Taxe d'apprentissage : comment remplir les caisses d'écoles privées avec de l'argent public !

La dernière en date vient de Lyon où un établissement privé musulman école-collège-lycée ( mais ne soyez pas étonné car des établissements catholiques ou autres pratiquent de même !) a trouvé un moyen simple pour obtenir le financement de son fonctionnement.
Il suffit d’ouvrir une petite section technique ou professionnelle uniquement pour percevoir de la taxe d’apprentissage à ce titre.
Et le responsable de cet établissement annonce sans honte : « C’est le moyen que nous avons trouvé pour obtenir des financements » !
Cette forme de « détournement » des fonds publics au profit d’écoles religieuses est scandaleuse !
Et lorsque nous observons le montant moyen de la taxe d’apprentissage par élève ou étudiant, c’est toujours moins pour l’enseignement public et toujours plus pour l’enseignement privé patronal ou confessionnel.
« Ni patronage, ni patronat,
Ecoles publiques = fonds publics,
Ecoles privées = fonds privés ! »
Voilà ce que nous voulons crier encore plus fort face à de telles pratiques insupportables !
Et vive la LAICITE !
Martine Chapouton

image_pdf
0
0