Tant que le voile islamique ne sera pas interdit en France…

Énième offensive du voile, footballeuses qui exigent de porter le voile lors des matchs de foot, le Conseil de l’Europe avec son affiche « l’avenir est entre vos mains », avec une femme portant un voile noir en dessous et fleuri au-dessus, cela c’est en ce moment mais avant, le port de signes religieux des accompagnatrices scolaires, le voilement des filles mineures, le voile et les candidates aux élections, le burkini dans les piscines, le voile dans les entreprises privées, dans les hôtels, chez les restaurateurs, les auto-écoles et les gîtes… et dans l’espace public !

À quoi sert-il de vociférer puisqu’en France le voile n’est pas interdit ?
Dès la première loi sur le port du voile en 2004, il était évident qu’une brèche était ouverte et les propagateurs de l’islam l’ont bien compris. J’en ai fait les frais en 2006 avec la plainte d’Horia Démiati et ma condamnation en 2007 et 2008 et d’autres après moi.

Depuis 1989, ces débats sur le voile réapparaissent sans cesse et sans fin !
La loi, le droit, la loi, le droit , la loi, le droit…
On (la bien-pensance) nous brandit la loi, le droit et en face ces femmes brandissent leurs voiles ; il faut bien en fin de compte qu’une des deux parties gagne et ce n’est pas la nôtre visiblement. Nos mœurs, nos traditions piétinées sans aucune honte par les complices de l’islam, les médias, la gauche, les féministes et bien d’autres.
On (la bien-pensance XXL) en est encore à discuter sur la comparaison du port du voile des bonnes sœurs et les voilées. Mais non d’une pipe, quand j’ai dit au tribunal, sur une question posée par l’avocat Welzer qui me demandait si je voulais interdire le voile desdites bonnes sœurs, j’ai répondu que pour elles c’était un « métier », seul terme qui m’est venu en cet instant précis dans le tribunal ; rigolade des avocats de la partie civile. Parce qu’en France, nous sommes incapables de faire la différence entre une personne qui voue sa vie à un Dieu (curés, bonnes sœurs, rabbins, imams) et les adeptes de ces religions ?

Je suis sans doute trop vieille pour comprendre ce qui suit, sondage mars 2021,
quelques semaines après l’assassinat du professeur Samuel Paty, selon un sondage IFOP :
52 % des lycéens interrogés se disent favorables au port de signes religieux ostensibles (croix, voile, kippa, turban…) par les élèves dans les lycées publics ;
57 % sont d’accord avec le port de signes religieux par des parents d’élèves lors de sorties scolaires ;
52 % des lycéens ne sont pas favorables au droit de « critiquer, même de manière outrageante, une croyance, un symbole ou un dogme religieux en France – une proportion qui monte à 78 % chez les sondés musulmans ;
43 % pensent que les lois de 2004 contre les signes religieux à l’école et de 2010 prohibent le voile intégral dans l’espace public sont « discriminatoires ».
Source: https://www.bfmtv.com/societe/la-majorite-des-lyceens-sont-favorables-aux-signes-
religieux-a-l-ecole-selon-un-sondage_AN-202103030218.html

Sondage novembre 2020

57 % des jeunes musulmans considèrent que la charia est plus importante que la loi de la République ;
75 % des Français se définissant comme musulmans se déclarent favorables « au port de signes religieux ostensibles »
Source : https://www.lepoint.fr/politique/pour-57-des-jeunes-musulmans-la-charia-plus-importante-que-la-republique-05-11-2020-2399511_20.php
« Le port du voile dans l’espace public n’est pas l’affaire de l’État ». Jeudi 24 octobre 2019, Emmanuel Macron. Mais de qui alors ?

Si le garant de nos traditions, de nos origines, de nos mœurs, déclare ne pas être concerné par la
question, ce n’est plus une brèche, c’est un gouffre qui s’installe.
Une loi peut se critiquer, une loi n’est pas figée dans du marbre, elle peut être revue, changée mais surtout améliorée pour le bien commun et non pour une seule partie.
Contraire à notre Constitution, complétons-la.

Ces jeunes seront les adultes de demain, comme je l’ai dit déjà en 2011 ici-même concernant les petites
filles voilées dans les écoles musulmanes et dans la rue : « la loi de mars 2004 avait pour objectif la protection des mineures. Il avait été considéré que le port de signes religieux, particulièrement le voile, risquait d’influencer des cerveaux non matures et ne pas laisser le libre choix aux fillettes ou aux jeunes filles de le porter ou non. Les écoles privées ont été exclues de ce dispositif… Ces petites filles seront les femmes et les mères de demain. Comment pourront-elles, devenues adultes, retirer leurs voiles après plusieurs années d’une éducation religieuse stricte basée sur le Coran ? ».

