Témoignage d'un syndicaliste laïque après la mort de Pierre Boussel

Après la mort de Pierre LAMBERT (de son vrai nom BOUSSEL), je voudrais témoigner à travers le prisme des convictions laïques qui lui sont parfois attribuées. J’ai personnellement commencé à militer dans divers syndicats de la CGT dans les années quatre-vingt. Le mot laicité y est souvent prononcé. Rarement il est mis en pratique au sein de l’appareil. Il est vrai qu’un prêtre-ouvrier la commandait quand j’y étais adhérent . Et l’islam a pris beaucoup d’importance à la fin du siècle dernier au sein des syndicats « de base ». Il y a faussé et perverti tous les voeux laïques qui pouvaient y voir le jour. Devant ces dérives, antilaïques mais aussi politiques -mais c’est un autre débat- j’ai rejoint la deuxième CGT, soit la CGT-FORCE OUVRIERE. Il faut savoir qu’au sein de FO il ya d’autres structures, politiques et para-politiques, à savoir notamment LO, le PT et le GO (Grand-Orient). Il y aurait beaucoup à dire sur l’attitude de certains camarades, prisonniers de leurs alliances politiques et sectaires. Si l’historique concède à FO un semblant de laïcité, souvent réel toutefois, la vérité m’oblige à d’autres constatations plus cyniques. Antichristianisme ne veut pas dire ipso facto laïcisme! Il ne faut pas s’imaginer que les actions antilaïques menées par un certain nombre de musulmans soient bien vues comme telles par certains responsables FO. Ici comme ailleurs, quelque prudence, guidée par l’ignorance et la crainte, font que le mot islam est de moins en moins prononcé et que l’anticlaricalisme concerne toujours les curés mais peu les mollahs! Comme si FO payait le denier du culte aux nouveaux sectateurs… Je me souviens d’avoir été traité de « grand laïque » par un haut responsable par ailleurs sectaire du GO, avec toute l’ironie du monde. J’étais en effet un laïque. C’était déjà trop! Blondel, athée notoire du GO semblait plus antichrétien que réellement athée et laïque. On le verra à l’oeuvre dans ses nouvelles hautes fonctions dans la libre-pensée. Et c’est là qu’intervient Pierre Lambert. Je l’ai rencontré plusieurs fois. Il faut reconnaître que ses convictions communistes forçaient l’admiration. Sur ce point, il ne m’a jamais paru fléchir! Il vouait à son organisation un culte sans égal, prêt à tout. Pour cela, il pouvait donc abandonner au passage quelques unes de ses anciennes convictions, réelles et supposées. Donc et dont la laïcité. Je ne reviendrais pas sur ses prises de position proislamiques dénoncées par quelques contradicteurs. Il en fut capable. Car seul « son » communisme comptait. C’était son seul but. Il faut comprendre cette attitude à l’aune de son militantisme acharné. Ni la Nation, ni la laïcité ne comptaient à ses yeux au regard de la victoire de son idéal politique! Je l’ai constaté et admis. Mais bien sûr ce ne fut pas mon idéal. Mais on pouvait cependant accepter son engagement fondamental sans le suivre sur tous ses tortueux chemins. L’entrisme tous azimuts fut aussi son slogan caché. Caché mais difficilement niable , de l’OCI au Parti des Travailleurs, témoins ses pseudo-courants qui ne sont que des sas. Les autres partis en font autant quand ils le peuvent. Quand j’étais au PCF, je me souviens du combat contre SOS-Racisme mené par le PC par certains hauts responsables de la place du colonel Fabien. C’était pour beaucoup de communistes synonyme d’AntiFrance! Ils avaient de plus encore en tête la guerre de l’Armée Rouge depuis 1979 (salués par le PCF) en Afghanistan contre les « barbus » rétrogrades qui feraient bientôt place aux Talibans… Lorsque le combat contre SOS-Racisme sembla perdu, la nouvelle consigne fut « faites de l’entrisme au sein de l’association et noyautez SOS ». Ce fut fait avec succès. Mais on peut se demander à présent qui triompha de l’autre. Pour moi