Tanxxx contre Marsault : la punk collabo contre l’artiste rebelle

Publié le 7 septembre 2018 - par - 26 commentaires - 3 616 vues

L’expo-vente de dessins de Marsault, qui était prévue à Paris ce mois de septembre à la galerie Art Maniak, a été annulée, d’un commun accord entre le galeriste et le dessinateur. En raison de menaces d’agressions contre le galeriste et son exposant.
Ce n’est pas la première fois que Marsault est menacé. Les « antifas », milices gauchistes ultra-violentes auxquelles nos oligarchies foutent une paix royale, ont essayé de lui tendre un guet-apens lors d’une séance de dédicaces en avril 2017. Le projet des « antifas » : lui couper les mains (ou à défaut les lui écraser) pour qu’il ne puisse plus jamais dessiner. De dignes héritiers du fascisme et de la barbarie ! Et un cynisme pervers qui consiste à exercer leur action abjecte au nom de l’anti-fascisme !

https://www.valeursactuelles.com/faits-divers/menaces-contre-le-dessinateur-marsault-quand-des-antifas-voulaient-lui-trancher-les-mains-98655

http://by-jipp.blogspot.com/2017/10/le-dessinateur-marsault-adresse-un.html

Les menaces d’agression qui ont fait renoncer Marsault à cette exposition émanent également des marges gauchistes qui s’activent dans les réseaux sociaux. Elles visent Marsault parce qu’il exprime dans ses BD des idées contraires au politiquement correct, à l’idéologie dominante, gaucho-mondialiste-immigrationniste, professée par la quasi-totalité du personnel politique en place et des agents de « l’État culturel ».

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Marsault

Parmi ces activistes de gauche qui ont participé à ces menaces d’agression et contraint un dessinateur à renoncer à exposer son travail, il est particulièrement odieux et honteux de trouver une dessinatrice de BD « underground », tendance rock, punk, qui exerce sous ce pseudonyme : Tanxxx.

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Tanxxx

Rien à voir avec l’underground générique d’un Crumb, pacifique et lubrique dessinateur américain de BD qui accompagna, aux USA et en Europe, l’émergence des marges libertaires soixante-huitardes.

Tanxxx fait partie de ces rebelles de troisième génération honorés par la reconnaissance médiatique et institutionnelle : récompensée en 2005 par le prix Artemisia et en 2016, au festival d’Angoulême, par une nomination au titre de Chevalier des Arts et des Lettres par Fleur Pellerin. Titre honorifique que ladite Tanxxx refusa. Mais cette petite provoc’ n’a rien de rare de nos jours et elle ne coûte rien. Elle apporte au contraire un semblant d’authenticité aux rebelles en pantoufles.

Depuis quarante ans que les marges soixante-huitardes ont accédé au pouvoir, il n’y a en effet plus la moindre gloire à jouer les rebelles quand il n’y a plus d’ordre établi à bousculer et à transgresser. Au point que les « rebelles » sont régulièrement sélectionnés, encouragés à transgresser et récompensés par les institutions.
À titre d’exemple, parmi des milliers d’autres, on retiendra une photo primée représentant un homme se torchant le cul avec le drapeau français.

https://ripostelaique.com/Un-individu-se-torche-avec-le.html

Mais il suffit de fréquenter les expositions d’art con(temporain) pour mesurer l’aliénation culturelle de notre société. Presque cent ans de destruction enthousiaste des beaux-arts, célébrée par nos institutions.

La formation professionnelle de Tanxxx n’est pas précisée sur sa fiche Wikipedia. Je suppose que si elle avait été autodidacte, elle en aurait été fière et l’aurait fait savoir. Vérification faite : elle a fait l’École Supérieure de l’Image à Angoulême.

Signalons à ce propos que les écoles d’art et d’arts appliqués ressemblent beaucoup aux écoles de journalisme. Que ce soient celles du secteur public, très prisées, qui recrutent sur concours ou celles, onéreuses, du secteur privé, les élèves y apprennent avec application à faire ce que « l’État culturel »,  les médias et agences de com’ attendent d’eux, rêvant de célébrité, de rejoindre de grands organes de presse et de bénéficier de budgets attractifs…

C’est pourquoi les dessinateurs qui se risquent hors des sentiers des médias officiels sont très rares. La plupart se flattent d’être des porte-voix de grands médias, du politiquement correct, de l’idéologie dominante libérale-libertaire. Une servitude qui porte beau quand il s’agit de servir l’autoproclamé « camp du Bien » ! D’autant que, cerise sur le gâteau, c’est là que se trouve le pognon !

