Thomas Joly condamné à passer une expertise psychiatrique !

Publié le 1 novembre 2018 - par - 18 commentaires - 1 480 vues
Share

Nouveau rebondissement dans le procès en appel de Thomas Joly, condamné à deux mois de prison avec sursis, en première instance, par le tribunal de Beauvais pour avoir « diffusé des messages violents accessibles à un mineur » en vertu de l’infraction prévue par l’article 706-47 du Code pénal. Rappelons à nos lecteurs que Thomas Joly avait mis en ligne sur son blog les images de James Wright Foley décapité à Raqqa en 2014 et d’Hervé Cornara décapité en Isère en 2015, afin de dénoncer la barbarie de Daech. Ces images encore très facilement accessibles sur le net. Les magistrats s’imaginent pourtant protéger les mineurs, si d’aventure ils vont sur les blogs de partis autorisés, en l’espèce, le Parti de la France. Une croyance qui ne tient guère la route !

https://ripostelaique.com/thomas-joly-2-mois-de-prison-une-justice-dexception-contre-les-patriotes.html

À l’audience du  24 octobre 2018 au tribunal d’Amiens, l’avocat général avait demandé au tribunal d’ordonner une expertise psychiatrique. Se refusant à statuer sur le champ, le tribunal devait rendre sa décision mercredi dernier, 31 octobre 2018. Et contre toute attente, il a fait droit à la requête de l’avocat général. L’affaire a donc été renvoyée en mai 2019 pour être jugée sur le fond.

http://www.thomasjoly.fr/2018/10/la-justice-sovietique-francaise-ordonne-l-expertise-psychiatrique-de-thomas-joly-et-renvoie-son-proces-en-mai.html

Cette décision n’a pas manqué d’étonner le prévenu et son conseil, maître Bonneau. En effet, si l’on prend au mot, l’article 406-47-1 du Code de procédure pénale, celui –ci prévoit que « les personnes poursuivies pour l’une des infraction mentionnées à l’article A 706-47 doivent être soumises, avant tout jugement au fond, à une expertise médicale. L’expert est interrogé sur l’opportunité d’injonction de soins ». Or, aucune expertise n’a été engagée lors du procès en première instance. Aussi s’attendait-on au constat d’un vice de forme entraînant l’annulation du premier jugement. Et bien non !

Une remarque au passage, si l’expertise psychiatrique était vraiment obligatoire, pour quelle raison ferait-elle l’objet d’une décision de justice ? Et si le vice de forme n’a pas été constaté, c’est bien la preuve que l’expertise ne s’imposait pas pour juger de cette affaire. Voilà qui pourrait avoir des conséquences dans l’inculpation de Marine Le Pen.

Cette affaire remet au goût du jour un arrêt de la Cour de cassation en date du 24 août 2016 portant sur le caractère supposé obligatoire de l’expertise psychiatrique : selon cet arrêt, qui rappelle la liberté du juge en la matière, l’absence d’expertise psychiatrique n’invalidait pas le jugement pénal et rejetait le pourvoi.

https://www.village-justice.com/articles/Qui-dit-une-expertise-psychologique-psychiatrique-etait-obligatoire-matiere,22976.html

M. Joly se retrouve donc dans la même situation que la présidente du Rassemblement national, poursuivie pour les mêmes faits. Refusera-t-il l’expertise psychiatrique ? Toujours est-il que les juristes ne manquent pas de dénoncer un dévoiement de procédure : l’utilisation de la « protection des mineurs » à des fins purement politiques. Même M. Mélenchon, à propos de Marine Le Pen avait dénoncé «  la psychiatrisation de la décision politique ».

Hector Poupon

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Nathalie

C’est tout à fait normal : avec sa tête de vampire, on comprend la nécessité d’une expertise psychiatrique.

bousquet

Ne pas dire ni montrer de quoi est capable l’ennemi actuel de la démocratie, pas celui de l’entre-deux guerres: le nazisme ou son alter ego le communisme, c’est la condition nécessaire et croit-on suffisante pour que perdure, jusqu’au point de non retour démographique, l’illusion de la cohésion sociale. Nous passerons ensuite au communautarisme si ardemment souhaité par les mondialistes et soi-disant républicains en marche, puis à la partition et enfin la submersion. A qui la faute?

