Tahar Ben Jelloun soutient l'Etat islamique en utilisant un enfant mort

decapitationsUn enfant, présumé syrien, a été retrouvé mort noyé sur une plage italienne. Quelle que soit la tragédie, vécue par cet enfant, et le drame de sa mort, il existe toujours des vipères pour vouloir en tirer profit, au mieux de leurs intérêts.

Les premiers, ce sont bien sûr tous les journaleux, qui vont parler pendant des jours, voire des semaines de cette photo, pour mieux nous intoxiquer et faire oublier, autant que faire ce peut, tous les milliers d’immigrés clandestins, qui arrivent chaque jour pour bouffer notre vieille Europe et mieux y imposer l’Islam.

Ensuite, les artistes, et pseudos intellectuels à la mords-moi le nœud, mais vrais petits fascistes de la pensée lobotomisée, aux yeux grands fermés, mais aux médias grands ouverts, comme Charles Aznavour (dont la descendance, d’après ce qu’on m’a dit, se mahométise par alliance…), Juliette Binoche (qui est une récidiviste des coups d’éclats de la bêtise…), Catherine Deneuve (qui ne voit rien par la fenêtre de son appartement du 6ème arrondissement de Paris, pas plus que de la fenêtre des Palaces ou elle se repose…), etc. pour ne citer qu’eux.

Le message est le suivant : un enfant est mort sur une plage : Vite ! Accueillons tout le monde ! Arrêtons de tergiverser ! Il y a urgence !

Mais, malgré l’insondable bêtise et mépris de ces pseudo élites pour leur peuples, ou à tout le moins, le peuple des pays où ils résident, tous ces artistes, ne sont a priori, « que » pour l’accueil des migrants. C’est leur droit, et à la rigueur il peut encore y avoir débat (pas beaucoup, mais nous sommes des démocrates…).

L’abjection, elle vient encore une fois d’un Mahométan d’origine marocaine (grand modèle de démocratie devant le prophète), dit « intellectuel », Tahar Ben Jelloun, qui nous joue un grand coup d’émotion larmoyante dans un article du point du 3 septembre 2015 : « Cet enfant, c’est l’humanité échouée de l’Europe ». Le titre de l’article tire déjà des trémolos, et on sent ses yeux s’humidifier.

http://www.lepoint.fr/invites-du-point/tahar-ben-jelloun/tahar-ben-jelloun-cet-enfant-c-est-l-humanite-echouee-03-09-2015-1961613_1921.php

Il le dit ouvertement :

« En Syrie, un dictateur prêt à tout pour rester en place a pris son peuple en otage, dans l’indifférence du monde. C’est de cela que ce petit garçon est mort. Par Tahar Ben Jelloun Publié le 03/09/2015 à 11:54 | Le Point.fr »

Et oui, brave gens, le méchant, c’est Assad, ce n’est pas l’Etat Islamique. Si les gens ont fui, ce n’est pas à cause de la guerre barbare menée par Daech, dans l’Ex Irak, la Syrie, et bientôt le monde entier.

En effet, Tahar Ben Jelloun le dit à mots couverts « Demain, ce sera un autre peuple qui subira le même sort. ». Parle-t-il des Européens ? Est-ce une prophétie ou un désir de vengeance ?

Dans la bonne dialectique mahométane larmoyante, Tahar Ben Jelloun veut nous faire pleurer :

« Mais là, c’est un enfant de trois ans assassiné par Bachar el-Assad. Il aurait pu vivre, aller à l’école, danser et rire, jouer et dessiner des rêves. »

Oui, mon cher Tahar Ben Jelloun, même si la Syrie, n’était peut-être pas l’endroit le plus cool pour vivre sur terre, c’est bien ce que faisait, ou qu’aurait fait, cet enfant, avant que Al Quaida, Al Nostra, puis Daêch, se mettent en tête de virer ce méchant Alaouite, pour mieux imposer la Charia, et toute sa barbarie, à coup de décapitations, d’égorgements, de viols, d’exécutions sommaires massives, de tortures, et de choses plus abominables les unes que les autres que je ne peux même pas imaginer.