Chacun sait en effet que le pouvoir et l’argent sont aujourd’hui du côté du Bien, de la générosité, du grand cœur « humanitaire » et de la Liberté… La Liberté sans limites, bien sûr, la seule pleine et entière, la seule qui vaille ! Sexualités plurielles, économie ouverte, mondialisée, libre mise en concurrence des peuples, libre circulation (du renard libre dans le poulailler libre)…

Mais c’est là que le bât blesse ! Car la liberté comporte encore trop de limites : la concurrence pas assez non-faussée, le dumping social encore trop étriqué. Quant à la polygamie – le bobo dit le « polyamour », c’est post-moderne, pas archaïque ! – le viol, la pédophilie, la GPA, les petits meurtres entre amis… ils sont encore interdits !
Les mémés et les pépés soixante-huitards qui sont depuis quarante années aux affaires ainsi que leur progéniture conservatrice (qui professe les mêmes anti-valeurs), se battent toujours bec et ongles pour abattre ces ultimes limites à la liberté !
Mais ça devient dur pour nos oligarques libéraux-libertaires qui rêvent d’atteindre leur but avant de casser leur pipe ou de céder la main (saloperie de démocratie !) car le peuple arriéré, conservateur, réac, reste encore bien trop récalcitrant au « progressisme » économique et sexuel !

C’est pourquoi les gouvernances de l’UE et leurs affidés rêvent d’en finir avec le droit de vote, comme avec la liberté d’expression.

Il y a donc des places à prendre pour les artistes libertaires les plus déjantés, les rebelles officiels, les contestataires d’opérette de tout poil auxquels s’offrent, de fait, toutes les avant-scènes médiatiques et politiques… La fête macronienne de la musique en étant un exemple triomphal !

Tout artiste ou journaliste qui ne respecte pas ces valeurs libérales-libertaires, « humanitaires », est un « facho », un sympathisant d’Hitler envers lequel toutes les mesures de rétorsion, d’interdiction, toutes les menaces et entreprises punitives sont permises.

Tanxxx, qui se revendique volontiers sataniste (ça vous pose une rebelle !) n’en est pas moins convaincue de sa belle âme. La chasse au « facho » (terme désignant et diabolisant le politiquement incorrect d’aujourd’hui) est une bonne occasion de l’exhiber aux yeux de tous. Qu’importe s’il s’agit de démolir un confrère dessinateur « qui n’a pour arme qu’un crayon » (dixit Anne Hidalgo, après le massacre de Charlie Hebdo).

Et pour parfaire le trait, montrer sa grande ouverture d’esprit, elle offre généreusement son soutien au concert du rappeur islamiste Médine au Bataclan ! C’est vrai quoi, y’a que les « fachos » qui voient un problème à ce qu’un barbu prônant le djihad s’exhibe en vedette dans cette salle où ses coreligionnaires ont accompli un massacre !

Rien d’étonnant à ce que cette dessinatrice, qui se croit rebelle à l’ordre établi, en reçoive des prix et titre honorifiques puisque qu’elle caresse si bien dans le sens du poil le Système, l’idéologie dominante, la culture officielle. Et la bête est devenue très velue !

https://www.actualitte.com/article/bande-dessinee/velue-de-tanx-le-poil-de-la-bete-humaine/61762

Une belle âme satanique, un oxymoron à quatre pattes, la Tanxxx ! Bien représentative des infirmes de la pensée critique.

Victor Hallidée

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Zam

Pffff vous êtes payé pour écrire des articles aussi nuls ?

Parigo.

Si j’en crois ce qu’on a entendu chez la galerie, Tanx est juste une marionnette des éditeurs qui se font piquer des parts de marché par Marsault et tous les dessinateurs en train de le rejoindre dans la brèche qu’il a ouverte. Alors elle envoie ses antifas les terroriser pour les mettre hors d’état de travailler.

