Todd-Mélenchon-Fourest : vrais rebelles ou chiens de garde ?

Publié le 21 novembre 2011 - par - 1 138 vues

Depuis la diffusion de l’émission de France 5, « 2012, les Grandes Questions », animée par Franz-Olivier Giesbert, notre rédaction est submergée de courriers que nous faisons suivre à Christine Tasin, qui met un point d’honneur à y répondre. Très majoritairement, nos lecteurs, qui avaient pourtant été alertés par un texte de Pierre Cassen, présent gare de l’Est, sur le lieu d’enregistrement, sont indignés que, sur une émission devant débattre de l’immigration, on laisse durant 90 % des immigrationnistes islamophiles pérorer, mais qu’on empêche de parler aussi grossièrement Christine Tasin. Todd, par son attitude arrogante et haineuse contre notre rédactrice, a réussi, une fois encore, à faire l’unanimité contre lui, mais la complicité de Giesbert et des autres invités ne trompe personne.

https://ripostelaique.com/j%e2%80%99ai-vu-comment-s%e2%80%99est-deroule-l%e2%80%99enregistrement-de-l%e2%80%99emission-de-giesbert-avec-christine-tasin-honteux.html

Mais, par-delà le déroulement scandaleux de la soirée (vous lirez dans ce numéro quelques-unes des réactions et des articles qu’elle a suscités) comment ne pas faire la comparaison avec d’autres exemples récents et tout particulièrement l’extraordinaire agressivité des « deux roquets en service commandé », comme nous les avions appelés, Laurent Joffrin et Caroline Fourest, face à Marine Le Pen, lors d’une émission animée par David Pujadas, sur une chaîne du service public ?

https://ripostelaique.com/joffrin-fourest-deux-roquets-en-service-commande-pour-agresser-grossierement-marine-le-pen.html

Comment ne pas voir l’image d’une caste médiatique qui tombe le masque. Au rugby, quand une équipe est battue en mêlée, elle déclenche une bagarre générale, qui permet de masquer sa faiblesse. Todd-Chebel-Fourest-Joffrin choisissent, eux, d’agresser leur interlocuteur, avec une bienveillance étonnante de l’arbitre, et de l’interrompre systématiquement, pour empêcher toute vraie confrontation dont ils savent qu’ils sortiraient perdants. Concernant l’enregistrement de l’émission de Giesbert, qui était en différé, il faut savoir, d’autre part, qu’ils ont même réussi l’exploit de censurer les propos les plus forts de Christine sur la réalité de l’islam.

Comment ne pas voir dans la réalité, ce que les deux auteurs de « La faute du bobo Jocelyn » – dont les commandes ont décollé de manière spectaculaire tout le week-end – montrent : la connivence entre différents acteurs du système : PS-Verts-Parti de gauche-UMP-Medef-éditorialistes vedettes et associations anti-racistes, qui deviendront, dans cette fiction, les piliers du gouvernement Laslande-Bory, et limiteront, pour imposer le mondialisme, la liberté d’expression des patriotes, accusés d’encourager la haine et le racisme ?

N’est-ce pas déjà ce qui se passe :
– Quand un Drucker ou un Ruquier, salariés par le service public, annoncent qu’ils n’inviteront jamais Marine Le Pen, après avoir invité Mélenchon et Besencenot ?
– Quand un Corbière, lieutenant de Mélenchon, moucharde à l’UMP Goasguen pour faire virer d’un salon littéraire qui se tient dans sa mairie deux rédacteurs de Riposte laïque ?
– Quand de très fortes pressions sont exercées sur l’organisateur de ce salon par, outre Corbière, le journaliste du Monde, Abel Mestre, et le président du Bnai Brith national, André Nadjar ?
– Quand un Moussaoui peut faire annuler un débat organisé par une composante de l’UMP, la Droite Libre, à l’Assemblée nationale, d’un simple coup de fil à Accoyer, parce qu’on va y parler de l’islam ?

– Quand, de manière ridicule, le nommé Guillaume Aymé, directeur de SOS Racisme, lors d’une manifestation de soutien à Charlie Hebdo (300 personnes), envoie ses malabars pour interdire l’accès du rassemblement à notre ami Pascal Hilout ? Que dire de l’attitude d’un nervi de SOS Racisme, se mettant délibérément devant la banderole humoristique de Pascal, puis sautillant de manière ridicule, pour empêcher les autres participants de la voir ?
– Quand un Eric Zemmour est traîné devant les tribunaux par Sos Racisme, encore eux !

