Témoignage exclusif : l’islam à la conquête du Salon du Livre

Publié le 19 mars 2018 - par - 21 commentaires - 1 752 vues
Share

Au Salon du Livre, Porte de Versailles, hier, dimanche matin, déjà une foule compacte se pressait. La Russie y étant l’invitée d’honneur cette année, je m’attendais à la voir mise en avant dès l’entrée. Que nenni, quelle ne fut pas ma surprise de voir à l’extérieur l’entrée du hall surmontée de deux affiches géantes annonçant les stands de l’émirat de Sharjah et de l’Arabie Saoudite !

J’avais en tête de visiter quelques éditeurs de littérature islamique dont j’avais déjà repéré les stands mais je n’imaginais pas à quel point les pétrodollars avaient facilité l’envahissement d’une immense partie du Salon du Livre.

Commençons par un stand d’une très importante organisation chiite internationale, agissant surtout autour de l’océan Indien et ayant pignon sur rue à Montréal, au nom gouleyant d’Ahl Ul-Bayt AS World Assembly :

https://www.livreparis.com/fr/Exposants/4094505/AHL-UL-BAYT-AS-WORLD-ASSEMBLY

Ces deux articles de l’excellent site canadien Poste de Veille nous éclairent sur l’idéologie de ce mouvement qui n’a rien à envier aux Frères Musulmans :

http://www.postedeveille.ca/2014/02/reponse-a-ali-sbeiti-et-hussein-hoballah.html

http://www.postedeveille.ca/2015/02/des-vaticans-islamiques.html

La « littérature » proposée par ce petit stand, entre autres ratiocinations coraniques communes aux savants barbus entorchonnés ou enturbannés, fait l’éloge du « révolutionnaire » Khomeini et offre aux femmes pudiques de nombreux conseils pour l’accomplissement de leur vie d’épouse soumise. Des textes enflammés fustigent le dévoilement en le traitant d’infâme ! Je fais remarquer avec véhémence au petit jeune homme iranien qui tient le stand à quel point je trouve ces écrits révoltants à l’heure où de nombreuses Iraniennes se battent pour réclamer le droit de ne plus porter le voile. Semblant s’ennuyer fermement car personne à part moi ne désirait s’intéresser à ces quelques publications, celui qui me dit être étudiant en sciences à Paris et à qui « on » avait demandé de tenir le stand, semblait découvrir, effaré, le contenu que je lui mettais sous les yeux et, semblait être ravi de discuter longuement avec une horrible islamo-critique ! Enfumage ou innocence… surréaliste en tout cas.

Comment cette organisation a-t-elle pu avoir l’autorisation d’exposer ?

Comment ces publications ont-elles pu être autorisées au Salon du livre ?

Quelques images des publications :

Ensuite direction les très renommées Editions Albouraq : https://www.livreparis.com/fr/Exposants/4115685/ALBOURAQ-EDITIONS

Albouraq présente de nombreuses publications apparemment très éclectiques dans les domaines de la spiritualité et de la philosophie, avec un prétendu penchant de bon aloi pour le soufisme. La fameuse Librairie de l’Orient, au quartier latin, tenue par la famille Mansour depuis des décennies, diffuse les Editions Albouraq, qui proposent aussi la  vente en ligne et dont il est fort intéressant de consulter le catalogue :

https://www.albouraq.fr/objets/catalogue.pdf

On y trouve bien sûr de nombreuses éditions du coran qui reste leur meilleure vente, qu’Allah akbar les bénisse, et des fleurons de la littérature du meilleur jus salafiste, tel Le Jardin des Vertueux, ou de la Vertu ( Riyad es-salihine), incontournable vade-mecum de tout vrai Musulman cherchant à s’imprégner des mœurs et comportements du beau modèle ; cette compilation de hadiths permet au dévot de savoir comment se vêtir, se laver, se torcher, commercer avec les femmes, les mécréants et les chiens en toute circonstance ; l’arriération de ce texte peut prêter à rire mais pose question quant à l’intégration de ses lecteurs à notre société. Mais le pire est dans son chapitre 234 qui s’intitule Le mérite de la Guerre Sainte, énumération de sourates et de hadiths faisant du djihad une obligation pour tout vrai croyant. Très bonne vente également pour Albouraq qui l’avait distribué dans les grandes surfaces au moment du Ramadan (voir article du Figaro note 1) il y a quelques années.  C’est long, fastidieux, grotesque, effarant mais il faut le lire car c’est éclairant :

https://islamhouse.com/fr/books/260970/

http://www.icm37.fr/uploads/1/3/4/2/13423470/lejardindesvertieux.pdf

https://francaisdefrance.wordpress.com/tag/le-jardin-des-vertueux/

Cependant, sans doute par prudence ou suite à quelques mises en garde, ce livre sulfureux n’était pas présenté sur le stand Albouraq du Salon du Livre… D’autres pourtant étaient en bonne place et ne valent guère mieux, tels La Citadelle du Musulman (voir note 2), Les Quarante Hadiths et toute l’œuvre de Al Ghazâli dont l’étiquette soufie est censée faire oublier que les références de l’auteur restent les mêmes, le coran, la sunna et les élucubrations des hadiths ; j’ai ouvert sur le stand Le Livre du Mariage de Al Ghazâli et lu quelques pages sur les bienfaits de la virginité, la nécessité et la béatitude pour l’homme musulman d’épouser une ou des vierges, sans parler des injonctions faites à l’épouse d’être obéissante et soumise ! Vous avez dit soufisme ? Interrogé sur ces pages scandaleuses, le vendeur d’Albouraq botta en touche en prétendant qu’ils étaient ouverts et proposaient toutes sortes de publications sans censure ! Ensuite, pour positiver, il me conseilla un livre à l’eau de rose sur l’amour dans le mariage en islam…

Sur les images  remarquera que Tarik Ramadan est également en bonne place sur le stand ainsi que les écrits d’un converti mouride, un certain Didier Hamoneau ou El Hajj Alioune M’Backé dont le titre phare est : « Les racines musulmanes de la France » ! A savourer…

Pour en finir avec Albouraq je vous conseille vivement cet article du Point d’octobre 2015 et surtout sa vidéo dans laquelle le responsable de la Librairie d’Orient Wissam Mansour nous explique doctement que le terme « guerre sainte » est chrétien et que le djihad représente un effort intérieur sur soi-même, du grand art ! Taqya pseudo intello avec barbe de trois jours branchée mode et assistante crinière au vent, ou l’islamisme germanopratin pour les nuls !
http://www.lepoint.fr/societe/coran-salafisme-et-soral-le-grand-bazar-des-librairies-islamiques-30-10-2015-1978008_23.php

Après avoir longuement détaillé les publications d’Albouraq sous l’œil un peu inquisiteur du pourvoyeur de conseils es amour musulman, je n’eus guère de mal à trouver les stands dédiés à l’Arabie Saoudite et aux Emirats Arabes Unis tant leur surface et leur volume étaient importants.

Ce n’était plus les 120 mètres carrés dont parlait Bernard Dick dans son article de 2013 (note 3), mais bien dix fois plus avec effets d’architecture islamiques, vidéos pédagogiques sur écrans géants, coins salons aux fauteuils confortables, salles de conférences ouvertes, hôtesses françaises (non voilées), luxueuses brochures, le tout dégoulinant d’une insolente prospérité. Au murs, pour une déco de bon goût, de grandes sourates du coran artistiquement calligraphiées, sur des sièges d’élégantes et très maquillées empaquetées devisant devant quelque boisson licite semblaient attendre le début d’une conférence littéraire en arabe, et ailleurs quelques barbus en costume trois pièces avalaient des pâtisseries au miel en devisant… sans femmes… A part ces indigènes, trois ou quatre curieux, dont je faisais partie, erraient dans ces somptueuses coquilles vides, semblant se demander le sens de cet étalage luxueux où la place du livre était si infime qu’il fallait vraiment les chercher sur quelques étagères !

