D’abord fermer les frontières, ensuite expulser les musulmans !

Au fur et à mesure que les attentats musulmans se multiplient dans nos pays occidentaux, de plus en plus de gens ouvrent les yeux sur l’idéologie criminelle qu’est l’islam.

La première mesure, pour nous protéger, est, comme le dit Donald Trump, de fermer totalement nos frontières aux musulmans étrangers, quels qu’ils soient.

Ensuite, nous devrons expulser tous les musulmans qui, en ce moment, vivent dans nos pays. (29)

C’est seulement ainsi que nous pourrons mettre fin aux attentats musulmans !

Maxime Lépante
Notes :
1) Sur les attentats de Paris, voir notre article :
Les massacres musulmans à Paris étaient annoncés : islam hors de France !
http://ripostelaique.com/les-massacres-musulmans-a-paris-etaient-annonces-islam-hors-de-france.html
Sur les attentats à venir, voir notre article :
Attentats musulmans : Le pire est à venir !
http://ripostelaique.com/attentats-musulmans-le-pire-est-a-venir.html
2) 11 septembre 2001: La déclaration de guerre de l’islam au Monde Libre
http://ripostelaique.com/11-septembre-2001-la-declaration-de-guerre-de-l%E2%80%99islam-au-monde-libre.html
3) 2009 Little Rock recruiting office shooting
https://en.wikipedia.org/wiki/2009_Little_Rock_recruiting_office_shooting
4) Fusillade de Fort Hood
https://fr.wikipedia.org/wiki/Fusillade_de_Fort_Hood
5) Double attentat du Marathon 2013 de Boston
https://fr.wikipedia.org/wiki/Double_attentat_du_Marathon_2013_de_Boston
6) Sur l’attentat contre le marathon de Boston, lire notre article :
Boston-Merah : Mêmes aveuglements policiers, mêmes mensonges médiatiques !
http://ripostelaique.com/merah-boston-memes-aveuglements-policiers-memes-mensonges-mediatiques.html
7) Curtis Culwell Center attack
https://en.wikipedia.org/wiki/Curtis_Culwell_Center_attack
8) 2015 Chattanooga shootings
https://en.wikipedia.org/wiki/2015_Chattanooga_shootings
9) Fusillade de San Bernardino
https://fr.wikipedia.org/wiki/Fusillade_de_San_Bernardino
Fusillade de San Bernardino (USA) : 14 morts et 17 blessés
http://www.fdesouche.com/676379-etats-unis-fusillade-en-cours-en-californie-au-moins-20-victimes
10) La tueuse de San Bernardino aurait prêté allégeance à l’État Islamique
http://www.lefigaro.fr/international/2015/12/04/01003-20151204ARTFIG00263-la-tueuse-de-san-bernardino-soupconnee-d-avoir-prete-allegeance-a-l-etat-islamique.php
11) Fusillade de San Bernardino : Tashfeen Malik, retour sur une lente radicalisation
http://www.metronews.fr/info/fusillade-de-san-bernardino-tashfeen-malik-retour-sur-une-lente-radicalisation/molg!CJYrgJSB7CVh6/
12) La tueuse de San Bernardino aurait prêté allégeance à l’État islamique
http://www.lefigaro.fr/international/2015/12/04/01003-20151204ARTFIG00263-la-tueuse-de-san-bernardino-soupconnee-d-avoir-prete-allegeance-a-l-etat-islamique.php
13) Attaque au couteau à Londres : des images de Daesh trouvées sur le téléphone de Muhaydin Mire
http://www.fdesouche.com/677655-londres-un-homme-poignarde-dans-une-gare-par-un-individu-criant-cest-pour-la-syrie
14) Attaque au couteau à Londres: L’agresseur avait des images de Daesh dans son téléphone
http://www.20minutes.fr/monde/1745675-20151207-attaque-couteau-londres-agresseur-images-daesh-telephone
15) Sur cet assassinat, voir notre article :
Merah-Boston-Londres : l’islam veut notre mort !
http://ripostelaique.com/merah-boston-londres-lislam-veut-notre-mort.html
16) Sur l’assassinat d’Hervé Cornara, voir notre article :
Seule l’expulsion des musulmans mettra fin aux attentats musulmans
http://ripostelaique.com/seule-lexpulsion-des-musulmans-mettra-fin-aux-attentats-musulmans.html
17) Sur les décapitations musulmanes, voir notre article :
Décapitations : l’histoire sanglante de l’islam, de Mahomet à aujourd’hui (attention vidéos horribles !)
http://ripostelaique.com/decapitations-lhistoire-sanglante-de-lislam-de-mahomet-a-aujourdhui-attention-videos-horribles.html
18) Sur le danger mortel que les musulmans représentent pour les non-musulmans, voir notre article :
Pour les musulmans, nous sommes tous des cibles !
http://ripostelaique.com/pour-les-musulmans-nous-sommes-tous-des-cibles.html
19) Attentat en Californie: Obama s’engage à «vaincre» et à «détruire» Daesh
http://www.20minutes.fr/monde/1745359-20151207-video-etats-unis-temps-forts-discours-barack-obama-terrorisme
20) http://edition.cnn.com/2015/12/06/politics/isis-obama-poll/
21) On peut lire ce communiqué sur le site personnel de Donald Trump :
Donald J. Trump Statement On Preventing Muslim Immigration
https://www.donaldjtrump.com/press-releases/donald-j.-trump-statement-on-preventing-muslim-immigration
22) Donald Trump veut interdire aux musulmans d’entrer aux États-Unis
http://www.leparisien.fr/international/donald-trump-veut-interdire-aux-musulmans-d-entrer-aux-etats-unis-07-12-2015-5349531.php
23) Poll of U.S. Muslims Reveals Ominous Levels Of Support For Islamic Supremacists’ Doctrine of Shariah, Jihad
https://www.centerforsecuritypolicy.org/2015/06/23/nationwide-poll-of-us-muslims-shows-thousands-support-shariah-jihad/
Ce sondage peut être téléchargé ici :
https://www.centerforsecuritypolicy.org/wp-content/uploads/2015/06/150612-CSP-Polling-Company-Nationwide-Online-Survey-of-Muslims-Topline-Poll-Data.pdf
24) États-Unis : tollé général après la proposition de Trump sur les musulmans
http://www.leparisien.fr/international/etats-unis-tolle-general-apres-la-proposition-de-trump-sur-les-musulmans-08-12-2015-5350797.php
25) Après ses propos sur les musulmans, Donald Trump grimpe dans les sondages
http://www.lesoir.be/1066467/article/actualite/monde/2015-12-10/apres-ses-propos-sur-musulmans-donald-trump-grimpe-dans-sondages
26) Trump Leads By 25 Points Over Nearest Rival In New Zogby Poll
http://www.forbes.com/sites/johnzogby/2015/12/09/zogby-analytics-trump-leads-by-25-points-over-nearest-rival/
27) Pour suivre la primaire républicaine pour l’élection présidentielle de 2016 :
2016 Republican Presidential Nomination
http://www.realclearpolitics.com/epolls/2016/president/us/2016_republican_presidential_nomination-3823.html
28) http://fr.scribd.com/doc/292796480/Bloomberg-Politics-Purple-Strategies-Trump-poll
29) Depuis plusieurs années, le dirigeant hollandais Geert Wilders (fondateur et dirigeant du Parti pour la Liberté) prône l’expulsion en masse des musulmans hors d’Europe :
Geert Wilders – Deporting Millions Of Muslims May Be Necessary
http://www.youtube.com/watch?v=_ZDHgQJQXPM