Eh oui, tous les réfugiés, sont les victimes de Bachar, et par la suite de l’Europe, de nous (et donc de vous, sales nantis européens égoïstes, qui ne savez plus ce que sont les valeurs d’humanité et d’hospitalité) avant d’être celles de l’Etat Islamique, à peine évoqué, pour « l’Intellectuel » (sic !) Tahar Ben Jelloun.

« Avec l’appui de la Russie et de l’Iran, Bachar a entamé une guerre sans merci contre son peuple. Depuis, les choses se sont compliquées et l’islamisme radical s’en est mêlé, ce qui arrangeait bien la stratégie de Bachar, qui dit au monde : c’est moi ou le chaos islamiste ! »

Vous remarquerez que l’ami Tahar Ben Jelloun, il prend bien soin d’épargner, et de ne pas critiquer de façon trop violente l’Etat Islamique. Pas folle la guêpe. En effet, on ne sait jamais, critiquer l’état islamique, c’est pas bon pour la propagande cool de la religion de paix et d’amour, et ça peut causer des problèmes de sécurité.

De l’autre côté, pour un Mahométan comme lui, il est difficile d’être virulent contre Daëch, car cela soutient son envie latente et commune d’imposer la charia au monde entier, avec son cortège d’atrocités et d’horreur pour l’amour et la paix.

De ce point de vue, ce que fait l’Etat Islamique, c’est bien, alors que Bachar n’est qu’un chien de laïque (il n’y a qu’à voir comment s’habille son épouse).

Rappelons qu’en bon mahométan, Tahar Ben Jelloun, n’en est pas à son premier coup d’éclat dans la promotion du Djihad. Il vient sur les plateaux de télévision, avec sa queue de cheval et son look branché, mais dès que l’on gratte un peu, c’est un soutien inconditionnel du Hamas et du Hezbollah dès lors qu’ils combattent Israël, et de la monstrueuse « cause palestinienne », qui autorise toutes les horreurs à l’égard du monde entier, en commençant par les juifs. En un mot, Tahar Ben Jelloun soutient l’Islam avant tout.

Mais qui sont ces malheureux syriens ? Ils n’ont pas toujours été des enfants de chœur, et il n’est pas du tout sûr qu’ils le soient devenus. Après la guerre de 1973 contre Israël, il n’y a que sur le front Syrien, qu’on a retrouvé des soldats juifs de l’Etat hébreux dépecés avec leurs couilles dans la bouche, tous les autres, Jordaniens et Egyptiens, malgré leur haine, n’avaient pas ce degré de bestialité en eux. En tout état de cause, et quelle que soit la tragédie vécue par cet enfant, s’il avait grandi dans une Syrie en Paix comme du temps de Bachar, il aurait en tout cas appris la haine du juif, d’Israël, et de l’Occident chrétien. Il n’aurait pas eu le choix.

Bref, Tahar Ben Jelloun se sert d’un évènement tragique pour toujours mieux et plus nous enfumer, avec un message subliminal de culpabilisation de l’occident, et en prenant grand soin d’épargner le plus grand responsable : L’islam, dont le meilleur représentant est l’Etat Islamique (sinon, il porterait un autre nom CQFD).

Entre nous, pour reprendre un des mots préférés de l’Intelligentsia gôchiste, Tahar Ben Jelloun, est ce qu’il n’est pas nauséabond ?

