Taïwan, prochaine étape de la guerre USA-Chine

https://asialyst.com/fr/wp-content/uploads/2019/10/xi-jinping-xining-qingdao-70-e1570232071411.jpg

C’est une nouvelle course aux armements qui se profile entre les États-Unis et la Chine. Mais elle est loin d’être gagnée par le leader du camp occidental.

On se souvient que Ronald Reagan avait fini par mettre l’URSS à genoux en se lançant dans une fabuleuse « guerre des étoiles », que les Soviétiques avaient été incapables de poursuivre bien longtemps. En 1989 Reagan sortait grand vainqueur de la guerre froide sans avoir tiré un seul coup de fusil. L’URSS, ruinée, allait se désintégrer.

Mais avec la Chine, la partie s’annonce des plus difficiles.

En 20 ans, Pékin a consenti un effort gigantesque pour augmenter sa puissance militaire dans tous les secteurs…

Mais c’est dans le domaine maritime que l’effort est le plus spectaculaire, la Chine ayant triplé sa marine de guerre en 20 ans.

Elle possède dorénavant 360 bâtiments, soit 60 de plus que l’US Navy, et elle en aura bientôt 400.

Jamais depuis 1945 les États-Unis n’avaient vu leur suprématie navale contestée. L’US Navy est même en passe d’être surclassée.

Certes, en termes de tonnage, la marine américaine dépasse encore celle de la Chine et la capacité opérationnelle de l’US Navy reste très supérieure à  celle de la marine chinoise qui n’a pas l’expérience de l’âge. Mais les Chinois apprennent vite.

Trump avait lancé un vaste plan de réarmement naval, confirmé par Biden qui reste particulièrement attentif à la menace chinoise.

La construction navale est devenue la priorité de la Maison-Blanche.

En 2045, l’US Navy devrait aligner entre 382 et 446 navires de combat avec équipages et entre 143 et 242 bâtiments sans équipage. La révolution technologique va modifier  l’art de la guerre, qu’elle soit terrestre, aérienne ou navale.

Vus depuis la frileuse Europe, dont les armées sont déclassées et paupérisées, ces chiffres américains sont impressionnants.

Pourtant, pour armer les navires et les moderniser, pour entraîner les équipages, il faudrait 40 milliards de dollars supplémentaires afin d’assurer la mise en œuvre des 300 bâtiments actuels. Le budget marine est de 160 milliards, alors qu’il en faudrait 200.

L’US Navy aligne 11 porte-avions gigantesques, avec une permanence opérationnelle sur toutes les mers du globe. La France, quant à elle, a fait le choix d’un unique porte-avions opérationnel à mi-temps !

USS George Washington (CVN-73) — Wikipédia

En fait, c’est Taïwan qui représente le plus grand risque d’affrontement entre Pékin et Washington et qui cristallise les tensions entre les deux pays.

Après avoir mis Hong-Kong au pas, au mépris le plus total des contestations internationales, Pékin entend bien récupérer l’île rebelle.

D’où les multiples provocations en mer de Chine méridionale pour tester les réactions de Washington. On est bien loin de l’époque où l’écrasante supériorité de l’US Navy calmait les ardeurs chinoises dans la zone. Une agression contre Taïwan devient chaque jour plus crédible.

Attaque d’îlots isolés, blocus naval et aérien ou débarquement massif sur l’île, tous les scénarios sont envisagés.

On évoque un possible affrontement armé dans les cinq ans. Pour l’heure, c’est la dissuasion qui prévaut, en montrant ses muscles des deux côtés.

Mais jusqu’à quand ? Car il serait bien naïf de croire que Pékin renoncera à l’arrimage de Taïwan à la Chine continentale.

Quand Pékin aura assuré sa suprématie navale dans la zone, pas certain que les États-Unis acceptent de payer le prix d’un affrontement très coûteux.

À mon avis, Taïwan, tout comme Hong-Kong, n’échappera pas à la réunification. Les Chinois savent que ce n’est qu’une question de temps.

(source Figaro)

Jacques Guillemain

image_pdf
0
0

24 Commentaires

  1. En attendant il serait utile que les occidentaux qui enrichissent la chine en lui faisant fabriquer une grande partie de ce que nous consommons. Sa richesse la Chine nous la doit et nous lui devons une partie de notre chômage et du déficit de nos caisses de retraites. Merci les patrons obnubilés par leurs bénéfices avec ces conséquences délétères pour nos pays. Les chinois ont une culture collectiviste, patriotique, travailleurs et leur QI moyen est identique à celui des blancs. Les dragon se refait ses écailles et commence à cracher du feu. Il sera rapidement puissant et risque de dépasser le stade de la simple menace. Nous nous trouvons à la croisée de chemins qui sont la montée en puissance de la Chine, le remplacement de population et l’islamisation qui créent un ennemi intérieur.