Mais c’est alors que m’adressant à une hôtesse du stand de Sharjah, j’appris que cette cité-émirat située à dix km au nord de Dubaï, serait la Capitale Mondiale du livre en 2019 ! En effet Sharjah, grande zone franche et paradis fiscal, se consacre à l’impression, l’édition internationale et se veut à la pointe du développement de la lecture et de la culture, et cela malgré une réputation de rigorisme islamique parmi les plus marqués de la région (même les touristes dans les grands hôtels sont interdits d’alcool ! Oui, oui, il y a du tourisme là-bas…) On ne remerciera jamais assez l’UNESCO pour ce titre et on n’oubliera pas que Conakry avait aussi été Capitale Mondiale du livre en 2017… J’appris aussi que les Editions Gallimard ont signé un accord avec des éditions Kalimat de Sharjah  afin d’éditer des livres jeunesse arabes traduits en français et que d’autre part des livres de sa collection jeunesse seraient traduits et édités en arabe : Les trois Petits Cochons auront-ils leur chance de voyager aux Emirats ? Le baiser du beau prince à Blanche Neige endormie aura-t-il son visa ?

On n’oubliera pas le Qatar qui était bien sûr invité et présentait si peu de livres que… bon, soyons charitables avec un partenaire tant chéri par nos politiques :

Pour finir cet étonnant voyage au pays des pétroliers-chameliers-éditeurs, je vous offre ces photos de femmes entièrement voilées par un horrible masque rigide (voir note 4) à la mode de là-bas, et acceptées à Paris au salon du Livre. En effet elles faisaient découvrir aux curieux la pratique du  tressage de galons, sorte de passementerie, et celle du décor des mains au henné,  toutes de noir vêtues, des pieds à la tête.

La jeune femme qui prêtait ses mains semblait ravie et sans doute charmée par la tenue si folklorique de l’emburkanée, c’était certainement cela le plus insupportable, pire que les organisateurs du Salon vendus aux pétro-monarchies, l’image de l’hébétude face au cheval de Troie.

Danielle Moulins

note 1 : http://www.lefigaro.fr/vox/religion/2014/07/29/31004-20140729ARTFIG00251-islam-ce-que-revelent-les-livres-pronant-le-djihad-en-supermarche.php

note 2 : Parmi les deux livres présentés, le grand classique La Citadelle du Musulman de Ibn Wahf al-Qathaani, édité par le ministère des Affaires Islamiques du royaume d’Arabie Saoudite, et présenté par des étudiants de l’Université Islamique de Médine, soit l’institution la plus extrémiste de l’islamisme.

A la page 18, une définition du Martyr [Shahîd] est conforme à l’islam traditionnel.

Les musulmans, pour tromper les Occidentaux, affirment souvent que le djihad est seulement défensif. Ce passage, en affirmant que la défense de l’islam n’est pas la seule raison de son déclenchement car il faut avant tout que la « parole d’Allah soit la plus haute » (que les autres religions) illustre bien le projet suprématiste de l’islamisme.

Page 72 on lit également un passage aux accents offensifs :

http://www.prechi-precha.fr/la-mosquee-salafiste-de-nogent-le-rotrou-enseigne-le-martyre-au-combat/

https://ripostelaique.com/mosquee-de-montelimar-moderee-ou-vraiment-radicale.html

https://www.albouraq.fr/index.php?page=livre.html&idlivre=31

https://www.facebook.com/LesJardinsDesVertueuxNisvet

note 3 : https://ripostelaique.com/paris-quand-le-salon-du-livre-abrite-les-proselytes-de-lislam-wahhabite.html