Le Mec Qui sait

A la liste de ses victimes j’ai aussi oublié Madiaar/Lajouz. Elle a organisé un mass-signal de son twitter, a fait annuler une de ses dédicaces, et tenté d’envoyer les antifas lui casser la gueule dans un atelier dessin pour enfants en bas-âge.

Le Mec Qui sait.

Ca fait juste 15 ans que cette folle empoisonne la vie à tout le milieu de la B.D. Marsault est loin d’être sa première victime. La politique n’est qu’une excuse pour faire de la place dans le milieu underground en harcelant les collègues jusqu’à ce qu’ils en crèvent de peur et d’épuisement. Elle a commencé par pourrir la vie à ses confrères d’extrême-gauche bien avant de s’en prendre aux auteurs à succès comme Laurel, Le Chien, Salch, Marsault, etc…

BD Michou

Pour parfaire le portrait de la harpie, jetez un oeil à sa réaction après l’attentat de Charlie-Hebdo:

https://tanx.fr/bloug/archives/7694

Ha ha ils l’ont bien cherché les vilains islamophobes ! “collabo” lui sied comme un gant.

Elle n’en est pas à son premier bad-buzz, elle avait déjà pourri la vie au directeur du festival d’Angoulême en 2016:

https://www.lesinrocks.com/2016/02/02/actualite/quatre-auteures-de-bd-refusent-detre-promues-chevalieres-des-arts-et-des-lettres-11802794/

BD Michou

(suite) Réponse: parce que Marsault vient de l’underground. Il a prouvé qu’on peut réussir en auto-édition, comme Crumb. Il vient de créer un appel d’air dans ce milieu ce qui fait tout un tas de parts de marché qui échappent aux éditeurs, là est le problème: des histoires de pognon.

Alors avec Tanxxx la cassoc qui crève de jalousie parce que ses merdes anarcho-féministes n’intéressent personne (étonnant, non), ils se sont trouvé une cheffe d’escadrille antifa pour le fouetter à mort.

BD Michou

(suite) “la montée de l’extrême-droâate dans la bédéé-euu” en vrai elle n’en a rien à foutre sinon elle ferait pas une telle pub à Marsault vu que ça fait 2 ans qu’elle l’insulte presque tous les jours sur twitter.

Ce qu’il faut comprendre c’est le conflit entre maisons d’éditions derrière. Pourquoi Tanxxx n’a jamais lâché son escadrille d’antifas pour menacer Vuillemin, Monsieur Le Chien, Zeon, Joe Le Corbeau, etc… ?

BD Michou

Tanxxx n’est ni punk, ni anarchiste, ni même de gauche, c’est ce qu’on appelle une “Social Justice Warrior”, une tarée antisociale qui se sert des causes “progressistes” comme excuse pour pourrir la vie aux gens. Mais soyez assurés qu’avant que cette mode ne débarque des USA, elle n’avait pas besoin d’excuses pour pourrir la vie à ses confrères, qu’ils soient de gauche ou de droite.

Peg

Devant tant de bêtise, de laideur, de méchanceté et de veulerie on reste sans voix. Oui, cette fille est satanique comme le système qu’elle sert, et son âme est bien laide!

BD Michou

Ha ça elle est tellement imbuvable qu’elle s’est foutu à dos tout le milieu de la b.d. Marsault lui n’a pas d’ennemis mis à part Tanxxx et sa bande de fanzineux de 3eme zone (bathroom quest, moatthieu…)

Peg

Devant tant de laideur de bet de veulerie (je parle de la “dame”)

geronimo

(re-suite) n’a rien compris !!! le dessin, la bd, la peinture, doivent choquer et provoquer, c’est comme ça !
Marsault me fait rire, son trait est genial. relisez les bd des humanoides associés (gazoline, les closhs, Bloodie,ect) vous verrez ce qui se faisait il y a 30 ans, au moins on pouvait rigoler de tout !!!!
la France devient dingue de bien pensance, c’est naze !!!!

BD Michou

En fait c’est plus simple, c’est juste une menteuse. Elle n’a pas plus de culture politique que Marsault et, elle aussi, confond la gauche et la droite. La b.d. est un milieu complètement ignare en politique.

Elle a juste squatté la notoriété de Marsault pour se faire un coup de pub dans libé.

geronimo

(suite) qui gribouille des clichés gauchos !! le punk n’est ni de droite, ni de gauche, il est partout et nulle part, il emmerde le monde, et dérange par principe. les punks à chiens sont des clodos parasites sociaux, pas des punks…marre de lire des trucs pareils ecrits par des gens qui ne connaissent rien à ce mouvement !!! Marsault est un grand dessinateur, et si il derange par ses sujets c’est trés bien, qu’il fasse la 1ere de couverture de CHARLIE serait normal. Tranxx est une conne qui

geronimo

tranxx c’est de la daube en gelée…une punk elle !!, arretez de m’insulter svp !! cet etat d’esprit est mort depuis des lustres, même les bérus ont raté le coche dés qu’ils se sont politisés trop à gauche. le punk c’est l’anarchie de Proudon, c’est l’autonomie, l’indépendance, l’autosuffisance, le nihilsme, la dérision, le cynisme, l’humour noir incorrect de coluche, desproge, martin, prevost, c’est le foutage de gueule généralisé…c’est certainement pas une petasse au cheveux en bataille qui

Markorix

Analyse implacable que je partage entièrement. On n’en peut plus de ces petits dictateurs à trois sous virgule zéro.

Help

Depuis 15 ans qu’elle terrorise tout le monde je comprends pas pourquoi elle a toujours pas eu un procès au cul. Liste de ses méfaits: harcèlement, diffamation, injure publique, menaces de mort, incitation aux violences, apologie de terrorisme…

Madame doit avoir des relations…

Anonyme

Effectivement en 2018 Satan est antifaciste, tout comme il était faciste en 1940. Il est aussi pro-choix, pro-LGBT, trans-genre, pro-PMA, GPA, famille gay, pro-racaille, pro-salafisme, pro-terrorisme, anti-chrétien, etc… La chason des Stones “Sympathy for the devil” résume parfaitement qui est Satan. C’est lui qui a massacré les Romanov, tué les Kennedys, il conduisait un char Allemand durant le blitzkrig, et il pilotait aussi Enola Gay et Bockscar

Lapin Blanc

Des rebelles, ça ! J’y vois plutôt des abrutis bedonnant qui ronronnent en pantoufle. Ils pensent encore prendre des risques, se croient encore volontiers transgressif, underground et contre-culture. Alors qu’en réalité ils sont devenus les plus obéissants valets du système. Comme disait Joseph Watson : “On ne peut à la fois être le système ou le représenté et être la contre-culture.

Le Blob

On a compris depuis longtemps que les antifas sont des islamistes et les idiots utiles d’un système qu’ils prétendent “combattre”. Il y en a même qui sont gaulés comme un vers de terre qui s’est pris un coup de bêche et qui organisent des cabales et des guet apens et quand ils se font démonter par une victime qui se défend, eh bien…ils meurent ! Suivez mon regard…

Laurent P.

Tanxxx nous casse les ovaires, elle ne voit pas plus loin que le bout de son crayon.
Pour elle Marsault est facho parce qu’il dessine des fachos.
Bon, mais alors Gotlib, qui dessinait “Pervers Pépère”, il est (car il n’est pas encore mort) pédophile exhibitionniste alors ?!
Et les prisonniers Juifs des camps d’extermination qui dessinaient leur quotidien (les SS, les passages à tabac, les exécutions….) ils étaient par conséquent nazis ?!
Tanxxx, groxxxe connaxxxe xxxans xxxervelle!!!

Caughnawaga

Euh Gotlib est mort en 2016…….ses dessins le rendent immortel par contre

Verite

Tanxxx est ce qu’on appelle en jargon du management une “nettoyeuse”, elle essaye de flinguer la carrière de ses collègues pour libérer des places.

Pour le moment elle a surtout flingué la sienne.

De Profundis Macronibus

C’est un article de trop sur cette salope…

BD Michou

Laisse, ça fait bien plaisir à ses collègues.

Je sais.

Détrompe-toi. Les lecteurs de Marsault n’ont pas la moindre idée de qui est cette ordure qui pourrit la vie à l’auteur depuis 2/3 ans. Il faut qu’ils sachent qui est cette ordure qui organise les raids antifas.

Lire Aussi