  2. Ce que Reagan a fait pour l ‘ URSS , peut être réitéré dans le cas de la Chine ! La puissance de la Chine provient de ses exportations vers les pays solvables ,çàd. l ‘ Occident !!! Que ces pays ferment leurs frontières aux produits « made in China » , et la Chine s ‘ ÉCROULE sans tirer une balle !!!!!

  3. Il ne faut pas oublier qu’il sera plus difficile aux Chinois de passer la mer pour atteindre Formose que ça ne l’était pour les nazis de franchir le Pas-de-Calais !

    D’abord, il leur faudrait conquérir la maîtrise aérienne. Mais, à l’heure des missiles, cela ne signifie plus grand chose. Ensuite, les 24 millions de Taïwanais sont bien décidés à défendre énergiquement leur liberté. Ensemble, les forces armées (avec les réserves) comptent plus d’un million d’hommes.

    Il existe des plans au cas où la Chine continentale serait en proie à des divisions ou à des insurrections. Moins volontaristes qu’autrefois, ils sont cependant actualisés. Et ça, le PCC le sait très bien !!!

  4. Il n’y a aucune « menace chinoise ». ce qui peut surprendre certains c’est que les Chinois sont d’une intelligence supérieure! Les Chinois n’ont aucune intention d’attaque les Américains ou les Européens. Ce sont, au contraire, les occidentaux qui menacent la Chine en envoyant des navires de guerre en mer de Chine!!! Il n’y a pas de navire de guerre chinois dans la Manche ni sur le littoral américain. Les îles de la mer de Chine sont chinoises depuis des siècles car il n’y avait que les Chinois à y naviguer pour le commerce. Les Vietnamiens, comme les Philippins ne savaient même pas qu’il y avait des îles au centre de cette mer à 500 km de leurs côtes. Il y a des dizaines demilliers de Taïwanais étudiants en Chine, des centaines de milliers de Taïwanais travaillent en Chine, des centaine

    • Entièrement d’accord avec ce commentaire les provocations sont américaines

    • @saintongeais ; ce n ‘ est pas parce qu ‘ elle s ‘ appelle « Mer de Chine » qu ‘ elle appartient à la Chine , tout comme l ‘ « Océan Indien » n ‘ appartient pas à l ‘ Inde !! D ‘ autres pays la bordent : Japon , Corée , Vietnam , Philippines , Indonésie ,Thaïlande , et TOUS craignent l ‘ expansionnisme chinois . Le comble est que même le Vietnam demande la protection des Américains contre la Chine

  5. Simple intimidation , la Chine protègera toujours son gagne pain à travers ses exportations ! les menaces ne sont pas des actes !

  6. la guerre, déjà entamée économiquement, politiquement, idéologiquement, est inéluctable entre les USA et la Chine, Au lieu de jouer les toutous des amerloks, la France devrait agir pour un axe européen avec la Russie afin d’ouvrir un espace de médiation alors qu’au contraire elle pousse la Russie dans les bras de Pékin. C’est vrai que l’occident passe son temps à s’autodétruire et à se perdre dans des pseudo théories et débats qui le minent (genre, LGBT, féminisme, multiculturalisme, droits de l’hommisme,racialisme) tout comme d’autres, en 1453, s’intéressaient au sexe des anges.

    • Entièrement d’accord. Les « minots ratés » créent des querelles byzantines inutiles et font oublier l’essentiel. Créer un axe Europe-Russie neutre vis à vis du reste du monde mais économiquement et militairement puissant est une nécessité pour préserver la paix sur ce continent.

  7. Soyons sérieux une seconde, que penseraient les Américains si les navires de guerre chinois patrouillaient sans cesse au large de Miami ou de San Francisco, que penseraient les Français si les navires de guerre chinois patrouillaient au large de Marseille ou de Brest? c’est ce que font les Américains et les Européens le long des côtes chinoises sous prétexte d’assurer la libre circulation maritime! et quand on voit toutes les guerres dans lesquelles les Américains ont participé depuis 1945 je n’ai absolument aucune confiance en eux et fans leur système militaro-industriel et si il le faut choisir entre la Chine et les USA je choisis dans hésiter la Chine! elle au moins n’a encore jamais largué de bombes atomiques sur un pays

    • Allez raconter ça aux taïwanais pour voir ce qu’ils en pensent. Il s’agit plus ici de deux conceptions du monde totalement incompatibles que d’une question de territoires limitrophes ou de peuples aux racines identiques. Une réunification même forcée aurait pour effet la fin de la démocratie à Taïwan et son entrée dans la sphère d’influence de la Chine communiste. Regardez ce qui est arrivé à Hong Kong. Au début il était question d’un pays et de deux systèmes. Aujourd’hui nous avons un pays et un seul système celui du PCC totalitaire. Cette annexion aurait ensuite pour conséquence une visée expansionniste vers la Corée du Sud et le Japon. La Chine légitime et éternelle c’est Taïwan.C’est à la Chine de changer son système et non à Taïwan.

