Tant que ce ne sera pas le juge qu’on décapite, le député qu’on égorge…

Publié le 17 octobre 2020 - par - 25 commentaires - 2 248 vues

“Tant que ce ne sera pas le juge qu’on décapite, la ministre qu’on viole, le député qu’on égorge…”

Tant que ceux qui nous trahissent impunément et nous abandonnent aux barbares depuis des décennies ne subissent pas eux-mêmes le châtiment divin de “la miséricordieuse religion de paix et d’amour”, rien ne nous sera épargné.

Après le prêtre, la blogueuse, les journalistes, la joggeuse, les caricaturistes… Aujourd’hui c’est le professeur d’école qui a été décapité parce que nos institutions nationales, notre monde de la culture, nos assos “anti-racistes”, notre intelligentzia parisienne, nos philosophes de plateaux télés, nos “Hanounas” et autres bouffons médiatiques… appellent abjectement mais communément : une énième “chance” pour la France.

Nos juges rapatrient et libèrent ces djihadistes.

Nos gouvernements n’osent plus dire : “Séparatisme islamique”

Nos églises brûlent…

Nos flics crament…

Nos filles sont violées et calcinées dans des caves.

Notre France s’éteint sous nos yeux.

Nos anciens nous ont légué la FRANCE ÉTERNELLE en héritage, afin que nous puissions à notre tour, fièrement, transmettre cet inestimable trésor à nos propres enfants.

Devant notre lâcheté et notre renoncement, ils ne recevront que des ruines, du sang et des larmes.

Notre pays se meurt sous nos yeux ébahis et défaits, abîmés par la laideur qui nous ceinture, tétanisés par la violence qui nous enclave.

Notre nation est méconnaissable.

Défigurée, souillée, déshonorée.

Si un homme qui ne défend pas sa femme n’est pas digne,

Si une femme qui ne protège pas son enfant est indigne,

Alors qu’est-ce qu’un Français qui a renoncé à la France ?

L’ennemi avance non masqué, non dissimulé.

Il ne s’embarrasse jamais des précautions sémantiques élaborées par nos cloportes intellectuels gavés de subventions.

Biberonnés à l’utopie gauchiste la plus dogmatique.

L’ennemi n’est ni fou ni déséquilibré, il est cohérent.

L’ennemi meurt pour sa cause, son djihad, son prophète.

L’islamisation de la FRANCE n’est pas une question de politique, c’est une question d’HISTOIRE.

Et nous,

Sommes-nous encore capables de nous lever pour notre destin ?

Sommes-nous encore vivants pour défendre notre terre ?

Sommes-nous encore ce que nous croyons être ?

Sommes-nous encore des hommes ?

Loin, depuis la guerre qui s’abat sur l’Arménie,

il y a mon cœur qui bat pour la FRANCE éternelle.

Documentaire Djihad judiciaire :

https://www.youtube.com/watch?v=k1dfwzajARU

Gérard Boyadjian

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
BLNSC

Un juge, un depute, les hommes politique en general sont des couards sans honneur.
Un premier pas visant a confronter ces gens vous le prouveront facilement. Etre traite de primaire m’indiffere.

LJJ

la gangrène islamiste est partout et cela invitée par ces salopards de politiques vérolés et traîtres à la FRANCE !!!(macron,sarko,chirac ….)
Que va faire macron à part se contorsionner et mettre ses babouches …
l’islam n’a pas lieu d’être en FRANCE … Que eux qui veulent pratiquer cette secte aillent en afrique …

