Tolbiac : Liêm Hoang-Ngoc, conseiller de Mélenchon, agresse un étudiant

Les faits se sont déroulés ce jeudi 23 mars à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, au centre Tolbiac (surnommé « Tolbiac la Rouge » par les étudiants de droite).

Tout commence lors d’un cours magistral d’économie. Des étudiants de l’UNEF (syndicat soi-disant « apolitique » mais financé par le PS) demandent la parole afin d’expliquer aux étudiants leur programme en vue des élections universitaires qui doivent se dérouler le lendemain. Jens, étudiant en droit et militant de l’UNI (le seul syndicat étudiant de droite) demande à pouvoir faire de même au nom de son mouvement. Le professeur, Liêm Hoang-Ngoc s’exclame alors : « Ah non, pas l’UNI. Vous n’intervenez pas dans mon cours« .

Face à ce manque flagrant de pluralisme, Jens ne cède pas. Dès que les étudiants de l’UNEF ont terminé, il se lève et commence à expliquer le programme de son syndicat. Le professeur s’emporte alors et se jette en hurlant sur le pauvre étudiant ; il l’empoigne violemment et le vire manu militari de l’amphithéâtre. Un comportement que n’auraient pas désapprouvé les Gardes Rouges de la Révolution Culturelle. Malgré cette violence (car, oui, c’est de la violence) aucun blâme ou récrimination n’a été émis contre l’auguste magister par ses supérieurs. C’est encore l’étudiant qui pourrait avoir des ennuis pour avoir « perturbé le cours ». L’UNEF n’a pas jugé bon de soutenir Jens ou de dénoncer son agression. Pour rappel, l’UNI avait fermement condamné – par un communiqué de presse – l’agression de deux militantes de l’UNEF en 2013 (agression qui s’est par la suite avérée être un canular et qui a fortement discrédité ce syndicat de gauche).

Qui est ce professeur qui semble avoir pris ses cours de démocratie aux sessions d’été du Komintern ?

Liêm Hoang-Ngoc est – paraît-il – conseiller régional d’Aquitaine. Aussi méconnu dans sa région qu’à Paris, il partage sa vie entre ses missions d’élu et sa vocation première : maître de conférences en économie.

Selon le site Info-Toulouse, il aurait d’abord participé au club de pensée « La Forge » en 2008, avec Noël Mamère et Benoît Hamon, avant de devenir chroniqueur économique sur France Inter en compagnie de feu Bernard Maris. Devenu député européen en 2009 pour la région Est. Qu’a-t-il fait au Parlement Européen ? Personne n’est capable d’y répondre. En tout cas, le PS ne le réinvestit pas en 2014, ce qui le rend furieux et l’amène à quitter ce parti avant d’y retourner un an plus tard lorsqu’une place aux régionales lui est offerte par Carole Delga.

Pas à une trahison près, il quitte à nouveau le PS quelques semaines après son élection au conseil régional et rallie la « France Insoumise » de Jean-Luc Mélenchon et en devient le conseiller économique, en vue des élections présidentielles prochaines.

C’est donc ce monsieur qui s’est permis d’agresser un étudiant après l’avoir privé de parole et qui ne risque même pas un avertissement administratif. Imaginez si Bruno Gollnisch, Yann Le Bohec, ou un autre universitaire réputé « droitard », avait agi de même avec un étudiant de l’UNEF… L’agression du jeune Jens passe pourtant comme une lettre à la poste. Il n’aura échappé à personne que dans les universités de France règne cette gauche culturelle qui engendre ses propres héritiers (les étudiants d’aujourd’hui sont les universitaires de demain) et s’entretient depuis mai 68 tel un incendie inextinguible.