– Quand un grotesque procès pour incitation à la haine raciale (le 3 février 2012) est intenté à Pierre Cassen et Pascal Hilout, né Mohamed, par la LDH, relayée par la LICRA, le MRAP et un machin, qui plus est scandaleusement reconnu d’intérêt général, le Collectif contre l’Islamophobie en France (CCIF) ?
– Quand des groupuscules gauchistes agressent systématiquement toute réunion de patriotes, comme le 4 septembre 2010 à Toulouse ?

Comment oublier que les Fourest-Aymé-Corbière étaient les trois principaux aboyeurs du squelettique (50 personnes) rassemblement parisien du 18 décembre 2010, contre les Assises sur l’islamisation de nos pays ? La première nous avait qualifiés de « racistes », le deuxième nous avait fait le coup des heures les plus sombres de nos Histoire, et le troisième avait supplié, en vain, le Préfet de nous faire interdire…

Le système trouve son compte à bichonner ses serviles domestiques, ô combien haineux avec les patriotes. Le faux rebelle Todd est invité sur tous les plateaux de télévision, présenté comme un véritable gourou qui aurait tout prévu, et vénéré par des invités qui lui prêtent allégeance de manière pathétique. Tant qu’il approuve l’immigration et l’islamisation de notre pays, il ne dérange personne !

Mélenchon, comme Marchais hier, est utilisé par la droite pour affaiblir le PS, mais avait prêté allégeance, et promis de voter DSK, donc pas de problème, il est dans le moule. Certes, il a fait campagne pour le non au TCE, en 2005, mais il n’a jamais réclamé la sortie de l’Union européenne. Il exige un référendum sur le nucléaire, tant qu’il n’en demande pas sur la sortie de l’euro, comme un vulgaire Papandrésou, il ne dérange personne. Et en plus, il réclame la régularisation de tous les clandestins, pour le plus grand bonheur du patronat ! Quant à son lieutenant Corbière, bien que seulement premier adjoint au maire d’un arrondissement parisien, il reçoit 4000 euros par mois de la mairie de Paris, est toujours enseignant, et on lui offre un logement social ! Que demande le peuple ?

Fourest, créature de BHL, est de plus en plus omniprésente dans les médias. Dès que l’islam est attaqué, qui appelle-t-on au secours ? Super-Caro en personne, qui nous raconte une belle histoire : tous les intégrismes sont méchants, et les islamistes ne sont pas plus dangereux que les intégristes catholiques ! Tariq Ramadan peut savourer ! Dès qu’elle écrit un livre sur Marine Le Pen (d’une médiocrité affligeante et par ailleurs bourré d’inexactitudes malveillantes), elle bénéficie d’une promotion médiatique que même un ministre n’a pas. Certes, dans les années 2005, elle a fait des erreurs de jeunesse en attaquant Jean-Louis Brochen, mari de Martine Aubry, le qualifiant “d’avocat des islamistes”. Mais elle a grandi, à présent, et bien que demeurant rebelle dans l’âme, elle se contente de réclamer le droit au mariage homosexuel, à l’adoption, et davantage de diversité dans la direction du Parti socialiste, ce qui, chacun l’admettra, fait vaciller le système sur ses bases…

Les anti-racistes de salon, aux effectifs squelettiques, se voient dotés de subventions exorbitantes, qui servent souvent à imposer au peuple de France une immigration de plus en plus conséquente, pour le plus grand bonheur de l’Union Européenne et de Laurence Parisot. Quant à Chebel et Bidar, ils contribuent, par leur discours, à nous enfumer, et à nous vendre la fable d’un islam compatible avec la République. Ils comblent d’aise nos dirigeants, qui utilisent l’offensive de cette religion pour cléricaliser de nouveau la société française. Ils ravissent les idéologues de l’Union européenne qui entendent procéder à un remplacement de population, comme l’explique si bien l’écrivain Renaud Camus, et le revendique le cabinet conseil socialiste « Terra Nova ».

Tous nos faux rebelles sont contre la Nation indépendante, contre la souveraineté du peuple français, contre la protection de nos frontières, contre toute remise en cause de trente ans de politique de destruction massive de la France. Ils militent ouvertement pour la disparition de notre pays dans une union fédérale au service du mondialisme. Ils amalgament immédiatement patriotisme à fascisme, ce qui ravit les oligarchies financières qui, justement, ne veulent plus d’Etats-Nations. Le système trouve son compte à bichonner tous ces bobos alter-mondialistes immigrationnistes islamophiles. Que les conséquences de leur discours se traduisent par un cauchemar quotidien pour nombre de Français, ils s’en foutent, pour eux, dans leurs beaux quartiers, cela va bien !

