Toulouse : Comment La « Dépêche du dhimmi » appelle à la haine contre l’apéro saucisson-pinard de RR

Publié le 29 décembre 2011 - par - 4 570 vues
Share

Résistance républicaine organise une « conférence-débat à Toulouse suivie d’un apéro saucisson-pinard » à Toulouse le 26 janvier 2012.

http://www.resistancerepublicaine.eu/2011/2012-lannee-de-tous-les-dangers-conference-debat-a-toulouse-suivie-dun-apero-saucisson-pinard/

C’en est trop pour Pierre Vincenot, journaliste à la Dépêche du Midi, justement surnommée la « Dépêche du dhimmi ».

http://www.ladepeche.fr/article/2011/12/30/1250360-l-apero-saucisson-pinard-fait-polemique.html

Selon ce journaliste, cette réunion « fait polémique ». Mais n’est-ce pas lui qui crée de toute pièce une « polémique » qui n’existe pas ?

Pierre Vincenot qualifie Résistance républicaine de « groupe d’extrême-droite ». Le ton est donc donné dès le début de l’article, en reprenant la vieille méthode soviétique et stalinienne qui consiste à traiter de « fasciste » tout adversaire sans même lui donner la parole ou contrer ses arguments sur le fond. « Extrême-droite », « alimenter la peur de l’autre », « image anxiogène », « thèses extrémistes », classiques anathèmes de la relion gauchiste sans aucun fondement factuel !

Comme le dit Guy Sauvage dans nos colonnes, le terme « extrême-droite » est devenu l’insulte des médiocres qui n’ont rien à dire.

http://ripostelaique.com/le-terme-extreme-droite-est-devenu-linsulte-des-mediocres.html

De plus, Pierre Vincenot ment sciemment ou alors il ne connaît rien à ce dont il parle, ce qui est étrange pour une personne qui se prétend journaliste. En effet, il dit : « Pour l’instant, la préfecture n’a pas été informée d’une quelconque manifestation, mais la déclaration auprès des autorités peut être faite 72 heures avant. »

Or s’il avait la moindre connaissance du sujet qu’il traite, il saurait qu’une réunion – et non une « manifestation » – dans un lieu privé ne nécessite légalement aucune « déclaration auprès de la préfecture ».

Pierre Vincenot prétend que Résistance républicaine « est qualifié de « groupe d’extrême droite », par la police ». Là encore, on aimerait connaître ses sources, qu’il est évidemment incapable de citer.

Ce « journaliste » dit que l’apéro saucisson-pinard à Paris en 2010 aurait été « interdit ». A croire qu’il n’a pas vu les images du rassemblement parisien près de la place de l’Etoile, pourtant largement couvert par la presse ! Là encore, un mensonge patent !

Pour finir, Pierre Vincenot cite « Jean-François Mignard, président d’honneur de la Ligue des droits de l’homme en Haute-Garonne » qui évidemment poursuit la « reductio ad hitlerum » en évoquant « un petit côté années trente ».  Or la LDH n’est-elle pas depuis de nombreuses années l’alliée et l’idiote utile des islamistes, depuis sa participation à une manifestation « antiraciste » aux côtés des Frères musulmans de l’UOIF ? Laquelle LDH s’était portée partie civile aux côtés des barbus lors du procès (perdu par eux !) contre Michel Houellebecq. Laquelle LDH n’hésite pas à faire les honneurs de la Commission islam et laïcité à l’islamiste Tariq Ramadan. Alors côté fascisme et « années trente », la LDH c’est vraiment l’hôpital qui se fout de la charité.

Et le journaliste de la « Dépêche du dhimmi » se rend-il compte que non seulement il parle dans le vide, mais qu’il est totalement désavoué par quasiment tous les internautes qui ont lu son torchon ? Vérifiez vous-même en lisant les « réactions des lecteurs ». (Note de la rédaction : depuis la publication de notre réponse, la Dépêche du Midi a courageusement fermé son site à tout commentaire. Chacun jugera…)

http://www.ladepeche.fr/article/2011/12/30/1250360-l-apero-saucisson-pinard-fait-polemique.html

On peut tout de même remercier Pierre Vincenot pour avoir fait une bonne publicité pour la conférence-débat de Résistance républicaine. Non seulement son article ne convainc pas ses lecteurs, mais en plus il leur donne envie de nous rejoindre.

Monsieur Vincenot, Messieurs et Mesdames de la Dépêche du Midi, c’est fini le temps où vous imposiez votre terrorisme intellectuel et médiatique. Définitivement fini. Même vos lecteurs vous démentent de bout en bout.

Mais au-delà de votre torchon, vous ne pouvez pas ignorer les violences et les intimidations par des nervis fascistes d’extrême-gauche qu’ont subies les militants de Riposte laïque et Résistance à Toulouse.

http://ripostelaique.com/A-Toulouse-les-nervis-de-l.html

Vous devriez donc vous interroger sur les conséquences de vos écrits, qui mettent en danger les organisateurs et les intervenants de nos réunions. L’extrême-droite, ou plutôt la nouvelle extrême-droite, c’est vous qui l’alimentez sans cesse par vos écrits irresponsables, mensongers et insultants.

Roger Heurtebise

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.