Joël(1)

Thomas Joli: Un brave type courageux compétent en plus d’être responsable (Père) de famille qui mérite d’endosser des responsabilités étatique importante! Le talent n’attends pas le nombre des années!!! Je n’aurais aucuns états d’âme à sacrifier ma viande pour le porter vers non pas la tête de la république mais celui de la France! Répoublique responsable de cette situation tragique de ce Peuple de France sacrifié à la négrification et à cette religion satanique qu’est l’islam! Le Peuple Français est blanc, Chrétien celui d’avant Vatican Deux!

didile

Celui qu’on envoie subir un examen psychiatrique devrait avoir le droit de consulter les résultats des examens psychiatriques du juge et du psychiatre lui-même .
Pourquoi partirait-on du postulat que ces personnages ne peuvent jamais battre un peu la campagne comme les autres .?

Rosa Ire

Cette justice est de plus en plus débile !
A part ça, on ne compte plus les agressions, les viols, les meurtres dans ce pays mais il faut absolument discréditer toute opposition politique non conforme à la doxa et même la faire disparaître.
On va encore supporter ça longtemps ????

pauledesbaux

et macrounet alors de quoi souffre-t-il si ce n’est une panne de cellules au cerveau ?
allez on va l’envoyer chez le psy il nous dira à quoi on peut s’attendre mais voyons plutôt le psy italien il a un très bon diagnostic

DUFAITREZ

Dire la Vérité confine à la Folie ? Nous sommes donc TOUS fous !
Mais, à l’inverse, les muzz assassins sont sains d’esprit !
Syllogisme irréprochable !

Blacksite

A ce compte-là les internements en hôpitaux psychiatriques ne tarderont plus.

ahje

Jamais je ne pensais qu’on en reviendrait aux pratiques staliniennes qui utilisaient la psychiatrie pour museler les dissidents de la doxa. S’il y a une urgence en psychiatrie, je connais un psychopathe qui a droit de par son rang et sa pathologie à une priorité absolue. En plus, ils s’est mis en RTT tant il est défaillant: vous avez compris qu’il s’agit du maniaque de la CSG et des taxes sur les carburants…allons Manu, un petit tour chez le docteur Foldingue!!!

patphil

il faut donc bien considérer comme fous ceux qui s’opposent à la doxa officielle!
le goulag c’est tout de suite après!

Joël

Dans ce cas, les auteurs du mur des cons auraient dû être internés depuis longtemps.

BERNARD

Ben non, justement, ils sont dans la bien-pensance EUX, dignes héritiers de datte i.. monde et de Daube Ira !

Sylvie Danas

Il faut se féliciter qu’on dérive vers l’internement psychiatrique plutôt que vers le Goulag, qui serait sans doute la seule alternative pour les traîtres totalitaire qui nous oppriment (je ne dit plus « qui nous gouvernent », tant ce ramassis d’incompétents haineux et ppressifs a cessé de ressembler à un gouvernement)

France.org

Tous les Français devraient subir une expertise psychiatrique !!!

Allonzimollo

Tous ces juges à la botte sont des enturbannés de frais et de grands salopards !

🇫🇷 ANCIEN COMBATTANT AFN 🇫🇷

Ceux et celles qui continuent de dire que l’islam est une religion d’amour, de tolétance et de paix, alors que les textes fondateurs de cette religion suprémaciste, antisémite, machiste, discriminatoire, sanguinaire, etc. indiquent aux muzs de tuer, convertir de force, discriminer, exiler juifs, chrétiens, apostats, opposants, gays, etc., ne devraient-ils pas passer une expertise psychiatrique? Wafa Sultan: « Lorsque j’ai examiné le Coran, les hadiths et les livres islamiques à la loupe, je suis arrivé à la conviction absolue : il est impossible, impossible qu’un être humain lise la biographie de Mahomet, y croie, en ressorte en bonne santé sur le… lire la suite

Mickdan

C’est devenue une nouvelle mode en dictature macronique ,envoyer tout les opposants en expertise psychiatrique,et bientôt au goulag,suite logique !!

BERNARD

Expertise psy avant d’être conduit au goulag, rien de plus normal, s’en suivra ensuite, à titre d’injonction de soins « obligatoire » une lobotomie transorbitale, facile , pas chère et qui pourra rapporter gros !
Pour rappel, la lobotomie transorbitale était très courante dans les années 1940, et toujours en pratique en France aujourd’hui ! Il lfaut juste la développer ! Manifestement, les « patients » politiques d’opposition sont en première ligne. :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Lobotomie