Flupke

Magnifique documentaire. Merci

andrea

👍👍👍

Fomalo

Ce documentaire,sobre, explicite,recense les quelques patriotes français qui élèvent la voix de la conscience de soi dans notre pays, et pointe les autres désormais vendus à l’envahisseur, et le fer tourné dans la plaie plus d’un siècle après par l’Iznogoud du Bosphore, via le Karabagh. Je repense à un ancien stagiaire arménien chrétien en FLE dont le prénom était “Ararat” ,sa femme et ses deux pré-ados, (!!) interdits de refuge politique en France il y a six ans, alors que des familles tchetchènes aux femmes enceintes jusqu’aux dents, ne parlant que le tchétchène obstruaient les locaux de la Cimade à chaque fois qu’il devait y avoir une “conférence”, avec les gnards, couches, interprètes et revendications comme aux tournantes du DAL à Châtelet en 2000..avec Besançenot. Merci Gérard B!

enoceram@gmail.com

Entièrement d’accord avec vous, Gérard !

Les patriotes commettent la faute de rester bras croisés, et l’erreur de ne cibler que les musulmans, alors qu’en s’attaquant aux juges, députés et journaleux, on prendrait le mal par la racine !

Michel

Ne nous trompons pas. L’islam pratique la fourberie et tout le mal qu’on puisse imaginer, voire plus. La fourberie (takkia) consiste (pour les muzz) à faire semblant d’être amis avec ceux qui ont du pouvoir. Ils sont à l’abri de tout tant qu’ils ont besoin de leurs “amis”. Sauf que quand ils n’en ont plus besoin, ils les tuent sans hésiter une seconde. Beaucoup de politiques et autres traîtres à la France ne savent pas qu’ils vont être éliminés. D’ailleurs, ça a déjà commencé.

Arman

Qui se souvient aujourd’hui de la prise d’otages de Beslan le 1er septembre 2004. Dans cette localité d’Ossétie du Nord dans le Nord Caucase majoritairement habitée par des chrétiens orthodoxes 32 terroristes islamistes masqués lourdement armés,tchétchènes et ingouches avaient pris en otage plus de 1100 élèves, maîtres et parents d’élèves d’une école.La prise d’otage avait duré 3 jours jusqu’à l’assaut final donné par les forces spéciales russes pour libérer les otages, groupés par les terroristes dans une grande halle dont les accès avaient étés tous minés. Cette prise d’otages s’était soldée par la mort de plus de 330 personnes.A cette époque l’occident était bien entendu avec les tchétchènes malgré d’autres attentats très meurtriers comme celui commis dans un théâtre !
A méditer!

Agnostique

On imagine sans peine le désaroi des habitants de pays comme au Visegrad de ne pouvoir accueillir, comme nous, tous ces “Chances Pour la France”.
De plus, la bas, l’industrie du nounours et de la bougie sont en berne, ce qui plombe l’économie.
Satanée poisse…

Jean Bidel

” … Les actes horribles sont la dernière chose capable de faire réagir les lâches … ”
J’ai relevé cette phrase d’une enseignante en ZEP , qui résume 40 ans de complicité et de lâcheté politiques .
Tous les partis politiques se planquent derrière le paravent de : “.l’islamisme ” , “.l’islam politique ” ; “.l’islam radical ” … aucun n’ a le courage de prononcer dans sa nue vérité le mot ISLAM ! Et pourtant sans islam , pas d’ … politique , d’ … radical , d’… isme . C’est comme l’alcool qui est responsable et cause de l’alcoolisme .
Tant que ces collabos qui organisent , qui se taisent devant le flot montant du déferlement migratoire mahométan , ne seront pas touchés , il n’y aura que lamentations et promesses . ILS se protègent dans des quartiers réservés ; les gueux subissent

marcoterix

Vous avez tellement raison. Et tous, nous avons l’air de cons. Sommes-nous déjà vaccinés contre la résilience équipée de couilles? Car ce n est pas normal de se limiter à pleurnicher. Personne n’interpelle sérieusement les milieux d’où cela arrive. Pourquoi? Peur, complicité politique, amour pour le bourreau style portier de nuit….? Ça pue la déchéance civilisationnelle.

