Timo Vermeulen : Aux Pays-Bas, c'est de plus en plus dur pour les juifs et les homosexuels

http://www.youtube.com/v/UxyhnLNoey4</a&gt
Permettez-moi de me présenter brièvement a vous: je suis Timo, l’un des membres de la DDL (Dutch Defense League). Certains d’entre vous me connaissent déjà grâce à ma participation dans l’organisation de la réunion internationale d’Amsterdam pour la défense de la liberté d’expression et contre la charia en Europe.
C’est un grand honneur de parler ici aujourd’hui, en tant que représentant d’une petite organisation, d’un petit pays, devant les délégués d’organisations pour lesquelles nous avons une profonde admiration pour leur courage et leurs efforts dans la lutte contre le néo-barbarisme.
La Hollande, un pays comme la France, était autrefois connu à travers le monde pour sa tolérance et sa liberté. La Hollande est un pays connu pour sa profonde tolérance et ses droits individuels, dans le respect de l’intérêt de la collectivité.
Un pays qui respecte toutes les religions et modes de vie. Un pays qui a toujours pris les devants pour défendre les dissidents. Est-ce encore le cas ? Non. C’est de l’histoire ancienne.
– En Hollande, les homosexuels sont persécutés. Dans plusieurs villes les homosexuels sont victimes de harcèlement avec des menaces, des crachats, humiliés et même battus. Les homosexuels quittent en grand nombre les villes. Même à Amsterdam, autrefois connue comme la capitale gay du monde, il est difficile pour les homosexuels à mener une vie normale.
Les politiciens sont en entrain de suggérer des mesures de substitution comme faire passer des policiers pour des homosexuels ou des juifs en kippa, pour arrêter ceux qui commettent ces délits au lieu de traiter avec le groupe incriminé directement. Oui, les citoyens juifs aussi ont des raisons d’imaginer que les années trente sont de retour.
– Parce que les juifs ne sont pas plus en sécurité dans les rues, et surtout les juifs orthodoxes. Des rapports secrets à Amsterdam montrent que les juifs sont agressés en raison du fait qu’ils sont juifs, insultés, et accueilli avec le salut nazi. L’Ex-ministre Bolkestein a récemment averti la communauté juive en Hollande qu’il serait mieux pour eux d’émigrer, parce que le gouvernement néerlandais ne pourra probablement pas garantir leur sécurité dans l’avenir.
– Le taux de criminalité aux Pays-Bas a augmenté de façon explosive ces dernières années. Les criminels marocains sont sur-représentés dans les prisons néerlandaises, ( Les Marocains forment la plus grande communauté immigrée en Hollande) et une étude a révélé que le pourcentage de crimes qui peut leur être attribué est six fois plus élevé que celui des autochtones. Les types de crime sont en mutation: de plus en plus violents, beaucoup des victimes subissent de graves blessures ou traumatismes, ou même meurent.
– L’image de la rue dans de nombreuses villes néerlandaises est dominé par des jeunes voyous. Ces jeunes regardent toute notre société occidentale d’une manière très irrespectueuse. Les femmes dans les rues sont souvent agressées avec des remarques sexuelles, appelé «putes», ou pire encore, brutalement violées. Des filles hollandaises sont enlevées dans les rues, drogués, violés, soumises au chantage et contraintes à une vie de prostitution.
– La sécurité des reporters et journalistes n’est plus garantie. Des équipes de cameramen sont chassés de zones de non-droit d’une manière violente, et les journaux sont très souvent menacés de nos jours pour qu’ils modifient ce qu’ils publient.
– Les pompiers et les ambulanciers ne sont pas en mesure de faire leur travail sans une escorte de police. Et parfois, les victimes subissent des complications ou meurent du fait que des services d’urgence font l’objet de harcèlement constant pendant leur travail.
Je n’ai pas à vous dire quel groupe opérant à partir d’une certaine idéologie est responsable de cela, et je suppose que ces faits vous sont bien familiers. Le mot utilisé précédemment « néo-barbarism » est évidemment un synonyme de l’islam radical.
Ni les parents, ni les imams, ni la communauté ne contrôlent ou corrigent ces «jeunes». Ils haussent les épaules et nous disent qu’ils ne contrôlent pas la situation.
«Ces jeunes sont le produit de leur environnement. »
Pour nous, ce fut la raison du début de notre action.
Comme je le disais au début, notre organisation la Ligue de Défense Hollandaise a organisé une manifestation internationale en Octobre dernier. Nous avons eu à faire face aux menaces de la Gauche et des Musulmans et aux manœuvres délibérées de sabotage venant des autorités. Notre action à Amsterdam montre qu’une jeune organisation, si elle est composée de gens motivés et organisés, peut capter l’attention d’un pays entier.
L’action d’Amsterdam fut un énorme succès médiatique avant même que la manifestation ait eu lieu, et la publicité liée à l’événement lui-même ne fit que rajouter aux retombées médiatiques. Notre but était déjà atteint.
La DDL est fière de coopérer activement avec nos amis européens. Nous étions à Berlin début Octobre, nous sommes aujourd’hui ici dans cette belle ville de Paris, et nous serons en Février, aux côtés de nos alliés anglais, lors de la manifestation dans la ville fortement islamisée de Luton.
Une coopération internationale est essentielle pour défendre notre cause, et nous devons être là, les uns pour les autres, ensembles dans notre effort collectif pour défendre la Liberté et la Démocratie sur notre continent.
Aujourd’hui, nous sommes au pied d’une montagne. C’est une énorme montagne, cela nous prendra de temps pour arriver au sommet. Mais nous DEVONS la gravir. Ensemble, nous pouvons soutenir les uns les autres, partager nos connaissances, et être là les uns pour les autres quand c’est nécessaire. Ce n’est qu’ainsi que nous serons en mesure d’atteindre le sommet et de dire les uns aux autres: « C’est une vue magnifique, n’est-ce pas? »

image_pdf
0
0