Thierry Henry entraîneur à Monaco : chronique d’un fiasco annoncé

Publié le 24 décembre 2018 - par - 19 commentaires - 1 937 vues
Share

On l’annonçait sur le rocher de Monaco comme le Messie. L’équipe de football de la Principauté, rachetée par des Russes, avait eu des résultats exceptionnels sous l’ère de l’entraîneur portugais Leonardo Jardim, arrivé au club en 2014. Ce dernier réussira à concurrencer le PSG du Qatar, parvenant même, au terme d’une saison exceptionnelle, à devenir champion de France en 2017. Mais hélas, les affaires étant les affaires, les Russes vendront les quatre meilleurs joueurs de l’équipe, pour un apport de près de 200 millions d’euros. Ce qui n’empêchera pas l’excellent entraîneur de décrocher tout de même une deuxième place dans le championnat de France.

Mais le début de saison catastrophique de l’équipe, qui n’avait gagné qu’un seul de ses douze premiers matches, aura raison de la longévité de l’entraîneur portugais qui sera démis de ses fonctions.

Et c’est alors que le Messie devait arriver, Thierry Henry. Cet homme, aujourd’hui âgé de 41 ans, qu’on dit converti à l’islam (et sa barbe ne dément pas la rumeur), est certes un grand nom du football français… quand il était joueur. Hasard du destin, c’est à Monaco qu’il a percé, repéré par un recruteur qui fut mon entraîneur, Arnold Catalano. Après avoir explosé sur le Rocher, il fit les beaux jours du club anglais d’Arsenal, durant huit ans, avant de faire trois années à Barcelone et de finir sa carrière aux États-Unis.

En équipe de France, il compte 123 sélections et il est le meilleur buteur de l’Histoire avec 51 buts.

Mais sa carrière avec les Bleus sera entachée par deux événements qui terniront son image. Il est l’auteur d’une grossière main, non sanctionnée par l’arbitre, lors d’un match décisif contre l’Irlande, qui permet à l’équipe de France de décrocher une qualification scandaleuse pour l’Afrique du Sud. Il vivra très mal la campagne de presse qui se déclenchera contre lui, s’attendant sans doute à être traité comme un héros pour ce haut-fait de jeu. Sélectionné pour la quatrième fois en Coupe du monde (il était de l’équipe championne en 1998, il avait alors 20 ans), il n’était plus que l’ombre de lui-même en 2010. Il ne mettait plus un pied devant l’autre, n’avançait plus, avait perdu sa place de titulaire à Barcelone et il devient remplaçant en équipe de France sous Domenech, qui lui retirera son brassard au profit du contesté Patrice Évra.

Alors qu’il était malgré tout demeuré un ancien écouté, il laissera faire, pour son plus grand déshonneur, l’épisode honteux de la grève du bus, en Afrique du Sud, qui fit rire le monde entier au détriment de la France, éliminée au premier tour malgré un tirage au sort des plus faciles.

Par ailleurs, il se dit sensibilisé, comme son copain Thuram, par la lutte contre le racisme et il participe à toutes les campagnes footballistiques sur ce thème, créant même sa propre The One Four All pour lutter contre « le racisme et les inégalités sociales », ce qui est fort sympathique quand on a accumulé des milliards en jouant au football. 

Il avait décidé de couper les ponts avec la France, estimant que notre pays ne le méritait pas. On le verra réapparaître comme le troisième entraîneur de la grande équipe de Belgique, qui finira troisième de la Coupe du monde en 2018, tout en étant l’équipe qui fournissait le plus beau jeu offensif.

Bien que son rôle dans cette équipe n’ait pas paru décisif, les médias se mirent à rêver que Thierry Henry serait forcément un grand entraîneur, comme paraît l’être Zinedine Zidane qui a réussi l’exploit, pour sa première expérience, de remporter, avec le Real de Madrid, trois fois la Coupe d’Europe des clubs, que l’on appelle à présent « Champions League ».

Aussi, en début de saison, tout le monde s’enflamma quand il fut annoncé à Bordeaux. Mais l’affaire ne se fit pas, le futur grand entraîneur n’ayant pas obtenu les garanties (qu’on dit exorbitantes) qu’il exigeait. Exit Bordeaux !

Et ce fut donc Monaco, retour au club qui l’a formé. Pour l’ensemble de la presse, on allait voir ce qu’on allait voir, et celui qu’on surnommait « Titi » quand il était encore en odeur de sainteté en France, allait nous sortir Monaco de la mouise dans laquelle le club paraissait s’enfoncer.

Pour chacun, comme il avait été un grand joueur, Thierry Henry serait un grand entraîneur. Impossible d’évoquer l’individualisme forcené du personnage, son côté hautain et méprisant, le futur grand entraîneur ne pouvait avoir que des qualités. Et il signa pour 3 ans, jusqu’en juin 2021, ce qui signifie que si Monaco devait le virer avant, le club devrait casser sa tirelire pour lui payer de conséquentes indemnités.

