Tests, écoles fermées, masques, vaccins : 100 milliards gaspillés !

Coût financier de la stratégie antiCovid appliquée aux enfants et adolescents en France – Episode 2

Gibraltar (34000 habitants)

Dans ce micro-état, la vaccination de la totalité de la population a été suivie d’une multiplication par 4 des contaminations et par 19 de la mortalité (de 5 à 95).

Les Seychelles

sont un petit pays d’environ 100000 habitants dont la ressource principale est le tourisme. Elles avaient été relativement épargnées par l’épidémie et ne comptaient, après 9 mois d’épidémie, que 502 cas confirmés et un décès. La vaccination a commencé début janvier 2021 et après l’injection de près de 140.000 doses, le taux de couverture vaccinal global dépasse les 70% et approche les 90% chez les adultes.

Mais 6 mois après le début de la vaccination, le bilan est passé à 12466 cas confirmés (+2500%) et 42 morts (+4100%) et le nombre de nouvelles contaminations hebdomadaires reste deux fois plus élevé qu’avant vaccination. Et les Seychelles ont depuis la vaccination subi leur premier confinement.

Une poussée post vaccinale comparable a été observée sur l’ile de Man ou le nombre de cas a presque quadruplé dans les semaines qui ont suivi la vaccination

Et de pareilles évolutions post vaccinales catastrophiques ont touché plus de trente pays .

L’exemple très inquiétant de la Grande-Bretagne

Ce pays est partout cité comme exemple de l’efficacité de la vaccination par les médias et son gouvernement qui n’évoque jamais ni l’hécatombe post vaccinale précoce qui a suivi les vaccinations, ni les résultats globaux attestés par l’OMS et très peu la reprise actuelle de l’épidémie que la vaccination devait empêcher.

Examinons les faits, les chiffres officiels de l’OMS.

La Grande-Bretagne est le champion européen de la vaccination. La campagne de vaccination a commencé le 8 décembre 2020 et a touché plus de 62% de la population. Mais, un mois après la vaccination, les mois de janvier et février 2021 ont établi les records de mortalité mensuelle totalisant à eux seuls près du quart de la mortalité britannique attribuée au Covid depuis le début de l’épidémie.

Après cette hécatombe post vaccinale, les responsables de la vaccination et le gouvernement anglais se sont flattés du faible taux de contamination qui a suivi en même temps que l’épidémie régressait également en Europe (-85% depuis avril 2021) dans les pays vaccinés, comme dans les pays très peu vaccinés.

Mais depuis mai 2021, malgré son taux record de vaccinés, une augmentation des contaminations journalières (+ 300%) est observée en Grande Bretagne prouvant qu’un très haut taux de couverture vaccinale ne protège pas la population de la reprise de l’épidémie .

Le 17 juin 2021 la Grande-Bretagne très vaccinée comptait plus de 10.000 nouvelles contaminations quotidiennes, soit quatre fois plus qu’en France (deux fois moins vaccinée) démontrant que l’espoir d’une immunité de groupe avec les pseudos vaccins actuels est une illusion.

De même, l’espoir d’éviter une nouvelle vague par la vaccination est illusoire car la recrudescence récente de l’épidémie en Grande Bretagne montre l’inefficacité du vaccin actuel contre le nouveau variant, comme cela est habituel avec la vaccination antigrippale.

Les vrais vaccins efficaces (diphtérie, poliomyélite…), protègent totalement les vaccinés et empêchent la transmission de la maladie. Ce n’est pas le cas des pseudo vaccins anticovid actuels. Alors pourquoi cette propagande mensongère pour la vaccination des adolescents qui coûterait environ 160 millions € (en plus des 5,2 milliards prévus) aux finances publiques et tant de drames pour les adolescents ?

Heureusement, l’épidémie disparaît de France depuis avril, bien avant qu’un hypothétique effet de la vaccination puisse l’expliquer

Alors pourquoi prendre le risque de vacciner les adolescents, alors que cette vaccination ne peut leur apporter aucun bénéfice personnel, et que les résultats cliniques dans les pays les plus vaccinés sont très inquiétants (en particulier problème des myocardites) ?

35 milliards € gaspillés pour les tests, plus de 15 milliards € par la fermeture des écoles, 30 milliards € pour les masques, plus de 5 milliards € pour les pseudos vaccins, plus de 100 milliards € pour les confinements : le « quoiqu’il en coûte » des mesures sans justifications scientifiques menace directement l’avenir économique de la nation.

Il est temps que la gabegie de la folie Corona s’arrête et qu’une stratégie respectueuse des faits scientifiques du monde réel et des médecins de terrain soit adoptée pour permettre à l’économie de redémarrer normalement.

Gérard Delépine

http://www.economiematin.fr/news-strategie-adolescent-covid-finance-deux

image_pdfimage_print

27 Commentaires

  1.  » Il est temps que la gabegie de la folie Corona s’arrête et qu’une stratégie respectueuse des faits scientifiques du monde réel et des médecins de terrain soit adoptée  »
    ####
    En commençant par suivre le consensus scientifique exprimé dans les grandes revues scientifiques au lieu de suivre les Delépine et autres scientifiques dévoyés.
    Vive la vaccination qui nous sort de cette crise !

    • Le consensus scientifique ! Vous faites allusion à l’étude bidonnée du Lancet , cette revue si prestigieuse.

      • Qui eux ont reconnu leur erreur de publication. Je doute que les delelpines fassent de meme un jour. Ceci dit ce serait bien trop long…

    • C’est vrai que tout va très bien madame la Marquise, pour une maladie qui a entraîné une hausse du taux de mortalité générale de 3% chez les + de 65 ans en 2020 (et rien chez les -65 ans), et encore, en soignant mal les gens – là où on les a mieux soignés, Allemagne par ex, pas vraiment de hausse de mortalité – il fallait dépenser ces sommes folles, nous sommes tellement riches ; et il fallait casser des pans entiers de l’économie, cette dernière est tellement florissante, n’est-ce pas.