Notre devenir ne tient plus qu’à un fil…

Fanny IDOUX ex-TRUCHELUT

image_pdfimage_print
12

27 Commentaires

  1. Mais qui parle d’interdire ? C’est tout simplement intolérable alors : voile doit égaler expulsion immédiate ! et si nationalité française, ainsi utilisée uniquement pour nous nuire, déchéance immédiate ! Nous savons que le voile n’est que l’annonce du couteau à égorger… enfin nous le savons mais nos collabos corrompus au pouvoir s’en foutent !!!

  2. sachez, madame Fabienne Idoux qu’on ne peut pas remonter un fleuve à contre-courant.Ainsi va la vie. Les gens de votre génération et particulièrement la gauche dont vous etes issue, n’ont cessé de cracher sur le catholicisme, plus ou moins ouvertement.
    « chassez le Catholicisme, et vous aurez l’Islam »…..Chateaubriand, Voltaire ,Hugo et bien d’autres………..

    • S’il y avait moins de gugusses accros à l’existence d’un dieu – quel qu’il soit – nous n’aurions pas ces problèmes.

      Non mais… vous avez vu la tête des gens qui viennent de « communier » ? L’air illuminé, ou confits dans le sacré ? Quand on sait quelles saletés ils savent être dans la vie quotidienne, eh bien oui ! on a envie de leur cracher dessus… ou de rigoler ! Tout aussi ridicules que les muzz le cul en l’air !

      Oui aux jolis contes traditionnels basés sur la religion, mais en les prenant pour ce qu’ils sont : de jolis contes. Et qui croit aux contes ? Les enfants… ou ceux qui ont besoin de régresser…

      Alors votre « sachez » si péremptoire… quand on croit aux bécasseries infantilisantes enseignées par les religions… n’a pas grande valeur !

      • ce que vous ignorez ou faites semblant d’ignorer c’est que la plupart des gens ont BESOIN de croire en quelque chose de sacré; pendant un moment, souvenez-vous(si vous étiez née), dans les années 70, c’était les sectes qui fleurissaient et faisaient meme plus de ravage que l’Islam aujourd’hui, c’est dire!
        Aujourd’hui on en parle moins, bien qu’elles doivent exister toujours.
        je suis plutot athée et m’en porte bien , malgré que j’aie été élevée dans la religion catholique, mais je respecte le choix des autres tant qu’il ne me porte pas préjudice.

      • Ceux qui pratiquent leur religion dans les espaces privés et dans les lieux prévus à cet effet, c’est leur affaire, et cela ne dérange personne.Mais voir les symboles de cette effrayante organisation politico-religieuse qu’est l’islam dans les rues, c’est insupportable

      • Tant que les « gugusses accros » restent inoffensifs et gardent leurs croyances pour eux, je n’y vois aucun inconvénient. Il n’y a d’ailleurs pas besoin de religion pour avoir l’air illuminé ou cucul la praline, d’autres idéologies s’y prêtent parfaitement.

  3. Oui, tous les signes religieux ostentatoires doivent être interdits dans l’espace public et notamment dans les compétitions sportives. Que dirait on si une équipe se présentait avec la croix des templiers imprimée sur les maillots ?Les

    • oui, mais empecher de porter une médaille de baptéme ou de communion autour du cou comme l’avait suggéré Marine LePen ,c’est non!ça fait partie de notre héritage culturel.comme les calvaires ou autres statues que les libre???? penseurs et franmass(pareil) voudraient aussi démolir!
      depuis la loi 1905 jusqu’aux années 80-90 ça ne posait pas problème et là les gauchiasses décident que ça porte atteinte à leurs « croyances »…………..laicité qu’ils disent..

  4. Débarrasser la France de cette race qui n’a rien a faire sur notre sol.
    Remigration, Remigration.
    Pour éviter ce sujet.

    • Ce n’est pas une question de race mais d’idéologie. Notre slogan doit être « LE COCHON OU LA VALISE ! » Il y a des gens remarquables partout, et notamment en Afrique du Nord.

      • Eradiquer cette race et cette religion du globe.
        Le sort des CHRÉTIENS D’ORIENT ne vous suffit pas ????

  5. Je lisais qu’il valait mieux permettre le voile dans le sport sinon ces étrangères qui ne respectent pas la France et veulent la soumettre à leur culture misogyne et raciste (car c’est de cela dont il s’agit) se mettraient à jouer entre elles. Quelle perte pour la société ! Surtout renversement complet des valeurs. Inclure signifie donc s’adapter à des mœurs qui discriminent. Le voile fait partie intégrante de la personne, par on ne sait quel tour de passepasse : exclure le voile c’est exclure la personne qui le porte. Ce ne sont pas des lois qui viennent d’en haut qui nous manquent mais la liberté de les ridiculiser, de les ostraciser, de leur rappeler jour et nuit que le voile est une insulte aux femmes libres, ici comme ailleurs. Le féminisme n’a jamais porté sur la liberté absolue des femmes mais sur l’égalité en droit entre hommes et femmes, eu égard à leurs différences.