Pour la caste, le patriote, qu’il s’appelle Chevènement, Dupont-Aignan, Marine Le Pen ou Riposte Laïque, voilà l’ennemi.
– Le premier annonce sa candidature aux présidentielles, et aussitôt, on lui ressort son logement parisien, Delanoé monte au créneau contre lui, quand il laisse une paix royale à Corbière et à tant d’autres !
– Le deuxième a le malheur de vouloir défendre la souveraineté de notre pays : il est lynché par cet autre faux rebelle, Ruquier qui, avec mépris, tente de le ridiculiser.
– La troisième voit encore Ruquier, de manière particulièrement dégueulasse, représenter son arbre généalogique en croix gammée. Quant à ses 20 % d’électeurs, ils sont traités de gros cons par une Sophie Aram, sur une radio publique, sans que cela n’émeuve le CSA.
– Quant à RL, la caste nous classe fréquemment à l’extrême droite, malgré tous les démentis apportés par nombre d’articles fort argumentés, qui expliquent ce qu’est, aujourd’hui, la véritable extrême droite.

Il n’y a qu’un seul problème : les cerbères Todd, Mélenchon, Fourest et leurs complices doivent mal faire leur travail, puisque Marine Le Pen progresse dans les sondages et que Riposte Laïque est de plus en plus lu. Il va donc leur falloir passer à la vitesse supérieure pour museler plus efficacement les patriotes ! Qu’ils lisent « La faute du bobo Jocelyn », et ils verront comment il faut faire…

COMMANDER LE BOBO JOCELYN

Pour ceux qui ne l’ont pas encore commandé, nous vous rappelons comment procéder :

Commande d’un exemplaire de La faute du bobo Jocelyn, 19 euros pour un exemplaire, 30 euros pour deux exemplaires, 50 euros pour 4 exemplaires, frais de port compris (pensez à vos cadeaux de Noël mais pensez aussi que c’est peut-être l’occasion ou jamais d’offrir autour de vous, à tous ceux qui n’ont pas encore compris ce qui se passait, un roman qui peut les éclairer en douceur, par le biais de la fiction).

Autres ouvrages de Riposte Laïque : Les dessous du voile, La colère d’un Français, Résistance républicaine, Les Assises sur l’islamisation de nos pays : 10 € pour 1 livre, 16 € pour 2 livres, 20 € pour 3 livres (frais de port compris).

Le plus facile est de payer directement sur notre compte paypal (en haut à droite de notre site, cliquez sur « faire un don » et précisez la commande effectuée.

Sinon, merci d’envoyer les commandes accompagnées des chèques correspondants libellés à l’ordre de Riposte Laïque, BP 82035, 13201 Marseille Cedex 1.

Vous pouvez aussi les commander par Amazon :

http://www.amazon.fr/Faute-du-Bobo-Jocelyn/dp/2953604235

AGENDA RIPOSTE LAÏQUE

Le Samedi 26 novembre, Dijon, 12 heures. Nous avons le plaisir de vous convier à un banquet républicain. Pierre Cassen et Christine Tasin l’animeront sur le thème « 2012, l’année de tous les dangers » et dédicaceront leur livre, la Faute du bobo Jocelyn, qui pourra être acheté sur place. La rencontre se fera sous la présidence de Jacques Philarchein, responsable de Résistance républicaine de Bourgogne-Franche Comté.   
Un repas à 25 euros apéritif et vin compris sera proposé, merci d’envoyer avant le 15 novembre la demande d’inscription et le chèque correspondant libellé à l’ordre de  Résistance républicaine à Résistance républicaine, 101 Avenue du Général Leclerc, 75685 Paris Cedex 14, sans oublier de noter numéro de téléphone et courriel ; dès réception, nous vous communiquerons le lieu de rendez-vous.

Le Lundi 28 novembre, à 20 heures, Pierre Cassen et Christine Tasin seront les invités des conférences du Site Enquête et Débats, au 12, rue Saint-Joseph, Paris 2e; Métro Bourse.

Vendredi 16 décembre, à 18 heures, à Metz, conférence de Pierre Cassen et Christine Tasin, sur le thème : 2012, année de tous les dangers, et dédicace du livre “La faute du bobo Jocelyn”. Entrée 6 euros, donnant droit à un apéro saucisson-pinard.

Samedi 17 décembre, banquet républicain à Nancy, à 20 heures, autour du livre “La faute du bobo Jocelyn”.

Samedi 28 janvier, 20 heures, banquet républicain à Nîmes, autour du livre “La faute du bobo Jocelyn”.

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi