Bengladesh : Chaque otage devait réciter un extrait du Coran…

Publié le 5 juillet 2016 - par - 1 commentaire - 964 vues
Share

IslamIslamAvoir raison est une piètre consolation devant tant de cercueils. Publié le 12 avril 2015

Petits rappels :

Introduction à l’Art de la guerre
Article Trois Des propositions de la victoire et de la défaite
3.1. Sun Tzu dit : Voici quelques maximes dont vous devez être pénétré avant que de vouloir forcer des villes ou gagner des batailles.
…/…
Connais ton ennemi et connais-toi toi-même
3.30. Connais ton ennemi et connais-toi toi-même; eussiez-vous cent guerres à soutenir, cent fois vous serez victorieux. Si tu ignores ton ennemi et que tu te connais toi-même, tes chances de perdre et de gagner seront égales.

Si tu ignores à la fois ton ennemi et toi-même, tu ne compteras tes combats que par tes défaites.

De l’inutilité de vouloir réinventer ce que de grands anciens ont déjà conceptualisé.

Donc nous avons d’une part :
SUN TZU qui nous propose de façon appuyée de connaitre nos ennemis.

Nous avons d’autre part :
http://ripostelaique.com/si-vous-voyagez-a-letranger-apprenez-une-sourate-du-coran-par-coeur.html

Pour arriver ici :
Lors de la prise d’otage qui a coûté la vie à 20 personnes le 2 juillet à Dacca au Bangladesh, les terroristes se seraient livrés à des actes de torture sur leurs otages occidentaux. Les liens entre ces terroristes et l’Etat Islamique restent flous.

«Les assaillants ne se sont pas comportés brutalement avec les Bangladais, ils leur ont donné à manger. Ils testaient la religion de chacun en leur demandant de réciter un extrait du Coran. Ceux qui pouvaient citer un verset ou deux étaient épargnés. Les autres étaient torturés», a confié l’un des survivants au Daily Star.
Au total, 26 personnes, dont 20 civils et six terroristes, sont mortes dans cette prise d’otages dans un restaurant de Dacca qui s’est soldée par un assaut des forces de l’ordre. Parmi les victimes, on compte neuf Italiens, sept Japonais, un Américain et une Indienne. L’attaque a été rapidement revendiquée par l’Etat islamique (EI) via l’agence de presse Amaq.
https://francais.rt.com/international/23193-prise-dotage-bengladesh–captifs

Avoir raison est une piètre consolation devant tant de cercueils ; alors que connaissant les risques il aurait été si facile d’imprimer son assurance vie contre l’Islam. Il suffit d’une imprimante et d’une connexion à internet.

Oh, j’entends ceux s’entre vous qui murmurent : « Mais jamais cela ne pourra arriver en France ! »
Sauf que les voiles grillagés sont arrivés d’Afghanistan au 9-3
Sauf que la même barbarie frappe aveuglément civils et policiers à leur domicile.
Sauf qu’à avoir raison trop tôt, personne n’écoute !

Pourtant êtes-vous prêt à payer pour assurer votre maison ; prêt à payer pour assurer votre voiture ; prêt à payer pour assurer vos enfants.
http://islammedia.free.fr/Pages/coran/coran_francais_arabe_phonetique.php?id=30
Mais, vous, par orgueil vous n’êtes pas prêt à imprimer sur un bout de papier votre assurance vie.

La guerre se gagne avec des soldats vivants, pas avec des martyrs morts.

Il faut renvoyer la Taqiya à l’expéditeur
https://fr.wikipedia.org/wiki/Taqiya

C’est le second article que je réalise sur ce thème et mon petit doigt me susurre à l’oreille que ce ne sera pas le dernier…

Carl Pincemin

Print Friendly, PDF & Email
Share

Une réponse à “Bengladesh : Chaque otage devait réciter un extrait du Coran…”

  1. exomil dit :

    A noter que le ministre de l’intérieur de l’Irak , suite à l’attentat qui a fait 213 morts a remis sa démission…
    En Egypte c’est le chef de la police qui avait été viré suite à l’attentat du musée…
    Mais en France Cazeneuve tient bon après les quelques 160 victimes de plusieurs attentats sous sa responsabilité. Toujours responsables jamais coupables chez les socialauds !!!!
    l’islam n’ a rien à voir avec l’islam et les socialauds n’ont rien à voir avec le France…

    Cerise sur le gateau : l’avocat de salam abseslam porte plainte « pour atteinte à la vie privée »contre l’homme qui a dévoilé les conditions les conditions d’existence du terroriste avec 4 cellules affectées pour lui seul dont une transformée en salle de musculation…

    Nous vivons dans un pays merveilleux où les assassins et criminels sont bichonnés et mieux défendus que les victimes !