Aux chiottes Daesch : Non-lieu pour Tommy Robinson

Publié le 25 septembre 2016 - par - 16 commentaires - 2 417 vues
Share

Tommylivre14Rappelons les faits.
La police locale est d’abord allée chez lui le 13 juin 2016, porteuse d’une interdiction officielle d’assister aux matchs de foot, et d’aller y assister en France, mais Tommy était déjà en France pour l’Euro 2016. À ce moment-là, la police a déclaré qu’elle agissait sur instruction de la UK Policing Football Unit (Unité de la police pour lutter contre les hooligans et la violence liée au football), mais a refusé d’expliquer pourquoi le bannissement était ordonné.

Quelques jours plus tard, alors qu’il était en France, Tommy a fait sensation en posant avec un drapeau anglais flanqué du slogan « Fuck ISIS » [Aux chiottes Daech].
https://twitter.com/TRobinsonNewEra/status/742447309179346945?ref_src=twsrc%5Etfw

La police l’a mis en examen pour… incitation à la haine raciale envers les musulmans ! Curieux, quand on sait que Theresa May, maintenant Premier Ministre, a prétendu que l’État Islamique n’était ni un état, ni islamique ! Faudrait savoir !

Sa mère ayant été hospitalisée, Tommy est rentré précipitamment de France le 23 juin, après la fameuse photo, et la police a été immédiatement dépêchée à son domicile, l’a mis sous caution, et lui a saisi son passeport pour qu’il ne puisse plus retourner voir d’autres matchs en France (l’Angleterre, je le rappelle, n’est pas dans l’espace Schengen).

Tommy a fait appel de son bannissement dans la foulée, son passeport lui a été rendu à l’audience fin juin, et un procès fixé pour le lundi 19 septembre.

Son avocate, après cette audience en juin dernier, a écrit qu’elle était très inquiète que le chef de la police locale du Bedfordshire et que la UK Policing Football Unit aient pu considérer que la photo de Tommy montrant son opposition à une organisation criminelle terroriste puisse être considérée comme de la haine à l’égard de tous les musulmans.

L’avocate a écrit qu’elle pensait que « les mesures provisoires à l’encontre de Tommy invoquées durant l’Euro 2016 [étaient] une excuse pour lui imposer une interdiction d’assister aux matchs de football ».
L’accusation voulait obtenir l’interdiction pour Tommy Robinson d’aller dans le centre-ville de Luton pendant 12 heures lors des matchs du club local à domicile, et d’assister à des matchs à l’étranger quand l’équipe d’Angleterre y joue.

L’avocate a ajouté : « Sans cette interdiction, le Home Office [ministère de l’intérieur] aurait bien du mal à trouver un moyen légal de restreindre la liberté de mouvement de M. Robinson, puisque ses manifestations politiques ne sont pas contraires à la loi. Même si on n’est pas d’accord avec ses idées, M. Robinson a autant le droit à manifester de façon légale que d’autres individus ou groupes. La conclusion logique est que cette mise en accusation est un abus de pouvoir de par la police du Bedfordshire, et c’est de fait une tentative par le Home Office de restreindre les mouvements et l’expression de M. Robinson en raison de ses opinions politiques. »
L’affaire semblait claire, mais devant la « Justice », tout est possible, même l’injustice, comme Tommy l’a vécue plus d’une fois, ayant même subi la prison pour des motifs pour le moins discutables.

La grande différence avec les nombreux procès qu’il a eus sur le dos au cours des années passées, c’est qu’un fonds pour sa défense légale a été ouvert au Canada début 2016, fonds qui paie pour lui des avocats enfin capables, et non pas commis d’office, les honoraires d’un bon avocat étant inabordables pour Tommy.
C’est ainsi qu’il a enfin gagné un premier procès en avril dernier, pour accusation de coups et blessures, là on l’État l’avait mis sciemment en danger de mort, en le mettant pour 8 jours en prison parmi des détenus musulmans extrémistes incarcérés pour des dizaines d’années. Tommy a été accusé de coups et blessures. Le juge a retenu la légitime défense.

Cette fois, donc, Tommy était en procès pour défendre son droit à se déplacer sans restriction. La veille du jugement, il a fait une courte vidéo dans laquelle il disait que si une interdiction à sa libre circulation lui était imposée, alors qu’il n’avait commis aucun délit, non seulement il n’en tiendrait pas compte, mais, pour demander des dons pour faire appel du jugement, il se tiendrait en plein quartier musulman de Luton pendant 8 heures tout seul, le jour où le quartier lui serait interdit. Sur la vidéo, il se montre résolu.

https://twitter.com/TRobinsonNewEra/status/777557823395885060

Sachant que d’une part, marcher 5 minutes dans ce quartier est pour lui extrêmement dangereux en raison du risque d’agressions, que d’autre part la police devrait intervenir (mais avec quelle rapidité : avant ou après qu’il ait été tabassé à mort ?), sachant qu’il serait arrêté pour ne pas avoir respecté la décision du juge et qu’il serait mis en prison (où il a à chaque fois été mis sciemment et systématiquement parmi des extrémistes musulmans qui ont juré sa mort), et sachant enfin que Tommy est quelqu’un qui n’a qu’une parole, il y a de quoi être inquiet pour sa sécurité.

Le jugement a duré quand même 3 heures. Puis le juge s’est retiré pour émettre son verdict et le coucher par écrit.
Tommy vient de parler du déroulement du jugement dans une interview :

https://www.youtube.com/watch?v=BtApZyNztDY&app=desktop

Il dit que quand l’avocate de Tommy a demandé à l’agent de la police locale chargé de témoigner : « Pourquoi présentez-vous ce cas contre mon client ? », il a répondu : « Parce qu’on m’a forcé à le faire ». La cour lui a demandé : « De votre point de vue, M. Lennon [le vrai nom de Tommy Robinson est Stephen Lennon] doit-il se voir interdit de certains endroits selon ces conditions ? ». Et il a répondu honnêtement : « Non, certainement pas ». Puis l’autre agent de police envoyé pour témoigner a dit la même chose. Selon Tommy, ils ont témoigné contre ce que le gouvernement et leur hiérarchie essayaient de faire.
À la fin, la juge a déclaré que l’accusation portée par le chef de la UK Policing Football Unit était « vague, évasive, et malhonnête ». Verdict : non-lieu.

https://twitter.com/TRobinsonNewEra/status/777855340700438529

Tommy a dit qu’à la fin, les agents de la police locale venus témoigner au procès sont allés le voir, lui ont serré la main, et lui ont dit : « Stephen, nous ne voulions pas faire ça ».
Juste après son procès, Tommy a twitté une courte vidéo

https://twitter.com/TRobinsonNewEra/status/777895332701204481

Il y remercie quiconque a contribué au fonds pour sa défense légale : « Que ce soit 5 livres sterling (6 euros), 10 £ (12 €), ou quoi que ce soit, merci ». Le connaissant personnellement, je peux vous dire qu’il le dit du fond du cœur : j’ai toujours vu Tommy extrêmement reconnaissant pour toute aide qui lui était apportée.

Le vent est en train de tourner. Les policiers osent défier leur hiérarchie en raison de leur conscience. La solidarité envers Tommy, qui est un homme d’une grande intégrité et d’une bravoure inouïe, est en train de porter ses fruits, et lui permet enfin de lutter efficacement contre le système sur le plan légal.

Quant à son intégrité et ce qu’il a dû subir, il a écrit un livre autobiographique, publié en décembre 2015 en anglais, intitulé « Enemy of the State » (Ennemi d’Etat). Nous sommes un petit groupe en train de le traduire en français. Il y a beaucoup de travail, alors si certains veulent contribuer et sont des gens de confiance, merci de prendre contact avec Pierre Cassen ou Christine Tasin. Nous avons maintenant tout traduit, mais une bonne moitié reste à corriger, réviser, et harmoniser, ce qui représente encore beaucoup de travail. Sachez que l’anglais de Tommy est celui de tous les jours : informel, non académique, fourmillant d’expressions (donc, bien plus ardu pour les non bilingues de naissance comme moi).

Ce samedi, Tommy vient d’envoyer un tweet depuis le match de foot auquel il assiste, avec une courte vidéo de 10 secondes, où il dit : « They tried, they failed » (Ils ont essayé, ils ont échoué).

https://twitter.com/TRobinsonNewEra/status/779681938772750338

Richard Ferrand

Print Friendly, PDF & Email
Share
   
Notifiez de
Louve Normande

N’oublions pas « qu’on » a bannit les supporters russes qui avaient été emmerdés par des racailles musulmanes comme l’ont été d’autres supporters. Je rappelle à tout hasard que c’était une compétition « européenne » alors pourquoi les drapeaux des pays maghrébins et africains venaient-ils dans les rues pour provoquer les supporters européens ???

BALT

Donc, pour les autorités Anglaises, islamisme radical = islam.

François de France

Le fascisme de l’État français socialiste s’étend à l’Europe entière, comme un cancer. Avec l’aide de l’islam et ses tours de contrôle mosquéiformes dans chaque ville de France, la future Gestapo du régime se met petit à petit en place. J’ai vraiment peur que la consultation électorale de mai 2017 tourne à la farce et au carnage. Les socialistes vont-ils laisser le pouvoir aux français ou vont-ils être tentés par le coup de force, comme le fait Hidalgo à Paris ? Il faut bannir ce parti politique du pouvoir en France pour une génération, le temps que ceux qui gouvernement et influencent actuellement soient dans la tombe. Toute la génération… lire la suite

Désabusé

En 1995 on croyait tous en avoir fini avec le socialo-communisme sorti par le perron de l’Élysée, il y est aussitôt rentré par le même perron sous sa forme radsoc….En 2007 on eu la version liberale-libertaire, depuis 2012, la forme libertaire-libérale ! Non on ne bannit pas le socialisme car une idéologie on ne peut la chasser alors on la condamne comme le furent le national-socialisme ou le fascisme du parti socialiste italien. Pour couper toutes les têtes à la fois de l’hydre il faut faire le procès de la matrice originelle le socialisme, celui du pacifisme des années 30, celui de Munich, celui de la collaboration, celui des porteurs… lire la suite

terrestra

voilà qui rejoint en France le scandale Benjamin Jamallion, ce policier qui au lendemain de la décapitation d’un français sur notre sol avait eu le malheur d’afficher sur sa page facebook le portrait du chef de l’état islamique avec une cible sur le front !
_
Comme pour Tommy, l’état lui est tombé dessus , l’accusant de haine contre TOUS les musulmans !!!
_
Si après cela on n’a pas compris qu’il n’existe pas d’islam modéré mais seulement l’islam rien que l’islam et que les états sont complices de l’islamisation de l’Europe….

Pierre

Tommy est un des héros de notre temps avec d’autres comme Pamela Geller et Robert Spencer.

Le site canadien qui aidé Tommy Robinson est REBEL MEDIA avec l’animateur EZRA LEVANT.

Lucie

Je peux aider aussi pour relire. Prof agrégé d’anglais en retraite.

Richard Ferrand

Je suis preneur
Merci de prendre contact avec Riposte Laïque

Mathos

« Tommy a fait sensation en posant avec un drapeau anglais flanqué du slogan « Fuck ISIS »La police l’a mis en examen pour… incitation à la haine raciale envers les musulmans ! »Ca prouve que les politiques savent très bien ce qu’il en est de cette religion et de son courant radical mais se foutent de leur population ouvertement. De plus n’oublions pas que la coalition USA/UK/France avait des relations plus qu’ambigües avec l’EI et les groupes islamistes en général, Laurent Fabius disait : « El Nosra fait du bon travail ». Ce groupe terroriste islamiste a soutenu les attentats de Paris, ce qui va dans les sens de leur idéologie religieuse. L’EI,… lire la suite

BALT

Donc, pour Fabius, massacrer c’est faire du bon travail. Le sang, il connait…

Spipou

Voilà une bonne nouvelle ! Ca arrive…

Atikva

Ma langue maternelle est le Français, mais je vis aux USA où l’Anglais est ma seconde langue depuis plus de 40 ans. Si vous voulez bien m’envoyer juste une page de la traduction déjà faite (avec le texte original) comme modèles, je vous ferai savoir par retour si je peux vous être utile. J’ai soutenu Tommy Robinson depuis le début et je l’admire beaucoup.

Richard Ferrand

Merci de contacter la rédaction de Riposte Laïque. Je suis preneur.

BobbyFR94

Je peux aider à la traduction, je suis dactylo, vous savez comment me contacter… Pour en revenir à l’article et à Tommy, bien-sûr que tout à été fait pour le faire taire !!! S’il ne l’a déjà fait, il doit PORTER plainte CONTRE ceux qui l’ont mis en danger, SCIEMMENT, c’est à dire l’état anglais !!! Au vu des évènements, après le BREXIT – voulu ou pas – et également au vu de la situation de l’Angleterre, je pense que les évènements vont se précipiter, et la seule question qui vaille est :  » Quel est le pays ou les gens vont se révolter ?  » Ce n’est évidement ni… lire la suite

andrea

Dès qu’il sera en vente, je l’achèterai et en profiterai pour faire connaître Tommy.

wika

Au moins, il a été innocenté par la justice. Chez nous, ce n’est malheureusement pas le cas avec ces juges aux ordres, qui craignent pour leur sécurité et veulent acheter la paix sociale