Taubira aboie et le rappeur Orelsan passe

Publié le 27 février 2018 - par - 17 commentaires - 1 496 vues
Share

Je n’ai rien contre le rappeur Orelsan. Je n’ai rien pour non plus. Et en temps normal, l’affaire dite « affaire Orelsan » n’aurait dû susciter chez moi qu’un évasif haussement d’épaule, voire un froncement de sourcil agacé. En effet, comme je l’ai expliqué dans mon livre La face voilée du rap paru chez Tatamis, j’estime que le rap, s’il persiste à user et abuser des codes qui sont les siens depuis plus de vingt ans, ne peut plus rien produire de beau, de sensé, de sensible ou d’intelligent. J’écris dans mon livre :
Le seul domaine dans lequel le rap pouvait encore se surpasser était celui de la provocation, de la vulgarité et de l’insulte.

Orelsan est l’un des nombreux rappeurs de la nouvelle génération à illustrer cette vérité et je le remercie de m’avoir donné raison. Mais congratuler cet artiste « de grand talent » n’est pas le but de cet article. Seulement voilà, les médias de l’oligarchie aiment à se repaître d’informations inintéressantes, il appartient donc aux médias de réinformation de remettre l’actualité à son juste niveau et à sa juste place.

Donc, Orelsan, a obtenu trois Victoires de la musique, grâce à un album musicalement indigeste et des textes à trente mots de vocabulaire en moyenne, ce qui n’est pas si mal pour un rappeur du XXIe siècle. On est quand même loin, il me semble, de la qualité des textes d’un MC Solaar ou de IAM d’il y a vingt-cinq ans. Bref, le problème, c’est qu’Orelsan s’est fait connaître voici quelques années avec un rap sobrement intitulé « Sale pute », et cela suffit pour que les chiennes de garde du système s’en offusquent, à commencer par la mère Taubira, qui se dit horrifiée par les paroles d’anciens raps d’Orelsan, que tout le monde aurait oubliés sans elle et les petits teckels truffiers de la bienpensance féministe ou de la presse aux ordres.

Alors peu importe qu’Orelsan ait mérité ses Victoires ou non, que le show bizness promeuve la médiocrité ou non et que les médias français en fassent leurs choux gras (très gras) ou non. Moi, tout ce que je voudrais savoir, c’est ce que faisait madame Taubira quand Maître Gims a été récompensé aux Victoires de la musique 2016 alors que quelques années plus tôt, il faisait les choeurs sur une chanson dans laquelle ses comparses de Sexion d’Assaut (Sturm Abteilung, en allemand) traitaient la France de pays kouffar ? Que faisait-elle, la même année, quand Black M, issu des mêmes SA, a cru pouvoir jeter son ultime crachat au visage de la France en donnant un concert à l’occasion du centenaire de la bataille de Verdun ? Plus généralement, que fait madame Taubira contre les dizaines de propos sexistes ou racistes des rappeurs dirigés quotidiennement contre la France, les Françaises, noires ou blanches, l’Occident, le christianisme ? Rien, bien entendu, je suis même prêt à croire qu’elle s’en frotte les mains. Car je n’oublie pas, moi, les propos tenus en 2012 par madame Taubira sur la traite esclavagiste musulmane et je sais donc de quel côté elle se trouve.

Il ne faut pas trop évoquer la traite négrière arabo-musulmane pour que les jeunes Arabes ne portent pas sur leur dos tout le poids de l’héritage des méfaits des Arabes.
Ainsi, madame Taubira ne se situe certainement pas du côté d’un petit rappeur français, blanc, à peine lettré et peut-être même pas islamophile qui certes, ne vaut guère mieux que ses congénères islamisés, mais n’est pas pire non plus et qui surtout, ne fait pas l’apologie de la charia. Fichez donc la paix à Orelsan ! Non seulement vous lui faites de la pub, ce qui vous ridiculise, mais vous avouez une fois de plus votre infamie et votre traîtrise. La France n’a certes pas besoin d’Orelsan, mais elle a encore moins besoin de vous. Merci d’en prendre acte et d’assumer vos valeurs, en rejoignant les rangs de Daech par exemple, ou en allant faire sept fois le tour de la Kaaba pour voir si j’y suis. Merci de votre compréhension.

Mark Breddan

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Fifi

On n’a jamais d’ailleurs entendu Taubira (qui a été quand même la figurine de prou des pro mariage pour tous) quand dans une interview, Sexion d’assaut disait : « Pendant un temps, on a beaucoup attaqué les homosexuels parce qu’on est homophobe à 100% et qu’on l’assume. Mais on nous a fait beaucoup de réflexions et on s’est dit qu’il était mieux de ne plus trop en parler parce que ça pouvait nous porter préjudice ». https://www.ladepeche.fr/article/2013/02/15/1561796-apres-les-tele-crochets-nicolas-sirkis-clashe-sexion-d-assaut-et-son-homophobie.html
Il y a aussi le rappeur Booba, tout ce qui a de plus classe aussi, avec cette parole tirée d’une de ses chansons : « ma pute me fait du cous­cous »…
On n’a jamais entendu Taubira prononcer une seule critique sur ces rappeurs bien sûr.

Fifi

Correction : « figure » et non pas « figurine »

Fifi

Il est évident que ce qui a fait réagir Taubira sur Orelsan, c’est simplement qu’il est blanc, il n’y a pas à chercher plus loin. D’où qu’elle l’a critiqué lui seul, ce qu’elle n’a jamais fait avec les autres rappeurs étant donné qu’ils sont en très grande majorité des non blancs, alors que dans le rap, il y a beaucoup de paroles choquantes et on trouve tout ce qu’il y a de pire, d’insultant et de plus haineux (et entre autres, bien sûr, la haine de la France), mais c’est en fait, le reflet de la mentalité des jeunes des cités donc les rappeurs surfent sur cette mentalité pour plaire à ceux qui en grande majorité, les écoutent : les jeunes de cité donc. Et en vraiment connus, en France, il n’y a qu’Orelsan que quasi tout le monde connaît plus ou moins donc Taubira ne pouvait viser que lui.

Fifi

Quand j’ai dit « en vraiment connus », je voulais dire que des rappeurs blancs vraiment connus, il n’y a qu’Orelsan que quasi tout le monde connaît, d’où que Taubira ne pouvait viser que lui.

dufaitrez

Marre de ces « rappeurs » dont la moitié devraient être en prison pour insultes à la France ! Taubira fut leur protectrice….

Anne-Marie G

Taubira a une dent contre les Blancs qu’elle accuse de tous les maux et contre lesquels elle profère sans vergogne, quand ses nerfs lâchent, des menaces non voilées. Pour ma part, ,je me souviens qu’elle invitait les blancs à redouter le monde noir, car beaucoup plus nombreux. Tata macoute était encore au gouvernement du temps de Hollande. Elle a habituellement le verbe pompeux, comme tous les hypocrites qui professent le contraire de ce qu’ils sont.

CLV

Ouah ça fait plaisir enfin que quelqu’un envoie dans la fosse à purin cette vieille deaschiste de Taubira. Cette pseudo femme n’est qu’une aigrie haineuse, raciste et utilise toutes les ficelles les plus répugnantes, les mensonges les plus odieux pour exister. Elle n’est que la fille de Satan, d’El Bagdadi et j’en passe. Merci pour votre texte monsieur.

Tilde

Article super ! et vlan pour Taubira !

Markorix

Ahahahahaha un crescendo en puissance, merci !

JILL

Le rap a le même rapport à la musique qu’un marteau de forgeron .C’est d’une indigence parfaite à tous égards …Dire que ces abrutis sont censés faire le même métier que Charles Trenet .Dans quel état on a mis notre  » Douce France … »

Gaston d\'Orléans

Le RAP ? Ce n’est pas de la musique, ce n’est pas de la chanson, ce n’est même pas de la poésie, c’est du bruit, c’est de la cacophonie, c’est de la m… !

singe et torix

ce qui est triste c est que nos jeunes son sensible a ce genre musicale comme nous aimions dans notre jeunesse une musique qui deplaisait a nos grand parents mais la ce genre d expression musicale est vraiment horrible ont dirrait que certain jeunes rejettent tout alors q ils sont bien nourris et n on pas a travailler durement tres jeune comme nous l avons fait

Robin

C’est justement ce qui leur manque, pour faire la différence.

Bartabac

Comme si le rap avait produit autre chose que de la merde et de l’insulte en barre.

Déséquilibré

Blanc c’est sûr, désespérément normand (de son vrai nom Cotentin) mais à peine lettré ? Il a fait l’école supérieur de commerce (sup de co), bon c’est pas aussi littéraire que Khâgne, mais ça permet d’apprendre quelques ficelles, le management.
A comparer avec les analphabètes hypocrites du groupe sexion d’homo qui se revendiquent homophobe pour ensuite dire qu’ils sont illettrés et ne savent pas ce qu’ils disent.

Alsace+67

Bien qu’il ait fait une école de commerce , le vocabulaire reste relativement pauvre ,mais il est vrai que cette prose accroche surtout les QI déficients il y a beaucoup de clients pour ce style de logorrhée !

Paskal

 » Il a fait l’école supérieure de commerce ». Ca ne veut rien dire. Je peux témoigner qu’aujourd’hui, il y a des gens qui ont fait des études supérieures et ne savent pas qui était Gengis Khan, n’ont jamais entendu parler d’Oradour sur Glane et ont besoin d’une calculette pour savoir combien font 150+100.