1

Total est encore en Russie ? Le va-t-en guerre Jadot porte plainte !

Zelensky veut une 3e guerre mondiale. Le prix à payer pour dégommer Poutine et toutes les valeurs occidentales que conchie le Président ukrainien. S’en fout, Zelensky, il n’y a que sa gueule qui l’intéresse. Alors s’il pouvait demeurer au pouvoir, s’en mettre plein des fouilles et, surtout, éviter le Conseil de guerre/procès que ne manquera pas de lui faire Poutine quand il aura écrasé ses ennemis qui sont aussi les nôtres… ça l’arrangerait, et pas qu’un peu.

Alors,  que fait l’écolo-dingo qui se présente à la présidentielle ? Au lieu d’en appeler à la raison, à la négociation ; au lieu d’inviter Zelensky à fuir en Amérique du Sud pour laisser les braves négocier un accord honorable garantissant et la paix à Kiev et la sécurité à la Russie, Jadot  le minable, Jadot le donneur de leçons comme tous les écolos-dingos porte plainte contre Total qui a le mauvais goût de continuer à travailler avec la Russie. Jadot aussi veut une 3e guerre mondiale ! Il est vrai qu’en temps de guerre, tout est possible… et quand on est à 6 % dans les sondages, on a peut-être et envie d’exister et envie de tirer son épingle du jeu en espérant se refaire une santé !

Alors le va-t-en guerre Jadot porte plainte pour « complicité de crimes de guerre », rien que ça !

J’accuse Total d’être complices des crimes de guerre perpétrés en Ukraine en ayant conscience des atrocités et en travaillant avec les oligarques visés par les sanctions internationales.

Le 11 mars dernier à Bordeaux, Yannick Jadot avait fustigé devant les journalistes le maintien des activités de l’entreprise française en Russie. “C’est une honte, c’est une honte pour notre pays qu’un grand groupe national soit complice de crimes de guerre. Donc je demande au président de la République d’imposer le retrait de la Russie à Total”, réclamait-il. Il réclame non seulement l’arrêt des activités pétrolières, mais aussi gazières.

Dans un tweet ce mercredi, il a d’ailleurs répondu au patron de Total, maintenant ses propos : “TotalEnergies, soutenu par E. Macron, fait quelques concessions mais maintient l’essentiel de ses activités en Russie (…). Oui c’est être complice ! J’appelle P. Pouyanné, PDG de Total, à débattre avec moi”, a réclamé le candidat écologiste.

Il fut un temps où les hippies, écolos et autres dégénérés étaient anti-militaristes. Faites l’amour, pas la guerre, qu’ils disaient. Autre temps, autre mœurs. Ces amoureux de la planète et du moustique qu’il ne faudrait pas écraser de peur de voir son espèce s’éteindre (je galèje, je galèje) ont une haine féroce et absolue de l’être humain. Va comprendre, Charles !

Le PDG de Total a aussitôt réagi, il attaque Jadot en diffamation, défendant le principe de ses opérations d’achat de gaz en Russie pour le revendre, notamment en Europe pour le bénéfice des consommateurs européens.

Monsieur Jadot accuse les 100 000 salariés de Total de complicités de crime de guerre. C’est gravissime, c’est une insulte”

Moi je suis pas écolo, je suis pas facho… j’aime bien monsieur Total qui veut que je n’aie pas froid l’hiver prochain, que je ne sois pas obligée de me doucher à l’eau froide et encore moins que je m’endette pour ne pas me geler les fesses dans ma maison !

D’ailleurs le PDG de Total est un pragmatique…

On comprend qu’il a d’autres solutions pour le pétrole… c’est les Saoudiens qui vont dorénavant nous vendre leur pétrole. Bravo Jadot ! Bravo l’islamo-collabo !

Par contre le brave avoue tout de go que Jadot lui demande juste l’impossible. Non seulement il n’a pas de solution pour remplacer le gaz russe mais, en sus, il est engagé par des contrats pour 25 ans… s’il se dégage, qui paye ? Jadot ?

“On ne peut pas se substituer aux gouvernements”

Le 22 mars, Patrick Pouyanné a annoncé l’arrêt, d’ici fin 2022, d’achat de pétrole russe. Une “décision forte” qu’il explique avoir prise en responsabilité et non pas sous “la pression”. “On ne peut pas prendre des décisions à l’emporte-pièce sans savoir quelles sont les conséquences. Pour nous, la question était de savoir si on pouvait remplacer ce pétrole russe”, a détaillé le dirigeant.

Une solution de repli a pu être trouvée avec le gouvernement allemand – un des bénéficiaires des importations russes – mais aussi pour la France “qui importe 30 % de son diesel de Russie”. “On va prendre le diesel saoudien pour l’envoyer en France plutôt qu’en Asie”, explique Patrick Pouyanné.

Mais il ajoute : “Si hier j’ai annoncé sur le pétrole, c’est parce que je sais le remplacer. Le gaz, je ne sais pas le faire”. “J’ai des contrats de 25 ans et je ne sais pas sortir de ces contrats. (…) Si j’arrête le gaz russe, je paie des milliards immédiatement aux Russes”, a-t-il indiqué.

https://www.huffingtonpost.fr/entry/patron-total-repond-a-jadot-et-montre-une-photo-demployes-engages-aupres-de-lukraine_fr_623ad627e4b0d39357cebe90

Mais ça, Jadot n’en a cure… il fait partie  de ces gens qui disent « c’est gratuit, c’est l’État qui paye ». Ben quoi, l’État n’a qu’à payer à Total son dédit. Le cochon de contribuable n’aura qu’à partir en retraite à 85 ans, travailler 48 heures par semaine, prendre une semaine de congés payés et vivre dans des petits logements, sans voiture…

N’oubliez jamais que tout ça c’est et le projet de Schwab (Forum économique de Davos), et de Wargon, ex-ministre du Logement, et de Sanchez Premier ministre espagnol… tout un programme.

https://resistancerepublicaine.com/2021/10/15/faites-ce-que-je-dis-pas-ce-que-je-fais-wargon-veut-supprimer-votre-reve-la-maison-individuelle/

https://resistancerepublicaine.com/2021/05/24/plus-de-maison-ni-de-voiture-personnelle-plus-de-cdi-retraite-a-70-ans-sanchez-annonce-notre-avenir/

Et il y a encore des salauds, des masos et/ou des cons pour envisager de voter Macron ou Mélenchon (qui ne veut plus de nucléaire, en plus !!!) ?

Christine Tasin

https://resistancerepublicaine.com/2022/03/24/total-est-encore-en-russie-le-va-ten-guerre-jadot-porte-plainte/