Albert Nollet

Lire également :

Tahar Ben Jelloun, en voulant exonérer l’islam, tu nous mens et te discrédites, par Jean Pavée

https://ripostelaique.com/tahar-ben-jelloun-en-voulant-exonerer-lislam-tu-nous-mens-et-te-discredite.html
L’imposture intellectuelle de Tahar Ben Jelloun, par Pascal Hilout
https://ripostelaique.com/l-imposture-intellectuelle-de-tahar-ben-jelloun.html
Le catéchisme de Tahar Ben Jelloun, en quatre parties, par Jean Pavée
https://ripostelaique.com/Le-catechisme-de-Tahar-Ben-Jelloun.html
https://ripostelaique.com/Le-catechisme-de-Tahar-Ben-Jelloun-4059.html
https://ripostelaique.com/Le-catechisme-de-Tahar-Ben-Jelloun-4098.html
https://ripostelaique.com/Le-catechisme-de-Tahar-Ben-Jelloun-4099.html
Tahar Ben Jelloun ne veut pas expliquer les raisons de la guerre totale sunnite-chiite, par Hamdane Ammar
https://ripostelaique.com/tahar-ben-jelloun-ne-veut-pas-expliquer-les-raisons-de-la-guerre-totale-sunnite-chiite.html
Ben Jelloun, Tahar ta gueule à la récré, par Henri Dubost
https://ripostelaique.com/ben-jelloun-tahar-ta-gueule-a-la-recre.html
 

0
0

14 Commentaires

  1. que RL censure aussi les articles de certains musulmans « de plume » qui sont des appels veritables au defaitisme au renoncement
    tout ces individus ne font que decrire des situations apocalyptique ou l’islam fini toujours par triompher ! tout cela c’est de la taqiya !
    ne lisez plus la prose de ces faux-frères demoralisateurs ! aucun musulman n’est digne de confiance !

  2. Je fus très étonné de constater comment le rédacteur de cet article a pu commettre une pareille erreur. D’abord, Charles Aznavour n’est pas Mahométan par alliance. Tout le monde connait qu’il est chrétien.et que toute sa famille maternelle a été totalement massacrée. Il n’y a que sa mère et son arrière-grand mère qui ont survécu au génocide Arménien. Le monde entier et spécialement les occidentaux connaissent parfaitement ceux qui ont perpétré ce génocide. A propos de la Syrie de Bachar, je me demande pourquoi les puissances occidentales n’ont pas réagi avec autant de zèle comme la déferlante compagne militaire de l’ OTAN contre Kadhafi .En Libye c’est le pétrole qui a motivé Sarko à venir en aide aux libyens et pas autre chose. J’ajouterai que l’état islamique n’est que le produit des Monarchies du Golf et les puissances occidentales qui partagent le gâteau: France, grande Bretagne, Allemagne, Etats-Unis. A l’instar des Moudjahidines, les futurs Talibans en Afghanistan, formés et entrainés par la toute puissante CIA.

  3. En fait … ce que personne ne dit mais dont tout le monde a peur c’est que nous serons bientôt dans la même situation que tous ces migrants et que nous serons à notre tour obligés de prendre un bateau vers un autre pays !
    Et … le voyage sera beaucoup plus long !
    Pauvres enfants de France !