  8. ça c’est sur ! avant la fin du siècle quand la chine sera la maitresse incontestée

    • @patphil :  » à sucer la roue des autres , on n ‘ arrive jamais premier » (Zoetemelk)

  9. Il ne faut pas oublier cependant que les Américains, plus prudents que nous en plus de leurs différentes flottes ont 600 navires de guerre de réserve dont certains sont énormes comme le Missouri sur lequel fut
    Signée la capitulation du Japon et son petit frère l’Arizona qui est semblable et qui fut construit un an avant en 44. Ils n’ont pas été désarmés et en un mois et demi ils sont prêts à reprendre la mer ils ont les plus gros existant encore actuellement avec toute l’électronique nécessaire et ce sont des mastodontes de trois cents mètres de long ! Donc 600 navires de guerre de réserve ce n’est pas une paille et les USA ont des armes électromagnétiques puissantes. Ce qui m’inquiète plus ce sont les capacités très pointues des Russes n matière de brouillage!!! C’est prouvé!!!

  10. « Quand Pékin aura assuré sa suprématie navale dans la zone, pas certain que les États-Unis acceptent de payer le prix d’un affrontement très coûteux » déclare l’article.
    Ce scénario a été probablement déjà étudié par l’Etat-majour US. On pourrait également poser la question mais dans l’autre sens; connaissant la force du feu américain, pas certain que les Chinois se risquent à un affrontement très couteux.

  11. À mon avis, la France, tout comme Hong-Kong avec la Chine, n’échappera pas à la réunification avec l’Algérie. Les Algériens savent que ce n’est qu’une question de temps…

    • scénario osé mais… le temps , la démographie, la culpabilisation institutionnelle de la France…. Il faudra attendre d’abord que l’islamisation soit dominante. certes on peut encore attendre qu’il soit trop tard, mais on peut espérer que des hommes et des femmes déculpabilisés , déterminés et fiers de leur civilisation ancienne, se lèvent un jour avant la bascule..

  12. Il me semble que comme d’hab les agresseurs sont les américains alors bien sur il faut se féliciter que la Chine se surarme pour éviter la guerre, comme l’a bien compris la Corée du nord !

  13. Cher Jacques, je partage tout a fait votre conclusion. Les Americains ne font pas le poids. Il leur manque un cerveau, un projet et des c…….. ils sont definitivement foutus !!!

  14. Si les Américains ne tardent pas à livrer toutes les commandes passées par Taïwan dans les deux dernières années du mandat Trump, si tout leur arrive dans les cinq ans, passée cette échéance la prise de Taïwan deviendra pour Pékin une opération à haut risque – qui fera de la Mer de Chine du Sud un cimetière de la marine chinoise. Même si les CSG -Carrier Strike Group- (les formations navales constituées autour d’un porte-avion – et il en a en permanence au moins deux dans la zone) mettent trois jours pour intervenir. La Chine populaire peut connaître à Taïwan l’humiliation et la défaite qui mettront fin au pouvoir communiste.

  15. À mon avis, Taïwan, tout comme Hong-Kong, n’échappera pas à la réunification / dixit

    A mon avis vous etes pessimiste ! Elle echappera au contraire a cette reunification

    Malgré la grande différence de taille entre les deux pays, il est fort possible que Taiwan soit capable de repousser une attaque chinoise, même sans l’aide des États-Unis….incroyable mais vrai !
    Le commandement militaire chinois craint lui de se retrouver piégé dans un conflit armé face à un ennemi mieux entraîné, plus motivé et davantage préparé aux rigueurs de la guerre que les forces que l’armée chinoise…colosse d argile la chine…

    Donc ne criez pas trop fort et trop tot a la defaite de taiwan..

    • J’aime votre remarque, c’est ainsi que se fait l’histoire qui nous rappelle sans cesse « qu’il n’y a de combats perdus d’avance que ceux qui ne sont pas menés ».

      • @lehibou

        Absolument ! Le defaitisme le mal supreme francais… ( les capitulards selon les yankees, et ils ont raison )

    • Les chinois se sont pris une décullottée par les Nord Vietnamiens à la fin de la guerre contre les USA. Ils s’imaginaient pouvoir prendre les viets comme leurs vasseaux et ils ont laissé tomber leurs revendications frontalières car ils ne sont pas si terribles que çà, le nombre ne fait pas la qualité, c’est la détermination qui compte avant tout, avec un zeste de technologie cela améliore.

Les commentaires sont fermés.