Hélas, les faits sont têtus, et pour Thierry Henry, ils sont accablants. 12 matches, 8 défaites, deux matches nuls, et seulement deux victoires, contre Amiens et Caen, classés 17e et 18e.

http://www.football365.fr/l1-monaco-question-brulante-thierry-henry-train-de-rater-pari-8722111.html

Il fallait donc prendre quelques mesures, humiliantes pour Henry. Alors qu’il avait imposé tout son « staff » (un entraîneur des gardiens, deux entraîneurs adjoints, un préparateur physique), voilà qu’en catastrophe les Russes lui ont adjoint… un nouvel adjoint, Franck Passi. Le message est clair : si cela continue, c’est Passi qui risque de se retrouver aux commandes ! Et ils sont allés chercher un ancien champion du 3 000 mètres steeple, Bob Khari…

Mais le pire n’était pas arrivé. Hier soir, Monaco recevait Guingamp, classé dernier ! La victoire était impérative. Et patatras, l’équipe de Thierry Henry se prit un deux buts à zéro dans les trous de nez, au terme d’un match catastrophique.

Donc, si le championnat finissait maintenant, Monaco descendrait en deuxième division. Et nous en sommes donc à la 9e défaite en 13 matches. Dans n’importe quel club en France, un entraîneur avec de telles statistiques serait viré sur le champ. Mais il faut croire que les Russes ont décidé de poursuivre l’expérience Henry, malgré le fiasco annoncé.

Il est vrai que les entraîneurs valsent dur cette année dans le championnat de France. Cela a commencé par Miguel Cardoso, entraîneur portugais viré de Nantes ! Puis ce fut Gustavo Poyet, entraîneur uruguayen viré de Bordeaux ! Puis Leonardo Jardim, entraîneur portugais viré de Monaco. Puis Antoine Kombouaré, entraîneur d’origine kanake viré de Guingamp ! Puis Sabri Lamouchi, ancien international français, viré de Rennes !

Il ne manquerait plus que les Russes virent Thierry Henry pour qu’une campagne dénonçant le racisme, la xénophobie, voire l’islamophobie des clubs français se déclenche dans L’Équipe, avec la complicité de Thuram, qui est toujours convaincu que c’est parce que la France est raciste qu’il n’a pas encore été nommé ministre.

En attendant, Monaco est 19e et n’a plus que 2 points d’avance sur Guingamp avant de se retrouver à la dernière place, malgré le formidable – et coûteux – entraîneur que le club a recruté.

Pierre Cassen

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
La_Soupape

Allez c’est Noël, je m’abstiendrai donc de dire encore une fois ce que je pense non pas du foute qui en soi est un jeu tactique intéressant mais de toute la daube qui tourne autour et des montagnes de fric malsain qui vont avec.

Noyeux Joël Pierre, Christine et tous les fachos qu’on est tous ensemble. J’ai commandé pour tout le monde ici une France redevenue ce qu’elle n’aurait jamais dû cesser d’être.
Si le père Noël se prend pas une cuite comme tous les ans depuis si longtemps, y devrait nous l’amener rapidos !!!

DUFAITREZ

Encore du fooooot ?
Ami ! Ne dispersez pas vos talents !

Jacksoul

En deux ans, l’ASM a perdu tous ses cadres, à part Falcao. Thierry Henry n’est pas un magicien. Mais quand on voit le spectacle affligeant offert par ses joueurs, on se demande s’ils ont vraiment un entraîneur.

Jill

Voilà Henry habillé pour cet hiver et même l’hiver
prochain, le jour de Noël, Pierre ne maîtrise plus sa générosité.

Joël(1)

Foot: « Sport » de boeufs, de tricheurs, de glands, de Congoïdes hilares!!!! Le cyclisme lui est un art qui ne se joue pas à la marge, comme la Gym! Je sais: la dope… Monte le Glandon le Galibier, la Madeleine entre 160/180 pulsations Minutes durant des heures contre toi même et tu verras ce que tu vaut vraiment!!! Foot sport de propagande ethnique de gros tas (pour les 3/4) Aller dans un stade de foot revient à s’avilir intellectuellement, sociologiquement! Je deviens irascible!!!!!!!!!!!

kancau1

Tout d’abord Pierre et Christine ainsi que les modos et les posteurs je vous souhaite un JOYEUX NOEL, concernant la situation de l’ AS MONACO les entraineurs n’y sont pas pour grand chose, cela est dû au mercantilisme de leurs dirigeants qui jusqu’à maintenant avaient réussi leur pari en achetant des joueurs à bas prix et en les revendant avec un grosse marge, il semblerai que cette fois ils se soient bien plantés, la mayonnaise n’a pas pris, il va falloir pour sauver le club investir fortement au mercato d’hiver, le président RYBOLOVLEV en a déjà parlé.