      Qu’est-ce qu’il ne faut pas lire…

      • Je ne vois pas où j’aurais dit que tout allait bien.
        Le gouvernement gère tout très mal et les complotistes anti-vaccins pensent tout très mal.

        • Penser mal c’est penser différemment de vous?
          Vous devriez partir habiter en Corée du nord : vous y seriez très heureux !

        • Menteur : vous ne cessez de critiquer les articles de RL sur le sujet, qui justement critiquent la politique gouvernementale. Ou alors, vous êtes encore pire que les gens du gouvernement.
          Quant aux vaccins, sortir le mot magique « complotiste » montre que vous êtes démuni au plan des arguments, et signe juste votre nullité et le fait que, en l’occurrence, le Dr Delépine a raison. (forcément, ses chiffres sont issus des données officielles)

          • Ha bon? Vous etes sur que l’article est probant sur la relation cause/effet? Je suis tres étonné venant d’une personne dont la rigueur scientifique n’est plus a démontrer…

  2. Tous ces milliards perdu, qui aurait été bien précieux pour notre système de retraite et pour le bon fonctionnement de nos hôpitaux. C est au peuple français de gérer son argent. Il faut en finir avec ces politiques et hauts fonctionnaire. Adoptons le système de l Islande où les citoyens gèrent les affaires.

  3. Très édifiant article du Dr Delépine mais cette information ne touchera jamais le gros de la population qui pourrait se réveiller et réaliser que son doux rêve est en fait un cauchemar dantesque ; Macron, Véran et les médias s’ y emploient efficacement. Les moutons français sont subjugués par les loups mondialistes et islamophiles. Ces derniers auraient bien tort de ne pas en profiter.

  4. Tant que l’économie des marchands de test/masques /vaccins sera florissante, qu’ importe !

  5. Monsieur Delepine , pensez vous que l’on aura une recrudescence de Covid l’hiver prochain ?

  6. Cette machination perverse doit cesser . Seule l’information lucide comme celle que vous proposez est à même de gagner petit à petit le cerveau des moutons .

  7. 100 milliards d’euros, n’est-ce pas ce que nous coûte l’invasion islamique chaque année ? Après, ils osent nous demander de nous serrer la ceinture pour économiser un bout de gras, de travailler plus longtemps, de réduire nos prétentions, d’accepter d’être de moins en moins remboursés sur nos soins etc…

  8. La folie ne s’arrêtera que lorsque le fou qui dirige le pays et son équipe de clowns à roulettes seront arrêtés, emprisonnés, jugés et condamnés sévèrement !

  9. Allons….. Soyons sérieux et osons avouer que nous subissons une tyrannie de la part d’une dictature qui se nomme république !!! Maintenant, il faut ajouter que la composante de l’UE est totalement sous la domination de la communauté de l’anneau et la France est en voie de destruction déjà avancée ! Sans la destruction de la maison mère et l’expulsion de ses Orcks rien ne se fera.

  10. j’attends le commentaire tout en rigueur scientifique de Jacques B. pour expliquer qu’on ne peux déterminer la cause par un lecture basique de courbes comme dans cet article et que ce ne serait que des biais de confirmation.

    • Ah ah , le commentaire de bâti, le grand sachant, arrivant toujours à point et sans jamais aucune notion ou preuve scientifique. Juste de l’esbroufe dialectique, dispensée dans les grandes écoles ou, l’apprentissage de l’enfumage verbale, est la vocation première. École permettant une carrière dans les grands corps oligarchique, ou le foutage de gueule du populo, par méthode d’ingénierie sociétale interposée , est la seule mission . Des gus formés, mis en place et a la solde de la haute finance apatride hors sol. Une insulte à l’intelligence , à l’éthique, à la bienséance, à la civilisation … NDLR: Lire entre les lignes, le mépris qu’inspire ce genre de gugus…. Bonjour chez toi , grand sachant…. ah ah

      • Wow voila une diatribe bien compliqué et surtout un jugement bien definitif sans rien connaitre de mes origines, diplomes et metier. Un voyant. Tu noteras que pour ma part, je n’emets pas de jugement dans mes messages sur les personnes.

  11. Depuis la fin du mois d’avril, on sait que des cas d’inflammation du muscle cardiaque (myocardite) peuvent également se produire chez les jeunes et les sportifs après la vaccination covid-19 avec des vaccins anti-ARNm. Les autorités sanitaires israéliennes ont été les premières à en parler. Ils étaient déjà bien avancés dans leur campagne de vaccination et disposaient également de données complètes sur les patients.

    Or, le Centre américain de contrôle des maladies (CDC) a également rapporté que plus d’un millier de cas d’inflammation du muscle cardiaque et des pales (myocardite et péricardite) ont été rapportés aux États-Unis depuis avril après la vaccination contre COVID-19. Le CDC considère ces cas comme des effets secondaires de la vaccination. Les vaccins provenaient de BioNTech/Pfize

  12.  » il revient à ma mémoire des souvenirs familiers  » chantait Charles Trenet et tout à coup , je me souviens de la BRUSQUE SUPPRESSION du Lévohyrox première formule en 2017 qui plongea des milliers de malades dans le désespoir , on n’a jamais su réellement pourquoi , comme pour l’Hydrocloroquine . Plus personne ne parle du Lévothyrox , dans les gros médias, d’ailleurs .

Les commentaires sont fermés.