Taxer les résidences secondaires pour aider les jeunes Basques : une fausse bonne idée

Publié le 6 septembre 2020 - par - 39 commentaires - 2 262 vues

Adressé au maire d’Urrugne

Monsieur le Maire d’Urrugne, Philippe Aramendi, élu de l’année dans cette charmante commune de Vasconnie sur un fond de nationalisme basque et un relent de gauchisme sous-jacent, applique son programme politique avec son conseil municipal. Constatant la difficulté des Basques à se loger à un coût abordable en raison des pressions foncières et de l’habitat secondaire souvent aussi confortable et que peu habité durant la plus grande partie de l’année, la municipalité a donc décidé la surtaxe de la taxe d’ habitation sur les résidences secondaires* au taux maximal de 60 % autorisé par la loi fiscale. Ce faisant, Urrugne rejoint d’autres communes de la province : Bidart, Ciboure, Guéthary et Ustaritz tandis que Bayonne se limite à 35 %, Biarritz à 30 % et Saint-Jean-de-Luz à 40 % depuis les fortes augmentations de 2018.

La taxe d’habitation supprimée pour les résidences principales a été maintenue pour les résidences secondaires et la possibilité de surtaxe est la tentation fiscale par excellence sous les meilleurs prétextes les plus louables : tensions immobilières, difficultés de logement, disette financière municipale…
L’objectif de permettre aux jeunes Basques de se loger au pays et d’y vivre est fort noble et ce d’autant plus que le logement décent devient prohibitif pour les salaires locaux. Ce qui permet d’avancer qu’il est nécessaire de rehausser les salaires locaux tout en diminuant les dépenses locales. Comme quoi, les efforts sont nécessaires partout.

L’objectif de cette adresse n’est pas de critiquer uniquement monsieur le maire d’Urrugne et ses collègues de la province dans la même situation. Élus sur un certain programme qu’ils ont en principe présenté préalablement à leurs futurs électeurs et administrés, ils ont déjà le mérite de l’appliquer, ce qui est encore assez rare parmi les plus de 35 000 communes encore survivantes en France. Une politique du logement abordable et d’accession à la propriété pour les jeunes dans des conditions décentes est une bonne préparation de l’avenir et favorise des familles épanouies à l’abri des difficultés financières.

Hélas, cette surtaxe de la taxe d’habitation risque aussi de nuire à l’image de marque locale et de se révéler néfaste pour la diaspora basque fort nombreuse un peu partout en France et à l’étranger : en effet, il est très possible que ces Basques en diaspora se voient à leur tour surtaxés pour les mêmes raisons et en rétorsion de cette surfiscalité appliquée aux non-Basques. Ce qui revient à sacrifier encore davantage ces Basques éloignés de Vasconnie.

Néanmoins, il faut reconnaître à monsieur le maire d’Urrugne et à ses collègues surtaxateurs qu’ils doivent dès lors s’engager aussi et prioritairement dans une politique volontariste de refoulement des envahisseurs afro-arabo-mahométans ayant tendance à parasiter les avantages sociaux et matériels aux dépens et aux frais des autochtones afin de les réserver en priorité aux Basques et aux ressortissants de lieux appliquant la réciprocité envers les Basques. Cela libérerait déjà de très nombreux logement pour les Basques.

Néanmoins encore, surtaxer les propriétaires de résidences secondaires est profondément injuste : ils ont procuré de l’emploi local lors de la construction et ensuite pour l’entretien, ils acquittent des impôts locaux et contribuent malgré tout à l’économie locale durant leur villégiature et souvent proportionnellement davantage que le prorata temporis tout en étant, à l’année, des ambassadeurs bénévoles contribuant ainsi à une plus forte fréquentation touristique par des vacanciers qui n’auraient pas opté sans cette entremise pour cette destination.

Alors, le pragmatisme étant toujours de mise au Cercle Légitimiste de France, afin de ne sacrifier aucune des parties, ni les jeunes Basques désireux de se loger et de vivre en Vasconnie, ni les propriétaires secondaires qui sont indispensables et ayant massivement investi localement, ne serait-il pas possible de concilier les intérêts des uns et des autres de manière intelligente et efficace ? Par exemple en faisant appel au volontariat des propriétaires de ces vastes demeures souvent confortables afin qu’ils les mettent gracieusement à disposition des jeunes couples basques hors de leurs périodes de séjour moyennant  l’entretien courant et le gardiennage ce qui leur éviterait la surtaxation et permettrait aux jeunes couples de se constituer un pécule conséquent afin d’accéder ensuite à la propriété ?

Outre une baisse conséquente de la fiscalité et un moindre interventionnisme administratif dans  l’économie, cela permettrait de créer des solidarités volontaires entre les générations, entre les Basques et les non-Basques, une plus forte cohésion sociale et de meilleures conditions de vie pour tous. Et tout cela est d’ une valeur inestimable.

Les édiles basques deviendraient ainsi innovants dans une Vasconnie accueillante et performante. Cela éviterait aussi d’en venir ensuite à la hausse des taxes foncières et à leur surtaxation. La Vasconnie, nouvelle Andorre entre Pyrénées et Atlantique ? Chiche !

Fernand CORTES de CONQUILLA

Cercle Légitimiste de France
fcdc@bbox.fr
4 septembre 2020

https://www.mediabask.eus/fr/info_mbsk/20200831/urrugne-residences-secondaires-surtaxees-pour-davantage-de-logements?fbclid=IwAR0SZyqJhiFpvILZuCFUbjq8IVzS5fIePli8dQWcsKuqA439hQVi8XVaxvg

https://www.breizh-info.com/2020/09/04/149811/urrugne-euskadi-augmentation-des-taxes-sur-les-residences-secondaires-pour-favoriser-le-logement-de-la-jeunesse-basque/

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Janvresse.

Monsieur Cortes de Conquilla fait preuve à son habitude de raison. La bonne volonté ne suffit pas, la compétence doit lui être adjointe.

En effet, Monsieur le Maire d’Urugne semble oublier que décourager les résidents secondaires, c’est les inciter à investir en Espagne toute proche où les prix et le coût de la vie sont sensiblement moins chers que chez lui.

Ce débat constructif peut inciter Monsieur le Maire d’Urugne à revoir sa position.
Michel Janvresse
http://www.clvfblog.wordpress.com

FCC Cercle Légitimiste de France

Merci pour ces utiles précisions. J’ ajoute que M. le Maire d’ Urrugne a été informé de cet article par courriel le jour même et qu’ à ce jour il ne s’ est guère manifesté ni sur Rl ni par retour de courriel ou téléphone; il en va de même pour ses collègues mentionnés sur l’ article le jour même également. Peut-être pensent-ils être membres de la caste supérieure des Brahmanes, seuls maîtres du pouvoir sans partage… Dès la restauration de la royauté légitime, il conviendra de les faire revenir à la raison et au Bien commun.

jean-serge Saint-Avit

“Néanmoins, il faut reconnaître à monsieur le maire d’Urrugne et à ses collègues surtaxateurs qu’ils doivent dès lors s’engager aussi et prioritairement dans une politique volontariste de refoulement des envahisseurs afro-arabo-mahométans ayant tendance à parasiter les avantages sociaux et matériels aux dépens et aux frais des autochtones afin de les réserver en priorité aux Basques et aux ressortissants de lieux appliquant la réciprocité envers les Basques. Cela libérerait déjà de très nombreux logement pour les Basques.”

J’ai copié-collé tout le paragraphe, je ne peux pas être suspecté de sortir une idée de son contexte.
Nous ne nous convaincrons pas l’un l’autre, mais votre article sent le conservatisme. Les temps changent, vive le Progressisme.