GLANDU

C’est d’ailleurs une belle preuve de complicité, de voir qu’aucun politique ni responsable de justice ne soit inquiété dans sa vie par l’islam….Comme au temps de l’occupation, ces gens là sont tranquilles peinards.

Fabiola FERRANTE

Que ça fait plaisir de voir que vous écrivez pour RL !
Bravo pour votre film, bravo pour votre courage !
“https://lalettrepatriote.com/incroyable-la-justice-avait-contraint-letat-a-octroyer-le-statut-de-refugie-a-la-famille-du-tueur-tchetchene-alors-que-ladministration-le-lui-refusait/?utm_medium=push”
Oui, ce sont bien les juges qui ont contraint l’administration à octroyer le statut de réfugié à la famille du tueur tchétchène !!
Nous vivons un vrai CAUCHEMAR chaque jour en France à cause de juges débiles, incompétents, aux neurones atrophiés !
Oui ! Nous avons peur !
Depuis cette invasion sordide de malades mentaux, la joie de vivre et l’insouciance sont des mots et des significations que nous oublions, que nous enterrons chaque jour davantage.

Joël

Le juge ne sera pas décapité puisqu’il est complice :
Professeur décapité : la Justice avait contraint l’État à octroyer le statut de réfugié à la famille de l’assaillant tchétchène, alors que l’administration le lui refusait (MàJ : détail de la décision de justice)
https://www.fdesouche.com/2020/10/17/professeur-decapite-a-conflans-78-la-justice-avait-contraint-letat-a-octroyer-le-statut-de-refugie-a-la-famille-de-lassaillant-tchetchene-alors-que-ladministration-le-lui-refusait/
Ceux-là même qui critiquent l’avocat garde des sceaux.

Marnie

Parler vrai c’est ce qu’écrit Monsieur Gérard Boyadjian. Cela fait plaisir de voir que se multiplient enfin les réactions saines, de gens normaux avec un vrai cerveau.

reuri

L’ étêteur a t’il porté un masque au moins ? En tout cas la distanciation entre le corps et la tête du prof a été respecté, alors delfraissy-blachier-salomon , heureux ?

Mary

Vous parlez des juges et des députés, et la caf qui leur donne l’argent, les assistantes sociales qui connaissent très bien tous ces égorgeurs et qui leur donnent les aides.

David

C’est vrai ce que vous dites, tous les jours j’en ai l’exemple dans mon travail. Tout ceci payé grâce à nos impôts et charges. Les gens je crois ne réalisent pas l’ampleur colossale du problème.

patphil

décapiter, c’est un mot noble faisant référence à la république
égorger, c’est un mot à éviter

Maximilien

Les juges cajolent les délinquants islamiques des banlieues depuis Taubira détraquée qui a vidé les prisons, aucun risque pour eux. Tape là !!! Pauvre France.

gbgb

Les racailles ne vont pas s’en prendre aux juges, ce sont eux qui les libèrent. A moins que se soient des juges qui fassent leur boulot, donc pas des juges gauchisants. Et ceux là ne seront pas protégés par les autorités. Même traitement pour les politiques de droite forte ou extrême. La seule façon pour les baltringues de gauche de comprendre, ce sera d’être touchés eux même dans leur chair.

jeannot

La plupart des juges sont des femmes. A se demander si leur mansuétude systématique à l’égard les racailles musulmanes et les peines de principe qu’elles leur donnent, n’est pas due à la terreur qu’ils leur inspirent. Humiliation suprême pour un mahométan : être jugé par une femme qu’ils considèrent comme de la viande, je dirais même comme de la merde.

reuri

Tout à fait d’accord.

Michel

Et ce qui va arriver, au point où nous en sommes, c’est que beaucoup de juges femmes (et les autres qui sont au service des muzz) ne savent pas que leur vie ne vaut pas une pelure d’oignon, comme disent ces putains de muzz pourris et qu’ils seront tués au nom d’allamerde, leur guide des égouts.

Lire Aussi