ce fut l’association qui prit le pas sur le Parti.Sans partage. Et la position laïque du PCF depuis lors est devenu ambiguà« et même selon moi depuis peu proislamique! Voir les déclarations de Mme Buffet. Lutte Ouvrière, nom populairement admis pour ce parti communiste, a suivi le même chemin, moins l’entrisme. Eux font plutôt dans un « scoutisme » politique éloigné à la fois de la laïcité et du syndicalisme. C’est leur choix. Je connais moins la LCR, ses militants sont eux ouvertement islamistes par conviction. Ils semblent penser que l’islamiste est par définition révolutionnaire! C’est un dogme qu’on ne peut pas combattre par l’intelligence. Ils sont syndicalement à la CGT et à la CFDT car Force Ouvrière répugne idéologiquement à la Ligue, sans doute à la fois pour le caractère anti-PCF de la fondation de la CGT-FO en 1947 et son engagement laïque de base, donc non-islamiste! Cela m’amène à la CFDT, ma nouvelle confédération. Elle a beaucoup changé ces dernières années. Elle est devenue une organisation relativement non politique. Mais elle est gagnée elle aussi par la bienséance qui gagne notre nation. Une plus grande neutralité semble la guider chaque jour d’avantage mais elle aussi ne pourra pas faire l’économie d’un choix terrible à venir. Je ne pense pas qu’elle ait mis en place les garde-fous nécéssaires, tout comme FO. Les syndicalistes ne voient rien venir. Et le politiquement correct est confortable! Dans les premiers temps. Il suffit de connaître la Constitution de 58. Le mot « laIcité » y est écrit au début. Mais ce mot ne veut rien dire de précis . La Constitution est valable dans tous les départements de France? Oui. Mais il signifie quoi? Il signifie la séparation des Eglises et de l’Etat à Paris comme à Marseille! Mais ailleurs d’autres dispositions, celles-là concordataires, comme à Strasbourg ainsi qu’à Metz. Et à Cayenne et à Mayotte? Difficle de trouver un citoyen pouvant savoir ce que la laïcité y signifie et sur quels textes elle repose… Tous les partis et organisations font encore et toujours semblant d’ignorer ce « détail » constititutionnel! Le président Chirac ne voulait pas en entendre parler et l’actuel, Nicolas Sarkozy, est bien uitile pour tous ceux qui veulent aujourd’hui se drapper dans une nouvelle dignité « laïque » en contestant les dires du chef de l’Etat à propos d’un éventuel toilettage de la loi de 1905. Mais ils ont tous peur, de Chevènement à Rocard et de Debré à Alliot-Marie des nouveaux maîtres islamistes, guidés par des puissances théocratiques armées de dollars et de dogmatisme! L’actuel occupant de l’Elysée en a aussi peur qu’eux mais c’est lui qui devra prendre les décisions antilaïques qu’il semble envisager! Il ignore qu’il ne s’accorde -et nous accorde à mon sens- qu’un court répit. Voir les avatars des gouvernements d’Afrique du Nord. Qui se souvient des propos vraiment laïques de l’ancien grand Mufti de Marseille (et de ses amis) écarté par Chevènement comme par Sarkozy du grand Centre National du Culte? Eux parlaient sans ambages de la « sphère privée » que devait être la religion , et même d’un Islam Réformé! Les Frères Musulmans ont pris héals leur place, aidés par les ministres de l’Intérieur précités. En définitive, et en y réfléchissant attentivement, les « pesudo-laïques » que j’ai pu connaître ont plus fait pour la cause des religieux les plus aveuglés et les plus abrutis que ceux-ci mêmes! Et l’on peut remercier en conséquence Riposte Laïque d’exister pour prouver (mais sans doute un peu tard) que parmi les vrais laïques, les laïques de gauche ont mis du temps à comprendre! Pour ma part, le me contente maintenant d’être, comme on le dit chez les syndicalistes des trois grandes confédérations prolétaires, ainsi que chez les militants associatifs bienpensants, un laïcard !
Gérard Barettapiana

image_pdf
0
0