FCC Cercle Légitimiste de France

Certes et je vous l’ accorde bien volontiers, je suis bien plus proche du conservatisme que du progressisme qui me fait vomir. Cependant, pour vous fixer entièrement, je suis fondamentalement contrerévolutionnaire et légitimiste. L’ objectif n’ est pas de convaincre, encore moins d’ imposer une idée mais de faire réfléchir afin de parvenir au Bien commun.
Je remercie Pamela pour son soutien.

François BLANC

encore une idée tirée des thèses de Marx et qui ont toujours abouti à l’effet inverse à celui recherché

FCC Cercle Légitimiste de France

NON, cette formule que j’ ai moi-même expérimentée n’ a rien à voire avec le marxisme; tout au plus y a t-il une similitude avec certaines formules de multi-propriété ou plutôt de multi-jouissance en cours dans les stations balnéaires pour des logements cabines.

Bernard M

Entre des placements qui ne rapportent plus que dalle, risquant d’être également squattés par cet état défaillant de tantouzes en cas de plus gros problèmes encore, des résidences squattées par des clandos africains ou autres protégés par nos lois de baltringues, des résidences taxées ou pourquoi pas saisies tant qu’on y est… D’autant que l’autre folasse façon SA tient toujours à mener à terme son système de retraite bidon, qui consistera à faire bosser (et donc taxer sans fin) les actifs jusqu’à leur mort et toujours à trainer et financer comme autant de boulets le lot de parasites africains nord & sub qui ne s’en cache même plus ?.
Ca va s’arrêter quand cette chienlit ?

FCC Cercle Légitimiste de France

La république ne survit que grâce à la chienlit qu’ elle a créée: elle ne la supprimera donc pas. Pour remettre en place le Bien commun et en finir avec la chienlit, il faut d’ abord détruire la république afin de remettre la France à sa place de royaume du Fils aîné de l’ Eglise: dès lors la croisade de reconquête devient possible ets era victorieuse et les droits, libertés et privilèges des Français seront respectés comme ils l’ étaient avant 1789.

Marnie

Squatter la propriété d’autrui devrait être un délit. C’est un vol manifeste et conséquent qui entre bien dans l’air du temps : profiter de tout sans aucune gêne puisque c’est approuvé par certains..

FCC Cercle Légitimiste de France

N’ ayons pas peu des mots: le squat est un délit; qui plus est, le squat est un délit créé par des élus pour se laver les mains démagogiquement aud étriment des propriétaires. Or le droit au maintien dans les liens des squaters n’ a qu’ une valeur législative au mieux qui pourrait être contestée par voie de QPC Question Préalable de Constitutionalité (de cette loi par rapport à la Constitution en cause) car le droit de propriété est de valeur constitutionnelle et ne peut donc être violé par une loi.

Paskal

” il est très possible que ces Basques en diaspora se voient à leur tour surtaxés pour les mêmes raisons et en rétorsion de cette surfiscalité appliquée aux non-Basques.”
Manquerait plus que ça !!! Les jacobins découvriraient l’existence du peuple basque pour le pénaliser ?!
Il y a des propositions de ce genre en Corse, plus récemment en Bretagne.
Plus généralement, on peut penser que le pouvoir parisien encourage la submersion de petits peuples, pas uniquement avec des extra-européens.
“à disposition des jeunes couples basques hors de leurs périodes de séjour moyennant l’entretien courant et le gardiennage ce qui leur éviterait la surtaxation”
D’accord mais des jeunes couples triés sur le volet !

FCC Cercle Légitimiste de France

Nous sommes bien d’ accord. personnellement, en tant que Président du CLF, je défends aussi l’ identité basque, la langue basque, la culture basque, etc comme je défends aussi celles de toutes les provinces de France car le roi de France est le Père de ses peuples, de tous ses Peuples!!!! La formule proposée a l’ avantage de créer des solidarités actives entre toutes les parties en cause et avec l’ accord de chacune.
Fernand CORTES de CONQUILLA CLF fcdc@bbox.fr Tél.: 06 04 08 46 36

zéphyrin

il ne faut pas avoir peur de la chose et la tester sur une petite partie de notre territoire.
si le but est atteint et que les jeunes se réinstallent “au pays” et que cela n’entraine pas trop de facteurs négatifs pour la communauté, pourquoi pas ?
L’angoisse du possédant est compréhensible, mais vivre quelques mois par an dans généralement un site très agréable a un prix que chacun peut estimer juste ou pas.