Note 4 : http://www.guichetdusavoir.org/viewtopic.php?t=22581

Sorte de burka qui enserre le front, écrase le nez et immobilise la mâchoire, ainsi que l’on peut le voir sur cette photographie :

Quelques liens et compléments d’information supplémentaires :

L’Ahlul Bayt World Assembly (ABWA) est la principale organisation de nature religieuse qui relie les différentes communautés de chiites duodécimains du monde. Sa mission trouve un écho particulier dans l’océan Indien avec des communautés nombreuses

http://www.lefigaro.fr/livres/2017/06/27/03005-20170627ARTFIG00303-emirats-arabes-unis-sharjah-nommee-capitale-mondiale-du-livre-en-2019.php

https://emirates4yu.com/connaitre-zone-franche-dhamriyah-aux-emirats/

https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=https://publishingperspectives.com/2017/03/gallimard-kalimat-publishing-collaboration/&prev=search

https://www.livreparis.com/zoom-sur/sharjah-ville-invitee-speciale/sharjah-ville-de-l-edition/

En Arabie Saoudite le prince Bin Salman met la démultipliée pour les exécutions capitales :

https://www.dreuz.info/2018/03/18/arabie-saoudite-record-dexecutions-capitales-et-de-cruaute-sous-la-ferule-de-mohammed-bin-salman-mbs/

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
josyane

un seul mot, pays de merde voilà ce qu’est devenu notre beau pays

Dorylée

Si les Parisiens ont froid, ils savent maintenant où trouver de quoi brûler dans leurs cheminées, toutes ces publications n’étant bonne qu’à ça.

André Léo

Pas grand chose de neuf dans tout çà! L’islam reste l’islam.
Au moins a-t-on appris que le président Macron a visité les stands d’éditions arabes, alors qu’il a « boycotté » farouchement le stand de la Russie, cet immense pays, si proche de la France et qui compte tant d’illustres auteurs.
La présomption d’innocence qui vaut pour les malfrats, pris le couteau sanglant entre les mains, ne vaut pas pour V.Poutine.
Aucune preuve, aucune, qui pourrait indiquer que le Président de la Russie aurait commandité cet absurde empoisonnement. Alors coupable!
Littérature et politicaillerie ne font pas bon ménage!

Mickdan

Quel cauchemar ce pays !!

dufaitrez

A l’heure où 100 « malheureux intellos Français » lancent une diatribe/pétition contre le « séparatisme islamique » ? Quelle soufflet !
Le cultureux Macron ignore la littérature Russe, promeut l’islam (non ses auteurs, inexistants, mais leurs prosélytes..)
« La Religion du Livre » ??? Salon approprié !

Tabalo

Quand on ne sait pas lire comment peut-on juger des choses qui se passent autour de soi? Croire autrui est subjectif puisque cela passe par le filtre de l’approche faite par l’autre C’est toujpurs dangereux! et difficilement objectif

patphil

je comprend pourquoi le président macron n’a pas eu le loisir de s’arrêter au stand de la littérature russe, il avait trop à faire avec les publications islamistes!

CLV

Qu’elle horreur, c’est inacceptable de voir ces chameliers, musulmans et autres destructeurs de l’humanité de pouvoir exposer leurs torchons de bouquins dans notre monde. Indéniablement les politiques, le gouvernement actuel sont les véritables islamo-collabos de notre époque, ceux la même qui ont les gênes, L’ADN des collabos nazis de 39/45. Honte et dégout de ces pourritures de traitres.

JILL

Le livre,c’est un domaine dans lequel les islamiques ont du mal à s’imposer,car peu d’entre eux savent écrire .Heureusement,les écrivains collabos viennent à la rescousse pour nous expliquer tous les bienfaits de la religion de paix,d’amour et de tolérance .

Ksroll

Ils ne savent pas lire non plus .Le danger ce sont les Imams qui font boulot pour eux et les endoctrinent davantage.

abdoulkadir

Quasiment tout le monde apprend a lire l’arabe pour pouvoir lire le coran. Alors dire qu’il ne savent pas lire c’est faux

jan le Connaisant

Quelle horreur !
l’islam n’a aucune culture !. Ces arabo musul n’ont aucune culture ! Il n’ont fait que piller, voler chez les autres peuples, qu’ls ont envahis et soumis, pour se donner un semblant de civilisation !
En fait, il n’ont qu’une idéologie, une mentalité de pilleurs, de suceurs !!

Respectvaleurs

Macrotte se prosterne devant la logorrhée islamique et ignore la grande littérature russe : j’crois qu’ c’est clair!

Anne Lauwaert

À quelque chose malheur est bon : tous les visiteurs ont pu voir cette propagande et cela devrait les braquer encore plus contre le monde islamique – et – plus les non-musulmans s’informent sur l’islam, plus ils seront contre (c’est mon cas) – et – plus les musulmans apprendront à lire, plus ils auront accès à d’autres livres et le jour ou ils se mettront à lire d’autres livres c’en sera fini avec l’islam. ça va pas vite mais ça va… Nos zélites devraient lire la propagande islamique.

Abdoulkadir

Vous savez il y beaucoup de musulmans qui lisent des livres autre que ceux concernant l’islam et ils n’ont pas apostasier pour autant

Danielle Moulins

Dans ce cas vous n’aurez aucune peine à vous procurer un livre de grammaire et de conjugaison car il y a deux fautes dans votre courte réponse! Bon, je titille ! Mais sur le fond votre remarque enfonce des portes ouvertes car il est évident que beaucoup d’islamistes radicaux se sont plongés dans la culture française pour mieux affûter leur taqya…

Marcel

La France et l’Europe vendue aux Emirats (Arabie Saoudire ,Qatar,etc) nos politiciens lâches et traîtres corrompus laissent l’Europe s’islamiser en grand partie grâce aux petro dollars

Patrick Granville

Pauvre France. Tu as laissé l’occupant nazi faire un autodafé de ta culture. La voilà substituer à celle de l’islam conquérant triomphant régnant. Comme ton réveil sera rude et brutal à moins que ton niveau d’inconscience fera que tu ne te réveilla jamais.

JILL

Les nazis ? Non …nombre d’entre eux et non des moindres étaient francophiles et admirateurs de notre culture .Pendant l’Occupation,la création artistique fût très active .

BobbyFR94

Le FRIC des pays de MERDE du Golfe achète TOUT !

Ces mêmes ultra-riches arabo-muzzs qui ont prêté 355 MILLIARDS d’euros à la BCE afin qu’elle puisse boucler son budget, c’était fin décembre 2017 !

En tout, plus de 600 MILLIARDS d’euros prêtés à la BCE.

On peut remercier Jean-Pierre CHEVALLIER, économiste indépendant, qui a découvert cette information, voir son blog :
http://chevallier.biz/2018/01/e-crash-complements-reflexions-et-reconquete-de-l%E2%80%99europe-par-les-musulmans/

Et la MUSELIERE des femmes, ça ne semble pas déranger quelqu’un, ni même les éventuels journalistes sur place ?

On appréciera aussi la TAQQIYA -pitoyable- que les CONNARDS ont montré devant l’auteur de cet article…

Merci Danielle pour ce compte-rendu-là…

France-org

Tant que nous serons leurs débiteurs et tributaires de ce satané pétrole, nous nous en sortirons pas. C’est impossible, les contraintes par le fric sont trop fortes. Nous sommes trop dépendants de ces gens là. Il suffirait de s’en affranchir pour renverser la vapeur et dicter notre volonté. L’Europe se couche pour les mêmes raisons. Il faut donc renverser la tendance ,changer de fournisseurs , écraser Bruxelles , revenir aux frontières et à notre souveraineté ,rembourser les dettes qui sont dues ( pas toutes ) et reconstruire une Europe des cons fédéraux ……….Fastoche