Thérèse, 31 ans, catho, parle de la complémentarité hommes-femmes  

Soyons franc; quand j’ai lu le titre de cette vidéo, proposée par une de mes chaînes d’abonnement, je n’ai pas été emballé : « Femme à part / la féminité : un grand moyen d’apostolat ».

J’ai écouté quelques extraits de ce qui est en réalité une conférence-témoignage, animée par cette Parisienne, fondatrice du site internet, « Femme à part ».

Le risque était grand qu’une catho ne nous sermonne, burettes en main (je précise pour les grivois, que les burettes sont de petites carafes dans lesquelles le servant de messe verse l’eau et le vin). Il n’en est rien, la jeune femme, dans un langage de fraîcheur, jamais vulgaire, nous offre de détonantes réponses aux furies de la déconstruction masculine… et féminine en vogue actuellement.

Thérèse (que vous ne verrez pas, et c’est dommage), parle sans détours de la complémentarité femme – homme, épouse – époux, mère – père. La jeune femme en profite pour aborder bien d’autres aspects de la vie quotidienne privée et professionnelle, le tout en une heure de temps, qu’on ne voit pas passer.

À n’en pas douter, les cloches vont résonner aux oreilles des maboules asexués médiatiques, pour peu qu’on veuille bien donner de l’écho à la conférence de Thérèse. 

Femme à part / la féminité : un grand moyen d’apostolat.

https://youtu.be/VlWQo-EDWRs

Jacques CHASSAING 

image_pdfimage_print

1 Commentaire

  1. je verrais bien les Alpha s’organiser afin de remettre en route la Masculinisation Absolue des Affaires humaines parce que là si on se fait dominer on est mal, je le vois avec les Manouches, aujourd’hui c’est elles qui portent la culotte avec tous leurs gniards et les mecs attendent, derrière, que l’ennemi touche au cheveu d’un de leurs gniards ou de leur bonne femme pour intervenir…ça ressemble à s’y méprendre aux fameux « boucliers humains » que certains pays utilisent pour dissuader l’ennemi.

Les commentaires sont fermés.