Télé de merde et journaleux allant avec

TchoJournalistesED.jpgTÉLÉ DE MERDE ET JOURNALEUX ALLANT AVEC

Aujourd’hui, sur je ne sais plus quelle chaîne, un journaleux souhaite un joyeux Noël, quand même, aux téléspectateurs, et ajoute que bien sûr on pense à ceux qui sont à l’hôpital, les soignants et les malades graves du covid.

Nos blessés militaires revenant d’une OPEX avec un souvenir dans leur chair, nos policiers blessés par les racailles, les malades du cancer, de la sclérose en plaques, de toutes sortes d’autres maladies, les infirmes à vie suite aux attentats, ceux-là il n’y pense pas, le journaleux ! Il fait son travail d’idiot servile. Pas une parole non plus pour tous ceux qui restent blessés dans leur cœur par la perte d’un être cher massacré par les djihadistes à Charlie-Hebdo, au Bataclan, à Nice et dans des dizaines d’autres endroits de notre chère France. Il ne risque pas de citer tous ceux pour qui la vie s’est ralentie, altérée, révélée sans avenir après la première, la seconde ou la troisième injection de ce qui nous est présenté comme un vaccin et qui a déjà fait tant de mal dans le monde entier.

Il ne fait que répéter bêtement sa courte leçon d’idiot utile, sans faire de journalisme d’investigation, sans vérifier ses sources, sans comparer avec d’autres informations. On dirait qu’il ne sait rien dire d’autre que de parler du covid, comme la plupart de ses collègues depuis si longtemps, maintenant deux longues années. Voici une espèce de perroquet ânonnant toujours les mêmes sottises sans jamais se lasser ni se remettre en question. Il en est que ça fatiguerait de répéter ainsi toujours les mêmes choses, les mêmes arguments sur le même sujet. Il en est qui se poseraient des questions, qui chercheraient… Mais celui-là semble content de sa prestation, très sûr de lui et même plutôt satisfait. Il faut dire que la place doit être bonne, avec tous ses avantages et cette notoriété de façade si agréable à l’ego.

Au tribunal de Nuremberg, un nazi a été condamné non pas pour des actes personnels ayant directement entraîné la mort d’autrui, mais uniquement pour avoir été le patron d’un journal du régime ayant diffusé des horreurs pendant toute la durée du nazisme. Il fut aussi le seul qu’on dût traîner de force jusqu’à la corde. Les journaleux d’aujourd’hui, aussi ignares soient-ils de l’Histoire, feraient bien d’y penser quelquefois. Seuls les idiots croient que l’Histoire ne se répète pas. Il suffit de l’étudier pour voir mille fois qu’elle se répète. Et si l’on s’obstine à l’ignorer malgré tous les avertissements qu’elle nous donne, malgré les leçons de l’actualité, des événements récents, des exemples tragiques, elle revient encore plus en force, têtue, obstinée, comme vexée qu’on ne l’écoute pas.

Par exemple la situation du Liban, ce pays chrétien ayant accueilli des « Palestiniens » musulmans par charité chrétienne et qui en a gagné vingt ans de guerre civile, la ruine de l’État, une situation toujours précaire à ses frontières et des conflits sans fin se perpétuant sur fond de misère, de corruption, d’insécurité et d’attentats. Elle es bien loin, la « Suisse du Moyen-Orient » dont on parlait au temps de ma jeunesse. Si la France échappe à cet exemple tragique, ce qui n’est pas sûr, que les journaleux pensent à ce sinistre nazi de média dont la fin minable est un avertissement pour tous ceux qui l’imitent aujourd’hui encore, et ils sont nombreux. Un homme averti en vaut deux, dit le dicton. Ceux-là ne valent même pas la moitié d’un. Ils devraient se méfier, apprendre l’Histoire et revoir leurs calculs !

Daniel Pollett

image_pdfimage_print
31
1

9 Commentaires

  1. c’est bien vrai, ça, médias et journaleux de merde! Une remarque : hors le service public (qu’il faudra supprimer), les médias écrits, parlés, télévisuels appartiennent aux financiers du CAC 40 et d’ailleurs . Pour qui roulent-ils? Tenez, pour qui roule le surpuissant groupe de médias possédé par Bolloré dont la fortune personnelle est passé de 4,3 milliards de dollars à 5,8 milliards durant « la crise sanitaire » (Forbès)? Pour qui roulent ceux que ce groupe met « à la une » de ses chaînes?

    • qui tiends les mediats,tiends le peuple,9 milliardaires,n’ayant rien a voir avec les mediats,ont rachetes,tout les mediats TV ET LA PRESSE,en plus l’etat subventionne chaque annee ses mediats,l’etat tiends ainsi toute la presse,ils invitent que les politiquements correcte,comme actuellement les medecins du big pharma,mais aucun docteur anti vaccin et anti pass,lavage de cerveau pour vous faire vacciner,24/24,tout les morts du au vaccin sont interdits dans les mediats,toute les manifestations,tout les samedi, anti vaccin et anti pass,sont interdite dans les mediats par l’elysee,les francais sont devenus un peuple de moutons,ils elisent ceux qui les detruisent

      • cessez de ressasser des erreurs, une journaliste à révélé sur LCI que macron aurait été élu avec 12/100 des voix
        Jeter l’opprobre sur les autres ne grandi pas

  2. Je n’ai plus la télévision depuis 2012 lorsque mon ancien téléviseur est tombé en panne. Je fais une économie de 150 € de redevance par an (2 jours de salaire pour moi). J’ai plus de place, mon intérieur n’est pas dénaturé par cette machine horripilante qui prend la poussière. Moins nous serons nombreux à regarder la propagande, préférant l’échange sur les réseaux sociaux et forums, internet étant un moyen de restaurer la démocratie, plus nous aurons de chance de sortir de ce bourbier.

  3. le bolchevisme , à l’origine de tout est toujours passé sous silence.
    Pourtant autrement effroyable avec sa nocivité intrinsèque d’où est issu le socialisme hitlérien mériterait tout autant l’effroi.
    D’autant plus que la situation actuelle évoque plus le bolchevisme que l’hitlerisme.
    Le bolchevique était près à exterminer sa propre population, comme les révolutionnaires qui revendiquaient le populicide.
    Voilà de quoi changer d’image d’Épinal, d’autant plus que Nazi était à l’époque un diminutif affectueux 😁, comme coco en France.

  4. Les médias sont arrosés de juteuses et abondantes subventions par les gouvernements en place.
    Demain si un ou une patriote accède à la fonction suprême tous ces guignols retourneront leur veste rien que pour bouffer au râtelier!

  5. il est vrai qu’il y a une clique pléthorique des journaleux des merdias mainstream qui mériteraient d’être pendus haut et court. ils sont en général bien payés, surtout les chefs de rédaction ce qui explique leur suivisme de la bien-pensance !

Les commentaires sont fermés.