Tommy explique comment ils nous confisquent notre parole libre

Publié le 6 avril 2020 - par - 7 commentaires - 1 485 vues

Tommy Robinson a présenté un discours dans le bâtiment du Parlement danois, le 18 janvier 2020, à l’occasion de la remise de prix de la liberté d’expression qui lui a été décerné.

Je suis content d’avoir enfin terminé de faire des sous-titres, car ce discours me paraît fondamental pour voir le degré de censure auquel nous devons faire face. Car comme le dit Tommy à la fin de son allocution “S’ils me l’ont fait à moi, ils le feront à vous”.

Alors que je commençais à faire mes sous-titres, je suis tombé sur un nom que je ne connaissais pas. Comment l’orthographier (surtout en anglais, vu que l’orthographe et la prononciation sont très variables !). Il s’agit du nom du “chef de service de l’unité de Scotland Yard contre l’extrémisme intérieur” (minute 7, secondes 3 à 6 de la vidéo). Impossible de trouver son nom sur Google, où je me réfère quand un nom m’échappe. Par chance, quelques jours plus tard, j’assistais à la conférence en avant-première de Tommy devant une quarantaine d’invités de confiance, discours qu’il a appelé “Le viol de la Grande-Bretagne”, et qu’il a prononcé fin février en Russie. Il m’a donc suffi de demander à Tommy, directement. Il m’a chaleureusement remercié de sous-titrer son discours. Il m’a dit qu’il sait combien un sous-titrage prend de temps, même pour un professionnel (et je ne suis vraiment pas un professionnel).

Mais revenons à son discours de Copenhague : Tommy y explique que la liberté d’expression nous est enlevée, morceau par morceau. À travers sa propre expérience, preuves à l’appui, il démontre les mensonges éhontés des médias, et comment les autorités ont fait pression sur Twitter, Facebook, YouTube, pour l’en bannir, pour l’empêcher d’humilier les médias en démontrant publiquement, avec la puissance et impact des réseaux sociaux, les preuves de leurs mensonges.

Les attaques contre lui sont dignes des régimes des pays d’Europe de l’Est au plus fort de la domination de l’empire soviétique.

Les révélations sont préoccupantes, car elles augurent d’un avenir sombre si les citoyens ne réagissent pas contre la censure qui s’installe en Occident.”

Richard Friand

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
peplum

2 choses surréalistes : son sang-froid devant les avanies (avec risque physique surajouté), le sang-froid des enc. qui essaient de l’b. dans la vacherie torve.

Marc Larapède

Zemmour a été censuré subrepticement : les interventions soit du ministre de la santé, soit d’un sous-fifre, empiètent sur le temps imparti à l’émission de C-news de 19 heures. Pendant ces interventions, on nous refait systématiquement l’historique de la maladie, d’où elle est partie, comment, pourquoi, comment l’arrêter, etc.. afin de rogner un maximum sur les interventions de Zemmour.

christian

face de bouc viens de me bloquer 30 jours pour avoir diffuser sur ma page christian lagouardette ce matin l’article de tommy

Richard Friand

Je viens à l’instant de vous envoyer une demande comme ami sur Facebook, sous mon vrai nom.
Mon compte originel m’a été supprimé par Facebook en juin dernier, pour avoir répondu, sur un groupe de discussion, preuve photo à l’appui, que Tommy n’est pas raciste.

patphil

ceux qui ne comprennent pas trop l’anglais peuvent et doivent voir la didéo de tommy, bien traduite et surtout si logique et si vraie

christian

excellente vidéo MAIS face de bouc n’apprécie pas du tout

patphil

quelques danois ne sont pas atteint du syndrome de stockholm

Lire Aussi