1

Thierry Breton, qui veut 20 millions de migrants, doit succéder à Goulard !

Encore un qui va bien s’occuper « prioritairement » des intérêts de la France

En Macronie, les jours se suivent et se ressemblent… les nominés aussi… (même si Breton fait un peu plus sérieux qu’une Loiseau ou plus récemment une Goulard, pour représenter la France au machin nommé Commission européenne !)

Ah ben si ! Ce n’est pas une toute petite différence de sexe qui va changer quoi que ce soit, puisqu’on vous dit que dorénavant un homme ou une femme c’est kif-kif ; d’ailleurs avec la loi sur la PMA/GPA « tout le monde y pourra être papa ou maman », et les futurs gamins s’épanouiront bien plus que dans un foyer hétérosexuel classique, donc forcément nauséabond.

C’est la bien-pensance qui le dit, alors c’est bien la preuve !

Mais je m’égare… parce qu’en fait je voulais juste souligner que le garnement capricieux qui loge à l’Élysée a de la suite dans les idées, puisque, égal à lui-même, il a tout bonnement remplacé Sylvie Goulard, dont la candidature a été retoquée par la toute prochaine présidente de la commission, déjà élue, par Thierry Breton, ex-ministre de l’Économie sous Chirac.

Égal à lui-même, Jupiter a donc fait appel à un « maillon fort » offrant le double profil de chef d’entreprises à poigne et administrateur de sociétés (donc zélé serviteur des insatiables actionnaires), et surtout européen convaincu, donc hélas, pro-immigration massive… nous y reviendrons.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Thierry_Breton

https://www.lesechos.fr/monde/europe/commission-europeenne-thierry-breton-candidat-officiel-de-la-france-1142586#utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=re_8h-20191024

Classé à trois reprises (2010, 2017 et 2018) parmi les 100 patrons les plus performants au monde selon le classement de la Harvard Business Review.

Beau pedigree le monsieur ! Pourtant j’ai tendance à trouver cela inquiétant, surtout si je ne retiens qu’une seule chose de celui qui sera en charge de « la politique industrielle, le renforcement du marché intérieur, le numérique, la défense et l’espace » ; c’est celui de son passage à France Télécom de 2002 à 2005 où il aura eu à cœur de démanteler cette entreprise, sous couvert de la « moderniser »…

Et qui sait si la vague de suicides (une trentaine entre 2008 et 2009) imputés à son successeur Didier Lombard soupçonné d’avoir mis en place une politique de déstabilisation des salariés, n’avait pas pris racine précisément à l’époque où ce superman était aux manettes de la société ?

Sans doute ne le saurons-nous jamais… comme tant d’autres énigmes politiques !

https://www.lefigaro.fr/societes/2016/07/07/20005-20160707ARTFIG00115-suicides-a-france-telecom-le-rappel-des-faits.php

Pourtant Thierry Breton ne dit et ne fait pas que des horreurs ; par exemple dans une longue interview du Point en mai 2013, il soulignait un fait qui est aveuglant pour les citoyens avertis :

« La France aura à la fin de l’année une dette de 93 % du PIB. Comment en est-on arrivé là ?

C’est à partir de 1981 que l’on commence vraiment à s’endetter pour financer les nationalisations, l’embauche d’un million de fonctionnaires, la retraite à 60 ans… Cela ne se voit pas vraiment car la dette se situe encore à des niveaux soutenables. Dans les années qui ont suivi, et sous tous les gouvernements à de rares exceptions près, le creusement des déficits a été une solution de facilité. Puis une habitude. »

https://www.lepoint.fr/economie/thierry-breton-la-verite-sur-la-dette-09-05-2013-1689701_28.php# 

En revanche, dans cet extrait, FDesouche ressort ce qu’il disait à l’époque sur l’immigration… ce qui n’est pas du tout pour nous rassurer, au contraire !

À la question : Et l’augmentation de la population mondiale, est-ce vraiment une chance ?