Jill

Il n’y a pas que pour les politicards que Pierre Cassen a la dent dure… Excellent article.

jaffres

J’aimerais bien que tous les migrants considèrent que la France ne les mérite pas et aillent se faire pendre ailleurs…

Jacques B.

« Impossible d’évoquer l’individualisme forcené du personnage, son côté hautain et méprisant » : j’ai toujours été étonné, quand il était joueur, de voir que Thierry Henry n’avait pas le sourire quand il marquait. En fait, il ne souriait quasiment jamais – à la grande différence de son copain Trézéguet : la tristesse, ou plutôt un côté blasé, semblait le caractériser. S’il est avéré qu’il est musulman, le fiasco qui s’annonce ne sera qu’une preuve de plus de la « supériorité » de l’islam, mouarf !

Ulysse 67

Il apparaît de plus en plus qu’Henry n’est ni un meneur d’hommes, ni surtout un bon tacticien – contrairement à Zidane.

Dans ces conditions, son avenir d’entraîneur est plus que compromis…

Finalement, c’est une très bonne chose qu’il ait été nommé à Monaco: quand on pense que pendant la Coupe du Monde, tous les commentateurs zéclairés le bombardaient déjà futur sélectionneur de l’équipe de France à la place de Deschamps… Là, on voit ce qu’il vaut vraiment: une truffe! Il nous aurait fait regretter Domenech!

Jill

Zidane… À Monaco il ne ferait pas mieux qu’
Henry ;et dans les mêmes conditions, Henry aurait
fait aussi bien que Zidane au Real.
Prenez un Ronaldo et organisez tout autour de lui
et vous avez une équipe pouvant gagner la coupe
d’Europe ;même chose avec Messi et Neymar.

Ulysse 67

Zidane a montré un réel sens tactique, adaptant son équipe à l’adversaire, changeant de système à chaque fois en fonction de celui-ci, et pratiquant un judicieux coaching en cours de match. Je n’ai rien vu de tel chez Henry.

Vous parlez de Messi et Neymar, mais le PSG et le Barça ses sont fait rétamer par le Real de Zidane (avec un Ronaldo certes encore très bon, mais vieillissant). Ce n’est donc pas aussi simple que cela de gagner, il ne suffit pas d’avoir de bons joueurs.

Ulysse 67

Plus sérieusement, il semble en effet que Thierry Henry ne soit pas le formidable entraîneur annoncé. Certes, difficile de le comparer avec Zidane: celui-ci a hérité d’une Rolls, une équipe de rêve (Modric, Ronaldo, etc.), alors qu’Henry a pris en charge une équipe d’ectoplasmes à la dérive. Malgré cela, même tenant compte du fait qu’il dispose d’une équipe au potentiel très faible, les résultats sont quand même incroyablement mauvais et soulèvent le doute sur sa compétence à mesure que le temps passe. Même avec une équipe aussi faible, un bon entraîneur peut réussir au moins à la stabiliser en bétonnant… lire la suite

Gabriel

Personnellement, je ne pardonnerai jamais à cet individu, son mutisme bien volontaire lors de la coupe du monde en Afrique du Sud. En tant qu’ancien d’un groupe victorieux, il a été en dessous de tout en laissant faire voire favoriser les Ribery, Anelka et autres racailles msulmanes de l’équipe d’Afrique de Fronse. Sa main contre l’Irlande était déjà bien honteuse, son comportement en Afrique fut lamentable. Aucun respect pour cet abruti malsain.

Toni

Vous souvenez vous de la main identique du portugais Abel Xavier a l’euro 2000 contre la France qui a valu un penalty en faveur de la France et l’élimination du Portugal, hé bien, lui aussi c’est converti a l’islam, coincidence ?

Ulysse 67

La France est en effet un pays raciste. Raciste et islamophobe. C’est une évidence, et on ne le martèlera jamais assez. D’ailleurs des gens de qualité, comme Rakhaya Diallo, Danièle Obono, Houria Bouteldja, Marwan Muhammad, Tarik Ramadan nous le rappellent heureusement sans cesse. Et on le voit aussi avec tous les entraineurs virés: rien que des arabes, des noirs, des étrangers. Une preuve supplémentaire de l’abominable racisme des français! C’est d’ailleurs à cause de ce racisme hystérique qu’ils ne font rien qu’à nommer exprès des entraîneurs et des joueurs noirs, arabes, musulmans, étrangers dans toutes les équipes de foot: pour… lire la suite

Dupond

+10000000000000000000000000
Nous avons de gros efforts a faire pour vaincre notre racisme endémique et devons prendre exemple sur nos freres d’afrique du nord qui connaissant notre racisme preferent malgré tout nous porter aux nues

Dupond

Il vient de se convertir a l’islam et du coup ce n’est plus une lumiere !!! (mdr) j’ai toujours dit qu’il fallait se méfier de cette religion a la con ………….LOL

Jill

Les muzzs en exercice ou d’origine ont foutu un
sacré bordel dans l’équipe de France. Heureusement que Deschamps a mis bon ordre.