FCC Cercle Légitimiste de France

Il m’ est arrivé de pratiquer moi-même cette formule et j’ en ai été très satisfait.

Fleur de Lys

INFO – Maison squattée à Théloule-sur-Mer (Alpes-Maritimes) : le propriétaire témoigne et appelle les autorités à réagir rapidement.

Henri Kaloustian, victime de squatteurs dans sa résidence secondaire à Théloule-sur-Mer (Alpes-Maritimes), témoigne dans l’heure des pros sur CNEWS.

LIEN VIDEO : ( https://www.breizh-info.com/2020/09/07/150005/maison-squattee-a-theloule-sur-mer-alpes-maritimes-le-proprietaire-temoigne-et-appelle-les-autorites-a-reagir-rapidement/ )

Fleur de Lys

màj : Georges Botella, maire de Théoule-sur-Mer : ⤵️
“Deux policiers tournent en permanence autour de la maison.
Les squatteurs sont protégés à cause des menaces sur les réseaux sociaux.
[…]
Ils ont une résidence dans la région parisienne.
Ce ne sont pas des sans-abri.”

lien VIDEO : (https://twitter.com/i/status/1302897898116456448)

nitiobriges

les squatters seront mort dans ma propriété.s’ils viennent chez moi.ils n’auront pas de valise ou de cercueil.que des dégâts collatéraux et de la chaux. avis à toute cette pourriture, vous n’êtes pas les bienvenus.et je ne rigole pas.

utre, ils do

Malgré des forces de l’ ordre surchargées et peu disposées à intervenir car sachant que la magistrature gauchiste accordera tout aux squateurs, il existe des moyens juridiques pour chasser les squatters: en effet, la loi a créé un droit au maintien dans les lieux occupés au profit des squaters mais le droit de propriété est de nature constitutionnelle et donc infiniment supérieur au droit de maintien dans les lieux: il suffit donc d’ exiger que les forces de l’ ordre pouvant constater que les serrures ont été forcées se rendent sur place et demandent aux occupants de présenter soit leur titre de propriété, soit leur contrat de bail: comme ils ne peuvent présenter ni l’ un ni l’ autre, les forces de l’ ordre doivent les en chasser et le propriétaire n’ a plus qu’ à changer les serrures.

FCC Cercle Légitimiste de France

Cf aussi la méthode de Monsieur Patrick JARDIN, contriburteur bien connu à Rl; de préférence avant 6h du matin avec une benne pour débarrasser les lieux.

vikinglenormand

Dire que la taxe sur l’habitation principale à été supprimé c’est totalement FAUT,maintenant sur les résidences secondaires c’est à celui qui augmentera le plus,c’est comme une course.

FCC Cercle Légitimiste de France

La taxe d’ habitation sur la résidence principale a été supprimée pour l’ essentiel, à de très rares exceptions près; il reste la taxe foncière qui est un véritable racket.La TH et sa surtaxe éventuelle sur les résidences secondaires et la taxe foncière et sa surtaxe éventuelle sur ces dernières sont confiscatoires. Il faut revoir toute la fiscalité et la diminuer drastiquement ainsi que supprimer le millefeuilles administratif et maints organismes publics et parapublics qui servent de planques financières à nombre d’ élus soucieux d’ émargements juteux.

babe

imposer les résidences secondaires non puisque les gens payent des impôts en conséquence par contre surtaxe les maisons fermées depuis plus de 20 ans que les propriétaires ne vendent pas par laxisme car elles ne coûtent rien la je suis d’accord