  6. la prochaine étape c’est de réquisitionner les églises le vendredi jour de prière des muZZ en attendant de les transformer en mosquée (m’a dit erdogan)

  7. Nous vivons dans un système anti démocratique qui fonctionne avec des valeurs inversées
    Ou le délinquant est mieux traité que la victime.
    Dès que j’ai l’opportunité dans une discussion, je parle de votre affaire, mais j’ai très peu de réaction, les gens sont lobotomisés, ils n’ont plus de courage d’affronter ces événements qui vont plonger notre civilisation dans le chaos, ils préfèrent parler rapidement d’autre chose, on n’est dans le délitement total c’est consternant.
    Vous avez-voulu défendre avant l’heure la discrétion de port ostentatoire de vêtements religieux à l’extérieure, mais malheureusement tout le monde vous ai tombé dessus, ce qui est bien triste.
    Le vide juridique laisse une place favorable au plaignant .
    En 1905 vous auriez été acclamé, mais les choses ont bien changés aujourd’hui, espérons que EZ va éveiller les consciences

  8. c’est vrai que cette énième histoire de voile nous prend sérieusement la tête : alors qu’il suffisait pour que l’affaire soit close qu’une loi soit votée une bonne fois pour toutes interdisant le port du voile sur le sol français ainsi que tout autre accoutrement relevant de l’islam – et de répondre aux bonnes âmes qui clament que la france est un état de droit, que c’est justement parce que ces signes islamistes représentent le non droit absolu qu’ils n’ont pas leur place dans notre pays

  9. Nouvelles d’Inde :
    « Les protestations d’étudiants musulmans réclamant le droit de porter le hijab en classe et contre l’agitation des jeunes hindous dans certains collèges du district d’Udupi ont provoqué des tensions sur les campus du Karnataka, entraînant la fermeture de collèges depuis le 8 février. »
    https://indianexpress-com.translate.goog/article/cities/bangalore/karnataka-holiday-for-education-institutions-extended-feb-16-hijab-row-7768402/?_x_tr_sl=en&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=sc
    « L’interdiction du hijab viole la liberté religieuse : les États-Unis sur la question du hijab au Karnataka »
    https://www-thehindu-com.translate.goog/news/national/karnataka/hijab-ban-violates-religious-freedom-us-on-karnataka-hijab-issue/article38416850.ece?_x_tr_sl=en&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=sc

    • il faut que le gouvernement indien les expulsent vers le Pakistan ce pays a été créé pour ça

  10. Dans le Coran, je n’ai vu nulle part que le voile était obligatoire!
    C’est une pure invention.

    • Ne vous posez plus de question sur le port du voile
      Voici la tribune de sportifs défendant le port du voile dans le sport et Bientôt dans quelques années imposé aux femmes dans l’espace publique.
      D’Eric Cantona à Lilian Thuram, près de 50 sportifs appellent à s’opposer à la Proposition du Sénat d’interdire aux femmes voilées la pratique de leur Discipline. Démocratiser le sport, c’est le rendre accessible à toutes.
      ON NE MARCHE PAS SUR LA TÊTE LÀ

  11. C’est tout simple : l’islam doit être interdit en France. À quoi sert de s’attarder sur des détails comme le voile des brebis, le qamis des barbus, le halal, les mosquées, les égorgements et massacres, Bataclan, Nice, etc. ? Le fond du problème, le point commun, c’est l’islam. Le tolérer sur notre sol est une trahison de notre culture. ISLAM DEHORS !

    • Qui osera le faire.
      Ils sont entre 12 et 15 millions sur notre sol c ‘est peut être déjà trop tard.

      • Ils sont 12 à 15 millions sur notre sol : ne confondons pas l’origine ethnique et la religion ; bon nombre d’entre eux renonceront à l’islam s’ils se sentent protégés en France. Pour l’instant tous ont peur d’eux-mêmes, de leur voisin, de leur famille, car l’islam est violent et les tient par la peur. Ceux qui refuseront de se soumettre à l’examen de passage « LE COCHON OU LA VALISE » seront expulsés. Nous avons bien été capables de rapatrier en urgence deux millions de Pieds Noirs en 1962 !

  12. 𝕍𝕆𝕌𝕊 𝔸𝕍𝔼ℤ ℙ𝔼𝕌ℝ 𝔻’𝕌ℕ 𝔽𝕆𝕌𝕃𝔸ℝ𝔻.𝕍𝕆𝕌𝕊 𝔸𝕍𝔼ℤ ℙ𝔼𝕌ℝ 𝔻𝔼 𝕃’𝔸𝕍𝔼ℕ𝕀ℝ.𝕍𝕆𝕌𝕊 𝕄𝔸ℕℚ𝕌𝕌𝔼ℤ 𝔻’𝕀𝕄𝔸𝔾𝕀ℕ𝔸𝕋𝕀𝕆ℕ 𝕁𝕌𝕊ℚ𝕌’Á 𝔼ℕ 𝕄𝕆𝕌ℝ𝕀ℝ.

Les commentaires sont fermés.