Tin a compris que l’esclavage, cela peut rapporter gros…

Publié le 13 mai 2015 - par - 1 500 vues
Share

– Accusé, levez-vous !

Ernest-Antoine Seillière de Laborde se lève lentement et dignement. Il sait ce qui l’attend. L’accusateur public, le redoutable fournisseur de guillotine, Fouquier-Tin(ville) n’est pas un tendre, surtout avec les aristocrates esclavagistes. Au tribunal la tension monte d’un CRAN.

– Je demande la mort.

La foule hurle de joie, encore du sang d’un aristo. Nous sommes en 1793, la Bastille vient d’être détruite et les sept prisonniers (un malade mental, un violeur et 5 voleurs sont libérés, l’action a été menée par la citoyenne Taubira en 1789).

Je tiens à préciser à Monsieur Louis-Georges Tin(ville), nouvel accusateur public, que nous sommes en 2015 et que son ancêtre spirituel a ensuite goûté à son tour des joies de la veuve et que son idée de porter plainte contre l’ancien président du Medef  au motif qu’il est responsable des actes de ses aïeux du XVIII°siècle est stupide. A savoir:

Les descendants des esclavagistes ne sont pas coupables mais ils sont bénéficiaires. La fortune d’Ernest-Antoine Seillière de Laborde est en bonne partie issue de la traite négrière. Il est lié au capitalisme négrier à la fois par son aïeul, Jean-Joseph de Laborde, et par sa participation à la banque.

Louis-Georges Tin, le président du Cran, le 10 mai devant le Palais de justice de Paris, où il a annoncé qu'il allait porter plainte contre la CDC.Louis-Georges Tin, le président du Cran, le 10 mai devant le Palais de justice de Paris, où il a annoncé qu’il allait porter plainte contre la CDC. – F. GUILLOT / AFP

Bon déjà si les descendants d’esclavagistes ne sont pas coupables, selon Monsieur Tin, pourquoi leur faire un procès ??? J’avoue ne pas comprendre. Ou alors, mais oui bon sang mais c’est bien sûr ! L’attrait du gain. C’est que le Sieur De Laborde a du flouze, de la thune, c’est un aristo négrier qui mange du chaton mignon tartiné sur brioche au petit déjeuner et qui en plus participe à la banque. La banque, l’ennemi de Hollande, son combat, das kampf. S’agit de piquer le grisbi des salauds de nantis pour se nantir.

Soyez un peu sérieux Monsieur Tin-bronzé. Si vous cherchez à vous enrichir, faites comme les babtous, travaillez au lieu de vivre de subventions. Vu votre cursus ce ne devrait pas être bien difficile. A peine sorti du lycée en 93 vous obtenez une agrégation trois ans plus tard en 1996 en lettre moderne, bravo, en trois ans vous avez ce qu’ont avec difficultés la plupart des agrégés au bout de cinq ans post bac. Félicitations, si si je m’incline, vous avez dépassé un autre maître de conférences nommé Cambadélis. Respect. Maintenant vous travaillez dans le domaine de la gestion avec comme objectif enrichir le CRAN sur le dos de la bête immonde pleine de pognon. Une future agrèg peut être ?

Soyons sérieux. Mes ancêtres homo sapiens-sapiens avaient pour ancêtres des homo sapiens qui eux même avaient pour ancêtres des hominidés et nous pouvons remonter ainsi jusqu’à l’aube de l’humanité. Certains de mes lointains aïeux ont sans doute été anthropophages il y a quelques millénaires mais je vous rassure ce n’est pas mon goût actuel. En revanche ce qui est certain c’est que j’ai hérité de leur patrimoine génétique qui n’est pas encore taxé. Si je suis votre logique, je suis coupable à vos yeux de tous les méfaits de mes aïeux, je dois payer pour la disparition de l’homme de Néanderthal, du mammouth et du tigre à dent de sabre. A ce jeu il ne faut pas condamner uniquement Ernest-Antoine mais tous les hommes, à commencer par vous même. Vous êtes peut être un descendant du roi du Dahomey, le principal fournisseur d’esclave des européens au XVII° siècle.

Soyons encore sérieux entre nous, vous avez été lycéen à Schoelcher en Martinique, le nom d’un député français qui proposa l’abolition de l’esclavage en France. Vous oubliez que celui-ci est encore pratiqué dans certains pays du golfe arabique et en Afrique. Pourquoi ne pas lancer une procédure contre le Qatar par exemple, pays où l’on confisque le passeport des travailleurs immigrés ?

Dans votre combat je ne vous apporte pas mon soutien Georges, vous avez même été désavoué par le fondateur du CRAN, Patrick Lozès au sujet de votre plainte contre la CDC. Faudrait peut être aller de l’avant au lieu de faire des procès idiots ou de la repentance perpétuelle en inaugurant par exemple le plus grand musée du monde de l’esclavagisme (C’est fait par votre pote Hollande il y a deux jours).

Philippe Legrand

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.