FCC Cercle Légitimiste de France

Justement, il s’ agit aussi de réduire la charge fiscale qui est énorme en particulier dans l’ immobilier. Chacun doit être libre de disposer de ses biens comme il l’ entend sans être racketté. La fiscalité comportementale est une tyrannie.

meulien

les frabcais ont l’ame communife……pour les autres

FCC Cercle Légitimiste de France

Il s’ agit de trouver une formule gagnant-gagnant pour les parties en cause; cette formule bien que non financiarisée présente des intérêts certains pour le propriétaire.

patphil

s’il s’agissait d’aider les jeunes basques…
mais on sait très bien que ce seront les djeunes et autres accrochés à leurs basques qui en profiteront

zéphyrin

pour l’instant, le pays basque est loin d’être submergé….pourvu que ça dure. Après, les lois de la république via préfets et maires font courir ce risque en effet.

BERNARD

Après que ma maison de vacances à Cagnes / mer ait été squattée et mise en vente après l’avoir récupérée après 2 ans et demi de procédures, je fais le bilan financier : sauf à avoir une famille (ou amis) pour en profiter plusieurs fois par an, une résidence secondaire est un gouffre financier.

Ainsi, en basse saison sur la côte d’azur, ça me revient bien moins cher maintenant de louer une maison ou un appart sur place (style rbnb), ou d’aller à l’hôtel.

On peut aussi dire aux jeunes basques qu’ils ont le droit de squatter n’importe quelle résidence secondaire et y rester au moins 2 ans sans rien payer, surtout avec un maire de gôche maître ( maire) de la cité. (pas de raison de le réserver le squat aux CPF)

Le problème étant les systèmes d’alarmes.. ils devraient être interdits !!

FCC Cercle Légitimiste de France

Le seul moyen de rentabiliser une résidence secondaire est de la louer pendant la saison touristique, le plus souvent avec un agent immobilier spécialisé qui fera les états des lieux et veillera au nettoyage. La location par un professionnel et ml’ occupation empêchent ainsi le squat. Les formules d’ hébergement touristiques sont nombreuses et permettent à chacun trouver peu ou prou ce qui lui convient.
La proposition faite à Monsieur le Maire d’ Urrugne est un contrat d’ occupation avec l’ accord du propriétaire concerné et non un squat. Un système d’ alarme performant et efficace impose une intervention sur place très rapide avec maître-chien et forces de l’ ordre pour les vérifications d’ identité et éventuelle arrestation.

.Dupond1

A condition que votre résidence secondaire ne soit pas squattée comme a Théoule sur mer …..là ce n’est pas le jackpot (frais d’avocat , EDF , eau , dégradations) pour faire payer le mec qui bosse la solution est vite trouver et pour protéger les parasites également !!!

LARY-JACQUES

Je n’en peux plus de Fernand Cortès qui se fantasme de Conquilla.
Ce monsieur est totalement étranger à l’UCLF, seul cercle légitime pour incarner le royalisme en France dont il ne comprend visiblement rien: Il n’est qu’un affabulateur et un mythomane. Cela suffit! Le royalisme légitimiste n’a rien à voir avec l’extrême-droite républicaine!!!
Quant à “Riposte laïque”, vous êtes devenu le site le plus a-moral qui se réclame du conservatisme en le ridiculisant depuis un néo-communisme de pacotille… Vous êtes au delà de l’insupportable. Vraiment, vous lire est devenu une insulte à la Loi Morale.
Vous insultez mon Peuple, ma France avec vos provocations immatures. Quand allez-vous devenir des gens construits sainement?

a.hourquetted'are

Bien d’accord, je pense également depuis un moment que ce Fernand Cortès qui se fantasme de Conquilla est un usurpateur. Merci Lary-jacques!

FCC Cercle Légitimiste de France

Arête devenu Hourquet puis Hourquette d’ Are… la sénilité vous gagne depuis longtemps et était déjà notable lors de votre blabla à Monsaguel dans les années 2000. Certes, cela ne remet pas en cause votre passé honorable mais votre intellect est en difficulté depuis des décennies malgré les sociétés savantes dont vous vous revendiquez. L’ usurpateur fantasmeur de CONQUILLA depuis le XIIIe siècle ne vous répondra plus… cela évitera aux lecteurs de Rl de perdre leur temps avec vos sottises.

a.hourquetted'are

Mon pseudo est tout simplement un col des Pyrénées, j’ai eu le plaisir d’y faire une pause casse croûte après une bonne montée!
En raison de son altitude (2 465 m), la Hourquette d’Arre, col situé sur le GR® 10 entre les cabanes de Cézy et Gourette, reste enneigé parfois très tard dans la saison.

FCC Cercle Légitimiste de France

Pendant longtemps, vous avez utilisé Alexis Arette, puis Alexis Arette Hourquet, ensuite Hourquet Arette et actuellement Hourquette d’ Are…. soit….peu me chault en vérité… Je constate simplement sans vomir comme vous le faites fantasmer sur un nom porté par ma famille depuis plus de huit siècles. Oui, ces cols pyrénéens sont magnifiques… plutôt en été en ce qui me concerne.

FCC Cercle Légitimiste de France

Je ne me suis jamais permis de critiquer en quoi que ce soit l’ UCLF et le CLF a été fondé pour faire autre chose: de la politique, de la politique uniquement et en particulier sur le terrain: il n’ y a donc aucune concurrence entre l’ UCLF et le CLF et vice-versa. Ce qui ne veut pas dire qu’ il n’ y aura pas de synergies entre les deux éventuellement. Qui plus est le CLF n’ est pas une association républicaine car non déclaré en préfecture. Par ailleurs, quelles que soient les bonnes relations du CLF avec l’ extrême-droite, il n’ y a pas avec cette extrême-droite républicaine d’ action en commune tant que la destruction de la république ne sera pas son objectif. Au sujet du fantasme de Conquilla, il est attesté depuis le XIIIe. Je laisse Rl répondre à vos propos déplacés pour le reste.

LARY-JACQUES

Bonsoir,
Vous devez comprendre qu’il y a une Tradition en France. Si elle est catholique, imprégnée de philosophie grecque et saupoudrée de paganisme, nous, les français, participons de cela qui construit “notre” réalité!
Je pense que c’est un beau voyage que d’être français. En tant qu’ancien du MPF, j’ai défendu ces valeurs. Mais je n’aime pas l’auto-affirmation exclusive. Et pour rien au monde je ne souhaite que les conservateurs monarchistes soient associés à une dynamique réactionnaire de rejet, de condamnation de l’autre dans une logique de répression.
Nous valons mieux que cela! Nous sommes les gens. Je ne sais pas ce qui est arrivé à Mme. Tassin et à son acolyte: Il y avait une seule dynamique bien chez les communistes: La fraternité. Vous l’avez oubliée. Cela m’attriste.

FCC Cercle Légitimiste de France

Que vous pensiez cela est votre droit et votre problème. Grand bien vous fasse mais cela ne vous autorise point à proférer des insanités comme vous l’ avez fait dans votre premier post. J’ en parlerai certainement au Président BODIN de l’ UCLF. FCC fcdc@bbox.fr

Pamela

Qu’on foute la paix à FCDC , il se démène pour la France sans compter son temps ni son énergie alors que tant de gens restent le cul sur leur chaise .
Beaucoup trop de monarchistes d’ailleurs hélas .
Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues Aurélien Verhaessel, Bloc identitaire , Riposte laïque , etc …. pour redresser notre pauvre France qu’on aime tous .
Si 40 millions de français de souche se bougeaient comme FCDC on n’ en serait pas rendu là .
Hélas on se demande bien quand on va sortir de l’ornière …

Lire Aussi