Il répondait :

« L’histoire de notre pays est intimement liée à sa politique migratoire. Grâce à cela, nous pesons encore à peu près 1 % de la population mondiale. Et c’est une grande chance pour la France. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si nous avons un droit du sol qui vient compléter le droit du sang. Alors oui, dans ce contexte, la planète à 9 milliards d’habitants en 2050 – contre 7 milliards aujourd’hui – est une chance pour notre pays, pour peu que nous y prenions notre part. Ayons l’ambition d’une France autour de 85 à 90 millions d’habitants à cet horizon ! Nous pèserions alors toujours de l’ordre de 1 % de la planète ».

http://www.fdesouche.com/1283703-candidat-designe-par-macron-a-la-commission-europeenne-thierry-breton-revait-que-la-france-accueille-20-millions-dimmigres-supplementaires-dici-2050 

Pensez-vous vraiment qu’il ait changé d’optique à 180° ?

Très bien, ceux qui ont répondu « non, parce que sinon il ne serait pas adoubé par Macron ! », cela tombe tellement sous le sens que même les faibles d’esprit auront saisi.

Donc ça craint pour nous, les patriotes, qui n’en pouvons déjà plus de la gabegie qui règne sur notre sol pour chouchouter les nouveaux venus, extra-européens… puisque nous savons très bien à quelle « communauté » nous devons l’augmentation des naissances depuis plusieurs années déjà, grâce à une copulation quasiment au rang de sport national, de même qu’une polygamie pratiquée en douce, mais bien réelle… aux frais des contribuables bien évidemment !!!

Petit message à l’attention des « associations-droits-de-l-hommistes » : je n’ai stigmatisé personne ; inutile donc de déranger monsieur le procureur de la République avec une plainte pour injure ou insulte… d’ailleurs je n’écris que des choses vérifiables.

https://lesobservateurs.ch/2014/09/25/france-1-malien-4-femmes-46-enfants-7110-euros-mois-dallocations-familiales/

Pourtant, ne vous précipitez pas sur vos Kleenex, car j’ai un joker qui devrait vous redonner un peu d’espoir ; les Identitaires nous transmettent la victoire, sur la corde, mais victoire tout de même, du clan des « nauséabonds populistes », contre les ONG pro-migrants qui se sont pris une gifle au Parlement européen …

« Jeudi 24 octobre restera une date historique dans l’histoire du Parlement européen. Pour la première fois, les patriotes des nations d’Europe, alliés ponctuellement à d’autres élus de droite, ont réussi à repousser une résolution de soutien aux prétendues ONG qui vont chercher sur les côtes libyennes des migrants livrés par les passeurs.

Cette victoire parlementaire emportée sur le fil par 290 voix contre 288 montre bien qu’il n’existe aucune fatalité, qu’il n’y a pas de victoire sans combats. Elle montre aussi l’importance de la complémentarité des luttes ».

https://www.les-identitaires.com/2019/10/25/victoire-au-parlement-europeen-les-ong-pro-migrants-prennent-une-gifle/

Quelle meilleure démonstration, prouvant à nos élus français que l’union fait la force, et qu’il n’y a aucune honte à s’allier, même momentanément, à un parti « différent mais non ennemi », comme savent d’ailleurs si bien le faire les gauchistes, ainsi que divers politiciens prompts à retourner leur veste pour s’offrir au vainqueur… alors qu’ils auraient pu soutenir un parti plus proche du leur…

D’aucun(e)s trouveront peut-être que cette nomination de Thierry Breton sonne un peu comme « la revanche du mâle blanc de plus de 50 ans »… c’est en tous cas ce qu’insinue avec humour Nicolas Gauthier dans la conclusion de son article sur Bd Voltaire.

https://www.bvoltaire.fr/thierry-breton-propose-a-la-commission-europeenne-la-revanche-du-male-blanc-de-plus-de-50-ans/?

Ferait bien de se méfier quand même, Breton, parce qu’il correspond pile-poil au descriptif de Gauthier, ce qui fait qu’il pourrait fort bien être la cible des furies prétendues féministes, qui n’ont manifestement rien de mieux à faire dans la vie que fustiger les hommes blancs et mûrs qui d’après elles seraient les seuls à violenter des femmes… en même temps qu’elles taisent fermement le nom de leur propre violeur… Sont tellement… « c….s » (compléter à votre guise) que leur sort ne me touche même pas ; je garde ma compassion pour les vraies victimes.

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression