Tariq Ramadan ose affirmer que les musulmans sont persécutés par les bouddhistes

Publié le 10 juillet 2013 - par - 4 576 vues

Encore un qui a les chevilles qui enflent tous les jours !! Quelle serait triste sa vie de mégalo, s’il ne se posait pas en victime de tous les maux de la terre.

J’ai assisté – en catimini l’air de rien – à plusieurs conférences de Tariq Ramadan qu’il a tenues dans des quartiers sensibles en France et je crois que je connais sur le bout des doigts ses techniques de manipulation des masses. C’est toujours la même rengaine : « Musulmans, vous êtes discriminés, vous êtes humiliés, révoltez-vous contre ceux qui vous oppressent sinon vous allez perdre votre religion, vous allez perdre votre culture »

Concernant les problèmes des peuplades musulmanes en Birmanie, il a tenu en début d’année une conférence à laquelle votre serviteur n’a pu assister et qui heureusement a fait un flop ( seulement 300 personnes) . Dans cette conférence à l’Espace Chevreuil à Nanterre, son logiciel n’a pas évolué d’un pouce. « Regardez-moi ces pauvres inoffensifs musulmans birmans, ils feraient pas de mal à une mouche et voici que les affreux bouddhistes brûlent leurs mosquées et veulent les renvoyer chez eux ».

http://www.youtube.com/watch?v=zMx4atntb68

Dans sa logorrhée, il ose y sous-entendre qu’au Darfour, ce sont les musulmans qui ont été persécutés, alors que le président musulman Omar El-Béchir formé par les Frères Musulmans a été inculpé de crime contre l’humanité pour le génocide des populations chrétiennes et animistes du sud, qui ont fait 2 millions de morts en 20 ans et que les cavaliers musulmans – les Janjawids– s’y sont fait une réputation en violant systématiquement les jeunes filles qu’ils faisaient prisonnières et en brûlant vifs des hommes noirs non-musulmans avec du coton imbibé d’essence qu’ils leurs allumaient dans la bouche

http://www.dailymotion.com/video/xb1dqq_les-janjawid-genocide-au-darfour_news#.UdbT76y6Mf0

Dans sa logorrhée, il ose prétendre que la destruction en Afghanistan des Bouddhas de Bamiyan – mille ans d’âge- par les talibans, a suscité de sévères représailles contre les pauvres musulmans alors que ceux-ci y sont surarmés et que le peu de populations bouddhistes de la zone sont complètement paisibles.

Dans sa logorrhée, il ose prétendre que l’intervention française au Mali était motivée d’abord par les intérêts économiques neo-colonialistes.

Dans sa logorrhée, Il refait complètement l’histoire de la Birmanie en allant jusqu’à certifier que ce sont les populations musulmanes qui sont les vrais birmans à cause de  leur ancienneté sur le territoire.

Dans sa logorrhée, il ose insulter la divine Aung San Suu Kyi, ce qui pourrait risquer de la faire assassiner par un musulman fondamentaliste comme l’a été l’ex-première ministre pakistanaise Benazir Bhutto en décembre 2007. En fait, il  s’agit d’une  Fatwa de mort déguisée .

Je vous le garantis par le Bouddha, ce manipulateur devant l’éternel qui se contamine les neurones à fond la caisse, est l’un des plus grands professionnels de la takkia parmi les musulmans.

Si Ramadan avec ses ruses rouillées avait un tant soit peu de scrupules, mais de sa part que je ne me suis fait jamais aucune illusion, il devrait par cohérence réagir sur les massacres silencieux des bouddhistes par les musulmans en Indonésie et en Thaïlande

http://www.france24.com/fr/20130405-violences-birmanes-entre-musulmans-bouddhistes-contaminent-indonesie-rohingyas-sumatra

http://www.fides.org/fr/news/30783?idnews=30783&lan=fra#.UdbMOKy6Mf0

Récemment, une famille bouddhiste a été massacrée et deux jeunes gens décapités. « Il s’agit de victimes innocentes, dont la seule faute est de ne pas être musulmans » a indiqué la source de Fides qui fait état du texte d’un pamphlet diffusé par les groupes terroristes qui opèrent dans la zone : « Nous vous tuerons, nous vous brûlerons, nous vous détruirons tous, bouddhistes : vous ne pourrez jamais vivre en paix ici ». « Les guérilleros islamiques de Pattani annoncent qu’ils ne cesseront jamais le massacre des infidèles du Siam tant que la terre de Pattani ne deviendra pas un Etat islamique » .

En sept ans environ d’insurrection armée et de guérilla, les groupes terroristes islamiques ont fait plus de 4.000 victimes dans le sud de la Thaïlande. Les victimes qui sont surtout des agents de police, des moines et des enseignants bouddhistes accusés de diffuser un modèle éducatif incompatible avec l’islam.

En outre, ces massacres aux dépens de populations totalement innocentes seraient alimentés par des organisations terroristes islamiques étrangères venues du Pakistan et du Bangladesh.

Ce conflit est l’un des plus meurtriers et des plus horribles du Sud-Est asiatique, mais qui en parle en Europe quand les minables de la presse occidentale ont toujours les yeux obnubilés par ce qui se passe au Moyen-Orient. Les lâches et les dissimulateurs connaissent l’enfer, Monsieur Ramadan.

Huineng

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi