Télé : avec « Disparition inquiétante », on a touché le fond

Cette fois-ci on a touché le fond de la télévision. J’avais cru que c’était dans « La faute à Rousseau », feuilleton dont j’ai regardé les deux premiers épisodes avec un prof de philo n’apportant rien aux élèves à part des citations, prof qui couchait avec nombre de ses collègues, mais non. Dans la fiction « Disparition inquiétante » diffusée hier sur France 3 et disponible en replay sur les sites de France télévisions, (œuvre que je vous déconseille de voir surtout si vous lisez cet article qui va bien divulgâcher), on a droit à tous les clichés que l’on peut trouver dans les téléfilms français actuels.

Premièrement Sara Forestier incarne une inspectrice de police, donc le casting démarre mal, on a choisi celle qui représente l’anarchie pour incarner l’ordre. Entendons-nous bien, je n’ai rien contre elle, c’est une actrice charmante mais pas dans ce rôle-ci (« Le nom des gens » lui allait très bien). Elle n’est pas crédible quand elle s’énerve lors des interrogatoires, comme une gamine immature qui donne des leçons à la terre entière.

La trame est le meurtre d’une institutrice lors d’une visite d’une cathédrale et l’enlèvement des enfants qu’elle accompagnait par deux jeunes adultes bien blancs dont on va découvrir qu’ils sont frères. Le motif de ce crime, je ne l’invente pas, c’est que quinze ans auparavant, cette institutrice, avec la complicité de sa hiérarchie, avait retiré le rôle dans la pièce théâtrale montée à l’école à un enfant, pour le donner à son frère parce qu’il jouait nettement mieux. Un traumatisme indélébile, cela va de soi. Il avait d’ailleurs alors tenté de tuer son frère pour cette raison, ce qui est parfaitement normal dans un tel téléfilm.

On le voit, on a affaire à une rancune bien tenace parfaitement crédible. Quand on connaît le profil type de celui qui agresse pour un mauvais regard, pour une cigarette refusée, cela devient risible.

Soulignons que chez les deux frères, le « gentil » est le brun et le super-méchant est le blond. En temps habituel je ne relève pas ce fait et n’en tire absolument aucune conclusion, mais dans ce contexte, cela semble vouloir dire que plus vous êtes proche du blanc type, plus vous êtes mauvais et un criminel potentiel puissance mille.

Par ailleurs le brun a été adopté et le blond non. C’est bien connu, être orphelin facilite la vie alors que les enfants élevés par leurs parents souffrent atrocement et ils trouvent difficilement leurs repères. « Tout le monde ne peut pas être orphelin.» Le mot de Jules Renard dans Poil de Carotte, qui n’était qu’une boutade, devient ici un adage auquel on doit croire et une attaque de plus contre la famille unie.

Cerise sur le gâteau, le salut dans le groupe d’enfants viendra de l’immigré car battu dans sa jeunesse, il comprendra mieux alors, à l’inverse des autres enfants, ce qui se trame et devinera le plan des kidnappeurs. Se faire battre est formateur pour un enfant, tout le monde le sait, encore un aspect édifiant de la morale interne de ce téléfilm.

Bref, rien n’est crédible du début à la fin. Tout cela parce qu’il fallait fournir un film correspondant au mieux aux critères moraux de l’époque dont l’ethnomasochisme est une composante importante.

Platon du Vercors

image_pdfimage_print

20 Commentaires

  1. Ho, le platon que de nom, faut arrêter la parano ! Tu peux tout discuter concernant la télé, selon ton prisme de lecture. Dans ce cas, jette ta téle, tu n auras plus d ulcère, ainsi.

  2. Merci pour l’info même si je ne regarde plus la télé depuis 15 ans…….

  3. Merci pour ce moment, j’ai bien ri, non pas de vous – soyons clair – mais du style avec lequel vous décrivez ce genre de scénario avec des clichés formatés par la bienpensance. En effet, si on est un tant soit peu attentif on y voit les pièges de la propagande sournoise que le télespectateur passif peut ingurgiter et qu’il restituera tout en croyant que ce sont ses propres idées. Des messages subliminaux de ce genre et d’autres on en détecte tous les jours.
    C’est ainsi que l’on tente de nous intoxiquer le cerveau dans des domaines divers et variés.

    • chaque chaîne a sa propre série sur les flics, ses jeux etc mais maintenant tout est formaté et manque d’originalité. On paye 135 euros de redevance pour ça.

  4. Bon je ne regarde jamais ces merdes en général car je réside à l’étranger mais tout de même pour satisfaire à la diversité le « flic » de service aurait dû être un homosexuel noir, handicapé et transgenre, franchement plus crédible, mais patience… cela viendra bien un jour.

  5. Les téléfilms de France télévision sont à peut près tous du même tonneau…..et que dire des feuilletons …
    Mais on a pas touché le fond ….ça risque pas ….il n’y a plus de fond ….
    Bémol ….heureusement qu’il y a capitaine Marleau pour relever un peu tout ça …( lol )

  6. Je suis presque decu ils n’ont pas parle de la shoa ? Des heures les plus sombres ? Et il n’y a pas de gender-fluide ?