Nicolas Kirkitadze

image_pdf
0
0

17 Commentaires

  1. je viens de relire,mon commentaire et celui d’ autres intervenants,pour constater ce qui a motivé ce post, je n’ai rien vu de répréhensible en soi, ni de raciste à l’égard des asiatiques,qui vu de mon paris 13 sont préoccupés par d’autres quidams comme nous! il est évident que dans la démonstration : il est plus vraisemblable d’associer physiquement ce personnage à des dictateurs d’asie plutôt que ceux d’autres parties du monde, bien que je ne doute pas que d’ici peu, tous ces tueurs en séries de leur propre ethnie seront au panthéon de la gauche et reconnus bienfaiteurs de l’humanité! Dans l’attente du révisionnisme de l’histoire du monde, je vous remercie pour vos articles et votre engagement pour restaurer et insuffler un patriotisme, dévasté par un travail de sape cinquentenaire!

  2. Je me désolidarise de certains commentaires racistes. Je me fiche de savoir l’origine de ce triste-sire. J’aurais fait cet article même s’il s’était appelé Martin Durand. La sottise n’a pas de couleur ou de nationalité. Qu’il soit d’origine vietnamienne ne change rien : son action est débile et haineuse en soi.
    En outre, je respecte les Français d’origine asiatique qui pour la grande majorité d’entre eux travaillent, payent leurs impôts et s’intègrent parfaitement à la France. Il y en a qui sont bien plus Français que certains Français « de souche ».
    Enfin, la majorité d’entre eux haïssent le communisme. Ce pauvre monsieur s’est surement égaré et ignore le mal que cette idéologie a causé.
    Son comportement ne doit pas discréditer tous les Français d’origine asiatique.

  3. Bruce Lee calme toi on c’est tu allonge tout le monde en moins de 1 minute et la mort frappe que un coup est la bombe nucléaire raflent du monde . les vietnamien il y a les capitalistes et les communistes ces pas le même dialecte .

  4. —-> Pas étonnant, cette violence chez les gauchistes et les frontistes de gauche. Mais les électeurs MOUTONS de l’UMPS et leurs politiciens continueront de beugler tous en choeur que le danger, c’est le FN!
    Les gauchiasses sont démocrates tant que vous pensez comme eux. C’est bien connu.

  5. Ce con utile au ps devrait prendre exemple sur la communauté vietnamienne aux Etats-Unis qui est anti-communiste primaire, porte le drapeau de la dynastie impériale et pas celui des cocos.

  6. La France vaincue à Dien-Bien-Phu a perdu l’Indochine… Elle en paye encore aujourd’hui le prix avec les descendants des viet-minhs et autres viet-congs à la sauce coco !

    • Commentaire particulièrement malvenu en ce que les Français d’origine vietnamienne, dans leur écrasante majorité, honissent littéralement le régime communiste.
      il est permis de faire tourner ses méninges sept fois dans sa tête avant de poster des trucs irréfléchis…

      • Oui ben celui ci n’a pas dû tout comprendre. On cherche des économistes en Corée du Nord, il pourrait aller y sévir ça nous ferait des vacances !!!!!!!

      • Ugolino
        entièrement d’accord avec vous
        faut pas confondre comme vous le dites les Français d’origine Vietnamienne
        qui sont plus Français que certains Français
        et les pseudos français originaire d’Afrique du Nord qui haïssent eux les français

      • Pour votre gouverne, je suis marié à une vietnamienne qui a fui son pays et qui enrage de voir la canaille communiste tenir le haut du pavé en France…

    • N ‘oublions pas que les chefs viet-minhs ont fait leurs études ( ,,,,) en France !!! Et particulièrement à la Sorbonne !!

  7. Il aurait mieux valu qu’il reste à Saigon sa ville de naissance. Il aurait excellé dans la dictature du PC qui dirige le Vietnam.

  8. Comment ce type peut il encore s’évertuer à vendre un modèle aussi rébarbatif et sanguinaire à des éléves, Si ce pol pot au rabais aime tant le totalitarisme de gauche,il s’est libèré une place en Corée de Nord! et le devoir d’un prof est d’éduquer pas de recruter ,encore une de fâcheuse tendance déviante des aliénés de la sociale!

  9. la démocratie selon la gauche,ça étonne quelqu’un ce comportement pas moi!!

Les commentaires sont fermés.