1

Thuram décoré par Taubira ! A quand la légion d’honneur pour Cantat ?

Aaah… Lilian Thuram… Son nom nous évoque d’abord un événement sportif qui a marqué pour longtemps les Français, les emportant pour quelques temps dans un tourbillon de fierté, de joie, d’un patriotisme sain et assumé.

Bien sûr, on s’était un peu raclé la gorge ensuite lorsqu’il avait demandé aux seuls joueurs noirs de poser à ses côtés pour une photo de la victoire ouvertement raciste puisque les joueurs blancs en étaient exclus, ce qui lui avait valu à l’époque les remontrances de Christophe Dugarry et Franck Leboeuf « Lilian, qu’est-ce que tu dis ? Et si, moi, je disais : allez les Blancs, on fait une photo tous ensemble ? ». D’autant plus que Thuram prétendait donner des leçons aux autres et s’auto-déclarait le défenseur des discriminations en taclant Laurent Blanc dont le nom devait peut-être heurter sa sensibilité.

Depuis, Thuram a fait son chemin, créant son association dite « antiraciste » et allant porter la bonne parole dans les écoles : le racisme c’est mal, c’est très mal, et rien ne doit être combattu davantage que le racisme… et surtout pas le sexisme.

Thuram-lemarchandCar selon son ex compagne Karine Lemarchand (si, vous savez, celle qui trait des chèvres entre deux bottes de foin dans l’Amour est dans le Pré), celui-ci se serait laissé aller à la frapper, au point que la jeune femme aurait porté plainte contre lui pour violences conjugales dans un commissariat parisien le 4 septembre dernier.

On se rappellera de l’ancien président de SOS Racisme Anthony Simati qui lui aussi était plus prompt à prôner l’égalité raciale que l’égalité des sexes, puisqu’il avait défiguré sa compagne d’alors.

Cela aurait pu être un déplorable fait divers sur lequel il n’y aurait pas eu lieu de s’attarder plus que ça dans nos colonnes mais ironie du sort, si l’on peut dire,  il se trouve que Lilian Thuram sera le 17 septembre prochain honoré en présence de Christiane Taubira qui décidément a toujours le nez creux pour choisir ses chouchous. Il sera en effet élevé au grade d’Officier de la Légion d’Honneur ! Déjà promu Chevalier en 98, il va donc franchir un palier supplémentaire dans l’échelle des récompensés de la République pour services rendus au pays reconnaissant, au même titre que les tombés pour la France, pour leur patrie… Il est des titres qui se dévaluent encore plus vite que la monnaie…

Quel bel exemple donc pour la jeunesse que cette promotion ! A quand la Légion d’Honneur pour Bertrand Cantat ?

Entre temps, la Toile s’étant quelque peu emparé de cette affaire brûlante, la jeune femme a préféré retirer sa plainte afin de ne pas dénaturer inutilement la belle image de son ex conjoint. Un communiqué de presse va même encore plus loin dans la réification de l’icône Thuram, expliquant que Karine Lemarchand « le considère comme une personne exemplaire, aux valeurs morales très fortes, aux combats sincères et nobles ».

Avec de telles valeurs morales élevées au rang de noblesse, on ne s’étonnera plus de la béatitude du régime face aux actes violents qui gangrènent notre société. Quant aux violences faites aux femmes, avec ce genre de concessions, elles ont encore de bien beaux jours devant elles… C’est vrai que préserver la réputation de Lilian Thuram qui s’en va porter la bonne parole dite « antiraciste » auprès de nos petits écoliers, c’est quand même autrement plus important. Les femmes battues apprécieront.

Caroline Alamachère