  7. Je ne regarde plus la télé d’état car j’ai peur de devenir : gay, noir, musulman,
    Genré, con , et pour finir de gauche adoptant un adolescent de 28 ans et votant pour les verts , bref un français moyen de 2021 l’idiot utile de l’Europe .

  8. La mobtee de la délinquance et le sentiment d insécurité revus et corrigés par France télévision.
    Ricanements mis à part, plaignons-les car ils savent pertinemment que les téléspectateurs même les moins critiques,même les plus crédules zappent désormais dès qu ils voient se profiler sur l écran l ombre de la silhouette du ‘héros ‘ arabe ou noir et et celle , chaussée de gros sabots,du méchant blanc.
    De ce schéma décliné ad nauseam par la clique à ernotte, Ils n en peuvent plus, on les en a gavé, ça ne passe plus ,ils ont donné.
    Reste aux concepteurs de ces téléfilms à faire preuve d une agilité d esprit pour fourguer malgré tout leur préchi prêcha.
    A l évidence c est mission impossible.

  9. Rares sont les bonnes séries …la télé devient carrément nulle …et même en épluchant les programmes …RIEN …ah ! J’oubliais parfois des nanas à poil ..’.ce qui montre notre niveau actuel …

  10. Non je n’ai pas regarder cette ‘ Merde ‘ ma soirée c’est bornée au débat Zemmour , Onfray et la moins belle prestation de nos Français face a l’Ecosse , qui sont hélas passer a coté de la victoire ! Concernant notre  » Bétévision Francaise ‘ ce qui pourrait lui arrivé de mieux c’est une bombe aux heures de grande écoute ! Il n’y a plus d’artistes il n’y a plus de cinéma en ‘France il reste une poignée de peignes culs , toujours le même au ciné et a la télé qui l’image des Familles ‘incestes ‘ se dégénères d’années en années et produisent les merdes que l’on nous imposent !

  11. Je ne regarde plus les séries sur les chaines publiques, elles sont toutes orientées : les bons arabes ou noirs (de plus en plus nombreux dans les téléfilms) contre les méchants blancs (de préférence blonds). C’est tout simplement de la caricature et cela me dégoute. D’autant que dans les pubs, c’est exactement la même chose.
    Je ne regarde que Cnews avec Zemmour, Goldanel, etc…..c’est beaucoup plus instructif et réel.

  12. Cà fait un bon moment que je ne regarde plus les films français : rien qu’au titre je sais ce que je vais voir… et comment çà finira : souvent en queue de poisson !
    Et encore moins les téléfilms français où tout est moche : les acteurs, pas de diction, il faut deviner ce qu’ils disent…, les éclairages blafards, les décors de mauvais goût, les fringues sortis du dernier fourre-tout du coin…
    Alors que le moindre téléfilm américain, (même s’ils sont aussi cons que nous en ethno masochisme), déjà rien qu’aux éclairages on a envie d’entrer dans le film : magnifiques, faisant rêver, aussi en intérieur qu’en extérieur et surtout de nuit : des merveilles !
    Les acteurs y sont soignés, bien habillés, de bons dialogues avec bonne diction (rares sont les voix qu’on ne comprend pas).

  13. rien à rajouter, complètement hors sol….mais bien dans la ligne autorisée « fermement »

  14. on en remet une couche ce soir sur le petit écran.: une reprise des misérables….je vais peut être regarder la télé (ça fait longtemps)…..surprise ! le rôle de l’inspecteur Javert est tenu par un black !…bon alors ce sera arte replay again.
    le rôle de vercingétorix au cinéma ne va pas tarder à échoir à un noir…
    jésus était noir, tous les dieux aussi….adieu ma civilisation, il ne reste plus beaucoup de bougies à souffler…

  15. «  » on a touché le fond de la télévision. » »…..mdr….vous avez encore la TV ??? faut pas se plaindre alors !

  16. Il y a bien longtemps que je ne regarde plus les séries et téléfilms français qui ne me conviennent pas que ce soit les scénarios ou les acteurs comme par exemple « corinne a poils ». Quand à mimie maty…………Et puis tous ces gauchos me gavent!

    Je regarde pour me distraire en ce temps de covid des séries britanniques contemporaines ou historiques.
    Parfois je dérive sur les séries américaines assez anciennes parce que pour les plus récentes, j’ai l’impression de voir des pubs……..

  17. Pour ne plus faire de rèves affreux,ne jamais regarder de feuilleton à la TV,regarder que des vieux films bien de chez nous avec des Bebel,Delon,Lino,Gabin,Bardo,ect..

  18. .. ah ben, tant qu’il y aura des gabonnés qui payeront pour voir france 3, ça ira.

Les commentaires sont fermés.