Tant qu’il y aura des hommes, il y aura la guerre !

Russieguerre.jpg

La guerre est un conflit armé entre États, pays, clans, etc. Les combats qu’elle engendre annihile de facto la Déclaration des Droits de l’Homme, et ouvre la porte aux razzias, invasions, boucheries et atrocités en tout genre, sans parler des destructions matérielles considérables, comme on peut le voir aujourd’hui en Ukraine.

Or, comment se fait-il que de telles horreurs puissent exister en ce début du vingt-et-unième siècle, c’est-à-dire après les abominations des deux guerres mondiales et des guerres coloniales qui ont ensanglanté le vingtième siècle ?

La réponse est dans la nature humaine, faite d’orgueil et d’ambition.

En conséquence, pour que la guerre ne soit plus possible, ce n’est pas dans la course aux armements – ces derniers seraient-ils conventionnels, nucléaires, chimiques ou bactériologiques qu’il faut se lancer : c’est dans une authentique révolution visant à changer la nature humaine afin de la rendre vraiment humaine, c’est-à-dire bienveillante à l’égard des vivants que nous sommes, quelle que soit leur nationalité.

Mais ce que je dis là relève de l’utopie, et pas de n’importe quelle utopie : l’utopie dont je parle est éternelle. C’est pourquoi la guerre sera toujours la loi du plus fort, au point de devenir plus forte que tout, y compris de l’humanité, car on n’arrête pas le progrès, surtout celui des armes !

Maurice Vidal

image_pdfimage_print

6 Commentaires

  1. Il y a guerres et guerres.
    Les guerres européennes ont toujours été un stimulant pour le progrès des sciences et des technologies. De la bombarde au V2. De la chirurgie à la pénicilline. De l’atome à l’ordinateur.
    Les guerres asiatiques ont servi à maintenir l’unité de peuples hétérogènes, et aussi à colporter de nouvelles idées et techniques. Sans le confucianisme qui rejetait les innovations, les Chinois nous auraient surclassés depuis longtemps.
    Seules les guerres menées par les mahométans n’ont apporté que le malheur, la désolation et la destruction, sans rien créer de neuf, et le plus souvent en faisant rétrograder de plusieurs siècles vainqueurs et vaincus.

  2. Les pauvres Ukrainiens, si l’europe et les US les aident, ils vont finir comme le Kosovo (heu, non, mauvais exemple, c’est l’OTAN qui à bombarder les vilains civils Serbes Orthodoxes… gratuitement), comme la Libye, comme la Syrie, comme l’Irak. . . Je comprends Poutine, et je ne peux le détester (je ne l’aime pas pour autant), en revanche, l’autre buse de BIDEN ! ! ! quel connard, bien pire que Trump ! ! ! il fait tout pour détruire l’europe

    • Si Trump avait estimé qu’il devait faire du bidet, il l’aurait fait, (America first), d’ailleurs il n’a pas spécialement consolidé le lien EU Russie, quant aux cancres européens il avait décidé de s’en laver les mains, les laissant s’affaiblir dans leur idéologie gaucho-politico-débilo-woko-lgbt……. suicidaire pour la France.

  3. Oui mais ce titre, c’est vrai pour les hommes, enfin les vrais.
    Mais une secte européenne dégénérée et issue de la cage aux folles du pédoland à l’ouest, qui nous entraîne dans une 3ème WW contre la grande Russie, ça c’est l’originalité. L’anticonformiste innovant et extravagant poussé à son paroxysme.
    Le scoop indédit, l’orgasme ultime qu’aucun d’entre nous, n’attendait plus…
    Remercions Bruxelles de cette formidable opportunité !

  4. une seule solution élire des trans genres….fini plus de guerres !

  5. ces humanitaristes droit de l’hommistes franc maçons post lumières ont vraiment l’air cons en ce moment…

Les commentaires sont fermés.