Testostérone et Grand Remplacement

Publié le 8 septembre 2020 - par - 30 commentaires - 1 955 vues

 

Le taux de testostérone baisse de 1 % par an chez les hommes occidentaux. Et ceci depuis une trentaine d’années. C’est devenu un problème de santé publique. Le manque de testostérone chez l’homme augmente le risque d’obésité, de maladie cardiovasculaire et de stérilité. Au rythme de cette baisse, certains scientifiques prédisent une stérilité de la population européenne dans une trentaine d’années. Bizarrement, on n’en entend pas parler.

 Testostérone et virilité

La testostérone est l’hormone de la virilité. C’est l’hormone qui fait de l’homme, un homme. C’est elle, qui, in utero, provoque la différentiation sexuelle, puis, à l’adolescence, provoque la puberté. C’est, chez le vieux, la baisse de ce taux de testosterone qui provoque l’andropause, la retraite du mâle ! C’est l’hormone de la libido…

C’est aussi la testostérone qui détermine le comportement masculin : le tonus, la confiance en soi, la tendance au leadership, la compétitivité, et c’est l’excès de testostérone qui provoque la brutalité, l’agressivité, la rage, l’indifférence aux souffrances des autres et les comportements à risques.

 Le taux de testostérone contribue aussi à la santé du mâle. Un manque de cette hormone augmente le risque de dépression, favorise un comportement apathique, indifférent, mou. Un faible taux augmente le risque d’obésité, et l’obésité entraîne une baisse de la testostérone. Un cercle vicieux. C’est le phénomène du chat castré, en général gros et somnolant. La testostérone est secrétée par les testicules, tout cela est cohérent.

 Notre mode de vie en cause

Les scientifiques n’ont pas de certitude sur l’origine de ce désastre. Première cause incriminée : les pesticides. Il est vrai que leur utilisation a explosé ces 30 dernières années, et que ce sont des molécules dangereuses puisqu’elles tuent les ravageurs des cultures. On retrouve partout leurs résidus : dans l’eau potable, l’air, les aliments. Incriminés, également, certains plastiques. Mise en cause, aussi, notre mode de vie. Sédentaire, sans beaucoup d’activité physique. Entre la voiture, les ascenseurs, l’ordinateur et la télé, nous faisons beaucoup moins travailler nos muscles que ne faisaient nos parents. Les médecins ont prouvé que le sport fait remonter le taux de testostérone… 

 L’alimentation serait également en cause. Trop riche, et surtout trop riche en sucre…

Concernant le traitement pour une personne qui souffre d’un manque de testostérone, les médecins préconisent l’exercice physique, une complémentation en vitamines, surtout D, et en zinc. Et, pour les cas graves, une administration directe de l’hormone.

 Santé publique et sécurité publique

La baisse de la testostérone touche la totalité de la population masculine et de façon continue. Un phénomène aussi général ne peut qu’avoir des répercussions sociales, économiques, et politiques. La testostérone, hormone de l’agressivité, est aussi celle de l’attaque et de la défense. La survie d’un groupe est directement liée à sa capacité à se reproduire et à se défendre. Nous constatons, en France, comme dans le reste de l’Europe de l’Ouest, à la fois à une baisse de la natalité qui met en péril la survie de nos populations, et la disparition de la volonté de défense. Qui aurait imaginé que notre pays qui a bataillé sur tous les continents et sur toutes les mers serait envahi, colonisé comme il l’est aujourd’hui ? Nous avons déjà accueilli plus de 10 millions de colons en 30 ans et nous laissons entrer plus de 400 000 « migrants » par an. Alors qu’une large majorité y est opposée.

 Nos grands-pères auraient-ils supporté, comme nous le faisons, tous ces meurtres dans nos rues ? Comment est-il possible que des couteaux frappent nos anciens, nos femmes, nos filles, que le sang coule quotidiennement dans nos rues ? Comment expliquer qu’il n’y ait aucune réaction ? 

 Propagande ou manque de testostérone ?

Les Français sont, semble-t-il, indifférents face à leur disparition. Le Grand Remplacement n’est pas une théorie. C’est une réalité que nous vivons. Notre peuple vit un effondrement démographique (1,3 enfant par femme) et la population de notre patrie est remplacée par des colons, essentiellement africains. En même temps, cette population de remplacement se livre à des agressions physiques qui auraient été insupportables à nos anciens, mais que nous supportons. Pourquoi ? Pour ne pas être accusés de racisme ! La propagande gouvernementale nous répète, ad nauseam, depuis notre enfance que nous sommes coupables et racistes. Comment pouvons-nous nous laisser insulter de la sorte ? Comment se fait-il que les descendants des Francs acceptent une pareille soumission ? La propagande gauchiste qui est martelée à l’école, dans les médias, les universités est-elle assez puissante pour avoir obtenu ce résultat, ou notre stérilisation intellectuelle s’explique-t-elle, également, par ce problème de santé publique qu’est la baisse de la testostérone ? Poser la question du silence qui entoure ce problème majeur de santé publique ne contient-il pas la réponse ?

François Jay

Source : L’homme alpha serait-il en voie de disparition dans les pays de l’Occident ? Web.

 

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Soazig NEDELEC

..et des hommes blancs qui se prétendent femmes, à 65 ans, père et grand-père..
Vous me direz, il a déjà procréé..certes..mais quel exemple pour ses enfants..
une vieille tapette comme grand-père..

Olivia

Plusieurs facteurs sont évidemment à l’origine de ce désastre. Hormis la responsabilité des pesticides, il y a les perturbateurs endocriniens. Ils sont partout. Les femmes peuvent en être les vecteurs, au travers de la grossesse et de l’allaitement, en raison de l’emploi des produits de beauté qui en sont gavés. Par ailleurs, comment ne pas incriminer la pilule ? Dans l’eau, pourtant diluée, il est reconnu qu’elle a une forte incidence sur la sexualité des poissons… Enfin, la consommation de cannabis. Hier, un médecin, sur Bd Voltaire, faisait l’inventaire de tous les méfaits que l’on doit aux fameux “pétards”… Et le trafic de drogue enrichit l’ennemi (+ de 20 000 euros par jour pour un dealer). Le banlieusard vous dope et anéantit votre pouvoir de procréer… Gagnant/Gagnant pour lui.

meulien

malgre la propagande,”des vieux”resistent,pourtant ils n’en ont plus!

Phil93

pour ma part mes émissions de sperme ont diminué de moitié après un très fort traitement aux antibiotiques pour tenter de soigner une sinusite chronique que seule l’homéopathie a réussi à guérir définitivement depuis 35 ans (sic) !!!
la fameuse érection du matin est en rapport avec la testostérone que le corps fabrique à ce moment particulier.
la diminution et la disparition de cette érection est une alerte à l’andropause (avec les poils qui disparaissent , le gras qui s’accumule à la taille te aux fesses, et même …aux seins qui poussent !!! car le corps masculin fabrique alors des œstrogènes , les hormones femelle , à la place de la testostérone !)

BERNARD

Ce pourquoi on importe la testostérone en masse d’afrique sous forme brutale non raffinée .

Pierre-Louis Garnier

Prendre un comprimé de zinc par jour fait remonter le aux de testostérone et donne un peu la pèche. ça permet de ne pas être grippé. C’est un complément utilisé par le Raoult américain dans le traitement contre le covid.

Henri

Enfin un article intéressant sur RL, qui ne s’attaque ni aux flics, ni aux masques, ni à MLP (sujets à traiter obligatoirement et de façon négative par la plupart des contributeurs). Merci.

FD

Article intéressant, je veux apporter un complément sur la partie alimentaire, non seulement elle est trop sucré, (sucres cachés et carbohydrates) mais aujourd’hui on insiste fortement sur la réduction de la consommation de la viande/produits animalier ce qui est une grave erreur car on ne peut suppléer l’apport de protéines animales avec des végétaux (lectines et anti nutriments). La viande est un aliment essentiel contrairement à ce que les végans et autres écolos mal informés veulent faire croire, une alimentation pauvre en viande mène la plupart du temps a des déficiences de toutes sorte. Il est impossible d’obtenir toutes les vitamines et acides aminés sans produits animaliers. Aussi le cholestérol c’est une blague, Ancel Keys avait tort, allez voir les études et vous verrez

adrien

Vous écrivez pas mal de conneries….. “Carbohydrates”: en voilà un terme complètement dépassé qui ne veut plus rien dire du tout… CH2O=sucre, ou “oses” c’est tout. Les autres trucs sont des édulcorants.
Quant aux anti-nutriments, il est possible de les neutraliser en grande proportion par un trempage long, fermentation, cuisson… Quel rapport avec les protéines apportées par la viande vs les végétaux ??
Une alimentation sans viande aucune, peut mener au pire à une hypovitaminose B12 et un déficit en taurine. Et encore la B12 se trouve dans fruits de mer et poissons gras. Le autres acides aminés présents dans les viandes (protéinogènes ou pas) peuvent quant à eux se trouver dans les végétaux (lentilles, pois, fèves, etc!).

kounnar

Ben moi j’aurais aimé avoir un peu moins de testostérone : j’aurais perdu mes cheveux plus tard :-)

Suricate

C’est peut-être la raison de l’augmentation d’homos ?

Phil93

certainement pas. vous confondez les homos avec les “folles”.
le fait que la plupart des homos prennent soin de leur corps en faisant du sport ou de la musculation renforce la production de testostérone que produit le corps…

enoceram

Excellent article car il pose les bonnes questions et donne les bonnes réponses.

En parallèle à la baisse continue du taux de testostérone chez l’Homme occidental, il faut souligner aussi l’appauvrissement de son sperme. Et aux raisons évoquées dans l’article, il faut ajouter les hormones féminines, de plus en plus présentes dans l’alimentation et dans l’eau courante.

C’est clair que la baisse du taux de testostérone pourrait bien expliquer l’apathie incompréhensible, inédite dans l’Histoire, des hommes occidentaux.
Mais il y a encore une autre piste : le fluor, expérimenté dès les années 30 pour ses effets sédatifs sur les consciences, et désormais omni-présent lui aussi.

Grand Remplacement, mutations génétiques, vaccins, ce n’est plus le bulletin de vote qui va régler nos problèmes…

Phil93

un conseil : évitez le soja ! il y’en a partout maintenant et il est producteur d’œstrogène, l’hormone femelle…

adrien

Faux…. des études démontrent son innocuité.

Phil93

archi faux des études démontrent , photos à l’appui, que des filles de 3 ans consommant beaucoup de soja ont déjà des seins !
libre à vous de devenir impuissant mais cessez la désinformation chronique ! comme le lait de vache le soja fait vivre des centaines de milliers de personnes et cela devient un sujet tabou concernant tous les effets secondaires !!!!

fraxino

Et cette hormone explique aussi pourquoi, en moyenne, les hommes sont plus compétitifs (entreprise, politique), créatifs (les artistes), inventifs (sciences) que les femmes, en moyenne.

Les féministes nous disent que ces différences seraient la faute au machisme (souvent imaginaire) et au patriarcat (qui n’a plus court) dont les femmes seraient les pauvres victimes mentales. Ce qui est stupide. Mais la différence n’est que biologique.

Alors que les femmes lâchent un peu la grappe aux hommes avec leur féminisme d’oppression. Nous sommes différenciés donc naturellement inégaux. Les hommes n’ont pas à se sentir coupables de mieux réussir en moyenne. Nous faisons partie d’un même peuple, d’un même sang. Avoir des hommes épanouis qui leur sont dévoués va dans l’intérêt des femmes.

Francesco Jaja

Explication complémentaire. Il reste que le féminisme participe à la castration. Relire Zemmour le Premier sexe.

Phil93

les femmes qui font du culturisme à outrance et qui prennent de la testostérone pour augmenter leur musculature sont particulièrement… agressives !
Bref on reproche aux hommes d’être …des hommes !

Pseudo1

Oui, et la propagande ne reproche ça qu’aux hommes blancs.
L’idéologie féministe est ni plus ni moins une branche de l’idéologie mondialiste anti-Blancs, dans le but de détruire la civilisation occidentale, d’où que les “féministes” rampent devant les hommes qui ne sont pas Blancs comme le veulent les mondialistes.

Quant au cerveau, il est sexué avec les hormones.

Voici ce à qu’amène cette propagande débile et niant l’humain :
Transgenre : Baptiste, 8 ans, pourra être appelé Lilie à l’école d’Aubignan “https://www.fdesouche.com/2020/09/10/transgenre-baptiste-pourra-etre-appele-lilie-a-lecole-daubignan/”
Les parents sont des malades, la mère fait n’importe quoi de son enfant, s’en sert pour se rendre intéressante, quitte à en faire un déséquilibré !
La propagande normalise cette folie.

Pseudo1

La propagande normalise la maltraitance psychologique ou/et physique sur les enfants.

patphil

l’homme blanc est maudit mais la femme blanche revendiquée
et les gaulois continuent à s’abstenir d’aller voter

Royaliste

@ patphil

– La république est un régime d’eunuques.
– La royauté est un régime de couillus.

On s’en branle de tes élections !

Giséle Hartmann

Une belle réflexion ! Mais ,il y a un énorme hic ! combien le théoricien du grand remplacement a -t-il d’enfants?

zéphyrin

il n’est qu’a regarder qui nous dirige, quelle est la proportion de déficients “testostéroniques” dans la députation, les médias…l’observation se confond avec les études sur le sujet.

FCC Cercle Légitimiste de France

Le constat est bien établi quoiqu’ il manque un dernier détail: le responsable et ne le nommer ajoute au malheur! Alors nommons le responsable de cette calamité: la république qui l’ a sciemment provoqué. Pour en finir avec ce désastre, il faut d’ abord détruire la république: ce sera alors le début de la croisade de reconquête et elle sera victorieuse.

Chassignot

C’est ma conviction aussi. Vu la mollesse de nos gouvernants commençons par nous organiser localement. voir 3w.resistance-cohesion point orgue.

Lire Aussi