  4. « L’abjection, elle vient encore une fois d’un Mahométan d’origine marocaine » Pourquoi dites vous d’origine ? Il est toujours marocain…
    « Cet enfant, c’est l’humanité échouée de l’Europe ». Cela ne m’étonne pas de cet idiot utile qui voulait être Calife à la place du Calife….De tous ces enfants du Maroc qui fuient la misère, seule héritage que leur offre ces Marocains de la trempe d’un Tahar Ben Jelloun, issue des riches familles Fassie bien-connue, oserions nous dire qu’ils sont l’humanité mise sur le bas coté du Maghreb ?
    Ce type est un écrivain à trois balles…n’a-t-il pas eut l’outrecuidance d’écrire « le racisme expliqué à ma fille » alors qu’il faisait son beurre chez nous, pays aux mœurs, selon lui, racistes alors que le racisme anti occidentale, anti chrétien c’est chez lui qu’on le pratique en détruisant nos églises et dans tous les pays frères du sien ou l’on égorge les chrétiens, sujet que cet écrivain bidon n’a jamais soulevé…C’est dans son pays que la pédophilie fait florès avec des gens à qui il lèche les babouches…
    Ce lâche s’était réfugié en France pour fuir la colère de son roi, l’intraitable Hassan II.. Après avoir fait repentance, le portefeuille bien garni par les éditeurs français et après son Goncourt.
    Ce bobo, cet idiot utile de confession musulmane, participait, en tant qu’invité, à un débat sur le racisme organisé par ces association fourre-tout de l’antiracisme patenté, mais surtout subventionnée grassement. Y étaient invité des Juifs Israéliens, d’origine marocaine. Se croyant incontournable dans cette affaire le Ben Jelloun faisait remarqué à un Rabbin qu’être juif c’était une appartenance à la religion juive…le Rabbin, avec un profond mépris , le reprit sèchement, devant tout le monde et les caméras, sans même le regarder…. »Non monsieur ça n’est pas une religion ! Juif c’est un peuple, c’est le peuple juif ». Ayant été pris de court , après avoir bafouillé une tentative de réponse fit une marche arrière le visage marqué d’une GRIMACE DOULOUREUSE qui se voulait un sourire….le rabbin continua sa route car la vedette c’était lui et méprisa de toute sa hauteur de barbe et de calotte le Marocain qui doit aussi avoir la nationalité française, mais qui ne l’a pas ?

  5. Mais on va le croire, ce connard? Moi, j’ai rencontré il ya déjà quelques années, un prêtre arabe, syrien, de Damas. Prêtre lazariste en clergyman, avec le col romain et la croix bien visible sur le revers de son veston. Un homme adorable, drôle et plein d’amour. A ma question étonnée de savoir s’il se baladait ainsi vêtu dans Damas ( c’était au temps de Hafez el Assad, le « sanguinaire », père de l' »immonde » Bachar) il me répondit : « sans aucun problème! Nous cohabitons très bien avec les musulmans. Il m’arrive souvent d’être invité à aller partager leur repas et ils m’appellent « Abba » (père) et pour mes les autres prêtres, c’est pareil.  » Le ben jelloun pratique la takkyia en bon mahométan. Ce type, je n’ai jamais pu le voir! Qu’il aille se faire voir !

    • Saddam Hussein également protégeait les chrétiens, et, si j’ai bonne mémoire, son premier ministre était chrétien.

  6. STOP FAKE !
    Qui donc, s’il voit un enfant dans cette position au bord de l’eau n’aurait pas POUR PREMIER REFLEXE de courir à son secours, s’assurer qu’il est encore vivant et tenter DE LE REANIMER !
    Non, là le type a pris son appareil pour immortaliser le souvenir ! On prend vraiment le monde entier pour des cons.
    Et puis c’est pratique cette plage déserte avec un SEUL MILITAIRE ALORS QU’ILS VAQUENT TOUJOURS A PLUSIEURS !
    Et puis c’est curieux, où sont les corps des parents prétendument noyés ??
    Et l’enterrement du pseudo noyé, où, quand, on a des preuves ?…
    Pas une seule. Juste une photo avec un gamin qui joue au mort, un cliché de propagande bidonné et instrumentalisé…

    • J’aimerais qu’un médecin, légiste ou pas m’éclaire: pas de rigidité cadavérique pour les noyés ?

      • fake de chez faux ! ce gamin n’a rien d’une victime de noyade !
        et de plus compte tenu des courants on aurait du aussi trouver d’autres cadavres ! on nous méne en bateau !

  7. C’est la pornographie du « Jihad du bébé mort » – Pallywood fait cela ad nauseam !

  8. Ce type est vraiment immonde ! C’est comme si en 45, on présentait un enfant juif mort en prétendant qu’il a été tué par les anglais, les russes ou les américains…
    Quand je pense que c’est Millet qui a été viré de chez Gallimard et pas lui…
    (Viré à la demande expresse de Ben Jelloun, soit dit en passant…)

Les commentaires sont fermés.